LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
476 - Francis Scott Fitzgerald a écrit :
A
Lord Jim
B
Gatsby le Magnifique
C
Le Nègre du « Narcisse »
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Notice sur Les Fourberies de Scapin de Molière: résumé, analyse, personnages....

1 Circonstances de composition Molière, fournisseur attitré, suivant la formule, des divertissements royaux, vient de collaborer, avec Corneille, Quinault, et Lulli pour la musique, à une tragédie-ballet, Psyché, qui a été donnée devant le Roi, aux Tuileries, le 17 janvier 1671. Devant le succès obtenu, on décide de jouer la pièce au Palais-Royal,...

5 pages - 1,80 ¤

Les textes du corpus ont de nombreux points communs. Vous en dégagerez quatre avec précision.

||    Les quatre textes couvrent cinq siècles de littérature : le sonnet de Du Bellay date de la Renaissance, « Le mie prigioni « de Musset se rattache au, mouvement romantique, « À la Santé « d’Apollinaire date du début de siècle et le poème d’Albertine Sarrazin a été écrit en 1954. Bien que...

1 page - 1,80 ¤

LA JEUNE VEUVE (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| Documents — Chamfort : «C'est une pièce de vers charmante. Le prologue est plein de finesse, de naturel et de grâce 1...] Le discours du père à sa fille est à la fois plein de sentiment, de douceur et de raison I...) La description des divers changements que le temps amène dans la toilette de...

3 pages - 1,80 ¤

LE CHARTIER EMBOURBÉ (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A La composition de la fable C'est ici encore une structure dramatique. La Fontaine expose d'abord la situation (v. 1-2) et plante le décor (v. 2-8); puis nous avons une première scène (v. 9-13) où nous voyons le Chartier en proie à une vaine colère. Seconde scène : la prière à Hercule (v. 1417)....

1 page - 1,80 ¤

L'OISELEUR, L'AUTOUR ET L'ALOUETTE (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A Densité et concision du récit : analyse textuelle (v. 5-9) Une excellente analyse textuelle de cette fable a été proposée par M. Maurice DELCROIX et reproduite dans les Cahiers de l'Association internationale des études françaises, n° 26, mai 1974, pp. 143-158. B Le vocabulaire technique de la fauconnerie Document « La Fontaine a dans...

2 pages - 1,80 ¤

LE LIÈVRE ET LA TORTUE (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A Le rythme de la fable La Fontaine a adapté le rythme de ses vers à chaque étape de son récit : césures fortement marquées aux v. 14-16 exprimant les bonds immenses du Lièvre en pleine course, rythme capricieux des v. 17-20 traduisant son insouciance, rythme heurté des v. 21 - 22 avec la répétition...

1 page - 1,80 ¤

LE COCHET, LE CHAT ET LE SOURICEAU - LA FONTAINE

|| A L'art de la description La description du Coq et du Chat par le jeune Souriceau est un mélange de naïveté et de justesse. En effet, si ce souriceau tout jeune n'a encore rien vu, pas même un coq, et si du fait de son inexpérience il se sert parfois d'expressions maladroites, son observation est...

1 page - 1,80 ¤

LE LIÈVRE ET LA PERDRIX

|| A La vie quotidienne dans les Fables : les techniques de la chasse La Fontaine, qui a passé une bonne partie de sa vie en Champagne et y a été « maître particulier des Eaux et Forêts «, connaît et décrit de façon très précise dans cette fable les techniques de la chasse. C'est à...

2 pages - 1,80 ¤

LE LABOUREUR ET SES ENFANTS (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A La Fontaine et Bensserade Le quatrain de Bensserade n'est pas sans mérite : rapidité, concision, chute finale piquante apportant la solution de l'énigme (et ce fut le trésor). Il fait pourtant bien pâle figure en regard de la fable de La Fontaine. La supériorité du récit de La Fontaine tient d'abord à l'emploi...

2 pages - 1,80 ¤

LE PETIT POISSON ET LE PÊCHEUR (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A La portée de la moralité C'est ici une moralité terre à terre, bien dans la tradition ésopique : leçon pratique de prudence et de prévoyance qui est le grand message du premier recueil de La Fontaine, morale de bon sens populaire, morale paysanne qu'on peut rapprocher notamment de celle du Berger et la...

1 page - 1,80 ¤

L'OEIL DU MAITRE (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

A Le récit Le récit dont est faite cette fable vaut à la fois par sa rapidité et par sa variété. 1 Le rythme en est extrêmement souple, il s'adapte à chaque péripétie : rapide au début (v. 1-3), parce que le cerf chassé arrive hors d'haleine, lent au milieu de la fable lorsque...

1 page - 1,80 ¤

LA GRENOUILLE ET LE RAT (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A L'humanisation du monde animal dans les Fables : l'exemple du Rat Document Le Rat qu'Ésope nous montre aux prises avec la grenouille n'a aucun caractère. Celui de La Fontaine, replet et rêvasseur, est une figure inoubliable de gourmandise, de paresse et de naïveté; il attend le dîner, comme un prélat du Lutrin, et...

1 page - 1,80 ¤

LE JARDINIER ET SON SEIGNEUR (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A Entre le conte et la fable Voici de nouveau une fable qui marque l'éclatement du genre chez La Fontaine dès le premier recueil : en effet nous avons ici la structure, les personnages et les thèmes d'un véritable conte. 1 Structure du conte : nous reconnaissons d'abord une exposition (v. 1-10) où La Fontaine...

2 pages - 1,80 ¤

LE CHAT ET UN VIEUX RAT (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A Les éléments pittoresques Cette fable illustre d'une façon très précise le genre de pittoresque qui appartient en propre aux récits de La Fontaine. C'est d'abord un pittoresque de la vie quotidienne observée dans ses détails les plus infimes; le problème dont il s'agit ici est la lutte contre rats et souris que livraient...

3 pages - 1,80 ¤

LA BELETTE ENTRÉE DANS UN GRENIER (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A Le pittoresque de la description 1 C'est pour sa silhouette caractéristique que La Fontaine a choisi la Belette comme héroïne de cette fable (dans Ésope, il s'agit d'un renard); la Belette a en effet une forme très allongée et très mince qui a frappé le fabuliste : c'est ici Damoiselle belette au corps...

2 pages - 1,80 ¤

LE MEUNIER, SON FILS ET L'ANE (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A L'élargissement du cadre de la fable Cette fable est d'une longueur inhabituelle pour le premier recueil, et tout à fait insolite : on est loin de l'apologue ésopique et de sa sèche leçon, loin aussi de l'élégante concision de Phèdre qui passait au XVIIe siècle pour la règle du genre. C'est que la...

3 pages - 1,80 ¤

LE LIÈVRE ET LES GRENOUILLES (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A La composition de la fable Après une rapide exposition destinée à camper le personnage central et à donner une première idée de son caractère (v. 1-4), La Fontaine équilibre sa fable en trois mouvements fortement contrastés : — tout d'abord un monologue mélancolique et résigné (v. 5-14), — puis un passage central où se...

2 pages - 1,80 ¤

LE LION ET LE RAT — LA COLOMBE ET LA FOURMI (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

A La Fontaine et Marot Document « A elle seule, la fable du Lion et le Rat était fondée sur une disproportion des deux personnages dont La Fontaine feint de s'étonner avec humour dans une réflexion incidente : Quelqu'un aurait-il jamais cru Qu'un lion d'un rat eût affaire? Ni Ésope ni même Marot n'avaient pensé...

2 pages - 1,80 ¤

LE LION ET LE MOUCHERON (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A Le choix du personnage du Moucheron 1 Que recouvre exactement le terme de « moucheron « employé ici par La Fontaine? Ce n'est certainement pas l'insecte que nous désignons aujourd'hui de ce nom, puisqu'il ne pique pas. Le Dictionnaire de Furetière (1690), précise que le moucheron a un aiguillon, et il ajoute :...

2 pages - 1,80 ¤

LA MORT ET LE BOCHERON (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A Les « agréments « de la fable La Fontaine reprend ici un thème vieux comme le monde : la peur de la mort tient à la nature même de l'homme. Son originalité réside donc dans la manière de le traiter, dans les grâces poétiques dont il rehausse la sèche narration d'Ésope. 1 Le premier de...

2 pages - 1,80 ¤

LE LOUP ET L'AGNEAU (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| Voici une des fables les plus célèbres de La Fontaine; c'est aussi une des plus cruelles. Le sentiment du tragique y domine, puisque nous savons tout de suite que l'Agneau est condamné de façon inexorable : la moralité, placée ici en tête de la fable, nous avertit aussitôt que nous allons assister au triomphe...

2 pages - 1,80 ¤

LE LOUP ET LE CHIEN (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A Le dialogue et la peinture des caractères 1 Le dialogue existait déjà chez Phèdre, qui est ici la source principale de La Fontaine, et il était même plus développé que chez notre fabuliste. Mais ce dialogue languissait, il manquait de nerf : La Fontaine prend le parti d'en résumer tout le début et...

2 pages - 1,80 ¤

LE CORBEAU ET LE RENARD (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

|| A La composition de la fable Comme beaucoup de fables de La Fontaine, celle-ci présente une structure dramatique très nette qui l'apparente à une petite comédie. On y distingue : — une rapide exposition, qui tient en une silhouette, en un rapide croquis indiquant une situation donnée : v. 1-2; — l'irruption d'un second personnage...

2 pages - 1,80 ¤

LA CIGALE ET LA FOURMI (FABLES DE LA FONTAINE) - COMMENTAIRE

A La Fontaine et l'histoire naturelle 1 La fable étant traditionnellement un genre didactique, La Fontaine n'a pas manqué de souligner dans sa Préface l'intérêt des siennes pour l'instruction des enfants, non seulement sur le plan de l'éducation morale, mais encore comme une première approche de l'histoire naturelle : Elles ne sont pas seulement...

2 pages - 1,80 ¤

Victor Hugo a écrit dans la préface des Contemplations (1856) : On se plaint quelquefois des écrivains qui disent moi. Parlez-nous de nous, leur crie-t-on. Hélas ! quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez-vous pas ? Ah ! insensé, qui crois que je ne suis pas toi. Vous discuterez cette affirmation en prenant pour exemples un ou plusieurs des poèmes romantiques que vous connaissez le mieux.

||     Introduction.    Le romantisme a été une réaction contre la littérature impersonnelle, mais cette réaction a souvent été trop loin; et les poètes eux-mêmes ont senti la nécessité d'élargir leur moi (poésie sociale, cf. Lamartine). Par ailleurs, la théorie de l'art pour l'art s'est développée avec Théophile Gautier et Leconte de Lisle....

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 ... 952 953 954 955 956 957

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit