LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
-
A
B
C
Réponse
Fermer
La bonne reponse est :


Les nouveautés du site

Gustave Flaubert. Romantisme et réalisme

||   L'originalité de Gustave Flaubert (1821-1880) est qu'en lui se combinent les éléments du romantisme avec ceux du réalisme. Ce géant, aux épaules et aux moustaches de vieux chef northman, qui emplit de ses éclats de voix son vaste cabinet de travail, est par ses goûts et dans le fond de sa nature un romantique....

1 page - 1,80 ¤

BALZAC: Sa conception du roman ; Ses types ; son style.

|| Dans la préface de la Comédie humaine, Balzac indique que son intention d'écrire indique « l'histoire naturelle « de l'homme. Tel est le point de vue où il se place : c'est le point de vue du savant. De là découlent diverses conséquences. Le savant ne prend pas parti : il ne s'indigne pas,...

7 pages - 1,80 ¤

Prosper Mérimée : la nouvelle

|| « Je serai compris vers 1880 « disait Beyle. Et il est vrai qu'il a, vers cette date, trouvé ses plus fervents admirateurs. Néanmoins, son influence est très sensible déjà sur Mérimée et sur Balzac. « Les idées de Stendhal sur les hommes et sur les choses, écrit Mérimée, ont singulièrement déteint sur les...

1 page - 1,80 ¤

Le roman psychologique, Henri Beyle (Stendhal)

|| Cependant, l'esprit du xviiie siècle n'était pas mort : les idées des philosophes n'avaient pas disparu sans laisser de traces. C'est cette tradition du xviiie siècle qui, en se continuant, va produire le courant réaliste dans la littérature du XIXe siècle. Henri Beyle (1783-1842), connu sous le pseudonyme de Stendhal, est un disciple de...

1 page - 1,80 ¤

Le roman idéaliste. George Sand ; sa vie et son oeuvre.

|| Le romantisme, par un autre de ses aspects, est une doctrine individualiste. Il exalte le « moi « ; il est sentimental et passionné. C'est cette tendance qui se fait jour dans les premiers romans de George Sand. Lucile-Aurore Dupin, baronne Dudevant, est née à Paris en 1804. Elle descendait de Maurice de Saxe....

2 pages - 1,80 ¤

Le roman historique au XIXe siècle.

|| Le romantisme s'empare du roman comme de tous les autres genres littéraires. Une des tendances qui font le plus d'honneur aux romantiques est leur goût, sinon toujours leur sens, de l'histoire. Les romans de l'anglais Walter Scott, qui obtenaient en France et par toute l'Europe une vogue considérable, présentaient une ingénieuse adaptation de...

2 pages - 1,80 ¤

La « Satire Ménippée », Les auteurs.

|| La Satire Ménippée (1594) est le manifeste de ces Politiques, c'est-à-dire des sages et des modérés, qui n'entendirent pas que la France cherchât un roi à l'étranger et surent amener l'abjuration de Henri IV. Elle est l'oeuvre de plusieurs auteurs : de là son charme de variété. Au plus fort de la Ligue, Jacques...

3 pages - 1,80 ¤

Les Orateurs au XVIe siècle

|| L'éloquence politique, dont l'histoire est intimement liée à celle des désordres publics, trouvait, elle aussi, dans nos discordes une matière qui n 'était que trop propice à son développement. Les violences de la parole ont souvent, dès cette époque, précédé et préparé les actes violents. La Ligue est, en partie, l'oeuvre de prédicateurs ...

1 page - 1,80 ¤

Estienne de La Boétie

|| Le célèbre ami de Montaigne était mort prématuré ment en 1563, à l'âge de trente-trois ans, ayant su donner à tous ceux qui l'avaient connu la plus haute idée de sa valeur. Il laissait quelques vers fort médiocres, des traductions et le Discours de la servitude volontaire ou le Contr'un (1548). Ce discours est...

1 page - 1,80 ¤

Écrivains politiques au XVIe siècle.

Le mouvement provoqué par les luttes civiles et religieuses était favorable à l'éclosion de toutes les idées et de toutes les doctrines. Aussi, la science politique la plus moderne ne contient  elle guère de théories qu'on ne puisse trouver déjà esquissées chez les écrivains du XVIe siècle. ...

1 page - 1,80 ¤

Les polémistes au XVIe siècle

|| Calvin avait donné aux protestants l'exposé dogmatique de leur foi. Les incidents de la polémique journalière suscitèrent une foule d'oeuvres de controverse, de satires et de pamphlets. L'érudition, la violence et la hardiesse souvent cynique des hommes du XVIe siècle s'y donnent carrière. L'Apologie pour Hérodote (1566) de Henri Estienne est l'un des plus...

1 page - 1,80 ¤

Calvin : « Institution de la religion chrétienne »

|| Les discussions théologiques ont doublement aidé au progrès de la littérature, parce qu'en provoquant un grand mouvement intellectuel elles ont fait surgir et se choquer toutes sortes d'idées, et parce que, s'adressant à tout le public, elles ont employé la langue commune pour traiter de matières qui jusque-là n'étaient pas sorties de l'école. ...

1 page - 1,80 ¤

Froissart : les « Chroniques ».

|| Villehardouin n'avait écrit que des mémoires et Joinville  qu'une biographie. Froissart (1337-1410), a l'ambition de composer une oeuvre d'ensemble et de raconter l'histoire générale de l'Occident pendant trois quarts de siècle (1325-14001. Dans ses Chroniques de France, d'Angleterre, d'Écosse. d'Espagne, de Bretagne, Gascogne. Flandre et autres lieux, il a entrepris de raconter «...

2 pages - 1,80 ¤

Villehardouin : la « Conquête de Constantinople ».

|| Geoffroy de Villehardouin, né au château de Villehardouin en Champagne (1160-1213), n'est ni un mercenaire écrivant pour le compte d'autrui, ni un simple soldat dans la croisade dont il nous fait le récit et qui est la quatrième. Il a joué un rôle personnel dans l'expédition, a été fait maréchal de Roumanie, et c'est...

1 page - 1,80 ¤

Les débuts de l'histoire. La naissance de l'histoire.

||   Il faut attendre jusqu'à la fin du XIIe siècle pour trouver les premiers monuments de la prose qui méritent une mention. C'est surtout en s'appliquant à l'histoire que la prose va prendre une valeur littéraire. Ce n'est pas que ce genre ait été ignoré du XIIe. Il y fut au contraire en faveur, auprès...

1 page - 1,80 ¤

Sully Prudhomme. François Coppée. J.-M. de Heredia.

|| Ceux qu'on avait d'abord confondus dans les rangs de l'école parnassienne ne tardèrent pas d'ailleurs à dégager leur originalité. Sully Prudhomme (1839-1897) dans ses premiers recueils, Stances et Poèmes, les Epreuves, les Solitudes, les Vaines tendresses (1865-1875) est le poète de la  "vie intérieure". Il se replie sur lui-même, il lit dans son...

1 page - 1,80 ¤

LE PARNASSE: Leconte de Lisle.

|| Vers le milieu du siècle, un même courant se fait sentir dans toutes les parties de la littérature. De romantique et lyrique elle devient réaliste et positiviste. Cette tendance se traduit en poésie par les théories et par les oeuvres des poètes parnassiens, ainsi appelés du titre de Parnasse contemporain, sous lequel ils...

4 pages - 1,80 ¤

Théophile Gautier et Théodore de Banville : La littérature plastique et la doctrine de l'art pour l'art

|| Avec Théophile Gautier et Théodore de Banville se fait la transition de la poésie personnelle et subjective des romantiques à la poésie impersonnelle et objective des parnassiens. Théophile Gautier (11811-1872), romantique de la première heure, longtemps célèbre pour avoir été a l'homme au gilet rouge de la première de Hernani «, a ...

2 pages - 1,80 ¤

DE VIGNY: Romantique et classique.

|| Alfred de Musset a certaines qualités très françaises dont avaient manqué ses grands prédécesseurs : l'esprit, la fantaisie, la légèreté. En revanche, il n'a ni la variété d'inspiration de Victor Hugo, ni l'élévation de pensée de Lamartine. Ce qui est caractéristique chez lui, c'est l'aptitude à faire de ses propres émotions la matière...

1 page - 1,80 ¤

Les « Nuits » de Vigny

||   Signalons, — pour sa fameuse et déclamatoire apostrophe : « Dors-tu content, Voltaire ? « — Rolla, qui paraît en 1833, et arrivons à ces mystérieux dialogues du poète avec la Muse, qui composent les Nuits. Musset venait de vivre avec George Sand, à Venise d'abord, puis, après le retour, à Paris, le drame...

1 page - 1,80 ¤

ALFRED DE MUSSET: Sa vie ; son caractère.

|| Celui-ci est le plus charmant de tous. Pur poète, même quand il écrivait en prose, il n'a su que son âme. Né le 11 décembre 1810, il eut une éducation de petit Parisien de condition moyenne, et d'enfant gâté par une mère tendre. De son père, Musset-Pathay, à qui on doit une édition de...

5 pages - 1,80 ¤

Alfred de Vigny : Le poète philosophe. Pessimisme et stoïcisme

|| Contemporain des grands romantiques, Alfred de Vigny en est profondément différent. Ce qui avait le plus manqué aux écrivains romantiques, c'étaient les idées. Alfred de Vigny est un penseur ; c'est ce qui fait son originalité. Il met dans ses vers non pas des sensations, des émotions et des confidences personnelles, mais bien des...

1 page - 1,80 ¤

ALFRED DE VIGNY. Sa vie. Son oeuvre.

|| Le comte Alfred de Vigny est né à Loches le 27 mars 1797. Il entra à seize ans comme sous-lieutenant dans la "maison du roi", mais dégoûté du métier militaire, en proie à un ennui dont il nous a laissé la poignante analyse, il quitta l'armée en 1828, et se consacra tout entier à...

1 page - 1,80 ¤

HUGO: L'écrivain. Son influence.

|| Parmi tous les traits dont se compose le génie de Victor Hugo, celui qui domine, c'est l'imagination. L'idée chez lui est souvent pauvre, l'image dont il la revêt est toujours riche et éclatante. Nul plus que lui n'a eu le don de penser en images. Cette imagination, qui naturellement grandit les êtres et grossie...

1 page - 1,80 ¤

HUGO: Le poète épique. La « Légende des siècles »

C'est dans la poésie épique que Victor Hugo a le plus complètement réalisé son génie. Il avait tous les dons qui font le poète épique : l'art du récit, une psychologie réduite aux sentiments simples, une imagination qui rendait à l'histoire les proportions de la légende, le goût de l'énorme, la splendeur du verbe....

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit