LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
481 - La comtesse de Ségur a écrit :
A
Les Contes du chat perché
B
Les Petites Filles modèles
C
Les Voyages de Cultiver
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Influence littéraire de Chateaubriand

||    Matière. — Quelle a été l'influence littéraire de Chateaubriand ?      Plan proposé :    Introduction. — Influence « littéraire « de Chateaubriand (position de la question).||...

1 page - 1,80 ¤

Le style de Chateaubriand

||    Matière. — Le style de Chateaubriand ; l'éclat et le pittoresque ; la composition artistique ; les comparaisons originales ; l'harmonie et le nombre.    Plan proposé :    Introduction. — Le style de Chateaubriand a varié ; celui de Y Essai sur les révolutions est fort inférieur à celui du Génie et de...

1 page - 1,80 ¤

Chateaubriand décide de rédiger les «Mémoires d'outre-tombe ».

||    Matière. — Au début des Mémoires d'outre-tombe, que Chateaubriand commença d'écrire en 1811, on trouve ce passage :    « Il y a quatre ans qu'à mon retour de la Terre Sainte, j'achetai près du hameau d'Aulnay, dans le voisinage de Sceaux et de Chatenay (près de Paris), une maison de jardinier cachée...

1 page - 1,80 ¤

Chateaubriand et l'exotisme oriental

||    Matière. — Montrez l'intérêt que les romantiques depuis Chateaubriand ont pris à l'Orient et la façon dont ils l'ont dépeint.      Conseils. — Il s'agit évidemment de l'influence de Y Itinéraire de Paris à Jérusalem. Reportez-vous aux sujets traitant de Victor Hugo ( les Orientales en particulier) et de Lamartine. N'oubliez pas...

1 page - 1,80 ¤

Une lettre de Chateaubriand avant de partir pour la Terre Sainte

||    Matière. — Sur le point de quitter Athènes pour la Terre Sainte, Chateaubriand écrit à quelqu'un de ses amis de France, Joubert ou quelque autre, et résume ses impressions.      LECTURES RECOMMANDÉES. — Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem. — M. Roustan, La Composition française : la Lettre et le Discours, passim.||...

1 page - 1,80 ¤

L'influence de Chateaubriand sur les historiens romantiques

|| Quelle influence Chateaubriand exerça-t-il sur les historiens de l'époque romantique ? Vous vous rappellerez que la lecture des Martyrs fit naître en A. Thierry le goût de l'histoire et que Michelet, comme l'auteur du Génie du Christianisme, aima la « couleur locale «, l'art gothique, le Moyen âge, les ruines de nos...

1 page - 1,80 ¤

Chateaubriand juge des « Martyrs».

||    Matière. — Chateaubriand, dans l'Examen des « Martyrs «, se propose successivement de montrer de quel intérêt sont, dans le poème, les situations qui naissent du merveilleux, de la peinture des mœurs, des caractères et des passions ; vous examinerez l'ouvrage à ces points de vue, après avoir étudié l'apologie que Chateaubriand...

1 page - 1,80 ¤

Les défauts et les beautés des «Martyrs»

||    Matière. — Quelle est la place des Martyrs dans l'œuvre de Chateaubriand ? Vous essaierez de dégager en quoi l'esprit de système a nui à ce poème en prose, puis vous montrerez qu'il n'a pas empêché l'écrivain de rencontrer de grandes beautés.    Plan proposé :    Introduction. — Le but des Martyrs...

2 pages - 1,80 ¤

Le cageot , Francis Ponge (commentaire)

  Poème               A mi-chemin de la cage au cachot la langue française a cageot, simple caissette à claire-voie vouée au transport de ces fruits qui de la moindre suffocation font à coup sûr une maladie.             Agencé de façon qu'au terme de son usage il puisse être brisé sans effort, il ne...

3 pages - 1,80 ¤

La poésie a-t-elle comme unique but l'expression des sentiments personnels, ou a-t-elle d'autres fonctions ?

||"La poésie, c'est tout ce qu'il y a d'intime dans tout" ; voilà ce que Victor Hugo pense de la poésie. C'est un art qui consiste a faire passer tous différents messages, en toutes différentes formes. La poésie est un art du langage qui fait une utilisation maximale des ressources de la langue et...

3 pages - 1,80 ¤

La mémoire du c½ur, selon Proust

||Nos émotions ont en général une cause, mais cette cause n'occupe jamais seule notre conscience; elle y est toujours comme encadrée de circonstances, qui, du seul fait de lui être contemporaines et d'être prises avec elle dans le même mouvement affectif, lui demeurent étroitement liées dans notre esprit, aussi bien à elle-même qu'à l'émotion...

2 pages - 1,80 ¤

Chateaubriand a déclaré que le roman de René, comme celui d'Atala, était lié au même dessein, à savoir d'offrir une démonstration des idées contenues dans le Génie du Christianisme. Quelle est la place de René dans l'½uvre de Chateaubriand ? Quel est le caractère du héros principal ? Quelle a été l'influence de cette ½uvre sur la littérature du XIXe siècle ?

||    LECTURES RECOMMANDÉES. — Génie du Christianisme, 2e partie, III, IX.    Plan proposé :    Introduction. — Sainte-Beuve disait à propos des dernières plaintes de Chactas : « Nous reconnaissons l'accent pénétrant, le cri d'aigle blessé (comme je l'ai dit ailleurs de Pascal), blessé de la blessure que certains cœurs apportent en naissant....

1 page - 1,80 ¤

Comment Chateaubriand a-t-il essayé d'établir la supériorité artistique du christianisme ? Que vaut sa méthode, et à quels résultats l'a-t-elle conduit ?

|| Plan proposé : Introduction. — But de Chateaubriand. Reprendre ses paroles. Une preuve de la vérité du christianisme, c'est que cette religion est celle qui a enrichi les lettres et les arts des beautés les plus admirables. I. — Méthode employée. A) Thèse de Chateaubriand. ||...

1 page - 1,80 ¤

L'apologie et la poétique dans le « Génie du Christianisme ».

||    Matière. — Quels sont les deux desseins de Chateaubriand dans le Génie du Christianisme, et peut-on dire que l'apologie ait nui à la poétique, et réciproquement ?    Plan proposé :    Introduction. — Les deux desseins de Chateaubriand dans le Génie du Christianisme : la tâche du théologien ; la tâche de...

1 page - 1,80 ¤

Le « Génie du Christianisme » : étude générale.

|| Matière. — Que savez-vous des circonstances au milieu desquelles parut le Génie du Christianisme ? Comment l'ouvrage est-il divisé ? Quelle en est l'idée maîtresse, et quelles objections a-t-elle soulevées ? Dans quelle mesure sont-elles légitimes ? Vous terminerez en marquant l'influence de ce livre sur notre histoire littéraire, et vous...

2 pages - 1,80 ¤

Le roman d' « Atala » jugé par Chateaubriand

|| Matière. — Chateaubriand écrit dans la Préface d'Atala : « Je ne sais si le public goûtera cette histoire qui sort de toutes les routes connues, et qui présente une nature et des mœurs tout à fait étrangères à l'Europe. Il n'y a point d'aventure dans Atala. C'est une sorte de poème, moitié...

1 page - 1,80 ¤

Que savez-vous de l'Essai sur les Révolutions anciennes et modernes (1797) de Chateaubriand ? Quelle en est l'idée maîtresse ? Peut-on dire que Chateaubriand se soit montré, dans cet ouvrage, un disciple de Rousseau ?

||    Plan proposé :    Introduction. — Circonstances dans lesquelles l'ouvrage a été composé. Division du sujet.    I. — Idée maîtresse du livre : Rien de nouveau sous le soleil.    « Celui qui parcourt l'histoire éprouve un sentiment analogue à celui d'un homme voyageant dans le désert, à travers ces bois fabuleux de...

1 page - 1,80 ¤

Vous établirez le portrait de Chateaubriand, les désirs de sa sensibilité, les tendances de son imagination, le sentiment de l'honneur, le goût de la grandeur.

||   Plan proposé : Introduction. — Comment nous connaissons Chateaubriand : ses confidences directes (Mémoires d'outre-tombe) et indirectes (par exemple ses romans personnels). I. — Désenchantement très sincère. Avant tout, Chateaubriand a été un grand mélancolique. L'ennui, ce mal incurable que René va exprimer si poétiquement, qui va devenir le mal du...

2 pages - 1,80 ¤

Mme de Staël et Chateaubriand précurseurs du romantisme.

||    Matière. — Lamartine vous paraît-il avoir apprécié avec justesse l'importance de Mme de Staël et de Chateaubriand, lorsqu'il écrivait d'eux, dès 1834 : « Ces deux génies précurseurs furent pour nous comme deux protestations vivantes contre l'oppression de l'âme et du cœur, contre le dessèchement et l'avilissement du siècle ; ils furent...

1 page - 1,80 ¤

Nos grands poètes sont nos grands prosateurs.

||    Matière. — « Nos meilleurs poètes lyriques, en France, ce sont peut-être nos grands prosateurs : Bossuet, Pascal, Fénelon, Buffon, Jean-Jacques, etc. Le despotisme des alexandrins force souvent à ne point mettre en vers ce qui serait pourtant de la véritable poésie.«    Commenter cette phrase de Mme de Staël dans son livre...

1 page - 1,80 ¤

L'opposition entre les littératures antique et moderne.

|| Matière. — Expliquez et discutez, en l'appuyant au besoin sur des exemples à votre choix, ce jugement de Mme de Staël : « La littérature des Anciens est chez les Modernes une littérature transplantée : la littérature romantique ou chevaleresque est chez nous indigène, et c'est notre religion et nos institutions qui...

2 pages - 1,80 ¤

L'idéal littéraire de Mme de Staël : classique ou romantique ?

||    Matière. — Dans la deuxième partie de son livre De l'Allemagne, peut-on dire que Mme de Staël ait lutté à l'avance pour l'école romantique contre le classicisme ? Pourriez-vous, par une étude attentive des textes, dégager son idéal littéraire ? A-t-elle prévu la prodigieuse extension de la poésie lyrique et le renouvellement,...

2 pages - 1,80 ¤

Mme de Staël et les voyages

||    Matière. — Mme de Staël a écrit : « Voyager est, quoi qu'oïl puisse dire, un des plus tristes plaisirs de la vie ; entendre parler un langage que vous comprenez à peine, voir des visages humains sans relation avec votre passé ou avec votre avenir, c'est de la solitude et de l'isolement...

1 page - 1,80 ¤

M.-J. de Chénier écrit dans son Tableau historique de la Littérature française, ch. vi, p. 236, 2e édition : « Il y a beaucoup de mérite dans le roman de Delphine. A notre avis, toutefois, Corinne a moins de défauts, plus de beautés, et des beautés d'un plus grand ordre. » Montrer le « progrès » du roman chez Mme de Staël, de Delphine à Corinne.

|| Plan proposé : Introduction. — Succès très retentissant de Corinne. Ce que Mme de Staël avait gagné depuis Delphine. A) La simplicité de l'action chez Corinne. La fatalité joue le rôle principal d'un bout à l'autre du roman. La part des événements extérieurs est restreinte, les personnages peu nombreux. B) Ordonnance...

1 page - 1,80 ¤

Le roman de Delphine porte comme épigraphe cette maxime empruntée aux Mélanges de Mme de Necker : « Un homme doit savoir braver l'opinion, une femme s'y soumettre. » Que vaut cette thèse ? Comment Mme de Staël l'a-t-elle défendue dans son livre ?

||    Plan proposé :    Introduction. — Position de la question. La thèse. Comment elle est défendue.    I. — Valeur de la thèse.    A) Explication.    B) Discussion (cf. M.-J. Chénier, Tableau historique de l'état et des progrès de la Littérature française depuis 1789, 2e édition, chap. vi, p. 234) : «...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 ... 952 953 954 955 956 957

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit