LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
766 - Quelle est la thèse défendue par Rousseau dans la lettre suivante ? [...] J'espère qu'ayant à vous offrir des excuses et de l'argent, ma lettre ne saurait être mal reçue. J'apprends que Mlle de Cléry a envoyé de Blois un panier à une bonne vieille femme, nommée Mme Levasseur, et si pauvre qu'elle demeure chez moi ; que ce panier contenait, entre autres choses, un pot de vingt livres de beurre ; que le tout est parvenu, je ne sais comment, dans votre cuisine ; que la bonne vieille, l'ayant appris, a eu la simplicité de vous envoyer sa fille, avec la lettre d'avis, vous redemander son beurre, ou le prix qu'il a coûté ; et qu'après vous être moqués d'elle, selon l'usage, vous et Mme votre épouse, vous avez, pour toute réponse, ordonné à vos gens de la chasser. J'ai tâché de consoler la bonne femme affligée, en lui expliquant les règles du grand monde et de la grande éducation ; je lui ai prouvé que ce ne serait pas la peine d'avoir des gens, s'ils ne servaient à chasser le pauvre, quand il vient réclamer son bien ; et, en lui montrant combien juste et humanité sont des mots roturiers, je lui ai fait comprendre, à la fin, qu'elle est trop honorée qu'un comte ait mangé son beurre. Elle me charge donc, Monsieur, de vous témoigner sa reconnaissance de l'honneur que vous lui avez fait, son regret de l'importunité qu'elle vous a causée, et le désir qu'elle aurait que son beurre vous eût paru bon. Que si par hasard il vous en a coûté quelque chose pour le port du paquet à elle adressé, elle offre de vous le rembourser, comme il est juste. Je n'attends là-dessus que vos ordres pour exécuter ses intentions, et vous supplie d'agréer les sentiments avec lesquels j'ai l'honneur d'être, etc. Jean-Jacques Rousseau, Lettre au Comte de Lastic, décembre 1754.
A
a) Il cherche à excuser la conduite de Mme Levasseur.
B
b) Il désapprouve profondément la conduite du comt
C
c) Il se sert d'une anecdote vécue pour en tirer une r&ea
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Cette lettre de Rousseau est un bon exemple d'une stratégie argumentative reposant sur l'emploi de l'implicite. En effet, sur le plan formel, tous les indices d'une lettre de remerciement et les marques de respects sont présents. Mais le lecteur perçoit vite la subjectivité de Rousseau et certains termes employés dans une tonalité ironique (« elle est trop honorée qu'un comte ait mangé son beurre », « le désir qu'elle aurait que son beurre vous eût paru bon ») lui confirment que Rousseau ne cherche pas du tout à convaincre ou persuader le comte de Lastic, mais bien à lui marquer le mépris qu'il a pour sa conduite (« [...] lesquels j'ai l'honneur d'être, etc. »).


Les nouveautés du site

« Nous n'allons pas au théâtre en inspecteur, en contrôleur. Nous allons au théâtre pour penser, une heure ou deux, à autre chose. Pour nous distraire, nous émouvoir. Pour entendre et voir de belles choses, des choses justes aussi, et bien dites », écrit le critique Michel Cournot. Pour d'autres, le public vient au théâtre pour se « regarder lui-même », ou pour apprendre à mieux connaître la nature humaine.

||   Le théâtre existe depuis l'Antiquité. Cérémonie religieuse ou débat politique à l'origine, il est par la suite devenu un moyen de se distraire, de s'émouvoir ou de se « regarder soi-même « comme le déclare le critique Michel Cournot. Le genre atteint le sommet de l'art dramatique, et joint l'utile à l'agréable lorsque...

3 pages - 1,80 ¤

LA POÉSIE LYRIQUE AU DIX-NEUVIÈME SIÈCLE

|| I. — LES ROMANTIQUES. Lamartine (1790-1869). Vie. — Alphonse de Lamartine est né à Mâcon, le 21 octobre 179o. Son père, gentilhomme de vieille souche, avait porté l'épée, et était un type de droiture et de probité; sa mère fut une des femmes les plus distinguées de son temps, par l'intelligence et par le...

8 pages - 1,80 ¤

LE VINGTIÈME SIÈCLE EN LITTERATURE

|| Notre but n'est pas d'étudier les idées ou les tendances des écrivains actuellement vivants, ni de rechercher sous quelles influences la poésie, le roman et le théâtre semblent évoluer, —encore moins d'analyser les formes nouvelles de l'art contemporain. Nous voulons simplement, par une nomenclature choisie, compléter à ce jour les derniers chapitres de...

6 pages - 1,80 ¤

LE ROMAN AU DIX-NEUVIÈME SIÈCLE

|| Nous avons vu que le roman, représenté à toutes les époques de notre littérature par des oeuvres très originales, s'était transformé et enrichi au xvIiie siècle, sous une double influence : celle du roman anglais qui le pousse à l'observation plus minutieuse des classes moyennes et des sentiments ordinaires; celles des tendances sociales,...

5 pages - 1,80 ¤

LA COMÉDIE AU DIX-NEUVIÈME SIÈCLE (19e)

|| I. — Scribe (1791-1807). De 1810 à 1861, Scribe a écrit près de quatre cents pièces. Il débuta par de petits vaudevilles, tels que l'Ours et le Pacha. A l'ouverture du Gymnase (Théâtre de Madame) en 182o, il devint le fournisseur attitré d'une scène où l'on ne pouvait faire jouer que des pièces en...

3 pages - 1,80 ¤

ORATEURS, ÉCRIVAINS POLITIQUES ET JOURNALISTES AU XIXe siècle

|| I. — L'Éloquence parlementaire et le Pamphlet sous la Restauration. La Restauration rendait à la France (1830 nous le fait trop oublier) une certaine liberté politique. Dès 1815, les débats parlementaires, étouffés sous l'Empire, prirent une ampleur et une vivacité inconnues depuis la Révolution. Il faut distinguer en particulier Villèle (1854), Martignac (1832), Royer-Collard...

2 pages - 1,80 ¤

RABELAIS. LE CONTEUR

|| I. — Rabelais (1490?-1553). Vie de Rabelais. — François Rabelais, né à Chinon en 1490 ou 5495, était le cinquième enfant d'un modeste vigneron. Le père voulut faire de son dernier-né un moine, et le petit François étudia à l'abbaye de Seuillé, puis au couvent de la Beaumette. Il entra comme moine, à l'abbaye des...

4 pages - 1,80 ¤

TRADUCTEURS ET ÉRUDITS AU MOYEN-AGE

|| I.— Jacques Amyot (1513-1593). Vie. — Né le 30 octobre 1513, à Melun, de parents très pauvres, Jacques Amyot vint achever ses études à Paris, au Collège de Navarre. Il apprit le grec avec Pierre Danès, professeur au Collège de France. Marguerite, soeur de François Ier, lui fit donner la chaire de grec et...

2 pages - 1,80 ¤

LE THÉATRE RELIGIEUX AU MOYEN AGE

||   MIRACLES ET MYSTÈRES Pour bien comprendre le théâtre religieux du moyen âge, il faut se rappeler que ces représentations ont été, à l'origine, un complément des cérémonies de l'Église, — qu'elles sont, en principe, destinées à l'édification des spectateurs, — et que ces spectateurs y apportent des dispositions d'esprit qui ne peuvent se...

4 pages - 1,80 ¤

VILLON ET LA POÉSIE LYRIQUE DU XIIe SIÈCLE A LA FIN DU XVe

|| Définition et divisions. — On eut de bonne heure des cantilènes en langue vulgaire sur des sujets religieux ou sur des sujets profanes, des chansons de danse, des rondes, des couplets patriotiques ou satiriques, des romances, des complaintes narratives, etc. Bref, toutes les formes du lyrisme populaire ou courtois se sont largement développées...

4 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE BOURGEOISE ET SATIRIQUE

|| LE ROMAN DE RENART. - LES FABLIAUX. L'esprit gaulois. — A l'inspiration féodale et chevaleresque s'oppose ce que l'on appelle conventionnellement l'esprit gaulois. On désigne sous ce nom, encore aujourd'hui, l'esprit de satire, de raillerie, de dénigrement, de gaîté populaire et cynique, qui inspire toute une partie de notre littérature. Pour être justes, nous...

4 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE SAVANTE ET ALLÉGORIQUE

|| LES ROMANS ANTIQUES. — LES POÈMES ALLÉGORIQUES, DIDACTIQUES ET MORAUX 1. — Les Romans antiques. Rappelons qu'un classement conventionnel des épopées du moyen âge range les romans antiques dans un troisième cycle (dont les deux premiers seraient celui de France et celui de Bretagne), que l'on intitule : cycle troyen ou de Rome la ...

3 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE COURTOISE

|| LES ROMANS DE LA TABLE RONDE - LES ROMANS D'AVENTURES Le mot roman signifie à l'origine un récit, une narration, en vers et en langue vulgaire; c'est une oeuvre d'imitation ou d'invention. Le roman s'oppose à la chanson de geste, en ce que celle-ci a toujours, ou prétend avoir, un fondement historique. Ici, nous...

3 pages - 1,80 ¤

La LITTÉRATURE FÉODALE

|| LES CHANSONS DE GESTE Définition. — Le mot latin gesta signifie actions. Une geste est donc, au sens étymologique, un exploit célèbre; et Chanson de geste est l'équivalent de Chanson d'exploits. On a également employé le mot geste dans le sens de cycle, pour désigner l'ensemble des poèmes relatifs à un même héros :...

5 pages - 1,80 ¤

TABLEAU DE LA LITTERATURE DU MOYEN AGE

|| I. — Grandes divisions du moyen âge. Dans l'histoire de la littérature française, on désigne sous le nom de moyen âge la longue période qui s'étend de 842 (Serment de Strasbourg) jusqu'en 1515 environ (avènement de François fer); encore cette dernière date doit-elle être reportée jusqu'en 1548 pour le théâtre (interdiction des Mystères par le...

4 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé sur L'école des femmes Acte 2 Scène 5 (Molière)

|| Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, a marqué l'histoire du théâtre et de la comédie française. Auteur le plus joué encore à l'heure d'aujourd'hui, Molière s'est distingué par des pièces qui mêlent le comique, le pathétique et la critique. Il faisait du rire une arme pour combattre les moeurs et les contraintes de son époque....

2 pages - 1,80 ¤

RONSARD ET LA PLÉIADE

||   1. — Le manifeste de la Pléiade (1549). La Défense et Illustration de la langue française. de J. du Bellay, se compose, comme l'indique son titre, de deux parties : Défense, Illustration. L'auteur défend la langue française contre ceux qui la jugent incapable de rivaliser avec les langues anciennes ; il rappelle que les...

6 pages - 1,80 ¤

LA POÉSIE DE 1500 A 1549 (littérature)

||   I. — Les grands Rhétoriqueurs. Entre Villon (dont le Grand Testament est de 1461) et le manifeste de la Pléiade (1549), s'écoule, pour la poésie française, une période de transition. Le seul nom resté illustre entre ces deux dates est celui de Clément Marot. Mais les poètes ont été nombreux; nous devons, avant d'arriver...

3 pages - 1,80 ¤

Les personnages de l'Illusion Comique de Corneille

||   I-Matamore, un personnage incarnant l’exagération.   1-L’egocentrisme de Matamore. La multiplication de pronoms et adjectifs à la 1ère personne : « Mon ( 231,233235), je (v237,238,240,241 ,244 ,245) mes « qu’il emploie pour énoncer de nombreuses actions héroïques et des qualités exceptionnelles. Et qu’il oppose au reste du monde et à des personnages hors du commun en...

2 pages - 1,80 ¤

LA COMÉDIE AU MOYEN AGE : FARCES. — MORALITÉS. — SOTIES

|| Si les mystères et les miracles sont des genres tout à fait propres au moyen âge, et dont notre tragédie classique n'est pas issue, on ne peut nier qu'il y ait développement continu dans l'histoire de notre comédie. Entre les pièces comiques représentées du XIIIe au XVIe siècle, et celles des XVIIe et xviiie,...

4 pages - 1,80 ¤

FONTENELLE. BAYLE. - LES PREMIERS SALONS

|| I. — Fontenelle (1657-1757). Biographie. — Bernard le Bovier de Fontenelle, né à Rouen en 1657, était neveu des Corneille par sa mère. Il vint à Paris, auprès de Thomas Corneille, qui encouragea sa vocation littéraire. Ses débuts ne furent pas brillants. Sa tragédie d'Aspar (1680) tomba, et il n'eut pas plus de succès avec...

2 pages - 1,80 ¤

TABLEAU GÉNÉRAL DU DIX-HUITIÈME SIÈCLE (littérature)

|| I. - Les dates du XVIII° siècle. A quelle année faut-il faire commencer le XVIIIe siècle littéraire et philosophique ? Ni l'année 1701, ni la mort de Louis XIV en 1715, ne marquent des limites. Et il faut considérer moins la date des œuvres que celle de leur influence. Ainsi l'influence de Bayle ne...

2 pages - 1,80 ¤

FÉNELON (François de Salignac de la Mothe-Fénelon)

|| Vie. — François de Salignac de la Mothe-Fénelon est né au château de Fénelon, dans le Périgord, en 1651. Il appartenait à une noble famille, et il eut toujours, d'un très grand seigneur, les manières et les sentiments. — Entré de bonne heure au séminaire de Saint-Sulpice, où le poussait la plus sincère ...

4 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE SOUS LA RÉVOLUTION ET L'EMPIRE

|| I. — Sous la Révolution (I789-1800). 1° La Tragédie. — La première date du théâtre tragique révolutionnaire est 1789, avec le Charles IX de M.-J. Chénier, « tragédie historique «, plaidoyer en faveur de la liberté et de la tolérance, qui faillit mettre aux prises le parterre et les loges. — Chénier donna ensuite,...

2 pages - 1,80 ¤

L'ÉLOQUENCE SOUS LA RÉVOLUTION

|| Le XVIIIe siècle n'a pas connu de grands orateurs religieux, comme Bossuet, Bourdaloue et Massillon. Mais, à la fin du siècle, la tribune politique devait à son tour avoir ses orateurs. L'ancien régime ne laissait aucune place à la liberté de la parole. Combien de grands talents furent ensevelis dans le secret des Parlements!...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit