LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
326 - Depuis 1972, quel est le nom de l'île de Ceylan ?
A
Sri Lanka
B
Laos
C
Cambodge
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Baudelaire Les Fleurs du mal (1857) La mort des pauvres

||    C'est la Mort qui console, hélas! et qui fait vivre; C'est le but de la vie; et c'est le seul espoir Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre, Et nous donne le cœur de marcher jusqu'au soir;    5 A travers la tempête, et la neige, et le givre, C'est la clarté...

1 page - 1 ¤

VOLTAIRE: DEFENSEUR DES VICTIMES DE L’ARBITRAIRE ET DE L’INTOLERANCE

VOLTAIRE: DEFENSEUR DES VICTIMES DE L\'ARBITRAIRE ET DE L\'INTOLERANCE François –Marie Arouet dit Voltaire, né en 1694 et mort en 1778, reste l\'une des plus grandes figures du siècle des Lumières. Tout au long de sa longue vie , celui-ci a occupé plusieurs fonctions telles que poète , philosophe , essayiste , historien et dramaturge .C e célèbre...

2 pages - 1,80 ¤

Montaigne - Essais, I, 26 : «De l'institution des enfants»

||  Le chapitre XXVI des Essais traite de l'éducation des enfants. Montaigne s'adresse à Diane de Foix, Comtesse de Gurson. Ce passage définit les méthodes que devra utiliser un précepteur bien choisi et pose les bases d'une éducation raisonnée. Qu'il ne lui demande pas seulement compte des mots de sa leçon, mais du...

3 pages - 1,80 ¤

Verlaine - Poèmes saturniens : Chanson d'automne

||  Les sanglots longs Des violons De l'automne Blessent mon cœur 5 D'une langueur Monotone. Tout suffocant Et blême, quand Sonne l'heure, 10 Je me souviens Des jours anciens Et je pleure; Et je m'en vais Au vent mauvais 15 Qui m'emporte Deçà, delà, Pareil à la Feuille morte.  ||...

7 pages - 1,80 ¤

L'expression de la sensation chez Colette

En route vers la Provence « Sur la route au nord d'Avignon, nous avons traîné le demeurant d'une chaleur poisseuse, datant de Paris, de l'aube urbaine sourde et sans brise. La Bourgogne cuisait à l'étouffée sous un singulier brouillard, qui mouillait d'eau tiède mains et visages et présageait la chaleur de Lyon,...

3 pages - 1,80 ¤

Association de symboles chez Baudelaire

En proie à un jeu d'association d'idées, en apparence gratuites, Baudelaire évoque tour à tour la veuve d'Hector, le vieux Paris défunt depuis Haussmann, un cygne égaré sur le pavé de la ville. De cette expérience d'« association involontaire « il tire la leçon suivante : 1 Paris change, mais rien dans ma mélancolie...

3 pages - 1,80 ¤

XVIIIe siècle : pathétique et couleur antique dans le style post-classique de Chénier

||    La jeune Tarentine    1 Pleurez, doux alcyons! ô vous, oiseaux sacrés, Oiseaux chers à Thétis, doux alcyons, pleurez! Elle a vécu, Myrto, la jeune Tarentine! Un vaisseau la portait aux bords de Camarine : 5 Là l'hymen, les chansons, les flûtes, lentement, Devaient la reconduire au seuil de son amant. Une clef...

3 pages - 1,80 ¤

XVIIe siècle : la vie et le mouvement chez Saint-Simon

   Vous expliquerez, sous la forme de commentaires ordonnés, le texte suivant. Comment ce portrait est-il composé? Comment Saint-Simon obtient-il l'impression de vie et de mouvement? Par quelles qualités son style se distingue-t-il?    « Cette princesse d'Harcourt était alors une grande et grosse créature, fort allante, couleur de soupe au lait, avec...

3 pages - 1,80 ¤

XVIe siècle : culture et sagesse, grâce à la connaissance du monde

Montaigne écrit dans ses Essais (Livre I, chapitre 26, De institution des enfants) : «(1) Il se tire une merveilleuse clarté, pour le jugement humain, de la fréquentation du monde. (2) Nous sommes tous contraints et amoncelés en nous, et avons la vue raccourcie à la longueur de notre nez. (3) On...

3 pages - 1,80 ¤

Le poète d'après Ronsard

Vous commenterez ces vers de Ronsard en dégageant leur double intérêt : conception de la poésie, art de l'expression. 1 Comme on voit en septembre aux tonneaux angevins Bouillir en écumant la jeunesse des vins, Qui chaude en son berceau à toute force gronde, Et voudrait tout d'un coup sortir hors de...

4 pages - 1,80 ¤

Le progrès (Baudelaire, Exposition universelle de 1855) - Commentaire

« (1) Demandez à tout bon Français qui lit tous les jours son journal dans son estaminet ce qu'il entend par progrès, il répondra que c'est la vapeur, l'électricité et l'éclairage au gaz, miracles inconnus aux Romains, et que ces découvertes témoignent pleinement de notre supériorité sur les anciens; tant il s'est fait de...

3 pages - 1,80 ¤

C'est Diderot qui a rédigé, dans l'Encyclopédie, l'article « Paix » dont voici un extrait :

   « (1) Si la raison gouvernait les hommes, si elle avait sur les chefs des nations l'empire qui lui est dû, on ne les verrait point se livrer inconsidérément aux fureurs de la guerre. (2) Ils ne marqueraient point cet acharnement qui caractérise les bêtes féroces. (3) Attentifs à conserver une tranquillité...

3 pages - 1,80 ¤

La question sociale et l'humanisme de Saint-Exupéry

Analyser le contenu et commenter les idées essentielles de ce texte : « (1) Il y a quelques années, au cours d'un long voyage en chemin de fer, j'ai voulu visiter la patrie en marche où je m'enfermais pour trois jours, prisonnier pour trois jours de ce bruit de galets roulés par la...

3 pages - 1,80 ¤

Thème de sentiments : les bienfaits du voyage à pied, pour J.-J. Rousseau

   Résumez ou analysez le contenu de ce passage de Jean-Jacques Rousseau (Confessions, livre IV) et commentez-en les idées essentielles :    « (1) Dans ce voyage de Vevey, je me livrais, en suivant ce beau rivage, à la plus douce mélancolie; mon cœur s'élançait avec ardeur à mille félicités innocentes; je m'attendrissais, je soupirais...

3 pages - 1,80 ¤

Résumez ou analysez le contenu et commentez les idées essentielles de cette page de Jean-Paul Sartre sur l'écrivain au XVIIIe siècle :

« (1) Il se considère comme un guide et un chef spirituel, il prend ses risques. (2) Comme l'élite au pouvoir, de plus en plus nerveuse, lui prodigue un jour ses grâces pour le faire embastiller le jour suivant, il ignore la tranquillité, la médiocrité fière dont jouissaient ses prédécesseurs. (3) Je lisais, l'autre...

3 pages - 1,80 ¤

Après avoir résumé ce passage des Pensées de Pascal, vous le commenterez et l'apprécierez.

« (1) L'immortalité de l'âme est une chose qui nous importe si fort, qui nous touche si profondément, qu'il faut avoir perdu tout sentiment pour être dans l'indifférence de savoir ce qui en est. (2) Toutes nos actions et nos pensées doivent prendre des routes si différentes, selon qu'il y aura des biens éternels...

3 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette remarque d'A. Gide? « Connais-toi toi-même. Maxime aussi pernicieuse que laide. Quiconque s'observe arrête son développement. La chenille qui chercherait à « bien se connaître » ne deviendrait jamais papillon. » (Les Nouvelles Nourritures.)

||    Le sujet, facile à comprendre, appelle nettement une discussion fondée sur votre expérience personnelle, mais aussi sur la connaissance d'écrivains (Gide d'abord, Montaigne, etc.) ou de personnages littéraires.    FEUILLE 1 : a) Qu'est-ce que se connaître soi-même?    b) Par quels moyens y parvient-on?||...

2 pages - 1,80 ¤

Vous direz ce que signifie ce mot de Paul Valéry et ce que vous en pensez : « Hugo est un milliardaire, ce n'est pas un prince. »

   Ce sujet laconique repose sur une antithèse entre milliardaire et prince. L'analyse ne peut porter que sur les connotations de ces deux mots, autrement dit sur les idées qu'ils nous suggèrent à côté de leur sens précis. Le milliardaire est incontestablement riche, mais, il manque souvent de race, de distinction, ce qui...

2 pages - 1,80 ¤

« Le personnage doit posséder un caractère, un visage qui le reflète, un passé qui a modelé celui-ci et celui-là. Son caractère dicte ses actions, le fait réagir de façon déterminée à chaque événement. Son caractère permet au lecteur de le juger, de l'aimer, de le haïr. » Telle est, d'après un auteur contemporain, la place primordiale accordée au personnage par les romanciers du XIXe siècle.

||    Vous commenterez ce jugement, et vous vous demanderez, en recourant à des œuvres précises, si le roman de cette époque ne présente pas d'autres caractères essentiels.    Le libellé du sujet met en lumière le problème posé, celui de savoir si le caractère essentiel du roman du XIXe siècle, c'est d'avoir accordé une...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 ... 946 947 948 949 950 951

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit