LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
476 - Francis Scott Fitzgerald a écrit :
A
Lord Jim
B
Gatsby le Magnifique
C
Le Nègre du « Narcisse »
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Gustave Flaubert : Texte proposé : Madame Bovary (Première partie, chapitre VI).

       Il y avait au couvent une vieille fille qui venait tous les mois, pendant huit jours, travailler à la lingerie. Protégée par l'archevêché comme appartenant à une ancienne famille de gentils-hommes ruinés sous la Révolution, elle mangeait au réfectoire à la table des bonnes sœurs, et faisait avec elles, après...

2 pages - 1,80 €

Madame de Lafayette - La Princesse de Clèves: Les palissades estoient fort hautes...

M. de Clèves est auprès du roi, à Chambord. M. de Nemours connaît la retraite de Mme de Clèves à Coulommiers ; il s'y rend, de nuit    Les palissades estoient fort hautes, et il y en avoit encore derrière, pour empescher qu'on ne pust entrer ; en sorte qu'il estoit assez difficile de ...

2 pages - 1,80 €

Gustave Flaubert : Salammbô

   Sur l'étendue de la plaine, des lions et des cadavres étaient couchés, et les morts se confondaient avec des vêtements et des armures. A presque tous le visage ou bien un bras manquait ; quelques-uns paraissaient intacts encore ; d'autres étaient désséchés complètement et des crânes poudreux emplissaient des casques ; des...

3 pages - 1,80 €

Paul Fort - Ballades françaises

   Premier rendez-vous    Ivresse du printemps ! et le gazon tourne autour de la statue de Voltaire.    - Ah ! vraiment, c'est un beau vert, c'est très joli, le Square Monge : herbe verte, grille et bancs verts, gardien vert, c'est, quand j'y songe, un beau coin de l'univers - Ivresse du printemps...

2 pages - 1,80 €

José-Maria de Hérédia: Les Conquérants

1 Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,    2 Fatigués de porter leur misère hautaine,    3 De Palos de Moguer, routiers et capitaines    4 Partaient, ivres d'un rêve héroïque et brutal.    5 Ils allaient conquérir le fabuleux métal    6 Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines,    7 Et les vents...

2 pages - 1,80 €

Baudelaire: L'albatros

   Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers.    A peine les ont-ils déposés sur les planches, Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons traîner...

1 page - 1,80 €

Baudelaire: Le vieux saltimbanque

... Tout n'était que lumière, poussière, cris, joie, tumulte ; les uns dépensaient, les autres gagnaient, les uns et les autres également joyeux. Les enfants se suspendaient aux jupons de leurs mères pour obtenir quelques bâtons de sucre, ou montaient sur les épaules de leur père pour mieux voir un escamoteur éblouissant comme...

2 pages - 1,80 €

Le contexte historique de création de Ruy Blas (Hugo)

||Contexte historique de la parution de la pièce :    Dans la première moitié du XIXe siècle, encore très marquée par la Révolution française de 1789, de nombreux changements politiques et économiques se font ressentir. En effet, face à la révolte des nations européennes, le Premier Empire, dirigé par Napoléon Ier, disparaît définitivement en...

2 pages - 1,80 €

Stéphane Mallarmé — Les Fenêtres (commentaire)

Las du triste hôpital, et de l’encens fétide  Qui monte en la blancheur banale des rideaux  Vers le grand crucifix ennuyé du mur vide,  Le moribond surnois y redresse un vieux dos,    Se traîne et va, moins pour chauffer sa pourriture  Que pour voir du soleil sur les pierres, coller  Les poils blancs et les os de...

3 pages - 1,80 €

L'onde ne chante plus... Régnier

L'onde ne chante plus en tes mille fontaines O Versailles, Cité des Eaux, Jardin des Rois ! Ta couronne ne porte plus, ô souveraine, Les clairs lys de cristal qui l'ornaient autrefois ! 5 La nymphe qui parlait par ta bouche s'est tue Et le temps a terni sous le souffle des jours...

3 pages - 1,80 €

Faut-il être classique ?

   Oui, certes, il faut être classique. Cela, non pas en vertu de je ne sais quel attachement superstitieux à un passé aboli, mais pour diverses raisons très fortes dont on voudrait ici indiquer quelques-unes.    Sachons entendre les leçons de l'histoire. La plus belle période de notre histoire littéraire, qui a vu naître...

2 pages - 1,80 €

Expliquer et apprécier ce jugement de d'Alembert dans le Discours préliminaire de l'Encyclopédie : « Quand on considère les progrès de l'esprit humain depuis la Renaissance, on trouve que ces progrès se sont faits dans l'ordre qu'ils devaient naturellement suivre. On a commencé par l'érudition, continué par les belles-lettres et fini par la philosophie ».

La philosophie fut représentée par ces poètes, qui ont eu chacun un ensemble d'idées sur le monde et sur l'homme, par Rabelais et Montaigne, par Charron et Du Vair... Sans doute, chez Montaigne surtout, il y a encore beaucoup d'érudition et l'étude de ses sources est très fructueuse, mais il y a aussi un...

3 pages - 1,80 €

A Molière qui affirmait : « Le théâtre n'est fait que pour être vu. », Montherlant a répondu : « Voir n'est pas lire et seul le volume compte. » Vous direz votre opinion personnelle en vous fondant sur votre expérience de spectateur et de lecteur.

||    ► Voilà un sujet classique en ce qui concerne le théâtre et qui vous invite à réfléchir sur la spécificité du texte théâtral, en opposant lecture et spectacle.    ► Molière affirme la prééminence du spectacle : pourquoi ?    • parce que le texte théâtral est écrit pour les acteurs qui lui donnent...

3 pages - 1,80 €

Verlaine : Fêtes galantes - Colombine

||  Léandre le sot, Pierrot qui d'un saut De puce Franchit le buisson, 5 Cassandre sous son Capuce1 Arlequin aussi, Cet aigrefin si Fantasque 10 Aux costumes fous, Ses yeux luisant sous Son masque, — Do, mi, sol, mi, fa, Tout ce monde va, 15 Rit, chante Et danse devant Une belle...

2 pages - 1,80 €

Baudelaire - Les Fleurs du mal (1857): Bohémiens en voyage

||  La tribu prophétique aux prunelles ardentes Hier s'est mise en route, emportant ses petits Sur son dos, ou livrant à leurs fiers appétits Le trésor toujours prêt des mamelles pendantes. 5 Les hommes vont à pied sous leurs armes luisantes Le long des chariots où les leurs sont blottis, Promenant sur le...

1 page - 1,80 €

LE SOMMEIL DU CONDOR de Leconte de Lisle

Le sommeil du condor Par-delà l'escalier des roides Cordillières, Par-delà les brouillards hantés des aigles noirs, Plus haut que les sommets creusés en entonnoirs Où bout le flux sanglant des laves familières, L'envergure pendante et rouge par endroits, Le vaste Oiseau, tout plein d'une morne indolence, Regarde l'Amérique et l'espace en silence, Et le sombre soleil qui meurt dans ses yeux froids. La nuit roule de l'est,...

3 pages - 1,80 €

Baudelaire Les Fleurs du mal (1857) La mort des pauvres

||    C'est la Mort qui console, hélas! et qui fait vivre; C'est le but de la vie; et c'est le seul espoir Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre, Et nous donne le cœur de marcher jusqu'au soir;    5 A travers la tempête, et la neige, et le givre, C'est la clarté...

1 page - 1 €

VOLTAIRE: DEFENSEUR DES VICTIMES DE L’ARBITRAIRE ET DE L’INTOLERANCE

VOLTAIRE: DEFENSEUR DES VICTIMES DE L\'ARBITRAIRE ET DE L\'INTOLERANCE François –Marie Arouet dit Voltaire, né en 1694 et mort en 1778, reste l\'une des plus grandes figures du siècle des Lumières. Tout au long de sa longue vie , celui-ci a occupé plusieurs fonctions telles que poète , philosophe , essayiste , historien et dramaturge .C e célèbre...

2 pages - 1,80 €

Montaigne - Essais, I, 26 : «De l'institution des enfants»

||  Le chapitre XXVI des Essais traite de l'éducation des enfants. Montaigne s'adresse à Diane de Foix, Comtesse de Gurson. Ce passage définit les méthodes que devra utiliser un précepteur bien choisi et pose les bases d'une éducation raisonnée. Qu'il ne lui demande pas seulement compte des mots de sa leçon, mais du...

3 pages - 1,80 €

Verlaine - Poèmes saturniens : Chanson d'automne

||  Les sanglots longs Des violons De l'automne Blessent mon cœur 5 D'une langueur Monotone. Tout suffocant Et blême, quand Sonne l'heure, 10 Je me souviens Des jours anciens Et je pleure; Et je m'en vais Au vent mauvais 15 Qui m'emporte Deçà, delà, Pareil à la Feuille morte.  ||...

7 pages - 1,80 €

L'expression de la sensation chez Colette

En route vers la Provence « Sur la route au nord d'Avignon, nous avons traîné le demeurant d'une chaleur poisseuse, datant de Paris, de l'aube urbaine sourde et sans brise. La Bourgogne cuisait à l'étouffée sous un singulier brouillard, qui mouillait d'eau tiède mains et visages et présageait la chaleur de Lyon,...

3 pages - 1,80 €

Association de symboles chez Baudelaire

En proie à un jeu d'association d'idées, en apparence gratuites, Baudelaire évoque tour à tour la veuve d'Hector, le vieux Paris défunt depuis Haussmann, un cygne égaré sur le pavé de la ville. De cette expérience d'« association involontaire « il tire la leçon suivante : 1 Paris change, mais rien dans ma mélancolie...

3 pages - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 ... 952 953 954 955 956 957

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit