LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
299 - Que cherchait Jack London en Alaska en 1897 ?
A
Du pétrole
B
De l'or
C
Des bébés phoques
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Les passants - Jean JOUBERT, Campagnes secrètes

   Sont-ils vivants les hommes de brouillard qui me dédient un geste de la main, très faible, dans la foule du matin, et dont les mots tombent comme des mouches?    Ou bien ai-je vécu sans le savoir dans une ville où végètent les morts, souvent très doux comme vagues au port, parfois déments...

2 pages - 1,80 ¤

La renaissance et l'Humanisme

|| Rappel : Remise en question de la religion au point de vue religieux et culturel (on utilisera le Grec comme langue administrative à la place du latin). -Fuite des Byzantins vers l’Italie qui va recueillir leur héritage en 1453. -Le mot renaissance veut dire nouvelle naissance de la culture européenne en imitant le modèle Grec qui a nourri...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire - Excipit - Mme de La Carlière, Diderot

||Au 18ème siècle, le conte philosophique est un genre d'apologue qu’utilisent fréquemment les philosophes des Lumières. Il a pour but d’instruire et de faire réfléchir de façon distrayante les lecteurs. Diderot, considéré comme le plus novateur de ces auteurs, a écrit le conte Madame de La Carlière en 1773 pour montrer la subjectivité et...

3 pages - 1,80 ¤

Charles Ferdinand RAMUZ, La pensée remonte les fleuves.

(L'auteur évoque les vendanges auxquelles il a travaillé dans son enfance, avec les femmes d'un village du Valais, en Suisse).    C'était un mélange de beaucoup de choses, ces vendanges (ou bien si le mélange est seulement dans le cœur de l'homme, qui ne sait pas très bien lui-même ce qu'il est, et cherche autour...

3 pages - 1,80 ¤

Uzès - André GIDE (article paru dans L'Occident)

   Du bord des bois normands, j'évoque une roche brûlante — un air tout embaumé, tournoyant de soleil, et roulant à la fois confondus les parfums de thyms, des lavandes et le chant strident des cigales. J'évoque à mes pieds, car la roche est abrupte, dans l'étroite vallée qui fuit, un moulin, des laveuses,...

4 pages - 1,80 ¤

Compte rendu Macbeth

|| Macbeth, de Shakespeare, qu’on ne présente plus. Si ? Bon : Né en 1564, mort en 1616, il est considéré comme un des plus grands dramaturges et poètes anglais. Tellement bon dans tous les domaines que ses détracteurs disent que ce n’est pas lui qui a écrit ses pièces, voir qu’il n’a pas existé. En effet,...

9 pages - 1,80 ¤

É. ZOLA, Le Messager de l'Europe

Les Parisiens montrent aujourd'hui un goût immodéré pour la campagne. [...] Le dimanche, la population, qui étouffe, en est réduite à faire plusieurs kilomètres à pied, pour aller voir la campagne, du haut des fortifications. Cette promenade aux fortifications est la promenade classique du peuple ouvrier et des petits bourgeois. Je la trouve...

3 pages - 1,80 ¤

Portrait d'un grand-père. Jean-Paul SARTRE, Les Mots.

A la vérité, il forçait un peu sur le sublime : c'était un homme du XIXe siècle qui se prenait, comme tant d'autres, comme Victor Hugo lui-même, pour Victor Hugo. Je tiens ce bel homme à barbe de fleuve, toujours entre deux coups de théâtre, comme l'alcoolique entre deux vins, pour la victime de deux...

4 pages - 1,80 ¤

Le Port - Baudelaire (Petits Poèmes en prose).

||    Un port est un endroit charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, les scintillements des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué,...

3 pages - 1,80 ¤

Mouvement littéraire : le baroque

  Ce mot vient du potuguais 'barroco' ('perle irrégulière ou pierre mal taillée'  et donc désigne la forme irrégulière inattendue au bizarre. Le mouvement baroque né en Italie dans les années 1530, va se propager en France à la fin du XVième siècle au milieu du XVIIème siècle, mais on retrouve son influence jusqu'au XVIIIème siècle. On...

4 pages - 1,80 ¤

Plaisir de l'aube. Colette, Sido.

||Plaisir de l'aube. Colette, Sido.    J'aimais tant l'aube, déjà, que ma mère me l'accordait en récompense. J'obtenais qu'elle m'éveillât à trois heures et demie, et je m'en allais, un panier vide à chaque bras, vers des terres maraîchères qui se réfugiaient dans le pli étroit de la rivière, vers les fraises, les cassis et...

2 pages - 1,80 ¤

Baudelaire, Le joujou du pauvre.

||Sous forme de commentaire composé, vous expliquerez et ferez apprécier le poème en prose suivant : Sur une route, derrière la grille d'un vaste jardin, au bout duquel apparaissait la blancheur d'un joli château frappé par le soleil, se tenait un enfant beau et frais, habillé de ces vêtements de campagne si pleins de...

2 pages - 1,80 ¤

Jean Anouilh, Antigone: CREON

|| Antigone, pour rester fidèle à son idéal de pureté et d'amour, refuse d'obéir aux lois de la cité que dirige son oncle Créon, qui n'est, à ses yeux, qu'un tyran barbare. Créon, estime-t-elle, aurait dû refuser d'exercer le pouvoir, quand on l'en a sollicité ; il aurait du, comme elle le fait en ce...

2 pages - 1,80 ¤

Ondine - Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit.

I. « Ecoute ! Ecoute î C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ; et voici, en robe de moire, la dame châtelaine qui contemple à son balcon la belle nuit étoilée et le beau lac endormi.  ...

2 pages - 1,80 ¤

Pour un anniversaire - Paul Eluard

Je fête l'essentiel je fête ta présence    Rien n'est passé la vie a des feuilles nouvelles    Les plus jeunes ruisseaux sortent dans l'herbe fraîche    Et comme nous aimons la chaleur il fait chaud Les fruits abusent du soleil les couleurs brûlent Puis l'automne courtise l'hiver vierge    L'homme ne mûrit pas il vieillit ses...

3 pages - 1,80 ¤

Automne malade - Apollinaire, Alcools.

Automne malade et adoré Tu mourras quand l'ouragan soufflera dans les roseraies Quand il aura neigé Dans les vergers Pauvre automne Meurs en blancheur et en richesse De neige et de fruits mûrs Au fond du ciel Des éperviers planent Sur les nixes (1) nicettes (2) aux cheveux verts et naines Qui...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire sur Prière à Dieu (Chapitre XXIII du Traité sur la Tolérance)

|| Voltaire auteur né en 1694 et mort en 1778, il c’est exilé en Angleterre a cause la censure. Il était un des philosophes les plus actifs de son temps il prit position dans de nombreuses affaire en particulier l’affaire Calas. Il a fréquenté Frédérique II, roi de Prusse. Ses principales œuvres sous ...

2 pages - 1,80 ¤

« Tous les jours, à la même heure, le maître d'école, en bonnet... » (Flaubert, Madame Bovary)

« Tous les jours, à la même heure, le maître d'école, en bonnet de soie noire, ouvrait les auvents de sa maison, et le garde champêtre passait, portant son sabre sur sa blouse. Soir et matin, les chevaux de la poste, trois par trois, traversaient la rue pour aller boire à la mare. De ...

3 pages - 1,80 ¤

Rossignol: Verlaine, Poèmes Saturniens

Comme un vol criard d'oiseaux en émoi, Tous mes souvenirs s'abattent sur moi, S'abattent parmi le feuillage jaune De mon cœur mirant son tronc plié d'aune Au tain violet de l'eau des Regrets Qui mélancoliquement coule auprès, S'abattent, et puis la rumeur mauvaise Qu'une brise moite en montant apaise, S'éteint par degrés dans l'arbre,...

3 pages - 1,80 ¤

Maurice Barrès - Discours à la chambre...

||  En 1908, Aristide Briand, garde des sceaux du gvmt Georges Clémenceau soumet aux députés un projet de loi visant l’abolition de la peine de mort. Malgré l’appui de Jaures opposé à Maurice Barrès, le projet n’est pas voté notamment à cause de Barrès qui est pour la peine de mort. Barrès est un politique ...

2 pages - 1,80 ¤

Je me souviens d'avoir passé une nuit délicieuse hors de la ville: Les Confessions de Rousseau

Je me souviens d'avoir passé une nuit délicieuse hors de la ville dans un chemin qui côtoyait le Rhône ou la Saône, car je me rappelle pas lequel des deux. Des jardins élevés en terrasse bordaient le chemin du côté opposé. Il avait fait très chaud cej our-là ; la soirée était charmante ;...

3 pages - 1,80 ¤

Plaire et Instruire

|| Introduction : L’art de tout temps plait et instruit. Les auteurs classiques se sont attachés à retranscrire cette philosophie sous des formes variées comme le théâtre ou encore le la poésie. L’apologue, lui aussi sous des formes variées a contribué a la diffusion de cette philosophie. Pourquoi  l’apologue plait et instruit ? Nous allons essayer...

3 pages - 1,80 ¤

« En vous référant à votre expérience professionnelle, vous proposerez des solutions personnelles pour atténuer le conflit entre autorité et besoin de liberté dans une entreprise. »

   CONSEILS    Plusieurs remarques s'imposent concernant les sujets proposés aux candidats de la promotion sociale. Tous ou presque tournent autour du problème du travail. Par là les examinateurs entendent vous faciliter la tâche de préparation. Étant donné que vous exercez une activité professionnelle, les sujets de ce type devraient vous être moins...

4 pages - 1,80 ¤

« Les hommes ont été amenés [...] à émanciper partiellement les femmes : elles n'ont plus qu'à poursuivre leur ascension, et les succès qu'elles obtiennent les y encouragent ; il semble à peu près certain qu'elles accéderont d'ici un temps plus ou moins long à la parfaite égalité économique et sociale... » Explication et discussion.

||■ 2e Sexe : témoignage et réflexions sur le problème de la femme.    ■ S. de Beauvoir s'y attache à décrire et démystifier la condition féminine.    ■ Paru en 1949, le livre fit scandale.    ■ 25 ans après, ses analyses sont encore l'objet de débats très vifs et de réfutations ou controverses...

2 pages - 1,80 ¤

«Le danger serait de croire, comme c'est largement le cas, que la technique, par les instruments merveilleux qu'elle met en nos mains, est elle-même une culture ». Faut-il, comme le suggère ici A. Siegfried, mettre la technique en accusation ?

||■ La fin du 19e s. et le début du 20e s. sont d'abord en admiration fervente devant la technique.    ■ Mais le développement intensif de celle-ci affirme une société dite « de consommation «.    ■ Suspicion et même peur se dressent face aux progrès techniques.    ■ Faut-il les rendre responsables des maux...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit