LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
418 - Le salon international de la bande dessinée a lieu à :
A
Poitiers
B
La Rochelle
C
Angoulême
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

Les genres littéraires ont toujours, sembleraient-ils, étaient en lutte constante entre eux. En effet, Aristote, dans ses écrits théoriques : la  Poétique, n’a-t-il pas tendance à dénigrer la comédie pour mieux glorifier la tragédie ? Le genre romanesque, avant d’être couvert de gloire au XVIII- XIXème siècle, n’a-t-il pas été considéré comme pernicieux dans les époques antérieures ?

||     Cette polémique des genres, due à différentes conceptions esthétiques, semble donc assez présente dans l’Histoire littéraire. Cependant, cette polémique semble s’achever sous les écrits du mouvement romantique et notamment sous les écrits de son chef de file Victor Hugo qui inscrit, en 1826, dans sa préface des odes et des ballades :             « ...

3 pages - 1,80 €

William GROSSIN, « Quand la jeunesse ignore les frontières »

Bien des études s'efforcent d'analyser les raisons des attitudes nouvelles de la jeunesse. C'est trop peu dire qu'elles résultent des changements techniques ou de ce qu'on appelle parfois la société de consommation. La coupure entre la société des adultes et celle des jeunes s'observe dans des pays très différents, tant du point de vue...

2 pages - 1,80 €

Dans le Journal des Faux-Monnayeurs, André Gide s'interroge sur les réactions de ses futurs lecteurs et déclare : « Depuis longtemps, je ne prétends gagner mon procès qu'en appel. Je n'écris que pour être relu. » Vous direz si vous partagez ce point de vue et expliquerez pourquoi, au travers d'exemples précis.

|| André Gide ( 1869-1951) a écrit plus de soixante ouvrages (Si le Grain ne meurt, les Nourritures terrestres, l'Immoraliste, les Caves du Vatican, les Faux Monnayeurs, etc.). Il a cherché constamment à « réveiller toutes les interrogations «; il écrit dans son Journal : « Belle fonction... celle d'inquiéteur «. Alors que Gide refuse tous...

1 page - 1,80 €

PRINTEMPS (Alain BORNE : Neige et Vingt poèmes)

Dieu récrit la nature encore une fois aussi douce d'amour et rêveuse de mort voici ma vie encore dans ce songe de sang — que la campagne est pâle sous son odeur de vent. — Pourtant c'en est fini du chemin tiède des mains de mousseline et de l'air des colombes ailes de lilas blanc des...

2 pages - 1,80 €

Claude ROY, Le Commerce des classiques

Écrire un roman, un poème, un essai critique, c'est la même chose. Écrire c'est poser une question. Il y a des hommes dont le métier est de répondre aux questions, de résoudre les problèmes. L'homme politique et le mathématicien, l'ingénieur et l'arpenteur, leur métier c'est d'avoir réponse à tout. Le romancier, le poète, le critique,...

2 pages - 1,80 €

Comment peut-on expliquer un poème ? En vous appuyant sur des exemples précis, vous répondrez à cette question.

|| L'enseignement secondaire et supérieur, en littérature française, repose traditionnellement sur l'explication de textes. Le rôle du pédagogue consiste à relever dans une page de Balzac ou d' Apollinaire un certain nombre de problèmes et à aider ses élèves à les résoudre, pour leur permettre de mieux comprendre, de mieux apprécier, en fin de compte,...

1 page - 1,80 €

En un commentaire composé vous étudierez ce texte dans lequel Victor Hugo dessine et en même temps explique ce personnage.

Dans une peinture des bas-fonds de Paris en 1830, Victor Hugo présente quatre truands; voici le portrait du plus jeune : Un être lugubre, c'était Montparnasse. Montparnasse était un enfant ; moins de vingt ans, un joli visage, des lèvres qui ressemblaient à des cerises, de charmants cheveux noirs, la clarté du printemps dans...

2 pages - 1,80 €

R. ESCARPIT, L'Humour

Quand deux joueurs d'échecs engagent une partie, ils supposent joués un certain nombre de coups. Cette convention, valable seulement pour ces deux joueurs et pour cette partie, leur évite gestes et calculs inutiles, puisque tous les débuts possibles sont connus et catalogués. Le jeu créateur commence seulement en un point de la partie qui...

2 pages - 1,80 €
1 page - 1,80 €

Étudiez, sous la forme d'un commentaire composé, cette page extraite de : Attendez l'Aube de Marcel Arland; attachez-vous plus particulièrement à préciser la tonalité du paysage et à montrer le sens que l'auteur attribue à cette promenade nocturne.

Je vais lentement au long des rues (...) Ce sont des rues ténébreuses, des couvents, de vieux hôtels, des murs sans fin, le haut porche de l'Évêché et, dominant la nuit, les deux tours de la cathédrale. Ce fut longtemps une métropole religieuse. Les évêques ont porté le sceptre aux sacres de Reims. J'ai...

1 page - 1,80 €

Vous donnerez d'abord un résumé ou une analyse (à votre choix, mais en l'indiquant clairement au début), du passage suivant de La Démocratie en Amérique, ouvrage publié par l'historien Tocqueville en 1836-1839. Puis vous choisirez dans ce texte un problème; vous en préciserez les données selon l'auteur; vous exposerez, en les justifiant, vos propres vues sur la question.

Une grande révolution démocratique s'opère parmi nous; tous la voient, mais tous ne la jugent point de la même manière. Les uns la considèrent comme une chose nouvelle, et, la prenant pour un accident, ils espèrent pouvoir encore s'arrêter; tandis que d'autres la jugent irrésistible, parce qu'elle leur semble le fait le plus continu,...

2 pages - 1,80 €

La Faute de l’abbé Mouret, Zola : LES AMBIGUÏTÉS DU CULTE MARIAL

     A travers les chapitres 12 et 15 de La Faute de l’abbé Mouret, Zola aborde la question du mariage. On aborde ainsi différents aspects du mariage.   I)                    LE MARIAGE PRATIQUE   A)     Marier pour pardonner   Dès le début du chapitre XII, on assiste à une divergence d’opinion entre l’abbé Mouret et le frère Bambousse....

2 pages - 1,80 €

UN HÉMISPHÈRE DANS UNE CHEVELURE - Charles BAUDELAIRE, Le Spleen de Paris (XVII)

« Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l'odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l'eau d'une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l'air. Si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! tout ce que je sens! tout ce...

1 page - 1,80 €

LES ENFANTS DE LA PUBLICITÉ

Les véhicules habituels de la culture : famille, école, livre, théâtre devraient dire ces choses (les méfaits de la publicité), mais soyons sérieux ! Que peuvent les parents, les professeurs ou les écrivains face à Publicis ou Havas? Que peuvent-ils surtout lorsqu'il s'agit d'éduquer des enfants ? Car c'est la jeunesse, dès son...

2 pages - 1,80 €

Vous ferez un commentaire composé de ce texte, montrant, si vous le voulez, par quels moyens Valéry rend sensibles le mouvement et la magie de la danse.

« Elle semble d'abord, de ses pas pleins d'esprit, effacer de la terre toute fatigue et toute sottise. Et voici qu'elle se fait une demeure un peu au-dessus des choses, et l'on dirait qu'elle s'arrange un nid dans ses bras blancs. Mais, à présent, ne croirait-on pas qu'elle se tisse de ses pieds un...

1 page - 1,80 €

CURIOSITÉ ET ACTIVITÉ DE L'ESPRIT

|| Qu'il s'agisse de science ou de culture, nous montrons une même tendance à confondre la curiosité avec l'activité de l'esprit. Le lecteur de magazines, le téléspectateur montrent une grande curiosité, un grand désir de s'informer. Cela est bien, à la condition qu'ils ne s'imaginent pas qu'en assouvissant leur curiosité ils déploient une activité...

2 pages - 1,80 €

Vous ferez un commentaire composé de ce poème, où Aragon chante à la fois son amour pour Elsa et la France écrasée sous l'occupation.

ELSA AU MIROIR C'était au beau milieu de notre tragédie Et pendant un long jour assise à son miroir Elle peignait ses cheveux d'or je croyais voir Ses patientes mains calmer un incendie C'était au beau milieu de notre tragédie Et pendant un long jour assise à son miroir Elle peignait ses cheveux d'or...

2 pages - 1,80 €

Quelle est la nature de l'attention ?

|| — I — L'attention est d'une part une attitude du corps. Ribot a insisté sur cet aspect dont il a fait l'essentiel de l'attention : « les phénomènes d'adaptation motrice sont les éléments constitutifs de l'attention «. L'attention en effet comporte un ensemble de réactions physiologiques caractéristiques : arrêt des mouvements, d'où immobilité...

2 pages - 1,80 €

On dit volontiers que la littérature classique est « psychologique ». Expliquez et, au besoin, limitez la portée de cette expression.

I. La littérature peut s'attacher au monde extérieur : elle est descriptive. — Elle peut exprimer les émotions : elle est lyrique. — Elle peut enfin poser quelques problèmes de la société (certains passages de Molière ou de La Bruyère ; les préoccupations des écrivains du XVIIe siècle). — La littérature psychologique étudie les sentiments...

1 page - 1,80 €

Les classiques parlent sans cesse de « nature » et de « naturel ». D'où vient que Rousseau et la plupart des écrivains qui l'ont suivi leur aient reproché de manquer de naturel ?

|| I. COMMENT, AU 17e SIECLE, DÉFINIT-ON NATURE ET NATUREL ? Si Rapin, Bouhours, La Fontaine (et maintenant il ne faut pas quitter la nature d'un pas), Racine (un écrivain qui s'écarte du naturel trahit le bon sens), Molière (peindre les hommes d'après nature), Boileau enfin, se sont entendus pour affirmer la nécessité du naturel...

2 pages - 1,80 €

Expliquez et discutez ce jugement de Vauvenargues : « La Bruyère était un grand peintre ; il n'était peut-être pas un grand philosophe. Le duc de La Rochefoucauld était un philosophe mais n'était pas un grand peintre ».

||   Vauvenargues aurait voulu posséder les dons de peintre de La Bruyère ; d'autre part, il prenait partie contre la philosophie amère de La Rochefoucauld. Le parallèle qu'il esquisse entre ces deux moralistes est donc tout particulièrement intéressant. ||...

1 page - 1,80 €

Que pensez-vous de cette opinion de Brunetière: « Les indignations de La Bruyère ont quelque chose de plus profond que celles de La Fontaine ; il s'est moins aisément arrangé que Molière de la société de son temps et l'on voit percer une pitié qui n'est pas dans Boileau. C'est l'idée d'humanité qui commence à se faire jour ».

I. Constatez que: — La Fontaine trace les grandes lignes d'une morale facile mais ne se préoccupe pas, bien qu'il ait aimé observer et peindre les humbles, d'améliorer leur sort. Il reste un aristocrate assez dédaigneux. — Molière attaque les ridicules, les vices mais nullement les institutions nulle pitié pour le, humbles. — Boileau reste...

1 page - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 ... 950 951 952 953 954 955

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit