LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
300 - Qui s'est servi de son expérience de fonctionnaire pour écrire Messieurs les ronds-de-cuir ?
A
Courteline
B
Feydeau
C
Guitry
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Le convoi funèbre du père Goriot («Les deux prêtres ... chez madame de Nucingen», pp. 366-367) - Le père Goriot de Balzac

Les deux prêtres, l'enfant de chœur et le bedeau vinrent et donnèrent tout ce qu'on peut avoir pour soixante-dix francs dans une époque où la religion n'est pas assez riche pour prier gratis. Les gens du clergé chantèrent un psaume, le Libéra, le De profundis. Le service dura vingt minutes. Il n'y avait qu'une...

3 pages - 1,80 ¤

L'amour et l'argent («Mon cher père... Sainte-Pélagie», pp. 299-307) - Le père Goriot de Balzac

- Mon cher père ! allez-y prudemment. Si vous mettiez la moindre velléité de vengeance en cette affaire, et si vous montriez des intentions trop hostiles, je serais perdue. Il vous connaît, il a trouvé tout naturel que, sous votre inspiration, je m'inquiétasse de ma fortune ; mais, je vous le jure, il la...

5 pages - 1,80 ¤

L'arrestation de Vautrin («Bientôt le silence... regarda sa perruque», pp. 262-264) - Le père Goriot de Balzac

- Ah ! ma foi, dit Bianchon, mademoiselle Michonneau parlait avant-hier d'un monsieur surnommé Trompe-la-Mort ; ce nom-là vous irait bien. Ce mot produisit sur Vautrin l'effet de la foudre : il pâlit et chancela, son regard magnétique tomba comme un rayon de soleil sur mademoiselle Michonneau, à laquelle ce jet de volonté cassa les jarrets. La vieille...

3 pages - 1,80 ¤

Rastignac et Victorine («Au moment où... jamais ressentie», pp. 213-214.) - Le père Goriot de Balzac

Parfois, en se voyant sans un sou, sans avenir, il pensait, malgré la voix de sa conscience, aux chances de fortune dont Vautrin lui avait démontré la possibilité dans un mariage avec mademoiselle Taillefer. Or il se trouvait alors dans un moment où sa misère parlait si haut, qu'il céda presque involontairement aux artifices du terrible sphinx par...

3 pages - 1,80 ¤

La réussite sociale de Rastignac («Le lendemain, à l'heure du bal... d'une façon diabolique», pp. 204-206) - Le père Goriot de Balzac

Le lendemain, à l'heure du bal, Rastignac alla chez madame de Beauséant, qui l'amena pour le présenter à la duchesse de Carigliano. Il reçut le plus gracieux accueil de la maréchale, chez laquelle il retrouva madame de Nucingen. Delphine s'était parée avec l'intention de plaire à tous pour mieux plaire à Eugène, de qui elle attendait impatiemment un...

3 pages - 1,80 ¤

Les moyens de la fortune selon Vautrin («Dans ces conjonctures... je m'amuserai à ma façon», p. 154) - Le père Goriot de Balzac

Dans ces conjonctures, je vais vous faire une proposition que personne ne refuserait. Écoutez bien. Moi, voyez-vous, j'ai une idée. Mon idée est d'aller vivre de la vie patriarcale au milieu d'un grand domaine, cent mille arpents, par exemple, aux États-Unis, dans le Sud. Je veux m'y faire planteur, avoir des esclaves, gagner quelques bons petits millions à...

3 pages - 1,80 ¤

La configuration psychique de Goriot («Le commerce des grains... bizarreries morales», pp. 126-127) - Le père Goriot de Balzac

Le commerce des grains semblait avoir absorbé toute son intelligence. S'agissait-il de blés, de farines, de grenailles, de reconnaître leurs qualités, les provenances, de veiller à leur conservation, de prévoir les cours, de prophétiser l'abondance ou la pénurie des récoltes, de se procurer les céréales à bon marché, de s'en approvisionner en Sicile, en Ukraine, Goriot n'avait pas...

3 pages - 1,80 ¤

Rastignac, une année d'initiation («Eugène de Rastignac... bachelier en Droit», pp. 56-57) - Le père Goriot de Balzac

Eugène de Rastignac était revenu dans une disposition d'esprit que doivent avoir connue les jeunes gens supérieurs, ou ceux auxquels une position difficile communique momentanément les qualités des hommes d'élite. Pendant sa première année de séjour à Paris, le peu de travail que veulent les premiers grades à prendre dans la Faculté l'avait laissé libre de goûter les...

3 pages - 1,80 ¤

Le portrait de Vautrin («Entre ces deux personnages... au dessert», pp. 37-38) - Le père Goriot de Balzac

Entre ces deux personnages et les autres, Vautrin, homme de quarante ans, à favoris peints, servait de transition. Il était un de ces gens dont le peuple dit : Voilà un fameux gaillard ! Il avait les épaules larges, le buste bien développé, les muscles apparents, des mains épaisses, carrées et fortement marquées aux phalanges par des bouquets...

4 pages - 1,80 ¤

La veuve Vauquer («Cette pièce est dans tout son lustre... ce spectacle est complet», pp. 28-29) - Le père Goriot de Balzac

Cette pièce est dans tout son lustre au moment où, vers sept heures du matin, le chat de madame Vauquer précède sa maîtresse, saute sur les buffets, y flaire le lait que contiennent plusieurs jattes couvertes d'assiettes, et fait entendre son rourou matinal. Bientôt la veuve se montre, attifée de son bonnet de tulle sous lequel pend un...

3 pages - 1,80 ¤

La salle à manger de la pension Vauquer («Cette salle... tomber en pourriture», pp. 27-28) - Le père Goriot de Balzac

[Eh bien ! malgré ces plates horreurs, si vous le compariez à la salle à manger, qui lui est contiguë, vous trouveriez ce salon élégant et parfumé comme doit l'être un boudoir.] Cette salle, entièrement boisée, fut jadis peinte en une couleur indistincte aujourd'hui, qui forme un fond sur lequel la crasse a imprimé ses couches de manière...

3 pages - 1,80 ¤

Le salon de la pension Vauquer («Naturellement destiné... jeune ou vieux», pp. 26-27) - Le père Goriot de Balzac

Naturellement destiné à l'exploitation de la pension bourgeoise, le rez-de-chaussée se compose d'une première pièce éclairée par les deux croisées de la rue, et où l'on entre par une porte-fenêtre. Ce salon communique à une salle à manger qui est séparée de la cuisine par la cage d'un escalier dont les marches sont en bois et en carreaux...

3 pages - 1,80 ¤

Agnès n'apparait que quatre fois sur la scène au cours de L'école des femmes. Elle est quand même un des personnages principaux de la pièce de Molière. Expliquez.

Note : 5.3/10

Dans la pièce L'Ecole des Femmes de Molière, il y a quatre protagonistes dont l'un des personnages principaux est Arnolphe, appelé aussi M. de La Souche, aristocrate dans la force de l'âge, jouissant d'une fort belle situation et tuteur d'Agnès. Quoique terrifié à l'idée d'avoir une femme infidèle, son plus cher désir  est de se marier. Arnolphe, qui a...

3 pages - 1,80 ¤

Pour remplir son rôle moral le théâtre doit-il donner des exemples de vertu ou mettre en scène les vices des Hommes ?

Note : 5.3/10

Durant l'antiquité, depuis sa codification classique, et même à travers  la création d'un genre théâtral apparu au Moyen-âge nommé “moralité”, le théâtre à toujours eu une double visée: celle de divertir mais aussi celle de pousser le public a une réflexion interne souvent entrainée par la morale de la pièce. Afin de faire comprendre au spectateur ce qui...

2 pages - 1,80 ¤

Montrez que la poésie est une arme de combat efficace

Note : 5.5/10

La poésie s'est vue attribuer diverses fonctions des plus variées : tantôt elle représente l'arme du poète pour mener un combat d'idées, tantôt on lui demande simplement de relater une période de la vie du poète ou ses sentiments. Ainsi, pouvons-nous nous interroger sur la vocation da la poésie, voir si elle peut être vue comme une arme...

2 pages - 1,80 ¤

Pierrots - Jules LAFORGUE, L'imitation de Notre-Dame la lune.

Note : 5.5/10

C'est, sur un cou qui, raide, émerge D'une fraise empesée idem. Une face imberbe au cold-cream (1) Un air d'hydrocéphale (2) asperge. Les yeux sont noyés de l'opium De l'indulgence universelle, La bouche clownesque ensorcèle Comme un singulier géranium. Bouche qui va du trou sans bonde Glacialement désopilé (3), Au transcendantal en-allé Du souris...

3 pages - 1,80 ¤

STENDHAL, La chartreuse de Parme. Vous ferez de ce texte un commentaire composé, que vous organiserez de façon à mettre en lumière l'intérêt qu'il vous inspire. Vous pourriez, par exemple, étudier comment Stendhal confère à cette page descriptive l'unité et la résonance d'une médiation poétique.

Note : 5.5/10

(La comtesse Pietranera revient chez son frère au château de Grianta situé sur les bords du Lac de Côme, au nord de Milan en Italie)    Au milieu de ces collines aux formes admirables et se précipitant vers le lac par des pentes si singulières, je puis garder toutes les illusions des descriptions du...

4 pages - 1,80 ¤

Sous la forme d'un commentaire composé, vous rendrez compte de la lecture personnelle que vous avez faite de cette page. Vous pourriez par exemple - mais cette indication vous laisse libre de choisir votre démarche - étudier comment alternent dans le texte le récit dramatique d'un naufrage et la description d'un « spectacle sublime ».

Note : 5.5/10

Le couvercle de l'échelle de l'entrepont s'ouvre ; une voix effrayée appelle le capitaine : cette voix, au milieu de la nuit et de la tempête, avait quelque chose de formidable. Je prête l'oreille ; il me semble ouïr des marins discutant sur le gisement d'une terre. Je me jette en bas de mon ...

4 pages - 1,80 ¤

Charles PERRAULT, Contes

Note : 5.5/10

(Les hasards de la chasse viennent de conduire le fils du roi près du château où la princesse est endormie depuis maintenant cent ans.)    A peine s'avança-t-il vers le bois, que tous ces grands arbres, ces ronces et ces épines s'écartèrent d'elles-mêmes pour le laisser passer. Il marche vers le château qu'il voyait...

4 pages - 1,80 ¤

Ma morte vivante - Paul ELUARD, Le Temps déborde (commentaire)

Note : 5.5/10

Dans mon chagrin rien n'est en mouvement J'attends personne ne viendra Ni de jour ni de nuit Ni jamais plus de ce qui fut moi-même Mes yeux se sont séparés de tes yeux Ils perdent leur confiance ils perdent leur lumière Ma bouche s'est séparée de ta bouche Ma bouche s'est séparée...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit