LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
738 - Le pastiche est une réécriture par :
A
a) transposition
B
b) imitation
C
c) dégradation
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Le pastiche tente de reproduire le style particulier d'un auteur ou, plus largement, celui d'un genre ou d'une époque (pastiche du langage précieux, par exemple). Le jeu peut être également d'abuser les lecteurs les plus avertis : le milieu de la critique littéraire a ainsi été bouleversé en 1949 par l'affaire de la « Chasse spirituelle », ce pastiche de Rimbaud présenté comme un texte original retrouvé par hasard, et que de nombreux critiques renommés ont attribué au célèbre poète avant que la supercherie ne soit révélée.


Les nouveautés du site

La mémoire du c½ur, selon Proust

||Nos émotions ont en général une cause, mais cette cause n'occupe jamais seule notre conscience; elle y est toujours comme encadrée de circonstances, qui, du seul fait de lui être contemporaines et d'être prises avec elle dans le même mouvement affectif, lui demeurent étroitement liées dans notre esprit, aussi bien à elle-même qu'à l'émotion...

2 pages - 1,80 ¤

Chateaubriand a déclaré que le roman de René, comme celui d'Atala, était lié au même dessein, à savoir d'offrir une démonstration des idées contenues dans le Génie du Christianisme. Quelle est la place de René dans l'½uvre de Chateaubriand ? Quel est le caractère du héros principal ? Quelle a été l'influence de cette ½uvre sur la littérature du XIXe siècle ?

||    LECTURES RECOMMANDÉES. — Génie du Christianisme, 2e partie, III, IX.    Plan proposé :    Introduction. — Sainte-Beuve disait à propos des dernières plaintes de Chactas : « Nous reconnaissons l'accent pénétrant, le cri d'aigle blessé (comme je l'ai dit ailleurs de Pascal), blessé de la blessure que certains cœurs apportent en naissant....

1 page - 1,80 ¤

Comment Chateaubriand a-t-il essayé d'établir la supériorité artistique du christianisme ? Que vaut sa méthode, et à quels résultats l'a-t-elle conduit ?

|| Plan proposé : Introduction. — But de Chateaubriand. Reprendre ses paroles. Une preuve de la vérité du christianisme, c'est que cette religion est celle qui a enrichi les lettres et les arts des beautés les plus admirables. I. — Méthode employée. A) Thèse de Chateaubriand. ||...

1 page - 1,80 ¤

L'apologie et la poétique dans le « Génie du Christianisme ».

||    Matière. — Quels sont les deux desseins de Chateaubriand dans le Génie du Christianisme, et peut-on dire que l'apologie ait nui à la poétique, et réciproquement ?    Plan proposé :    Introduction. — Les deux desseins de Chateaubriand dans le Génie du Christianisme : la tâche du théologien ; la tâche de...

1 page - 1,80 ¤

Le « Génie du Christianisme » : étude générale.

|| Matière. — Que savez-vous des circonstances au milieu desquelles parut le Génie du Christianisme ? Comment l'ouvrage est-il divisé ? Quelle en est l'idée maîtresse, et quelles objections a-t-elle soulevées ? Dans quelle mesure sont-elles légitimes ? Vous terminerez en marquant l'influence de ce livre sur notre histoire littéraire, et vous...

2 pages - 1,80 ¤

Le roman d' « Atala » jugé par Chateaubriand

|| Matière. — Chateaubriand écrit dans la Préface d'Atala : « Je ne sais si le public goûtera cette histoire qui sort de toutes les routes connues, et qui présente une nature et des mœurs tout à fait étrangères à l'Europe. Il n'y a point d'aventure dans Atala. C'est une sorte de poème, moitié...

1 page - 1,80 ¤

Que savez-vous de l'Essai sur les Révolutions anciennes et modernes (1797) de Chateaubriand ? Quelle en est l'idée maîtresse ? Peut-on dire que Chateaubriand se soit montré, dans cet ouvrage, un disciple de Rousseau ?

||    Plan proposé :    Introduction. — Circonstances dans lesquelles l'ouvrage a été composé. Division du sujet.    I. — Idée maîtresse du livre : Rien de nouveau sous le soleil.    « Celui qui parcourt l'histoire éprouve un sentiment analogue à celui d'un homme voyageant dans le désert, à travers ces bois fabuleux de...

1 page - 1,80 ¤

Vous établirez le portrait de Chateaubriand, les désirs de sa sensibilité, les tendances de son imagination, le sentiment de l'honneur, le goût de la grandeur.

||   Plan proposé : Introduction. — Comment nous connaissons Chateaubriand : ses confidences directes (Mémoires d'outre-tombe) et indirectes (par exemple ses romans personnels). I. — Désenchantement très sincère. Avant tout, Chateaubriand a été un grand mélancolique. L'ennui, ce mal incurable que René va exprimer si poétiquement, qui va devenir le mal du...

2 pages - 1,80 ¤

Mme de Staël et Chateaubriand précurseurs du romantisme.

||    Matière. — Lamartine vous paraît-il avoir apprécié avec justesse l'importance de Mme de Staël et de Chateaubriand, lorsqu'il écrivait d'eux, dès 1834 : « Ces deux génies précurseurs furent pour nous comme deux protestations vivantes contre l'oppression de l'âme et du cœur, contre le dessèchement et l'avilissement du siècle ; ils furent...

1 page - 1,80 ¤

Nos grands poètes sont nos grands prosateurs.

||    Matière. — « Nos meilleurs poètes lyriques, en France, ce sont peut-être nos grands prosateurs : Bossuet, Pascal, Fénelon, Buffon, Jean-Jacques, etc. Le despotisme des alexandrins force souvent à ne point mettre en vers ce qui serait pourtant de la véritable poésie.«    Commenter cette phrase de Mme de Staël dans son livre...

1 page - 1,80 ¤

L'opposition entre les littératures antique et moderne.

|| Matière. — Expliquez et discutez, en l'appuyant au besoin sur des exemples à votre choix, ce jugement de Mme de Staël : « La littérature des Anciens est chez les Modernes une littérature transplantée : la littérature romantique ou chevaleresque est chez nous indigène, et c'est notre religion et nos institutions qui...

2 pages - 1,80 ¤

L'idéal littéraire de Mme de Staël : classique ou romantique ?

||    Matière. — Dans la deuxième partie de son livre De l'Allemagne, peut-on dire que Mme de Staël ait lutté à l'avance pour l'école romantique contre le classicisme ? Pourriez-vous, par une étude attentive des textes, dégager son idéal littéraire ? A-t-elle prévu la prodigieuse extension de la poésie lyrique et le renouvellement,...

2 pages - 1,80 ¤

Mme de Staël et les voyages

||    Matière. — Mme de Staël a écrit : « Voyager est, quoi qu'oïl puisse dire, un des plus tristes plaisirs de la vie ; entendre parler un langage que vous comprenez à peine, voir des visages humains sans relation avec votre passé ou avec votre avenir, c'est de la solitude et de l'isolement...

1 page - 1,80 ¤

M.-J. de Chénier écrit dans son Tableau historique de la Littérature française, ch. vi, p. 236, 2e édition : « Il y a beaucoup de mérite dans le roman de Delphine. A notre avis, toutefois, Corinne a moins de défauts, plus de beautés, et des beautés d'un plus grand ordre. » Montrer le « progrès » du roman chez Mme de Staël, de Delphine à Corinne.

|| Plan proposé : Introduction. — Succès très retentissant de Corinne. Ce que Mme de Staël avait gagné depuis Delphine. A) La simplicité de l'action chez Corinne. La fatalité joue le rôle principal d'un bout à l'autre du roman. La part des événements extérieurs est restreinte, les personnages peu nombreux. B) Ordonnance...

1 page - 1,80 ¤

Le roman de Delphine porte comme épigraphe cette maxime empruntée aux Mélanges de Mme de Necker : « Un homme doit savoir braver l'opinion, une femme s'y soumettre. » Que vaut cette thèse ? Comment Mme de Staël l'a-t-elle défendue dans son livre ?

||    Plan proposé :    Introduction. — Position de la question. La thèse. Comment elle est défendue.    I. — Valeur de la thèse.    A) Explication.    B) Discussion (cf. M.-J. Chénier, Tableau historique de l'état et des progrès de la Littérature française depuis 1789, 2e édition, chap. vi, p. 234) : «...

1 page - 1,80 ¤

Napoléon constatait avec amertume : « J'ai pour moi la petite littérature et contre moi la grande. » Quels sont les faits qui vous paraissent justifier ces paroles ? Expliquez-les.

||        Plan proposé :    Introduction. — Position de la question.    I. — La « petite « littérature et Napoléon.    Montrer rapidement que ce sont seulement les écrivains de second ordre, que leur médiocrité rendait dociles, qui profitèrent des récompenses officielles distribuées par Napoléon.    II. — La « grande «...

1 page - 1,80 ¤

Analyse de "Fin de partie" de Beckett

|| I] Fin de partie, tragique et tragédie Il faut bien distinguer la notion de tragique, registre qui suscite terreur et pitié face au spectacle d'un personnage en proie à un conflit inévitable et insoluble en raison de la fatalité, et celle de tragédie comme genre défini par des règles dramaturgiques strictes. Fin...

7 pages - 1,80 ¤

Quels étaient les caractères généraux de la littérature française au moment où Chateaubriand et Mme de Staël tentèrent de la rajeunir ?

     Plan proposé :    Introduction. — Il est curieux de voir comment les hommes qui ont renversé un régime politique et social ont laissé intacts les principes littéraires du XVIIe siècle. Sans doute, le siècle de Voltaire a eu son originalité, mais on peut dire qu'il n'a rien changé aux formes de...

2 pages - 1,80 ¤

LA DOLONIE - Chant X de l'ILIADE - HOMERE

||    Le chant X est un chant épisodique, qui pourrait être supprimé, sans que Faction principale souffrît aucun dommage. Ce ne serait point une raison suffisante pour en rendre l'origine suspecte. Une scholie nous dit que « cette rhapsodie avait eu son existence indépendante, qu'elle ne faisait point partie de l'Iliade, et qu'elle...

3 pages - 1,80 ¤

LA SECONDE BATAILLE -ILIADE - HOMERE

||    Autant le récit de la première bataille est ample et varié, autant celui de la seconde est ramassé et concis. L'un remplit à lui seul plusieurs chants ; l'autre est contenu dans un seul chant, le VIIIe. Mais si le résultat du combat est resté indécis le premier jour, le second jour amène...

2 pages - 1,80 ¤

Composition et histoire de l'ILIADE d'HOMERE

||La composition de l'Iliade. — Quelles sont les conclusions qui semblent se dégager d'une analyse critique de l'Iliade, telle que nous venons de la tenter ? Avant de les rechercher, il importe de rappeler ce que nous apprennent les poèmes homériques eux-mêmes sur les conditions de la poésie, au temps où ils furent composés....

6 pages - 1,80 ¤

Chant XXIV (24) de l'ILIADE d'HOMERE

|| Le rachat d'Hector. L'épisode essentiel du dernier chant de l'Iliade, l'entrevue de Priam et d'Achille, est également admirable par le pathétique de la situation et par l'élévation du sentiment. L'on aimerait à penser que nous sommes de nouveau en présent d'un élément incontestable du poème primitif. Tout au contraire, selon l'opinion de...

5 pages - 1,80 ¤

Chant XXIII (23) de l'ILIADE d'HOMERE

|| Les jeux en l'honneur de Patrocle. Le chant XXIII est le récit des funérailles de Patrocle, et ces funérailles comprennent, après l'accomplissement des rites, les jeux célébrés en l'honneur du mort. L'accomplissement des rites est promis au chant XIX, dont nous avons vu que l'origine était probablement assez récente. Le récit qui...

6 pages - 1,80 ¤

La Poésie peut-elle aider à mieux comprendre le monde qui nous entoure ?

 A plus petite échelle, un poème peut également permettre de mettre des mots sur des sentiments confus et intenses pour ainsi permettre au lecteur une meilleure compréhension de ses semblables et du monde humain en général. Le lyrisme, registre privilégié de l’expression des sentiments personnels est selon Paul Valery « le développement d’une exclamation...

3 pages - 1,80 ¤

Chant XVII (Les Exploits de Ménélas) - LA PATROCLIE - ILIADE - Homère

||    Le corps de Patrocle est resté sur le champ de bataille ; il est à présumer, selon les habitudes de la poésie homérique, qu'un combat va se livrer autour de lui, comme tout à l'heure autour du cadavre de Sarpédon. Il est même assez surprenant qu'Hector, à la fin du chant XVI se...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit