LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
422 - Blanche-Neige est un conte :
A
de Charles Perrault
B
des frères Grimm
C
de H. C. Andersen
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

BAUDELAIRE: Elévation.

  Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées, Des montagnes, des bois, des nuages, des mers, Par delà le soleil, par delà les éthers, Par delà les confins des sphères étoilées,    Mon esprit, tu te meus avec agilité, Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde, Tu sillonnes gaîment l'immensité profonde Avec une...

2 pages - 1,80 ¤

D'après VICTOR HUGO : Le Satyre (v. 709-726) - Commentaire

Montrer que, contrairement à ce que prétendent les partisans de l'art pour l'art, la poésie peut aborder des sujets philosophiques et moraux sans rien perdre de sa qualité.   Il cria : « L'avenir, tel que les cieux le font, C'est l'élargissement dans l'infini sans fond, C'est l'esprit pénétrant de toutes parts la chose...

3 pages - 1,80 ¤

VICTOR HUGO, POÈTE ÉPIQUE dans « O soldats de l'an deux... » (extrait de : A L'OBEISSANCE PASSIVE).

O soldats de l'an deux ! ô guerres ! épopées ! Contre les rois tirant ensemble leurs épées, Prussiens, Autrichiens, Contre toutes les Tyrs et toutes les Sodomes, Contre le czar du nord, contre ce chasseur d'hommes 5 Suivi de tous ses chiens, Contre toute l'Europe avec ses capitaines, Avec ses fantassins...

3 pages - 1,80 ¤

VERLAINE: Après trois ans

   Ayant poussé la porte étroite qui chancelle, Je me suis promené dans le petit jardin Qu'éclairait doucement le soleil du matin, Pailletant chaque fleur d'une humide étincelle.    Rien n'a changé. J'ai tout revu : l'humble tonnelle De vigne folle avec les chaises de rotin... Le jet d'eau fait toujours son murmure argentin...

3 pages - 1,80 ¤

VICTOR HUGO « Elle avait pris ce pli... » (CONTEMPLATIONS IV - 5)

Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin De venir dans ma chambre un peu chaque matin ; Je l'attendais ainsi qu'un rayon qu'on espère ; Elle entrait, et disait : Bonjour, mon petit père ; Prenait ma plume, ouvrait mes livres, s'asseyait Sur mon lit, dérangeait mes papiers, et riait, Puis soudain...

2 pages - 1,80 ¤

RONSARD : « Il faut laisser maisons... »

Il faut laisser maisons, et vergers, et jardins, Vaisselles et vaisseaux que l'artisan burine, Et chanter son obsèque en la façon du cygne, Qui chante son trépas sur les bords Méandrins. C'est fait ! J'ai dévidé le cours de mes destins ; J'ai vécu ; j'ai rendu mon nom assez insigne ; Ma plume...

1 page - 1,80 ¤

RONSARD: L'an se rajeunissait...

L'an se rajeunissait en sa verte jouvence, Quand je m'épris de vous, ma Sinope cruelle : Seize ans était la fleur de votre âge nouvelle, Et votre teint sentait encore son enfance. Vous aviez d'une infante encor la contenance, La parole et les pas ; votre bouche était belle, Votre front et...

2 pages - 1,80 ¤

L'ÉLÉGIE LAMARTINIENNE DES « MÉDITATIONS »

||      Introduction.    L'élégie : l'un des genres les plus anciens : Sapho, l'anthologie grecque ; Catulle, Tibule, Properce, Ovide ; Du Bellay, Racine, Chénier... (2). Mais renouvellement toujours possible : goûts de l'époque et surtout personnalité du poète : sensibilité, pensée, art... Ex. : Les Méditations de Lamartine. Thèmes ? Expression...

2 pages - 1,80 ¤

LE LYRISME DE LA FONTAINE

|| Relire : la fin de la Laitière et le pot au lait, des deux Amis, des deux Pigeons, du Songe d'un habitant du Mogol ; les fables inspirées par le thème de la Mort : la Mort et le Mourant, le Lion devenu vieux, la Mort et le Bûcheron, le Vieillard et les...

2 pages - 1,80 ¤

LA POÉSIE RACINIENNE

||    N.B. — A l'occasion de ce devoir, citer un florilège de vers poétiques de Racine. Apprendre par cœur les vers que nous citons ici ou dont nous donnons la référence.    Introduction.    Le charme de l'émotion poétique : dû au prestige de l'univers rêvé par le poète, de son Verbe, de ses...

2 pages - 1,80 ¤

FLAUBERT - Cortège campagnard (MADAME BOVARY)

La mairie se trouvant à une demi-lieue de la ferme, on s'y rendit à pied, et l'on revint de même, une fois la cérémonie faite à l'église. Le cortège, d'abord uni comme une seule écharpe de couleur, qui ondulait dans la campagne, le long de l'étroit sentier serpentant entre les blés verts, s'allongea bientôt...

1 page - 1,80 ¤

VIGNY: La Canne de Jonc.

Le capitaine Renaud, vieux « grognard « d'Empire, qui ne se fait aucune illusion sur les grands chef s'militaires ni sur la guerre, vient de donner sa démission quand éclatent les journées de 1830 : « Quand j'ai vu les ordonnances, j'ai dit : On va prendre les armes. J'ai lait un...

3 pages - 1,80 ¤

LE RÉALISME DU « PÈRE GORIOT ».

||    Introduction.    « Je voudrais bien savoir si la grande règle de toutes les règles n'est pas de plaire. « (Molière) Valable également pour le roman réaliste, lequel ne saurait être la reproduction intégrale de la réalité. En effet la réalité n'est pas toujours intéressante. (Cf. citations de Sainte-Beuve et de Maupassant). ...

1 page - 1,80 ¤

HERNANI, pièce jeune

||      Introduction.    L'école des environs de 1830 est une école de jeunes : Hugo est né en 1802, Gautier en 1811... Dans leurs manifestes, ils proclament leur volonté de rajeunir la poésie. Stendhal affecte de voir dans la littérature classique une littérature qui plaisait à ses « arrière-grands-pères «. Ainsi la jeunesse...

2 pages - 1,80 ¤

« LE MARIAGE DE FIGARO » ET LA SATIRE SOCIALE

||introduction.    Satire sociale au XVIIIe siècle. Au théâtre : Voltaire et surtout Beaumarchais Le Mariage de Figaro. Examinons : critiques exprimées — leur portée — leur influence sur l'économie de la pièce.||...

1 page - 1,80 ¤

LA SCÈNE DU PAUVRE (III-2) - DOM JUAN de MOLIÈRE

Sganarelle.— Enseignez-nous un peu le chemin qui mène à la ville. Le pauvre. — Vous n'avez qu'à suivre cette route, Messieurs, et détourner à main droite quand vous serez au bout de la forêt ; mais je vous donne avis que vous devez vous tenir sur vos gardes, et que, depuis quelque temps, il...

4 pages - 1,80 ¤

Fantasio (II - 7 fin) - Musset

Le page. — Oui, la guerre est déclarée. Il y a eu entre lui et le roi une scène épouvantable devant toute la cour, et le mariage de la princesse est rompu. Elsbeth. — Entendez-vous cela, monsieur Fantasio ? vous avez fait manquer mon mariage. La gouvernante. — Seigneur, mon Dieu ! le...

2 pages - 1,80 ¤

Le Jeu de l'Amour et du Hasard (III - 8)

Silvia. — Que vous importent mes sentiments ? Dorante. — Ce qu'ils m'importent, Lisette ! peux-tu douter encore que je ne t'adore ? Silvia. — Non, et vous me le répétez si souvent que je vous crois, mais pourquoi m'en persuadez-vous ? que voulez-vous que je fasse de cette pensée-là, monsieur ?...

2 pages - 1,80 ¤

LE COMIQUE DU « TARTUFFE »

||    Introduction.    En général, pour faire rire, Molière exploite les ridicules qu'offre la réalité : réalité contemporaine, et c'est le comique de mœurs (les Précieuses ridicules, le Bourgeois Gentilhomme...) et la réalité humaine universelle, et c'est le comique de caractère (l'Avare, le Misanthrope...). Il fait d'autre part constamment appel aux procédés du...

3 pages - 1,80 ¤

ANOUILH — Antigone face à Créon

Créon. — Un matin, je me suis réveillé roi de Thèbes. Et Dieu sait si j'aimais autre chose dans la vie que d'être puissant... Antigone. — Il fallait dire non, alors ! Créon. — Je le pouvais. Seulement, je me suis senti tout d'un coup comme un ouvrier qui refusait un...

2 pages - 1,80 ¤

«Il faut peindre d'après nature » (MOLIÈRE)

|| Sens et portée de la formule. — La discuter s'il y a lieu. Introduction. L'opposition du goût précieux, ami de l'extraordinaire héroïque ou burlesque, au goût classique, ami du naturel, s'est manifestée dès les premiers succès de Molière. Dans la « Critique de l'Ecole des Femmes « Molière oppose la tragédie cornélienne, telle...

2 pages - 1,80 ¤

Monologue de Chiffonnet (LE MISANTHROPE ET L'AUVERGNAT, sc. 2)

   (La scène reste un moment vide. Chiffonnet parait à gauche. Il a une bande de taffetas d'Angleterre sur la figure, tient un rasoir à la main et porte un pet-en-l'air. Il est sombre, et s'avance jusque sur la rampe sans parler.)    Mon coutelier m'a dit que ce rasoir couperait... et ce rasoir ne...

2 pages - 1,80 ¤

Le Loup, la Mère et l'Enfant (IV-16) - LA FONTAINE

Ce Loup me remet en mémoire Un de ses compagnons qui fut encor mieux pris : Il y périt. Voici l'histoire : Un villageois avait à l'écart son logis. Messer Loup attendait chape-chute à la porte : Il avait vu sortir gibier de toute sorte, Veaux de lait, agneaux et brebis, Régiments de dindons,...

4 pages - 1,80 ¤

(LA COUSINE BETTE) BALZAC (commentaire)

   Cette fille dont le caractère ressemblait prodigieusement à celui des Corses, travaillée inutilement par les instincts des natures fortes, eût aimé à protéger un homme faible...    Pendant les premiers temps, quand elle eut quelques espérances dans le secret desquelles elle ne mit personne, elle s'était décidée à porter des corsets, à suivre...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 ... 950 951 952 953 954 955

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit