LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
702 - Qu'est-ce qu'un symbole en littérature?
A
a) la représentation concrète d'une idée
B
b) la représentation d'une abstraction par un être
C
c) l'expression d'une idée par une métaphore anim&
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
réponse a) Les définitions intruses sont celles de la personnification (représentation d'une abstraction par un être humain) et de l'allégorie (expression d'une idée par une métaphore animée).


Les nouveautés du site

ACTE V du Cid de Corneille (LA SECONDE ENTREVUE DE RODRIGUE ET DE CHIMÈNE - LE DÉNOUEMENT DU CID DE CORNEILLE)

||    LA SECONDE ENTREVUE DE RODRIGUE ET DE CHIMÈNE    Dans ce dernier acte Corneille se libère de plus en plus de l'influence de son modèle. La première scène, la seconde entrevue de Rodrigue et de Chimène, c'est lui qui l'a imaginée. Bien plus que le drame espagnol, toute sa tragédie se concentre autour...

6 pages - 1,80 ¤

ACTE IV du CID de CORNEILLE

|| Corneille va maintenant se détacher de plus en plus du texte de Guillen de Castro. Les rêveries de l'Infante sur le balcon de sa maison de campagne, le délire du prince héritier menaçant dans un transport furieux son maître d'escrime et sa sœur : il laisse tomber ces épisodes inutiles. Le combat contre...

6 pages - 1,80 ¤

Acte III - Scène IV (4) – Don Rodrigue, Chimène, Elvire (Le Cid de Corneille) - Analyse

Don Rodrigue  Eh bien ! sans vous donner la peine de poursuivre,  Assurez-vous l’honneur de m’empêcher de vivre.    Chimène  Elvire, où sommes-nous, et qu’est-ce que je vois ?  Rodrigue en ma maison ! Rodrigue devant moi !    Don Rodrigue  N’épargnez point mon sang ; goûtez, sans résistance,  La douceur de ma perte et de votre vengeance....

6 pages - 1,80 ¤

ACTE III - Le Cid de Corneille (Analyse)

||    La scène capitale du troisième acte est l'entrevue de Rodrigue et de Chimène. Cette entrevue va avoir lieu quelques heures à peine après la mort du Comte. Pour la faire accepter par le public Corneille a dû prendre quelques précautions.    Comme dans le drame espagnol, Rodrigue pénètre dans l'appartement de Chimène...

8 pages - 1,80 ¤

LE MONOLOGUE DE RODRIGUE - Acte I - Scène VI - Le Cid - Corneille

Note : 6/10

DON RODRIGUE Percé jusques au fond du cœur D'une atteinte imprévue aussi bien que mortelle, Misérable vengeur d'une juste querelle, Et malheureux objet d'une injuste rigueur, Je demeure immobile, et mon âme abattue Cède au coup qui me tue. Si près de voir mon feu récompensé, O Dieu, l'étrange peine ! En cet...

2 pages - 1,80 ¤

Acte I - Scène IV (6) - Le Cid de Corneille

Note : 6/10

LE MONOLOGUE DE DON DIÈGUE Scène IV DON DIÈGUE O rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ? Mon bras, qu'avec respect toute l'Espagne...

2 pages - 1,80 ¤

L'AFFRONT - Acte I - Scène III LE COMTE, DON DIÈGUE (Le Cid de Corneille) - Commentaire

Note : 6/10

le comte. Enfin vous remportez, et la faveur du Roi Vous élève en un rang qui n'était dû qu'à moi : Il vous fait gouverneur du prince de Castille. don Diègue. Cette marque d'honneur qu'il met dans ma famille Montre à tous qu'il est juste, et fait connaître assez Qu'il sait récompenser les services...

4 pages - 1,80 ¤

ACTE PREMIER: L'exposition (Le Cide de Corneille)

Note : 6/10

   Le drame espagnol commence par un tableau, d'ailleurs assez pittoresque. Devant les plus grands personnages de la Cour, Rodrigue est armé chevalier devant l'autel de Saint Jacques. On lui pose les questions rituelles, il fait les réponses. Le Roi lui remet sa propre épée, l'Infante lui chausse l'éperon d'or. Il reçoit les...

2 pages - 1,80 ¤

ACTE II du CID de CORNEILLE (analyse)

Note : 6/10

   Le roi Don Fernand a envoyé son conseiller Don Arias auprès du Comte : il espère obtenir de lui qu'il s'excuse de sa violence. Mais son orgueil est intraitable, toute concession lui apparaît comme une faiblesse dégradante.    Cette scène suit dans son mouvement une scène de Guillen de Castro ; mais il...

7 pages - 1,80 ¤

LA DESCENDANCE ET LA POSTERITE D'HAMLET DANS L'HISTOIRE DE LA LITTERATURE

Note : 6/10

|| Qui n'a-t-on pas rapproché d'Hamlet ? Si on lui découvre une ascendance douteuse avec certains héros de l'antiquité, on lui découvre également une descendance, justifiée parfois, mais souvent discutable. Innombrables, ses fils spirituels ! Le sont-ils tous vraiment ? C'est ainsi qu'il est très difficile d'admettre que l'Alceste de Molière soit ...

7 pages - 1,80 ¤

LES PERSONNAGES D'HAMLET: Claudius, Gertrude, Polonius, Orsic, Rosencrantz, Guildenstern, Horatio, Laërtes, Ophélie

Note : 6/10

||   Hamlet n'est pas, à lui seul, tout le drame. Il ne faut pas commettre l'erreur dont Gœthe se plaignait à juste titre, l'erreur de juger une pièce en fonction d'un rôle, au lieu de considérer ce rôle en relation avec l'ensemble. Or l'ensemble comprend : a) le spectre du Roi, où l'on...

5 pages - 1,80 ¤

Qui est Hamlet ?

Note : 6/10

|| Le personnage principal de ce sombre drame est évidemment Hamlet. Mais qui est Hamlet ? Un être peu intelligible, « une énigme « déclare Jean Paris après tant d'autres, qui l'ont dit, redit et ressassé. Mais tous s'acharnent à l'expliquer dans la mesure même où il est inexplicable, si bien, que, selon J. Joyce,...

5 pages - 1,80 ¤

DEROULEMENT DU DRAME D'HAMLET DE SHAKESPEARE (analyse complète)

Note : 6/10

   L'action, malgré les apparences, est simple. Il s'agit d'une sorte de vendetta qui se déroule, non pas entre deux familles ennemies, comme en Corse, mais à l'intérieur d'une même famille : un crime appelle un crime par la voix de la vengeance.    « Scene : Denmark « (La scène est au Danemark)...

12 pages - 1,80 ¤

LES ORIGINES D'HAMLET

Note : 6/10

   Six ans séparent Hamlet de La Mégère Apprivoisée!. Ce passage du comique au tragique n'est pas brusque, puisque, entre les deux pièces, voici Richard II, Le Roi Jean, Le Marchand de Venise, les deux parties de Henry IV, Henri V et Jules César. « Passage de la puissance à l'acte, de l'implicite à...

3 pages - 1,80 ¤

Charles BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal, « À une passante »

Note : 6/10

La rue assourdissante autour de moi hurlait. Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse, Une femme passa, d'une main fastueuse Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;...

3 pages - 1 ¤

En quoi la fragmentation alphabétique du Dictionnaire Philosophique reflète-elle le caractère arbitraire et critique de l'écriture voltairienne ?

Note : 6/10

Par exemple, la deuxième section de l'article « Athée « renvoie à « Fraude « : « Combien de fois les sangsues du peuple ont-elles portées les citoyens accablés jusqu'à se révolter contre le roi ? (Voyez Fraude) «. Nous retrouvons le même procédé mais plus implicite dans l'article « Catéchisme du chinois « qui renvoie à «...

6 pages - 1,80 ¤

L'ironie dans L'enfance d'un chef de Jean-Paul Sartre

Note : 6/10

Il poursuit même par confondre et comparer les « dogmes religieux « avec « les objets mathématiques «. Il retire ainsi tout caractère sacré de la religion. Il fait pour cela référence à des « triangles et des cercles « qui sont pour lui un modèle de perfection. Ce symbole est bien une connotation religieuse : un triangle équilatéral entouré d’un...

4 pages - 1,80 ¤

L'épitaphe de Villon

Note : 6/10

Villon parle beaucoup de religion et l'envoi et donc destiné à Dieu qui fait aussi parti dans tout le poème ainsi qu'au refrain des derniers vers de chaque strophe. Dès la première strophe il apparaît : «  car si pitié de nous pauvre avez , Dieu en aura plus tôt de vous mercis « il n'y...

2 pages - 1,80 ¤

Emma Bovary, le personnage de Flaubert

Note : 6/10

On le voit tout d'abord avec son mari, Charles, qu'elle manipule a sa guise de façon à toujours avoir ce qu'elle désire. Cela est clairement visible , lors de sa liaison avec Léon, où elle tient absolument à suivre des leçons de pianos, alors qu'ils n'ont pas l'argent pour, et cela, uniquement pour pouvoir rejoindre...

3 pages - 1,80 ¤

Gargantua : « Pourquoy les moynes sont refuyz du monde, et pourquoy les uns ont le nez plus grand que les aultres »

Note : 6/10

La deuxième partie est introduite par Grandgouzier qui affirme leur utilité comme quoi ils prient pour les autres.Gargantua l34/36 le démentit en disant que non seulement la prière n’a rien d’altruiste mais qu’elle ne sert qu’à faire du bruit avec les cloches (tout comme l’épisode des cloches volées on a une désacralisation de cet...

2 pages - 1,80 ¤

Écriture d'invention, L'Ingénu

Note : 6/10

Par la grande grâce de Dieu, je partage mon malheur et subit mon injustice aux côtés d'un vieille homme fort intelligible et doté d'une culture impressionnante, il se prénomme Gordon son seul tort à mes yeux étant d'être un Janséniste, comme je lui disait la dernière fois, aux cours de l'une de nos fréquentes...

2 pages - 1,80 ¤

LE REGISTRE FANTASTIQUE

Note : 6/10

||   Introduction : Chercher dans le dictionnaire l'étymologie. Du grec phantasia qui signifie imagination. La naissance du registre fantastique au XIXe siècle s'explique par la curiosité pour l'irrationnel, les puissances du songe et de l'imaginaire.  ||...

1 page - 1,80 ¤

SHAKESPEARE CET INCONNU

Note : 6/10

||    « Shakespeare, c'est l'Angleterre «.    (Victor Hugo.)    On n'entre pas de plain-pied dans la connaissance de Shakespeare. C'est une périlleuse entreprise, qui exige autant de prudence que d'audace, de réserves que d'acquiescement, de scepticisme que d'adhésion. Pourquoi ?    Un Américain, Mr. Folger, a eu l'originale idée de fonder à Washington une...

5 pages - 1,80 ¤

Commentaire Incipit de Germinal, Émile Zola

Note : 6/10

||Par les expressions : « lanières du vent d’est qui faisaient saigner « qui se réfèrent aux lanières de cuir d’un fouet, l’auteur démontre la violence et la coercition dont le personnage principal fait l’objet. L’expression : « l’espoir que le froid serait moins vif «, indique la volonté de cet homme, non pas...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit