LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
702 - Qu'est-ce qu'un symbole en littérature?
A
a) la représentation concrète d'une idée
B
b) la représentation d'une abstraction par un être
C
c) l'expression d'une idée par une métaphore anim&
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
réponse a) Les définitions intruses sont celles de la personnification (représentation d'une abstraction par un être humain) et de l'allégorie (expression d'une idée par une métaphore animée).


Les nouveautés du site

3 pages - 1,80 €

Faut-il expliquer un poème ?

|| Plan Introduction • Tentative de définition de « poème «. • Mots-phrases-sensations. • Transmission au profane. • Cristal mélodique. • Annonce du Plan. I. Une tentation : il ne faut pas expliquer un poème. • Types divers de poésies. • Avec certains, nous nous « envolons «, donc ne désirons...

3 pages - 1,80 €

André Gide a écrit : « Inquiéter, tel est mon rôle. Le public préfère toujours qu'on le rassure. Il en est dont c'est le métier, il n'en est que trop. » Sans multiplier les exemples, et en vous fondant plutôt sur quelques œuvres de votre choix, dites ce que vous pensez de cette conception de la littérature.

||    Plan détaillé    Introduction    • Formule en forme de profession de foi.    • Fréquemment répétée - cf. « Belle fonction à assurer, celle d'inquiéteur « dans le Journal, 28 mars 1935.    • Mais elle se complète d'une attaque implicite : - contre « le public «, i.e. les lecteurs ou spectateurs...

4 pages - 1,80 €

Bien des personnages créés pour et par la littérature, le théâtre ou le cinéma peuvent acquérir la dimension d'un véritable mythe. Leur nom propre devient même, parfois, un nom commun, un tartuffe, un tarzan, par exemple... A quoi cela est-il dû ? A quoi cela répond-il ? A quelles conditions est-ce possible ?

Introduction • Sens étymologique de mythe - « muthos « en grec ancien signifie « fable «, « histoire merveilleuse «. • Sens actuel beaucoup plus large et complexe : « récit symbolique où les hommes déchiffrent un sens qui les regarde encore. « (Simone Fraisse) • Mais ce mot peut aussi représenter...

3 pages - 1,80 €

L'humoriste américain Mark Twain a dit que « le secret du rire n'est pas la gaieté mais la tristesse ». Vous commenterez cette boutade en étayant votre réflexion sur des exemples empruntés à vos lectures, mais aussi, si vous le jugez utile, à d'autres formes de l'expression artistique.

• « C'est une étrange entreprise « que de démêler les origines et raisons du rire.    • Bien des formes de comique s'appuient sur des éléments qui, s'ils font rire, ne sont pas gais en soi :    - moquerie ou raillerie utilisent certaines particularités d'autrui pour faire rire - aux dépens de la...

3 pages - 1,80 €

Dans une dissertation détaillée, vous montrerez que la nouvelle Boule de Suif présente une peinture réaliste de la société, vous montrerez également en quoi la nouvelle constitue une satire sociale.

|| Maitre de la nouvelle, Maupassant a indéniablement su avoir un public fidèle qui a apprécié le génie de l'auteur par le biais de ses écrits subtils et exotiques. Une des nouvelles qui a marqué son nom dans la littérature française et dans l'esprit de milliers de lecteur est sans doute Boule de Suif. Cette...

2 pages - 1,80 €

Jules Barbey d'Aurevilly, Un prêtre marié

« ... Cet étang qui se prolongeait bien au-delà de ce château, assis et oublié dans son bouquet de saules mouillés et entortillés par les crêpes blancs d'un brouillard éternel, cet étang qui s'enfonçait dans l'espace comme une avenue liquide — à perte de vue — frappait le Quesnay de toute une physionomie! ...

2 pages - 1,80 €

Soupir - Stéphane Mallarmé, Poésies.

Mon âme vers ton front où rêve, ô calme sœur, Un automne jonché de taches de rousseur, Et vers le ciel errant de ton œil angélique Monte comme, dans un jardin mélancolique, Fidèle, un blanc jet d'eau soupire vers l'Azur! Vers l'Azur attendri d'Octobre pâle et pur Qui mire aux grands bassins sa...

1 page - 1,80 €

Jules Vallès, Le Bachelier: Faites un commentaire composé dans lequel vous étudierez la précision de la description, la vigueur juvénile du style, l'émotion discrète, la sûreté de l'analyse des sentiments. On trouve là des traits éternels de l'adolescence que vous définirez ; vous pourrez en conclusion établir une comparaison entre ces bacheliers d'autrefois et ceux d'aujourd'hui

« J'ai été triste huit grands jours, mais c'est l'automne! « Le Luxembourg est si beau avec ses arbres dorés sur bronze, et les camarades sont si insouciants et si joyeux! Je laisse rire et rêver mes dix-sept ans! « Nous arrosons notre jeunesse de discussions à tous crins, de querelles à tout ...

1 page - 1,80 €

Diderot, Lettre à Sophie Volland, du 2 novembre 1759. Commentaire

|| « Si je suis sain d'esprit et de corps, si j'ai l'âme honnête et la conscience pure, si je sais distinguer le vrai du faux, si j'évite le mal et fais le bien, si je sens la dignité de mon être, si rien ne me dégrade à mes propres yeux, si, loin de...

2 pages - 1,80 €

J.-J. Rousseau, Rêveries du promeneur solitaire: En étudiant cette page, vous montrerez en quoi la pratique de la botanique révèle les goûts et la personnalité de Rousseau et lui offre une occasion de montrer son talent d'écrivain

|| « Les plantes semblent avoir été semées avec profusion sur la terre, comme les étoiles dans le ciel, pour inviter l'homme, par l'attrait du plaisir et de la curiosité, à l'étude de la nature; mais les astres sont placés loin de nous; il faut des connaissances préliminaires, des instruments, des machines, de bien ...

2 pages - 1,80 €

J'appartiens à un pays que j'ai quitté. Colette, Les Vrilles de la vigne

Note : 5.1/10

« J'appartiens à un pays que j'ai quitté. Tu ne peux empêcher qu'à cette heure s'y épanouisse au soleil toute une chevelure embaumée de forêts. Rien ne peut empêcher qu'à cette heure l'herbe profonde y noie le pied des arbres, d'un vert délicieux et apaisant dont mon âme a soif... Viens, toi qui...

2 pages - 1,80 €

Anvers, 22 août, 4 heures du soir. Victor Hugo, Correspondance

Note : 5.1/10

Je suis réconcilié avec les chemins de fer; c'est décidément très beau... J'ai fait hier la course d'Anvers à Bruxelles et le retour. Je partais à quatre heures dix minutes et j'étais revenu à huit heures un quart, ayant dans l'intervalle passé cinq quarts d'heure à Bruxelles et fait vingt-trois lieues de ...

1 page - 1,80 €

HUGO: Plein Ciel - La Légende des siècles

Note : 5.1/10

  (Ce poème, « Plein Ciel «, écrit en 1858-1859, fait allusion aux débuts de la navigation aérienne.) Où donc s'arrêtera l'homme séditieux? L'espace voit, d'un œil par moment soucieux, L'empreinte du talon de l'homme dans les nues; Il tient l'extrémité des choses inconnues; Il épouse l'abîme à son argile uni; Le voilà maintenant...

1 page - 1,80 €

D'un poète - Jean Amrouche, Chants berbères de Kabylie

Note : 5.1/10

Il a ancré ses mains aux continents immobiles, Il a tué tous ses muscles, Jusqu'aux craquements de ses os, Jusqu'aux éclatements dans sa chair, De toute la force d'un volcan grondant au creux de lui, Les continents sont demeurés immobiles, Il est une île dans la mer d'ombres. La...

2 pages - 1,80 €

Émile Zola, La Débâcle: la vision de Paris

Note : 5.1/10

« Jean, plein d'angoisse, se retourna vers Paris. A cette fin si claire d'un beau dimanche, le soleil oblique, au ras de l'horizon, éclairait la ville immense d'une ardente lueur rouge. On aurait dit un soleil de sang, sur une mer sans borne. Les vitres des milliers de fenêtres braisillaient, comme attisées sous des...

1 page - 1,80 €

Mors (1) - Victor Hugo, Les Contemplations (commentaire)

Note : 5.1/10

Je vis cette faucheuse. Elle était dans son champ. Elle allait à grands pas moissonnant et fauchant, Noir squelette laissant passer le crépuscule. Dans l'ombre où l'on dirait que tout tremble et recule, L'homme suivait des yeux les lueurs de la faux. Et les triomphateurs sous les arcs triomphaux Tombaient; elle changeait...

3 pages - 1,80 €

Victor Hugo : En vous appuyant sur une analyse des métaphores, étudiez ce poème sous forme de commentaire composé.

Note : 5.1/10

Il faut que le poète, épris d'ombre et d'azur, Esprit doux et splendide, au rayonnement pur, Qui marche devant tous, éclairant ceux qui doutent, Chanteur mystérieux qu'en tressaillant écoutent Les femmes, les songeurs, les sages, les amants, Devienne formidable à de certains moments. Parfois, lorsqu'on se met à rêver sur son livre, Où tout...

1 page - 1,80 €

Bohémiens en voyage - Baudelaire, Spleen et Idéal

Note : 5.1/10

La tribu prophétique aux prunelles ardentes Hier s'est mise en route, emportant ses petits Sur son dos, ou livrant à leurs fiers appétits Le trésor toujours prêt des mamelles pendantes. Les hommes vont à pied sous leurs armes luisantes Le long des chariots où les leurs sont blottis, Promenant sur le ciel des...

4 pages - 1,80 €

Les fenêtres - Baudelaire: Dans le commentaire composé que vous ferez de ce poème en prose, vous étudierez en particulier comment la prose poétique s'adapte, comme le disait Baudelaire lui-même, « aux mouvements lyriques de l'âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience ».

Note : 5.1/10

Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. 11 n'est pas d'objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu'une fenêtre éclairée d'une chandelle.   Ce qu'on peut voir au soleil est toujours moins...

5 pages - 1,80 €

Les foules - Baudelaire

Note : 5.1/10

Il n'est pas donné à chacun de prendre un bain de multitude : jouir de la foule est un art; et celui-là seul peut faire, aux dépens du genre humain, une ribote de vitalité, à qui une fée a insufflé dans son berceau le goût du travestissement et du masque, la haine du domicile et...

2 pages - 1,80 €

Baudelaire, Les Fleurs du Mal (LXXX): Commentez ce poème en insistant sur le thème de l'ennui.

Note : 5.1/10

|| Morne esprit, autrefois amoureux de la lutte, L'Espoir, dont l'éperon attisait ton ardeur, Ne veut plus t'enfourcher! Couche-toi sans pudeur, Vieux cheval dont le pied à chaque obstacle bute. Résigne-toi, mon cœur; dors ton sommeil de brute. Esprit vaincu, fourbu! Pour toi, vieux maraudeur, L'amour n'a plus de goût, non plus que la dispute;...

2 pages - 1,80 €

Diderot, Lettre à Sophie Volland (Langres, 31 juillet 1759). Commentaire

Note : 5.1/10

« Les choses ne sont rien en elles-mêmes. Elles n'ont ni douceur ni amertume réelles. Ce qui les fait ce qu'elles sont, c'est notre âme; et la mienne est mal disposée pour elles. Tout ce qui m'environne me lasse, m'attriste et me déplait. Mais qu'on me promette ici mon amie, qu'elle s'y montre, et...

1 page - 1,80 €

Commentaire: Paul Verlaine, Sagesse

Note : 5.1/10

Vous voilà, vous voilà, pauvres bonnes pensées! L'espoir qu'il faut, regret des grâces dépensées, Douceur de cœur avec sévérité d'esprit. Et cette vigilance, et le calme prescrit, Et toutes! Mais encore lentes; bien éveillées, Bien d'aplomb, mais encore timides, débrouillées A peine du lourd rêve et de la tiède nuit. C'est à qui...

2 pages - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit