LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
422 - Blanche-Neige est un conte :
A
de Charles Perrault
B
des frères Grimm
C
de H. C. Andersen
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

André GIDE, La Porte étroite

Lucile Bucolin ne prenait que peu de part à notre vie ; elle ne descendait de sa chambre que passé le repas de midi ; elle s'allongeait aussitôt sur un sofa ou dans un hamac, demeurait étendue jusqu'au soir et ne se relevait que languissante. Elle portait parfois à son front, pourtant parfaitement mat,...

3 pages - 1,80 ¤

BALZAC, Gobseck: Saisirez-vous bien cette figure pâle et blafarde, à laquelle je voudrais que l'Académie...

Saisirez-vous bien cette figure pâle et blafarde, à laquelle je voudrais que l'Académie me permît de donner le nom de face lunaire ? Elle ressemblait à du vermeil (1) dédoré. Les cheveux de mon usurier étaient plats, soigneusement peignes et d'un gris cendré. Les traits de son visage, impassible autant que celui de Talleyrand (2),...

3 pages - 1,80 ¤

Marcel AYMÉ, Le Passe-Muraille, « Les Bottes de Sept Lieues »

Antoine Buge et quelques camarades, après l'école et au lieu de rentrer à la maison, jouent dans les rues. Ils se sont donné rendez-vous devant une boutique de « bric-à-brac «. Dans la vitrine, parmi les objets bizarres, figurent des bottes désignées comme des « Bottes de Sept Lieues « Elles étaient étrangement belles,...

3 pages - 1,80 ¤

La cueillette - APOLLINAIRE

Nous vînmes au jardin fleuri pour la cueillette. Belle, sais-tu combien de fleurs, de roses-thé, Roses pâles d'amour qui couronnent ta tête, S'effeuillent chaque été ? Leurs tiges vont plier au grand vent qui s'élève. Des pétales de roses ont chu dans le chemin. O Belle, cueille-les, puisque nos fleurs de rêve Se faneront...

3 pages - 1,80 ¤

« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent. » En vous appuyant sur votre expérience et sur vos lectures, vous direz si vous estimez que cette phrase de Victor Hugo peut encore servir de devise à l'homme de notre temps.

Note : 8/10

||• A la différence de la phrase de Gandhi, cette citation, courte, en forme de maxime, doit être intégralement incluse dans l'introduction.    • De plus, lorsqu'un sujet émane d'un auteur aussi célèbre que Victor Hugo, il convient d'en dire quelques mots. En ce cas, inutile de dire tout ce que l'on sait sur l'auteur....

2 pages - 1,80 ¤

Gandhi écrivait : « Il faut un minimum de bien-être et de confort ; mais passé cette limite, ce qui devait nous aider devient source de gêne. Vouloir créer un nombre illimité de besoins pour avoir ensuite à les satisfaire n'est que poursuite du vent. Ce faux idéal n'est qu'un traquenard. » Pensez-vous comme Gandhi que maîtriser ses besoins peut conduire au bonheur? Vous illustrerez votre réflexion en vous appuyant sur des exemples précis tirés de votre expérience personnelle, de vos lectures ou de l'observation du monde qui vous entoure.

Note : 8/10

||Avant de commencer l'étude, il convient de rappeler que Gandhi, qui inspira le mouvement d'indépendance de l'Inde, fonda son action sur le principe de la non-violence.    Philosophe autant qu'homme politique, il exprime ici une sagesse qui puise certainement ses valeurs flans la pensée hindoue. Il constate sans doute dans le monde occidental une...

2 pages - 1,80 ¤

« Écrire, si ça sert à quelque chose, ce doit être à ça : à témoigner. A laisser ses souvenirs inscrits, à déposer doucement, sans en avoir l'air, sa grappe d'oeufs qui fermenteront. » En vous appuyant sur votre expérience de lecteur vous commenterez et éventuellement discuterez cette opinion de l'écrivain contemporain J.-M.G. Le Clézio exprimée dans L'Extase matérielle.

Note : 8/10

On remarque d'abord, le ton retenu, un peu dubitatif de J.-M.G. Le Clézio :    « Écrire, si ça sert à quelque chose, ce doit être à ça... « L'auteur ne semble pas très sûr de cette fonction, ou plus exactement, pas très sûr que la littérature serve à quelque chose. On retrouve ici l'aversion...

2 pages - 1,80 ¤

« Les grands livres changent la vie, les bons l'éclairent, les mauvais l'attristent. » Marthe ROBERT, Livre de lectures. Après avoir expliqué cette affirmation, vous vous demanderez dans quelle mesure elle correspond à votre expérience : vous vous appuierez sur des analyses tirées de vos lectures.

Note : 8/10

organisation du devoir Cette citation s'inscrit dans la ligne du sujet sur l'augmentation de la lecture dans la mesure où Marthe Robert assigne une signification, une fonction aux livres. La différence réside dans le fait que l'auteur établit une hiérarchie entre les livres : « les grands livres «, « les bons «,...

3 pages - 1,80 ¤

Le nombre de Français qui lisent a augmenté de 15 % en vingt ans, révèle un sondage réalisé en 1978. Devant ce regain de faveur que connaît le livre face à la montée de l'audiovisuel, vous vous demanderez quelle signification nouvelle revêt la lecture.

Note : 8/10

remarques    • De tous les sujets donnés cette année à propos de la littérature, c'est celui qui pose le problème le plus vaste et qui laisse les réponses les plus ouvertes.    • Contrairement à des idées reçues qui déplorent la baisse de la lecture, le libellé affirme que les livres connaissent un regain...

3 pages - 1,80 ¤

Fin de partie : Page 47 à 50 de Samuel Beckett

Note : 8/10

Fin de Partie est une pièce du XX s écrite par Samuel Beckett. L'ensemble de la pièce expose sur scène une vision absurde de la condition humaine. L'originalité propre du théâtre de Beckett est d'exprimer sa philosophie dans un langage lui-même absurde qui réduit les personnages au rang de bouffons, détruit entre eux toute possibilité de communication, retire...

2 pages - 1,80 ¤

Soleils couchants : En quoi ce poème de veine classique en ce qu'il respecte bon nombre de règle s'inscrit dans le romantisme du 19ème siècle ?

Note : 8/10

|| L’utilisation de la structure poétique             a) Le poème classique Définition de ce genre de poème. Tous les vers sont des alexandrins, en parler. Un peu en forme de sonnet, reprendre cours ! (4 quatrains) Toutes les rimes sont croisées. ||...

1 page - 1,80 ¤

Par un commentaire suivi de ce poème de Mallarmé, vous montrerez, en vous plaçant aux points de vue du sentiment, des images et de la musique du vers, comment un poète moderne a pu renouveler le thème de l'évasion.

Note : 8/10

Brise marine    La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres.    Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres    D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!    Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux    Ne retiendra ce cœur qui dans la mer se trempe,    O nuits !...

5 pages - 1,80 ¤

Vous expliquerez ce jugement d'un critique dramatique contemporain : « Britannicus est la moins mélodieuse des tragédies de Racine, parce qu'elle est la plus cornélienne. Mais Junie est racinienne; Junie est musique. Junie promet Monime et Bérénice. »

Note : 8/10

Indications On montrera d'abord en quoi Britannicus est la plus cornélienne des pièces de Racine. On fera une réserve en faveur de Mithridate, et l'on dira pourquoi. Mais avec Britannicus, Racine, pour la première fois, rivalise avec Corneille sur son propre terrain : l'histoire romaine. Et Britannicus — on le fera voir — est en effet une...

1 page - 1,80 ¤

La charité fraternelle qui dit : « Tu ne jugeras point » et l'appréciation morale de la valeur des actes ne sont-elles pas en contradiction? Dites quels sont, à votre avis, le fondement, la valeur et les limites du jugement moral.

Note : 8/10

Préparation Problème intéressant, parce que pratique. Les jugements sur les actes comme sur le caractère d'autrui sont chose courante; et il faut reconnaître que le plus souvent ils sont prononcés fort à la légère. Pourtant on ne peut guère s'en abstenir; parfois même on doit juger. D'autre part, le précepte d'origine chrétienne : « Tu ne jugeras point »...

4 pages - 1,80 ¤

Les Goncourt à Gisors.

Note : 8/10

Il est des lieux — plus encore, peut-être, des demeures — auxquels reste fixé pour la vie le souvenir des joies de l'enfance et des premières découvertes d'un monde en miniature. Du bruissement des hauts feuillages ou du contact de l'eau glacée d'une source naissent parfois des sensations si vives qu'elles porteront toujours en elles le rappel d'une...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle connaissance la science nous donne-t-elle de la réalité ?

Note : 8/10

Le programme de la classe de Sciences Expérimentales comme celui de la classe de Philosophie-Lettres comporte le problème de la valeur de la science. Cette question se pose tout naturellement au terme de l'étude de la philosophie des sciences, mais pour traiter ce sujet, le candidat doit s'appuyer sur d'autres parties de son cours, notamment sur le chapitre...

4 pages - 1,80 ¤

L'absurde

Note : 8/10

||Conseils    On peut proposer aux candidats un sujet semblable, non pour les inviter à parler de la philosophie contemporaine, mais pour s'assurer qu'ils sont capables de saisir par réflexion le sens et la portée d'une notion aujourd'hui familière. Ils doivent donc commencer par préciser, en analysant des exemples, le sens de cette notion...

4 pages - 1,80 ¤

Caractérisez l'art de chacun de ces deux poèmes, comparez-les et dites celui qui correspond le mieux à votre sensibilité : Soleil couchant (Heredia, Les Trophées), Soleils couchants (Verlaine, Poèmes Saturniens).

Note : 8/10

Soleil couchant Les ajoncs éclatants, parure du granit, Dorent l'âpre sommet que le couchant allume; Au loin, brillante encor par sa barre d'écume, La mer sans fin commence où la terre finit. A mes pieds c'est la nuit, le silence. Le nid Se tait, l'homme est rentré sous le chaume qui fume...

5 pages - 1,80 ¤

Le rôle de l'imagination dans la vie courante.

Note : 8/10

Conseils: Il n'est pas rare que dans les trois sujets que l'on propose aux candidats il y en ait un d'apparence facile et qu'on le choisisse de préférence aux autres en se disant : « Il y a beaucoup à dire; j'arriverai bien à faire quelque chose de convenable ». Or les sujets de ce type sont généralement ceux...

4 pages - 1,80 ¤

Dans le dernier de ses Poèmes intitulés Quatre Quatuors (Four Quartets) publiés en 1942, le poète anglais Thomas Stearns Eliot nous lègue cette pensée « que la vie est dure, qu'elle est composée d'échecs et qu'elle est sans cesse un recommencement. Ce qui compte, ajoute-t-il, c'est que le feu brûle et la rose fleurisse ». Vous commenterez ce message.

Note : 8/10

Lorsque T. S. Eliot nous livrait ce message en 1942, la vie était particulièrement dure : la guerre était générale. Mais aujourd'hui encore et toujours, la vie est dure, et chacun a sa guerre : lutte pour gagner son pain — pour se faire une situation — lutte contre la maladie, contre la mort....

1 page - 1,80 ¤

J.-J. Rousseau écrit dans sa troisième « Lettre à M. de Malesherbes » : « L'or des genêts et la pourpre des bruyères frappaient mes yeux d'un luxe qui touchait mon coeur; la majesté des arbres qui me couvraient de leur ombre, la délicatesse des arbustes qui m'environnaient, l'étonnante variété des herbes et des fleurs que je foulais sous mes pieds tenaient mon esprit dans une alternative continuelle d'observation et d'admiration : le concours de tant d'objets intéressants qui se disputaient mon attention, m'attirant sans cesse de l'un à l'autre, favorisait mon humeur rêveuse et paresseuse, et me faisait souvent redire en moi-même : « Non, Salomon dans toute sa gloire ne fut jamais vêtu comme l'un d'eux. » Mon imagination ne laissait pas longtemps déserte la terre ainsi parée. Je la peuplais bientôt d'êtres selon mon coeur, et, chassant bien loin l'opinion, les préjugés, toutes les passions factices, je transportais dans les asiles de la nature des hommes dignes de les habiter. » Commentez ce passage en montrant notamment ce qu'il vous apprend sur la sensibilité, l'imagination et l'art de l'auteur.

Note : 8/10

||Voici un genre de dissertation par lequel d'aucuns aimeraient voir remplacer les sujets traditionnels accusés d'être le refuge des idées vagues, apprises par cœur dans les manuels et « regorgées « telles quelles. D'autre part, l'explication de texte proprement dite (avec ses cinq parties traditionnelles) est considérée comme trop difficile et trop longue. ...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit