LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
702 - Qu'est-ce qu'un symbole en littérature?
A
a) la représentation concrète d'une idée
B
b) la représentation d'une abstraction par un être
C
c) l'expression d'une idée par une métaphore anim&
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
réponse a) Les définitions intruses sont celles de la personnification (représentation d'une abstraction par un être humain) et de l'allégorie (expression d'une idée par une métaphore animée).


Les nouveautés du site

ÉTUDE THÉMATIQUE D'ORAL: « La grande révolution littéraire moderne » (Thibaudet) : Le Romantisme : tendances ; thèmes ; survivances.

Liste 1. Renouvellement du lyrisme Mme de Staël, De l'Allemagne, II, 10, De la Poésie. ou Chateaubriand, Le Génie du Christianisme, II, III, 9, « Du vague des passions «. 2. Thèmes lyriques libérés de nouveau par le Romantisme a) La poésie du cœur: le moi Chateaubriand, René, Les « incertitudes «...

3 pages - 1,80 €

ÉTUDE THÉMATIQUE D'ORAL : Quêtes et questions ?... Réponses. Le créateur: penseur, poète..., confronté aux problèmes de l'homme.

  Liste 1. Qu'est-ce que l'homme ? Montaigne, « Le Vertige « in Apologie de Raymond Sebond, Essais I. XII. Pascal, Pensée, 72, « Les deux Infinis «. Camus, L'Étranger, « Un meurtre absurde «, (I, dernière page). 2. Pourquoi ce destin ? Expérience de l'angoisse... a) Existentielle : Pascal, «...

2 pages - 1,80 €

Expliquez et discutez ce jugement de Vauvenargues : La Bruyère était un grand peintre; il n'était peut-être pas un grand philosophe. Le duc de La Rochefoucauld était philosophe, mais n'était pas un peintre.

   Vauvenargues compare dans cette pensée ses deux auteurs préférés : La Bruyère, dont il a tenté d'imiter le talent de peintre, La Rochefoucauld dont il voulait réfuter le pessimisme systématique. Le piquant du jugement vient de l'opposition entre « peintre « et « philosophe «.    Le sens du mot peintre est facile...

2 pages - 1,80 €

Expliquez, discutez et commentez cette pensée de La Bruyère : Le plaisir de la critique nous ôte celui d'être vivement touchés de très belles choses.

   La Bruyère a été choqué de la malveillance des gens de lettres à l'égard des œuvres nouvelles : Personne presque, par la disposition de son esprit, de son cœur et de sa fortune, n'est en état de se livrer au plaisir que donne la perfection d'un ouvrage. Il raille le critique Zoïle que...

1 page - 1,80 €

Est-il vrai que, dans ses Oraisons funèbres, Bossuet s'attache plus à la démonstration d'une vérité religieuse qu'au panégyrique d'un personnage ?

       Avant Bossuet.    La préciosité et le burlesque avaient envahi l'éloquence religieuse (complaisance pour les Grands, style affecté...). Saint-Vincent de Paul (simplicité évangélique) et Pascal (éloquence fondée sur le réel) guérissent Bossuet de ces erreurs. Il transforme à la fois le fond et la forme des Oraisons.  Quand l'Eglise ouvre...

2 pages - 1,80 €

La vraie éloquence se moque de l'éloquence. Expliquez ce mot de Pascal en prenant pour exemple l'éloquence de Pascal lui-même.

  Pourquoi Pascal écrit-il une Rhétorique ? Il peut sembler étrange qu'un apologiste de la religion commence par poser les lois d'une rhétorique. C'est ce que fait pourtant Pascal qui rejette l'éloquence, c'est-à-dire l'œuvre faite de règles factices et abstraites pour rechercher la vraie éloquence, celle de la vérité vivante. Cette éloquence...

2 pages - 1,80 €

Voltaire écrit dans le Siècle de Louis XIV : Le premier livre de génie qu'on vit en prose fut le recueil des « Lettres Provinciales ». Toutes les sortes d'éloquence y sont renfermées. Les meilleures comédies de Molière n'ont pas plus de sel que les premières, Bossuet n'a rien de sublime que les dernières.

     Voltaire, dans le Siècle de Louis XIV, a fait un panorama des arts et des lettres au XVIIe siècle. Son admiration pour les Provinciales est d'autant plus remarquable qu'il est foncièrement hostile à la pensée de Pascal.    Les Provinciales marquent une date dans l'évolution de la prose....

2 pages - 1,80 €

Vous ferez le portrait de Mme de Sévigné d'après sa correspondance : le caractère, l'esprit, l'art.

     Le rare mérite des lettres de Mme de Sévigné est de concilier la sincérité et l'art : Mme de Sévigné est un écrivain conscient de son talent, mais conservant tous ses dons de femme.    Le caractère de Mme de Sévigné se montre dans toutes ses lettres; sans faire preuve de vanité,...

2 pages - 1,80 €

Analyser les différents traitements réservés à la forme du sonnet dans ce corpus et l'effet produit lorsque ses "rigoureuses lois" ne sont pas respectées.

|| Les règles fondamentales de l'écriture en vers classique et de la manière de tendre vers la perfection ont été imposées dans l'Art poétique, oeuvre de Nicolas Boileau paru en 1674. Les caractéristiques du sonnet dans l'oeuvre de Boileau sont l'emploi d'alexandrins, l'utilisation de deux quatrains et de deux tercets, de deux sons à...

2 pages - 1,80 €

La Fontaine et la nature

|||| 1° Importance du sentiment de la Nature chez La Fontaine. Ce sentiment se confond souvent avec la peinture de la campagne et de la vie rustique. L'art du paysage. 2° Rôle des animaux. Sont-ils décrits avec exactitude? 3° Les Fables sont-elles des Géorgiques françaises ou le divertissement d'un poète citadin ? 4°...

1 page - 1,80 €

Vous expliquerez, discuterez et commenterez ces vers de La Fontaine : J'oppose quelquefois, par une double image, Le vice à la vertu, la sottise au bon sens, Les agneaux aux loups ravissants, La mouche à la fourmi, faisant de cet ouvrage Une ample comédie à cent actes divers, Et dont la scène est l'Univers.

Si par modestie, La Fontaine se place sous la protection d'Esope et se présente comme un simple traducteur dans sa préface, en fait, c'est un artiste conscient de sa valeur et de l'importance de son œuvre. Les deux premiers vers indiquent le but moral des Fables : opposer vertu et vice, et conduire à...

1 page - 1,80 €

Vous expliquerez et commenterez ces vers de La Fontaine : On me verra toujours pratiquer cet usage : Mon imitation n'est pas un esclavage; Je ne prends que l'idée, et les tours et les lois Que nos maîtres suivaient eux-mêmes autrefois. (Epître à Huet). Etudier la Querelle des Anciens et des Modernes; relire l'Epître à Huet, les Grenouilles qui demandent un roi, la Vieille et les deux servantes.

Le 26 janvier 1687, Charles Perrault lit à l'Académie son poème, le Siècle de Louis le Grand, où il fait l'éloge des Modernes : Je vois les Anciens sans plier les genoux : Ils sont grands, il est vrai, mais hommes comme nous; Et l'on peut comparer, sans crainte d'être injuste, Le siècle...

2 pages - 1,80 €

Après avoir, dans son Siècle de Louis XIV, vanté les principaux auteurs de ce temps, Voltaire ajoute: La Fontaine, bien moins châtié dans son style, bien moins correct dans son langage, mais unique dans sa naïveté et dans les grâces qui lui sont propres, se mit, par les choses les plus simples, presque à côté de ces hommes sublimes. Que pensez-vous de ce jugement ?

||    Une des originalités de Voltaire dans le Siècle de Louis XIV est d'avoir consacré tout un chapitre aux Beaux-Arts. Après avoir comparé Corneille et Racine, salué en Molière le Législateur des bienséances du monde, admiré les Épitres et l'Art poétique de Boileau, il apprécie La Fontaine.    Ce jugement comprend :    1°...

2 pages - 1,80 €

CHÉNIER EST-IL LE PRÉCURSEUR DES PARNASSIENS ?

   Par son goût de l'Antiquité, l'impersonnalité des sujets, la forme savante, le sens de la plastique et de l'harmonie, Chénier, dans ses œuvres antiques, annonce les Parnassiens^ surtout J.-M. de Hérédia. Exemples: La mort d'Hercule ou le combat des Centaures dans l'Aveugle.    Chénier n'en est pas resté à l'imitation des sujets antiques...

1 page - 1,80 €

Expliquer et commenter ce vers où André Chénier a résumé sa théorie poétique : Sur des pensers nouveaux faisons des vers antiques.

|| Ce vers est extrait du poème l'Invention, qui devait servir de préface à l'Hermès, épopée de la pensée moderne. Il contient à la fois la deuxième manière de concevoir l'imitation des Anciens et le problème de la poésie scientifique. ||...

1 page - 1,80 €

Loin d'être un initiateur, André Chénier est la dernière expression d'un art expirant. C'est à lui qu'aboutissent le goût, l'idéal, la pensée du XVIIIe siècle. Il résume le style Louis XVI et l'esprit encyclopédique. Il est la fin d'un monde. Ce jugement d'un critique contemporain vous paraît-il définir exactement la poésie d'André Chénier ?

   Depuis Sainte-Beuve, Chénier est considéré comme le premier en date des poètes romantiques. Au contraire, ce jugement le reporte dans le passé et le rattache étroitement au règne de Louis XVI. Il se rapproche de ce mot d'Anatole France : Novateur, personne ne le fut moins. Il est étranger à tout ce que...

2 pages - 1,80 €

Vous montrerez comment, après Molière, la comédie a été renouvelée et enrichie par les œuvres de Beaumarchais et de Marivaux

|| La comédie de caractères et de mœurs : Regnard (Le légataire universel), Dancourt, Dufresny. ||...

1 page - 1,80 €

Beaumarchais écrivait à propos de la tragédie classique : Que me font à moi, sujet paisible d'un Etat monarchique au XVIIIe siècle, les révolutions d'Athènes et de Rome ? Quel véritable intérêt puis-je prendre à la mort d'un tyran du Péloponnèse, au sacrifice d'une jeune personne en Aulide? Il n'y a, dans tout cela, rien à voir, pour moi, aucune moralité qui me convienne. Expliquez et appréciez ce jugement.

|| Cette critique porte à la fois sur le sujet et les personnages de la tragédie classique : les sujets grecs ou romains sont trop éloignés de nous, les héros tragiques trop au-dessus de notre condition; aussi les tragédies ne produisent aucune amélioration morale. Beaumarchais reprend donc les critiques de Rousseau (Lettre à...

1 page - 1,80 €

Commenter ce mot de Buffon : Le style, c'est l'homme.

|| Cette pensée est extraite du Discours à l'Académie de Buffon. Le texte exact est : Les ouvrages bien écrits seront les seuls qui passeront à la postérité : la quantité des connaissances, la singularité dès faits, la nouveauté même des découvertes ne sont pas de sûrs garants de l'immortalité ; si les ouvrages qui...

1 page - 1,80 €

En quel sens peut-on appeler l'Histoire Naturelle de Buffon une épopée de la nature ?

|| S'il est vrai qu'au XVIIIe siècle les grands poètes sont surtout des prosateurs, on peut sans exagération qualifier Buffon de poète épique. Car l'Histoire naturelle possède les qualités essentielles de l'épopée : l'unité, l'ampleur et la variété. ||...

1 page - 1,80 €

Qu'appelle-t-on un philosophe au XVIIIe siècle? Buffon paraît-il devoir être rangé parmi les philosophes à côté de Diderot et de d'Alembert ?

||    Introduction.  Rappelez la définition du « philosophe « au XVIIIe siècle et les caractères de la philosophie (irréligieuse, agressive, révolutionnaire, éprise de progrès scientifique).||...

1 page - 1,80 €

Vous imaginerez une promenade de J-.J. Rousseau et de Bernardin de Saint-Pierre dans les environs de Paris.

1. Le portrait de Rousseau : Il avait le teint brun, quelques couleurs aux pommettes des joues, la bouche belle, le nez très bien fait, le front rond et élevé, les yeux pleins de feu... (Bernardin de Saint-Pierre). 2. Une promenade réelle : à Romainville. a) Le paysage : Là sont de petits...

1 page - 1,80 €

Peut-on trouver un principe commun qui explique et comprenne les œuvres si diverses de Rousseau ?

||    La diversité des œuvres de Rousseau est incontestable :    à ses débuts, il hésite entre la chimie, la musique et la littérature. Arrivé à l'âge mûr, il écrit des Discours philosophiques, des romans (la Nouvelle Héloïse, l'Emile), des traités politiques (le Contrat Social). Cependant n'y a-t-il pas un principe qui se retrouve dans...

1 page - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit