LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
696 - En quoi consiste la théorie du « roman expérimental » d'Émile Zola exprimée dans le texte ci-dessous ? Eh bien ! en revenant au roman, nous voyons également que le romancier est fait d'un observateur et d'un expérimentateur. L'observateur chez lui donne les faits tels qu'il les a observés, pose le point de départ, établit le terrain solide sur lequel vont marcher les personnages et se développer les phénomènes. Puis, l'expérimentateur paraît et institue l'expérience, je veux dire fait mouvoir les personnages dans une histoire particulière, pour y montrer que la succession des faits y sera telle que l'exige le déterminisme des phénomènes mis à l'étude. C'est presque toujours ici une expérience « pour voir », comme l'appelle Claude Bernard. Le romancier part à la recherche d'une vérité. [...] En somme, toute l'opération consiste à prendre des faits dans la nature, puis à étudier le mécanisme des faits, en agissant sur eux par les modifications des circonstances et des milieux, sans jamais s'écarter des lois de la nature. Au bout, il y a la connaissance de l'homme, la connaissance scientifique, dans son action individuelle et sociale. Émile Zola, Le Roman expérimental, 1880.
A
a) Le romancier est un rêveur qui contemple la nature.
B
b) Le romancier est un bâtisseur qui crée des situa
C
c) Le romancier, tel un médecin, est un scientifique.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C
Correction :
réponse c) La théorie naturaliste de Zola se fonde sur les progrès scientifiques de l'époque, principalement dans le domaine de la médecine, sous l'impulsion de Claude Bernard. Zola est persuadé que le rôle du romancier n'est plus d'imaginer, mais d'analyser scientifiquement les différentes couches de la société. Le roman doit s'apparenter à l'expérimentation médicale : partir d'un fait social (violence, alcoolisme, etc.), inventer des situations propices à l'observation, puis faire avancer le récit vers un dénouement qui apparaîtra comme le résultat de l'expérimentation. C'est cette volonté de fondre la littérature dans les sciences qui a été au coeur des critiques émises contre le mouvement naturaliste.


Les nouveautés du site

A quoi rime la poésie ?

||    Le mot « poésie « vient du grec « poiêsis «, il renvoie étymologiquement à l’idée de « fabrication «, de « production «. « Art du langage, visant à exprimer ou à suggérer quelque chose, par le rythme, l’harmonie et l’image. «  Nous allons démontrer à quoi sert la poésie. Tout d’abord nous...

2 pages - 1,80 €

François Mauriac, Commencements d'une vie

.. Enfants, nous ne connaissions guère que les Landes : l'être collectif dénommé «les garçons« et dont je n'étais qu'une parcelle, avait décidé que hors le pays des pins, du sable et des cigales, il n'était pas de vacances heureuses. A peine connaissions-nous la propriété de vignes que plus tard je devais tant aimer....

2 pages - 1,80 €

Dans un commentaire composé, vous montrerez comment, à travers les plaisirs de sa découverte de la nature, Jeanne se découvre elle-même (Maupassant, Une Vie)

Une vie charmante et libre commença pour Jeanne. Elle lisait, rêvait et vagabondait, toute seule, aux environs. Elle errait à pas lents le long des routes, l'esprit parti dans les rêves ; ou bien, elle descendait, en gambadant, les petites vallées tortueuses, dont les deux croupes portaient, comme une chape d'or, une toison de...

2 pages - 1,80 €

Vous ferez de ce texte de Malraux, extrait de l'Espoir, un commentaire composé, en insistant sur les différents thèmes mis en œuvre par l'auteur.

(Pendant la guerre civile espagnole, en 1937, un avion a été abattu. Les membres de l'équipage sont descendus dans la vallée parles paysans; l'un est mort, les autres blessés).  A mesure que la gorge approchait de Linares, le chemin devenait plus large ; les paysans marchaient autour des civières. Les femmes noires, fichu sur la...

2 pages - 1,80 €

Vous ferez de ce texte de Julien Gracq un commentaire composé, en montrant surtout comment Julien GRACQ évoque ici le charme ambigu des voyages à pied.

On ne peut mettre dans la route toute l'attente qu'elle est capable de combler si l'on n'a pas au moins quelquefois tout accepté de ses sévérités et de ses servitudes primitives : la faim, la soif, la fatigue, l'ennui, l'inconfort, l'incertitude du gîte, l'averse désastreuse qui bat la chaussée noyée et installe sa cataracte...

2 pages - 1,80 €

Jean Giono, Que ma joie demeure

Dans les premières pages du roman, Jourdan, un paysan de la Haute-Provence, se réveille par une nuit «extraordinaire « avec le désir obscur d'aller labourer son champ sans attendre le jour. Il espère confusément la venue d'un inconnu. « Si vraiment je l'attends parce qu'il doit venir, se dit Jourdan, il arrivera par une...

2 pages - 1,80 €

Courage - Paul Eluard : Les armes de la douleur (commentaire)

Paris a froid Paris a faim Paris ne mange plus de marrons dans la rue Paris a mis de vieux vêtements de vieille Paris dort tout debout sans air dans le métro Plus de malheur encore est imposé aux pauvres Et la sagesse et la folie De Paris malheureux C'est Pair pur c'est le feu C'est la beauté...

3 pages - 1,80 €

Le village abandonné (J.-P. Chabrol, La Gueuse)

C'est un bourg verdoyant où l'arbre a supplanté le bourgeois. Ses maisons, ses boutiques, ses édifices publics, son temple, s'alignent de part et d'autre d'une Grand-Rue qui grimpe droit au flanc de la montagne, dans le creux d'un vallon étroit. Ses ateliers, ses entrepôts entourent la Placette qui se trouve en bas de...

2 pages - 1,80 €

Blaise Cendrars (1887-1961), Documentaires

Vers la fin de Tannée 1911 un groupe de financiers yankees décide la fondation d'une ville en plein Far-West au pied des Montagnes Rocheuses Un mois ne s'est pas écoulé que la nouvelle cité encore sans aucune maison est déjà reliée par trois lignes au réseau ferré de l'Union Les travailleurs accourent de toutes parts...

3 pages - 1,80 €

L'école (Maurice Carême, Prince en poésie)

L'école était au bord du monde, L'école était au bord du temps. Au dedans, c'était plein de rondes ; Au dehors, plein de pigeons blancs. On y racontait des histoires Si merveilleuses qu'aujourd'hui, Dès que je commence à y croire, Je ne sais plus bien où j'en suis. Des fleurs y grimpaient aux fenêtres...

2 pages - 1,80 €

Balzac, Eugénie Grandet: le portrait de Madame Grandet

Madame GRANDET était une femme sèche et maigre, jaune comme un coing, gauche, lente; une de ces femmes qui semblent faites pour être tyrannisées. Elle avait de gros os, un gros nez , un gros front, de gros yeux, et offrait, au premier aspect, une vague ressemblance avec ces fruits cotonneux qui n'ont plus...

2 pages - 1,80 €

Lanza del Vasto a écrit : «La vérité que tu cherches n'est pas au bout de la route. Elle est partout, elle est en toi. C'est toi-même que tu cherches, ô fou, et tu vas te chercher au loin ». Vous direz, en vous appuyant sur votre expérience et sur vos lectures, quelles réflexions vous inspire ce thème de la recherche de soi.

||Lanza del Vasto a écrit : «La vérité que tu cherches n'est pas au bout de la route. Elle est partout, elle est en toi. C'est toi-même que tu cherches, ô fou, et tu vas te chercher au loin «. Vous direz, en vous appuyant sur votre expérience et sur vos lectures, quelles réflexions vous...

3 pages - 1,80 €

Jean Duvignaud écrit dans «La planète des jeunes» : «La jeunesse n'est pas un état, elle n'est pas une classe, elle ne se réduit pas à une statistique d'âge. Elle est d'abord, implicitement ou non, le procès de la génération précédente ». Que pensez-vous de cette définition? Dites, d'après vos lectures, si elle s'appliquait aux générations d'autrefois. L'acceptez-vous sans réserve pour votre propre génération ?

||Il est bon, dans l'introduction, de faire figurer la citation. Elle comporte nettement deux parties et il conviendrait de la morceler : de «la jeunesse« jusqu'à «une statistique d'âge«, l'auteur écarte une définition qui ferait de la jeunesse un état. La deuxième partie cerne une attitude : le refus, le rejet de ce qui...

2 pages - 1,80 €

Commentez et discutez ces propos de Montesquieu : «Aujourd'hui nous recevons trois éducations différentes ou contraires : celle de nos pères, celle de nos maîtres, celle du monde — ce qu'on nous dit dans la dernière renverse toutes les idées des premières.»

|| ■ L'œuvre de Montesquieu est connue de l'élève. Dans ce cas, il la présente brièvement. Les Lettres persanes décrivent le voyage de deux Persans en Europe. Le spectacle qu'ils rencontrent les étonne souvent. Il contraste avec ce que l'éducation parentale et magistrale leur avait appris de ces pays. La liaison peut être ainsi établie...

2 pages - 1,80 €

Dans son discours de réception du Prix Nobel, le poète SAINT-JOHN PERSE remarquait : La poésie n'est pas souvent à l'honneur. C'est que la dissociation semble s'accroître entre l'œuvre poétique et l'activité d'une société soumise aux servitudes matérielles. En vous appuyant sur des textes des poètes que vous connaissez, vous direz si vous ressentez ce divorce entre la poésie et le monde contemporain.

||Dans son discours de réception du Prix Nobel, le poète SAINT-JOHN PERSE remarquait : La poésie n'est pas souvent à l'honneur. C'est que la dissociation semble s'accroître entre l'œuvre poétique et l'activité d'une société soumise aux servitudes matérielles.  En vous appuyant sur des textes des poètes que vous connaissez, vous direz si vous ressentez...

2 pages - 1,80 €

Charles CHAPLIN écrivait en 1918 : J'aime mille fois mieux obtenir le rire par un acte intelligent que par des brutalités ou des banalités. En prenant des exemples variés dans des genres de votre choix (romans, pièces de théâtre, films, bandes dessinées, etc.) et dans des œuvres que vous connaissez bien, vous direz librement quelles réflexions vous inspire cette opinion.

||■ Il n'est pas interdit de remarquer le caractère un peu trop évident de la citation : quel est le créateur qui ne préfère la finesse à la sottise, l'intelligence «aux brutalités et aux banalités « ? Pour sauvegarder la valeur de la phrase, il faut se replacer dans le contexte de l'époque.  En...

3 pages - 1,80 €

Vous direz — en faisant référence à des exemples précis — si pour vous le cinéma est « un instrument de distraction de qualité inférieure» ou bien si c'est un art au même titre que la musique, la peinture ou la poésie.

|||| 1) un instrument de distraction de qualité inférieure ; 2) un art au même titre que la musique, la peinture ou la poésie. Première partie. a) Une technique au service d'une distraction. — L'évasion. — Le rire. b) Pourquoi déprécie-t-on le cinéma ? — Les critiques s'inscrivent dans le dénigrement généralisé à l'égard des média. — Les...

2 pages - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit