LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
738 - Le pastiche est une réécriture par :
A
a) transposition
B
b) imitation
C
c) dégradation
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Le pastiche tente de reproduire le style particulier d'un auteur ou, plus largement, celui d'un genre ou d'une époque (pastiche du langage précieux, par exemple). Le jeu peut être également d'abuser les lecteurs les plus avertis : le milieu de la critique littéraire a ainsi été bouleversé en 1949 par l'affaire de la « Chasse spirituelle », ce pastiche de Rimbaud présenté comme un texte original retrouvé par hasard, et que de nombreux critiques renommés ont attribué au célèbre poète avant que la supercherie ne soit révélée.


Les nouveautés du site

Avez-vous eu l'occasion, au cours de vos lectures scolaires ou personnelles, de retrouver, chez des auteurs différents, de grands thèmes « éternels »? Vous essaierez de dégager les raisons de leur retour et l'apport original de chaque écrivain.

|| Ce sujet présentait deux difficultés : — le candidat devait d'abord dresser un catalogue d'un certain nombre de thèmes « éternels «, c'est-à-dire de ceux qui, de la Bible à la littérature de l'Antiquité et de nos jours, reviennent très fréquemment; — puis il fallait choisir et découvrir ce que les auteurs retenus avaient ...

2 pages - 1,80 ¤

Victor HUGO, Les Contemplations, Ile de Serk

Victor Hugo a écrit ce poème pour Juliette Drouet, après une excursion dans une des îles anglo-normandes, au cours de son exil. J'ai cueilli cette fleur pour toi sur la colline. Dans l'âpre escarpement qui sur le flot s'incline, Que l'aigle connaît seul et seul peut approcher, Paisible, elle croissait aux fentes du...

1 page - 1,80 ¤

ÊTRE DE SON ÉPOQUE - M0NTHERLANT, Le Solstice de juin.

«II faut être de son époque ! « tranche la midinette déchaînée, entre deux barbouillages de rouge. Et l'intellectuel, le jeune serin à besicles, avec un air inspiré : « Je suis passionnément de mon époque. « Je réponds seulement : Au nom de quoi cet impératif ? Soyez « de votre époque «...

2 pages - 1,80 ¤

(Aimery de Beligné, étudiant, et Pomme, petite coiffeuse, ont leur premier rendez-vous à la terrasse d'un café) - Pascal LAISNÉ La Dentellière

Quelque chose était en train de se passer. Aimery parlait à Pomme. Il parlait très vite et très petit, comme écrivent certaines personnes, en serrant les mots. Pomme ne disait rien. Une partie d'elle-même écoutait ; mais seulement une petite partie. Tout le reste commençait à s'enfoncer dans l'eau tiède, presque un peu trop,...

2 pages - 1,80 ¤

VACANCES ET AGRESSIVITÉ

En août 1914, en France, deux millions et demi d'hommes environ furent mobilisés et un chiffre analogue en 1939-1940. Ce nombre de personnes ayant quitté tout à la fois leur foyer et leur travail paraissait prodigieux. Aujourd'hui, les trois mois d'été mobilisent et transportent, parfois très loin, près de douze millions de Français. Pour...

2 pages - 1,80 ¤

Gustave FLAUBERT Madame BOVARY (1857), 2, partie, chapitre IV (commentaire)

Gustave FLAUBERT Madame BOVARY (1857), 2, partie, chapitre IV (Emma Bovary et son mari Charles, médecin à Yonville, petit bourg normand, passent les soirées d'hiver chez leur voisin, le pharmacien Homais, en compagnie du jeune clerc de notaire, Léon.) On faisait d'abord quelques parties de trente-et-un, ensuite M. Homais jouait à l'écarté avec Emma;...

2 pages - 1,80 ¤

LE PORT - BAUDELAIRE, Petits Poèmes en prose.

Un port est un endroit charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, les scintillements des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels...

2 pages - 1,80 ¤

LA NOTION DU JUSTE ET DE L'INJUSTE EST-ELLE INNÉE ? VOLTAIRE, Le Philosophe ignorant.

« Plus j'ai vu des hommes différents par le climat, les moeurs, le langage, les lois, le culte, et par la mesure de leur intelligence, et plus j'ai remarqué qu'ils ont tous le même fond de morale; ils ont tous une notion grossière du juste et de l'injuste, sans savoir un mot de théologie...

2 pages - 1,80 ¤
1 page - 1,80 ¤

POUR UN ANNIVERSAIRE - Paul ÉLUARD: Dans un commentaire composé, vous pourrez montrer comment l'auteur reprend un des thèmes éternels de la poésie, dans un ton et avec des procédés que vous vous efforcerez de préciser.

Je fête l'essentiel je fête ta présence Rien n'est passé la vie a des feuilles nouvelles Les plus jeunes ruisseaux sortent dans l'herbe fraîche Et comme nous aimons la chaleur il fait chaud Les fruits abusent du soleil les couleurs brûlent Puis l'automne courtise ardemment l'hiver vierge L'homme ne mûrit pas il vieillit ses enfants...

1 page - 1,80 ¤

Les genres littéraires ont toujours, sembleraient-ils, étaient en lutte constante entre eux. En effet, Aristote, dans ses écrits théoriques : la  Poétique, n’a-t-il pas tendance à dénigrer la comédie pour mieux glorifier la tragédie ? Le genre romanesque, avant d’être couvert de gloire au XVIII- XIXème siècle, n’a-t-il pas été considéré comme pernicieux dans les époques antérieures ?

||     Cette polémique des genres, due à différentes conceptions esthétiques, semble donc assez présente dans l’Histoire littéraire. Cependant, cette polémique semble s’achever sous les écrits du mouvement romantique et notamment sous les écrits de son chef de file Victor Hugo qui inscrit, en 1826, dans sa préface des odes et des ballades :             « ...

3 pages - 1,80 ¤

William GROSSIN, « Quand la jeunesse ignore les frontières »

Bien des études s'efforcent d'analyser les raisons des attitudes nouvelles de la jeunesse. C'est trop peu dire qu'elles résultent des changements techniques ou de ce qu'on appelle parfois la société de consommation. La coupure entre la société des adultes et celle des jeunes s'observe dans des pays très différents, tant du point de vue...

2 pages - 1,80 ¤

Dans le Journal des Faux-Monnayeurs, André Gide s'interroge sur les réactions de ses futurs lecteurs et déclare : « Depuis longtemps, je ne prétends gagner mon procès qu'en appel. Je n'écris que pour être relu. » Vous direz si vous partagez ce point de vue et expliquerez pourquoi, au travers d'exemples précis.

|| André Gide ( 1869-1951) a écrit plus de soixante ouvrages (Si le Grain ne meurt, les Nourritures terrestres, l'Immoraliste, les Caves du Vatican, les Faux Monnayeurs, etc.). Il a cherché constamment à « réveiller toutes les interrogations «; il écrit dans son Journal : « Belle fonction... celle d'inquiéteur «. Alors que Gide refuse tous...

1 page - 1,80 ¤

PRINTEMPS (Alain BORNE : Neige et Vingt poèmes)

Dieu récrit la nature encore une fois aussi douce d'amour et rêveuse de mort voici ma vie encore dans ce songe de sang — que la campagne est pâle sous son odeur de vent. — Pourtant c'en est fini du chemin tiède des mains de mousseline et de l'air des colombes ailes de lilas blanc des...

2 pages - 1,80 ¤

Claude ROY, Le Commerce des classiques

Écrire un roman, un poème, un essai critique, c'est la même chose. Écrire c'est poser une question. Il y a des hommes dont le métier est de répondre aux questions, de résoudre les problèmes. L'homme politique et le mathématicien, l'ingénieur et l'arpenteur, leur métier c'est d'avoir réponse à tout. Le romancier, le poète, le critique,...

2 pages - 1,80 ¤

Comment peut-on expliquer un poème ? En vous appuyant sur des exemples précis, vous répondrez à cette question.

|| L'enseignement secondaire et supérieur, en littérature française, repose traditionnellement sur l'explication de textes. Le rôle du pédagogue consiste à relever dans une page de Balzac ou d' Apollinaire un certain nombre de problèmes et à aider ses élèves à les résoudre, pour leur permettre de mieux comprendre, de mieux apprécier, en fin de compte,...

1 page - 1,80 ¤

En un commentaire composé vous étudierez ce texte dans lequel Victor Hugo dessine et en même temps explique ce personnage.

Dans une peinture des bas-fonds de Paris en 1830, Victor Hugo présente quatre truands; voici le portrait du plus jeune : Un être lugubre, c'était Montparnasse. Montparnasse était un enfant ; moins de vingt ans, un joli visage, des lèvres qui ressemblaient à des cerises, de charmants cheveux noirs, la clarté du printemps dans...

2 pages - 1,80 ¤

R. ESCARPIT, L'Humour

Quand deux joueurs d'échecs engagent une partie, ils supposent joués un certain nombre de coups. Cette convention, valable seulement pour ces deux joueurs et pour cette partie, leur évite gestes et calculs inutiles, puisque tous les débuts possibles sont connus et catalogués. Le jeu créateur commence seulement en un point de la partie qui...

2 pages - 1,80 ¤
1 page - 1,80 ¤

Étudiez, sous la forme d'un commentaire composé, cette page extraite de : Attendez l'Aube de Marcel Arland; attachez-vous plus particulièrement à préciser la tonalité du paysage et à montrer le sens que l'auteur attribue à cette promenade nocturne.

Je vais lentement au long des rues (...) Ce sont des rues ténébreuses, des couvents, de vieux hôtels, des murs sans fin, le haut porche de l'Évêché et, dominant la nuit, les deux tours de la cathédrale. Ce fut longtemps une métropole religieuse. Les évêques ont porté le sceptre aux sacres de Reims. J'ai...

1 page - 1,80 ¤

Vous donnerez d'abord un résumé ou une analyse (à votre choix, mais en l'indiquant clairement au début), du passage suivant de La Démocratie en Amérique, ouvrage publié par l'historien Tocqueville en 1836-1839. Puis vous choisirez dans ce texte un problème; vous en préciserez les données selon l'auteur; vous exposerez, en les justifiant, vos propres vues sur la question.

Une grande révolution démocratique s'opère parmi nous; tous la voient, mais tous ne la jugent point de la même manière. Les uns la considèrent comme une chose nouvelle, et, la prenant pour un accident, ils espèrent pouvoir encore s'arrêter; tandis que d'autres la jugent irrésistible, parce qu'elle leur semble le fait le plus continu,...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit