LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
738 - Le pastiche est une réécriture par :
A
a) transposition
B
b) imitation
C
c) dégradation
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Le pastiche tente de reproduire le style particulier d'un auteur ou, plus largement, celui d'un genre ou d'une époque (pastiche du langage précieux, par exemple). Le jeu peut être également d'abuser les lecteurs les plus avertis : le milieu de la critique littéraire a ainsi été bouleversé en 1949 par l'affaire de la « Chasse spirituelle », ce pastiche de Rimbaud présenté comme un texte original retrouvé par hasard, et que de nombreux critiques renommés ont attribué au célèbre poète avant que la supercherie ne soit révélée.


Les nouveautés du site

Un critique écrit : « Aimer Montaigne, c'est s'aimer soi-même, c'est avant tout se préférer. Aimer Montaigne, c'est rapporter uniquement à soi seul, non seulement la vérité, mais plus encore la justice et la décision du devoir. Aimer Montaigne, c'est donner dans notre vie à la volupté plus d'empire que n'en peut supporter la faiblesse de nove nature. » Commenter ce jugement en apportant les réserves que vous estimerez nécessaires

||Ce sujet est de ceux dont les éléments essentiels sont fournis par les explications de textes et les lectures personnelles. On pourra conseiller plus spécialement, dans les extraits des Essais, les chapitres suivants : I, 26, De l' Institution des enfants ; — I, 28, De l' Amitié ; — I, 39, De la...

5 pages - 1,80 ¤

Expliquez et, s'il y a lieu, discutez à l'aide d'exemples tirés de vos lectures et notamment des comédies de Molière, cette célèbre maxime de La Rochefoucauld : « Ce que le monde nomme vertu n'est d'ordinaire qu'un fantôme formé par nos passions, à qui on donne un nom honnête pour faire impunément ce qu'on veut.» (Maxime retranchée par l'auteur.)

|| Parmi les maximes les plus importantes de La Rochefoucauld, certaines ont été remaniées plusieurs fois. C'est ainsi qu'à la troisième rédaction seulement, La Rochefoucauld a trouvé la forme définitive de l'une des maximes qui expriment le mieux son pessimisme en face du monde de son temps et de la nature humaine en général :...

2 pages - 1,80 ¤

(Voltaire, ZADIG, ch. xviii) - LE BASILIC

Le seigneur Ogul est un homme voluptueux qui ne cherche qu'à faire grande chère, et qui croit que Dieu l'a mis au monde pour tenir table. Il est d'un embonpoint excessif, qui est toujours prêt à le suffoquer. Son médecin, qui n'a que peu de crédit auprès de lui quand il digère bien, le...

3 pages - 1,80 ¤

Dans un article de la Revue Indépendante de 1837, on trouve cette affirmation de Victor de Laprade : « La littérature française est une incessante prédication. » Comment comprenez-vous et dans quelle mesure acceptez-vous cette définition ?

INTRODUCTION De Laprade, poète philosophe, écrit dans la Revue Indépendante fondée par P. Leroux et G. Sand, deux tenants de la littérature de propagande sociale et d'éducation populaire. Il croit constater, dans l'ensemble de la littérature française, le même caractère qui marque la poésie de son temps (romantisme après 1830). ...

2 pages - 1,80 ¤

Que signifie et comment s'explique de la part de Voltaire l'opinion formulée au chapitre XXXIIe du Siècle de Louis XIV : « Le génie n'a qu'un siècle, après quoi il faut qu'il dégénère. »

|| Voltaire semble par ces mots fermer l'avenir et prévoir, en France, une déchéance irrémédiable des arts et des lettres. Idée étrange de la part d'un homme féru de progrès dans tous les autres domaines. ||...

1 page - 1,80 ¤

Sully-Prudhomme _ L'ÉTRANGER

Commentez ce sonnet de Sully-Prudhomme _ L'ÉTRANGER   Je me dis bien souvent : « De quelle race es-tu? Ton cœur ne trouve rien qui l'enchaîne ou ravisse; Ta pensée et tes sens rien qui les assouvisse; Il semble qu'un bonheur infini te soit dû. Pourtant quel paradis as-tu jamais perdu? A quelle auguste cause...

2 pages - 1,80 ¤

CORNEILLE, Le Cid, Acte I, Scène VII, vers 291 à 350. Commentaire.

INTRODUCTION (situation, genre, sujet) Dans Le Cid de Corneille, le morceau célèbre que l'on appelle les Stances de Rodrigue se situe après la scène où Don Diègue invite son fils à venger leur honneur commun En effet, le roi vient de choisir Don Diègue comme gouverneur de son fils. Don Gormas, jaloux, l'a insulté...

4 pages - 1,80 ¤

MATHURIN RÉGNIER, Satire IX - CONTRE MALHERBE

Et, voyant qu'un beau feu leur cervelle n'embrase,  70 Ils attifent leurs mots, enjolivent leur phrase,  Affectent leur discours tout si relevé d'art,  Et peignent leurs défauts de couleur et de fard.  Aussi je les compare à ces femmes jolies  Qui par les affiquets se rendent embellies,  75 Qui, gentes en habits et sades en façons,  Parmi...

2 pages - 1,80 ¤

VOLTAIRE, Le passage du Rhin (Siècle de Louis XIV, x) : « Toutes les places qui bordent le Rhin... l'entreprise était périlleuse. »

INTRODUCTION Outre ses mérites narratifs (précision, netteté, vivacité, à défaut de couleur), ce récit illustre à merveille la méthode historique de Voltaire. Il est le premier en France à avoir pris conscience des difficultés que propose à l'historien la recherche de la vérité, surtout lorsque la passion, l'amour-propre, l'intérêt ont concouru à la...

1 page - 1,80 ¤

FÉNELON, Télémaque (livre V)

« Pour le faste et la mollesse, on n'a jamais besoin de les réprimer, car ils sont inconnus en Crète. Tout le monde y travaille, et personne ne songe à s'y enrichir; chacun se croit assez payé de son travail par une vie douce et réglée, où l'on jouit en paix et avec abondance...

3 pages - 1,80 ¤

A l'aide de textes précis tirés de Candide, vous étudierez l'art de la propagande et de la critique philosophique chez Voltaire.

Le XVIIIe siècle se caractérise par la diffusion des connaissances à travers la ville, le peuple, par le moyen des cafés, clubs, gazettes, libelles. La discussion des sujets littéraires, religieux ou philosophiques, scientifiques n'est plus réservée aux seuls clercs et docteurs. La raison humaine enfin éclairée juge librement de tout. A un public...

2 pages - 1,80 ¤

Après avoir lu la lettre que Voltaire adressait en 1732 à un jeune écrivain, M. Lefebvre, pour l'avertir des déboires qui l'attendaient dans la carrière des lettres, vous rédigerez la réponse du jeune homme

1. Ce M. Lefebvre, mort l'année même où Voltaire lui adressa cette lettre, n'est pas autrement connu.  2. Le texte de la lettre de Voltaire étant trop long pour être reproduit ici, nous nous permettons de renvoyer le lecteur, entre autres recueils de morceaux choisis, à celui de Flandrin, Voltaire, Œuvres choisies, p. 170 ...

2 pages - 1,80 ¤

LE VIEUX CHIEN ARGOS MEURT EN RECONNAISSANT SON MAITRE - HOMÈRE, Odyssée. Chant XVII, V. 290-327 (traduction Hatier : t. II, p. 38-39).

|| Les premiers chants qui suivent l'arrivée d'Ulysse à Ithaque nous montrent les réactions des différents personnages en présence du maître revenu. Les uns lui sont restés fidèles, les autres le maudissent. Seuls le chien Argos et la nourrice Euryclée le reconnaîtront d'eux-mêmes, du premier coup, spontanément. Le pathétique et l'intérêt dramatique du retour...

2 pages - 1,80 ¤

QU'EST-CE QU'UN FRANÇAIS ? (PIERRE DANINOS)

Les livres de géographie et les dictionnaires disent : « La Grande-Bretagne compte quarante-neuf millions d'âmes « ou bien : « Les États-Unis d'Amérique totalisent cent soixante millions d'habitants. « Mais ils devraient dire : « La France est divisée en quarante trois millions de Français. « La France est le seul pays du...

4 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette phrase d'Albert Camus dans L'homme révolté: « La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent. »

Dans L'Homme révolté (1951) Camus a voulu fonder métaphysiquement la révolte qui est pour lui la vie. H en a longuement retouché, remanié même, le dernier chapitre intitulé : La Pensée de Midi: Au-delà du Nihilisme. C'est pourquoi nous y trouvons une phrase qui ne figurait pas dans le premier manuscrit et qui résume...

2 pages - 1,80 ¤

Commentez cette pensée du chancelier d'Aguesseau : « Le bien le plus précieux et le plus rare est l'amour de son état. »

D'Aguesseau est l'un des plus grands magistrats français (sa statue fait pendant à celle de Colbert devant le Palais-Bourbon). Avocat général, procureur général, puis chancelier (c'est-à-dire ministre de la Justice), il paya de deux disgrâces son indépendance envers le pouvoir et fut deux fois rappelé. Démissionnaire en 1750, il laissa une réputation de...

1 page - 1,80 ¤

En 1804 le jeune Stendhal écrivait à sa soeur : « Lis beaucoup Molière; voilà le monde où tu vivras un jour; on y parlera un français un peu différent et voilà toute la différence.» Recherchez, à l'aide d'exemple précis tirés des pièces de Molière que vous connaissez, si les principaux personnages de Molière se rencontrent encore dans le monde actuel.

En 1804 la jeunesse française est ambitieuse à l'image de Napoléon Bonaparte. Stendhal dont le rêve est de « faire des comédies comme Molière « estime que la connaissance psychologique des hommes est indispensable à tout ambitieux pour réussir dans la vie. D'ailleurs, même ceux qui ne recherchent pas la gloire doivent connaître, selon...

2 pages - 1,80 ¤

On a défini le lyrisme « l'expression émouvante et harmonieuse des sentiments vécus ». Après avoir précisé de quel genre de lyrisme il s'agit, vous illustrerez cette définition par des exemples appropriés.

Le mot « lyrisme « a eu selon les époques deux acceptions bien différentes. Au sens étymologique, un poème « lyrique « est écrit de façon à pouvoir être accompagné sur la lyre : une ode de Pindare célébrant la victoire des champions aux Jeux Olympiques, une ode d'Horace traitant un lieu commun de...

1 page - 1,80 ¤

En écrivant la pièce de Tartuffe, Molière a-t-il voulu ridiculiser la religion, ou attaquer seulement les faux dévots, ou simplement faire rire le parterre tout en donnant quelques préceptes de morale sociale? Justifiez vos affirmations à l'aide de citations

INTRODUCTION Dès qu'un écrivain de génie aborde dans ses livres les grands problèmes dont la solution est éternellement discutée, dès qu'il traite de l'homme et de sa destinée, les critiques s'interrogent sur la signification de l'oeuvre. Il en est ainsi pour Montaigne, Shakespeare, Pascal, Molière. Certains personnages comme Hamlet ou Alceste sont jugés...

2 pages - 1,80 ¤

Molière déclare dans son Avertissement au lecteur, en tête de L'Amour médecin (1665) : « On sait bien que les comédies ne sont faites que pour être jouées et je ne conseille de lire celle-ci qu'aux personnes qui ont des yeux pour découvrir dans la lecture tout le jeu du théâtre. » Vous commenterez cette affirmation en montrant, à l'aide d'exemples précis, ce que la représentation d'une pièce de théâtre ajoute à sa lecture.

||L'Amour médecin n'est, de l'aveu même de Molière, qu' « un simple crayon «, « un divertissement «, « fait, appris et représenté en cinq jours «, mais joué devant le Roi avec des « ornements «, des airs et des symphonies de Lulli, des ballets, dont l'agrément peut paraître plus grand que l'intérêt...

4 pages - 1,80 ¤

MAURICE CHAUVE; Pages d'histoire du Languedoc (Introduction)

Expliquez et commentez le texte suivant : « Plus j'avance dans l'âge et plus je me persuade que, par un paradoxe singulier, l'image tue l'imagination. Nous savons trop aujourd'hui comment les choses se passent; les traits d'un acteur, d'un criminel ou d'un despote nous sont aussi familiers que ceux de nos voisins et amis;...

3 pages - 1,80 ¤

RACINE, Andromaque, v. 1545-1564 (commentaire)

HERMIONE 1545 Ah! fallait-il en croire une amante insensée? Ne devais-tu pas lire au fond de ma pensée? Et ne voyais-tu pas dans mes emportements Que mon coeur démentait ma bouche à tous moments? Quand je l'aurais voulu, fallait-il y souscrire? 155o N'as-tu pas dû cent fois te le faire redire? Toi-même avant le...

2 pages - 1,80 ¤

LA FONTAINE, L'Horoscope, v. 55 à la fin (Fables VIII, 16)

De ces exemples il résulte  Que cet art, s'il est vrai, fait tomber dans les maux  Que craint celui qui le consulte ;  Mais je l'en justifie, et maintiens qu'il est faux.  Je ne crois point que la nature  Se soit lié les mains, et nous les lie encor,  Jusqu'au point de...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit