LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
416 - Le Crime de l'Orient-Express a été écrit par:
A
Agatha Christie
B
Gaston Leroux
C
Maurice Leblanc
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Le Vingt Deux Septembre -Brassens (commentaire)

Un vingt et deux septembre au diable vous partîtes,  Et, depuis, chaque année, à la date susdite,  Je mouillais mon mouchoir en souvenir de vous...  Or, nous y revoilà, mais je reste de pierre,  Plus une seule larme à me mettre aux paupières :  Le vingt et deux septembre, aujourd'hui, je m'en fous.    On ne reverra...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que réussir sa vie ?

A quelles conditions une existence peut-elle être dite réussie ? Quels biens matériels ou immatériels peuvent amener l'homme à l'épanouissement ? L'argent, la réussite professionnelle sont-ils suffisants ?...

1 page - 1,80 ¤

Explication linéaire: Lettre 106, depuis « [...] Tu crois que les arts... » jusqu'à « que les nécessités de la vie » (Lettres persanes de Montesquieu)

||« De tout ceci on doit conclure [...] « Usbek tire une leçon un peu solennelle : appeler à la pauvreté est une aberration ; les justifications du pouvoir politique passent après les justifications du pouvoir économique.||...

2 pages - 1,80 ¤

LETTRES PERSANES - 147 À 161: LE DRAME DU SÉRAIL (Montesquieu)

Dans sa dernière lettre (Lettre 155), Usbek annonce à son ami Nessir son retour à Ispahan. Sa réflexion rétrospective traduit l'évolution du personnage vers le tragique : alors qu'au début du roman ses sentiments nostalgiques étaient estompés par sa curiosité pour les réalités occidentales, le drame s'abat soudain sur le héros et sa sérénité philosophique cède la place...

2 pages - 1,80 ¤

LETTRE 85 (Lettres persanes - Montesquieu)

La thèse est énoncée dans la phrase des lignes 22-23. Elle est formée de manière atténuée comme une hypothèse que le locuteur s'emploie ensuite à justifier par une série d' arguments : Montesquieu affirme en fait qu' " il […] est […] bon que dans un état il y ait plusieurs religions. " donc que la tolérance est...

2 pages - 1,80 ¤

LETTRES PERSANES - 66 À 84 : MORALE ET PHILOSOPHIE

Tandis que Montesquieu prête au grave et méditatif Usbek des considérations politiques et surtout philosophiques, il attribue de préférence à son jeune ami Rica, d'humeur vive et joyeuse, les moqueries légères et les traits satiriques. Rica est arrivé depuis peu dans la capitale. Transplanté tout à coup en Europe, il a eu tout juste le temps de s'étonner...

2 pages - 1,80 ¤

LETTRES 47 À 65 : DES ANALYSES SOCIOLOGIQUES

Mais revenons à Paris; Rica, qui a conservé une certaine langueur orientale, n'a pu s'habituer à son agitation frénétique; il va souvent à pied sans changer d'allure. A quels désagréments il s'expose alors! Comme son esprit est plus vif que son corps, il enrage quelquefois comme un chrétien (transposition savoureusement comique de l'expression employée par les chrétiens :...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé de la lettre 81 du roman épistolaire « Liaisons dangereuses »

Les liaisons dangereuses, un Roman épistolaire écrit en 1782 par Laclos, narre le duel pervers et libertin de deux membres de la noblesse française du siècle des Lumières, la marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont. La lettre 81, située au coeur du roman, est la lettre la plus longue du recueil, et écrite par son personnage...

2 pages - 1,80 ¤

LETTRES PERSANES 25 À 46 : LES CURIOSITÉS PARISIENNES

Ce « roman » se compose de 161 lettres, datées d'Ispahan, capitale de la Perse, de Paris et de Venise, qu'échangent un grand seigneur persan en voyage en Europe, Usbek, et le jeune homme qui l'accompagne, Rica, soit entre eux, soit avec leurs amis et les femmes restés en Perse. Une intrigue de sérail qui naît pendant les...

2 pages - 1,80 ¤

LETTRES PERSANES 11 À 14 : HISTOIRE DES TROGLODYTES

Louis XIV est mort en 1715. La Bruyère avait été le peintre impitoyable d'une fin de règne pourrissante. Qui, après lui, dénoncerait les caractères d'une société qui ne disparaît pas avec le monarque et, sous la Régence, se succède à elle-même ? Charles de Secondat, baron de Montesquieu (1689-1755), conseiller au Parlement de Bordeaux, membre de l'Académie Française, s'est...

3 pages - 1,80 ¤

LETTRES PERSANES - 1 À 10 - D'ISPAHAN À ERZERON (Montesquieu)

La confession du premier eunuque à lbbi, un serviteur qui accompagne Usbek, dévoile le désespoir de cet esclave: sa mutilation viole la loi naturelle, les femmes lui inspirent de la haine, il trouve plaisir à les persécuter, mais tremble constamment des risques que lui fait courir l'intimité de la nuit entre son maître et telle épouse soucieuse de...

3 pages - 1,80 ¤

Les personnages des Lettres Persanes de Montesquieu

Mirza Très proche d'Usbek, ce jeune noble « éclairé » cherche à raisonner « comme homme, comme citoyen, comme père de famille » et critique les préjugés des docteurs de la foi musulmane. ...

2 pages - 1,80 ¤

ACTE II - DIVISION 1 (En Attendant Godot de Beckett)

RÉSUMÉ Le lendemain, même heure, même endroit, seul au rendez-vous, Vladimir arpente fébrilement la scène. Il entonne une chanson; Estragon, l'humeur sombre, ( il a été battu) paraît sur scène. L'attente reprend, mais il y a du nouveau, l'arbre est couvert de feuilles. Mais pour Estragon, l'arbre n'était pas là la veille. Il a aussi oublié Pozzo et Lucky....

2 pages - 1,80 ¤

En Attendant Godot de Beckett: ACTE I - DIVISION 4

Estragon. - «Toute ma vie je me suis comparé à lui [Jésus]. Vladimir. - Mais là-bas il faisait chaud! II faisait bon! Estragon. - Oui. Et on crucifiait vite.« (page 73) Estragon. - «Allons-nous en. Vladimir. - On ne peut pas. Estragon. - Pourquoi ? Vladimir. - On attend Godot.«  Vladimir. - «C'est la première fois que tu viens? Garçon....

2 pages - 1,80 ¤

En Attendant Godot de Beckett: ACTE I - DIVISION 3

Pozzo. - «Qu'est-ce que c'est mon brave ? ... Si j'ai besoin des os... Non, personnellement je n'en ai plus besoin.« (page 35) Estragon. - «II est marrant, il a perdu sa bouffarde. Estragon. - Il est tordant!« (page 48) Qu'est-il advenu, entre ces deux séries de répliques, de l'ascendant de Pozzo? Il s'est effrité, laissant apparaître sous...

3 pages - 1,80 ¤

En Attendant Godot de Beckett: ACTE I - DIVISION 2

Estragon. - «Taisons-nous un peu, tu veux ?« (page 19) Vladimir. - «Qu'est-ce qu'on fait ? Estragon. - On attend. Vladimir. - Oui, mais en attendant ?« (page 21) Vladimir. - «Alors, quoi faire ? Estragon. - Ne faisons rien.« (page 22) Puis, plus loin, cet échange, encadrés de deux silences : Estragon. - «Allons-nous-en. Vladimir. - Où? ... Ça vaut la peine qu'on...

2 pages - 1,80 ¤

En Attendant Godot de Beckett: ACTE I - DIVISION 1

|||| Vladimir. - «Voyons, Gogo, il faut me renvoyer la balle de temps en temps. [.,.] Estragon. - Qui ? Vladimir. - Comment ? Estragon. - Je ne comprends rien... Engueulé qui ? Vladimir. - Le Sauveur. Estragon. - Pourquoi ? Vladimir. - Parce qu'il n'a pas voulu les sauver. Estragon. - De l'enfer? Vladimir. - Mais non, voyons! De la mort. Estragon. - Et...

3 pages - 1,80 ¤

Fin de En Attendant Godot de Beckett: ACTE II - DIVISION 4

.../... Vladimir. - «Alors on y va ? Estragon. - Allons-y.« Ils ne bougent pas. Rideau ...

2 pages - 1,80 ¤

En attendant Godot: ACTE II - DIVISION 3

Pozzo. - «Qu'y a-t-il? Qui a crié ? Estragon. - C'est Godot ? Vladimir. - Ça tombe à pic. Enfin du renfort! Pozzo. - Au secours. Estragon. - C'est Godot ? Vladimir. - Nous commencions à flancher. Voilà notre fin de soirée assurée. Pozzo. -À moi!«  Pozzo. - Au secours, je vous donnerai de l'argent. Estragon. - Combien ? Pozzo. - Cent francs. Estragon. -...

2 pages - 1,80 ¤

ACTE II - DIVISION 2 (En attendant Godot)

Dans le monologue détraqué de Lucky, il était mystérieusement question de l'amaigrissement et du rapetissement de l'humanité. L'action de ces deux formes d'amenuisement dont les effets ne peuvent se constater que par comparaison ne devient perceptible qu'au second acte....

3 pages - 1,80 ¤

Le discours de Lucky dans En attendant Godot

||Pour divertir Vladimir et Estragon, Pozzo se propose de leur donner une preuve des talents de penseur de son esclave. Nous sommes, à la fin du premier acte. Ce monologue absurde de Lucky exige un éclaircissement en premier lieu. Nous verrons ensuite que ce discours est un pastiche de la pensée spéculative.||...

1 page - 1,80 ¤

Fin de partie: ACTE I - DIVISION 7 (Beckett)

- la malédiction de Nagg qui s'y réalise; - l'épisode du réveil au cours duquel avait été déterminée avec Clov la mise en scène de la fin : Hamm appelle Clov que nous avons vu remonter le réveil. Il ne répond pas; - Hamm finit son histoire; - cette fin est telle que Hamm l'avait prédite dans son ...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit