LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
384 - Quel écrivain, qui avait déjà publié Les Nourritures terrestres, L'Immoraliste et La Porte étroite, a fondé la N.R.F. en 1909 ?
A
Gide
B
Giono
C
Guitry
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Le personnage d'Hamlet

Le redressement d'une usurpation suppose le passage à un autre ordre du monde. Or, Hamlet semble être irrémédiablement engagé dans un monde « pourri ». Il choisit le leurre plutôt que l'action, qu'incarnera Fortin-bras. Il montre des talents d'acteur (il récite le début d'une tirade « avec le ton qu'il faut, et avec mesure ! » comme dit...

2 pages - 1,80 ¤

Questions de stylistique dans Hamlet

Enfin, la figure de la répétition peut souligner un effet dramaturgique : ainsi, la réitération de l'injonction à Ophélie « va au couvent » (III, 1, p. 109) souligne les trois fausses sorties d'Hamlet. ...

2 pages - 1,80 ¤

La mélancolie dans Hamlet de Shakespeare

La mélancolie est comme le « mal du siècle » élisabéthain. Pour le public de l'époque, le comportement humain dominé par la passion est essentiellement dépravé, car c'est la raison qui doit gouverner l'affect. Par exemple, la douleur incontrôlée assombrit la mémoire, rend l'individu léthargique. Cette lassitude dans l'épreuve n'est autre chose que le péché mortel de la...

2 pages - 1,80 ¤

La réflexion sur la mort dans Hamlet de Shakespeare

Première tragédie de la maturité de Shakespeare au tournant du XVIe siècle, Hamlet pose la question à laquelle les grandes tragédies shakespeariennes cherchent à répondre : quelle est la raison de la mort d'un homme ? Question qui reflète les préoccupations d'une époque où la mort était ressentie comme imminente, à cause de fréquentes épidémies de peste et...

2 pages - 1,80 ¤

Vérité et mensonge dans Hamlet

La devise choisie pour le théâtre du Globe, totus mundus agit histrionem (« le monde entier fait l'acteur », Sénèque), pourrait servir d'emblème au royaume d'Elseneur, comme à tout l'univers. L'omniprésence de la comédie de la vie et de ses faux-semblants rend nécessaire et désirable l'affirmation d'une vérité supérieure qui mette fin aux jeux des illusions. C'est cette...

2 pages - 1,80 ¤

Le « théâtre du monde » (Hamlet - Shakespeare)

Le topos ou motif du theatrum mundi est un lieu commun de la philosophie de l'Antiquité, que l'on retrouve au Moyen Âge chez les Pères de l'Église puis chez les humanistes de la Renaissance. Dans une perspective édifiante, ils comparaient le monde à un théâtre, la vie à une comédie et l'homme à un acteur. Cette comparaison sera...

2 pages - 1,80 ¤

Les personnages dans Hamlet

À la cour d'Elseneur, les relations entre les personnages sont caractérisées par une hostilité latente et un climat de suspicion. Hamlet est au centre d'une grande « chasse » organisée (la métaphore est filée tout au long de la pièce — voir exposé n°10 « Questions de stylistique dans Hamlet »), où celui qui croit être le chasseur...

2 pages - 1,80 ¤

La structure dramatique de Hamlet

Après la révélation du Spectre, l'acte II atteste de l'existence d'un monde dédoublé. Ses deux scènes sont la marque de la scission entre l'être et le paraître. En effet, la loi du monde semble être de faire passer la sincérité dans la sphère du mensonge (cf. les conseils de Polonius à Reynaldo, l'amour de Hamlet pour Ophélie passé...

2 pages - 1,80 ¤

Le théâtre de la vengeance chez Shakespeare

Le type de tragédie qui domine dans les années 1599-1604 est la tragédie de sang, dite tragédie de la vengeance d'après Sénèque. Ce genre, très prisé à cette époque, déclinera après Hamlet. ...

2 pages - 1,80 ¤

Le théâtre élisabéthain

On désigne sous le terme de théâtre élisabéthain la production dramatique qui fit la gloire littéraire du règne d'Élisabeth Ire (1558-1603) et qui se prolongea jusqu'à la fermeture des théâtres, en septembre 1642, après la victoire des puritains. Mais la critique anglaise utilise le terme de « jacobéen » quand il s'agit de pièces écrites après l'avènement de...

2 pages - 1,80 ¤

Réalisme

Attitude artistique qui vise à rendre compte de toute la réalité ; le réalisme s'oppose ainsi à l'idéalisme. Le roman d'apprentissage du XVIIIe siècle, en découvrant au lecteur les différentes strates de la société que le héros traverse, est déjà investi de cette fonction réaliste. Il ne s'agit plus de raconter des récits imaginaires mais de montrer...

3 pages - 1,80 ¤

Le style de Montaigne dans les deux « essais » (I, 31 et III, 6)

Tout comme il y a de la part de Montaigne une méfiance vis-à-vis de la littérature, il y a une méfiance vis-à-vis de la rhétorique, qui doit rester au service des idées et des propos....

2 pages - 1,80 ¤

La dimension morale dans les « essais » (I, 31 et III, 6) - Montaigne

Le problème éthique est ici envisagé en fonction des deux « essais » et naturellement circonscrit par la rencontre entre la civilisation occidentale et les Indiens du Nouveau Monde. ...

1 page - 1,80 ¤

La connaissance de soi et de l'autre dans les « essais » (I, 31 et III, 6) - Montaigne

La connaissance de soi est l'ambition première des Essais mais tout porte Montaigne à insérer cette connaissance dans les relations que nous entretenons avec autrui et avec le monde ; le sujet individuel est d'emblée un sujet ouvert sur l'extérieur dont les coches sont a priori le symbole. ...

1 page - 1,80 ¤

La vision du pouvoir politique dans les « essais » de Montaigne

Ce type de pouvoir reste toutefois un idéal, car, dans les faits, princes et rois s'attachent surtout à représenter leur pouvoir et à en donner des signes éblouissants et sans mesure : libéralités excessives (III, 6, p. 163), spectacles grandioses (ibid. p. 165) parfois d'une fantaisie inouïe (ibid., p. 166-167)....

2 pages - 1,80 ¤

La Nature dans les Essais de Montaigne

Au XVIe siècle, la nature est perçue comme une force qui régit l'univers et qui intègre chaque créature. L'homme du Nouveau Monde que nous présente Montaigne a su rester en harmonie avec cette nature tandis que l'homme des nations policées, devant cette immensité qu'il ne peut embrasser, a tenté vainement de l'altérer et de la plier à son...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse « Des Cannibales » : I, 31 - Essais de Montaigne

Au XVIe siècle, peu d'auteurs tirent les conséquences morales et politiques de la découverte du Nouveau Monde et des agissements coloniaux manifestés par les grandes puissances de l'Ancien Monde. Montaigne est un des rares à protester, comme dans ce passage tiré du chapitre consacré aux « Cannibales », où on le voit métamorphoser l'anthropophage indigène en « bon...

1 page - 1,80 ¤

Les « essais » de Montaigne - I,31 et III, 6: Des Cannibales - Des Coches.

Montaigne montre, dans un premier temps, que l'on doit porter un jugement sur le monde, non en fonction de préjugés et des opinions vulgaires, mais « par la voie de la raison ». Pour juger des Indiens, sujet nouveau s'il en fût, il fallait donc pour lui se renseigner auprès de témoins directs, établir les faits et ne...

3 pages - 1,80 ¤

Le mythe d'Oedipe et son renouvellement dans la littérature

|| Sophocle introduit un acteur supplémentaire, enrichissant les possibilités dramatiques de la tragédie. Là où, dans Les Sept contre Thèbes, Eschyle se contente de faire dialoguer Etéocle et le choeur, Sophocle multiplie les personnages (huit joués par trois acteurs). ||...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le tragique d'après Oedipe roi ?

||L'adjectif désigne un genre aux caractéristiques définies mais aussi des situations, des personnages et au-delà une vision de l'homme et de sa condition.||...

1 page - 1,80 ¤

Oedipe, innocence ou culpabilité ?

« Les héros tragiques sont, tout à la fois, innocents et coupables », notait Hegel dans l'Esthétique. Mais dans quelle mesure peut-on parler d'une culpabilité dans Œdipe roi ? ...

1 page - 1,80 ¤

Oedipe roi, pièce policière ?

Il y a quelque anachronisme à parler de pièce « policière » pour qualifier Œdipe roi. Pourtant, bien des aspects l'apparentent à la première enquête décrite en littérature. Mais une enquête toute intérieure. ...

1 page - 1,80 ¤

Fatalité et liberté dans Oedipe roi

Il est tentant de ne voir dans la pièce que l'illustration de la condition humaine broyée par la fatalité. Oedipe n'est-il que le jouet des dieux ? N'exprime-t-il pas, à sa manière, l'ambiguïté de la liberté humaine, sa prétention et ses limites ? ...

1 page - 1,80 ¤

Oedipe et son complexe, l'interprétation psychanalytique d'Œdipe roi de Sophocle

||On trouve les premières allusions à Œdipe roi dans une lettre de Freud à Fliess du 15 octobre 1897, mais c'est trois ans plus tard avec L'Interprétation des rêves que la notion de « complexe d'Œdipe « va recevoir sa première élaboration. Il deviendra dès lors un concept fondamental de la psychanalyse : « la...

2 pages - 1,80 ¤

Aveuglement et cécité dans Oedipe roi

||Oedipe roi est construite sur un renversement de situation : l'enquêteur devient le coupable. Ce renversement, on le retrouve à plusieurs niveaux. Ainsi, Oedipe le voyant se perce les yeux à la fin, Oedipe qui croit voir et savoir s'est aveuglé pendant toute la pièce, et c'est au moment où il voit, où il...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit