LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
772 - À quel genre correspond le texte suivant ? Je dirai brièvement la douceur de la liberté. Un chien gras et repu rencontra un loup maigre au dernier point ; ils se saluent et s'arrêtent : « D'où te vient, dis-moi, cet éclat ? Quel manger t'a donné cette corpulence ? Moi, qui suis bien plus courageux que toi, je meurs de faim. » Le chien, bonnement : « Le même sort t'attend, si tu peux rendre au maître les mêmes services. — Lesquels ? dit l'autre. Garder le seuil ; protéger la maison, même la nuit, contre les voleurs. — J'y suis, certes, tout prêt ! Pour l'heure je souffre neige et pluies, menant dure vie dans les forêts ; combien me sera-t-il plus aisé de vivre sous un toit et, sans rien faire, me repaître de nourriture ! — Suis-moi donc. » En chemin, le loup remarque le cou du chien, que la chaîne avait pelé : « D'ou vient cela, mon ami? — Ce n'est rien. — Dis pourtant je te prie. — On me trouve trop ardent : alors, on m'attache le jour pour que je me repose quand il fait clair et que je veille quand la nuit est venue. Au crépuscule, je suis délié et vais où il me plaît. Sans que je bouge on m'apporte du pain ; de sa table, le maître me donne les os ; les gens de la maison me jettent des morceaux et tout ce dont ils ne veulent pas. Ainsi sans fatigue s'emplit mon ventre. — Et, dis, si tu t'avises d'aller quelque part, tu le peux ? — Pas absolument, dit-il. — Sois heureux à ta guise, chien ; je ne voudrais pas d'un trône, qui ne me laisserait pas ma liberté. » Jean Racine, Phèdre, 1677.
A
a) une parabole
B
b) une fable
C
c) un conte
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) La Fontaine n'a pas inventé le genre de la fable qui existait depuis l'antiquité grecque (Ésope) et latine (Phèdre). Contrairement à ce que l'on pense habituellement, la fable n'est pas nécessairement en vers et ses personnages ne sont pas toujours des animaux : ses deux contraintes sont de proposer un récit divertissant court (c'est ce qui le différencie du conte) dans une optique moralisatrice, cette dernière pouvant être formulée sous forme de moralité, ce qui est le cas au début de l'exemple. L'absence de visée religieuse empêchait que l'on puisse prendre ce texte pour une parabole.


Les nouveautés du site

«L'humanisme [...] tend à comprendre et à absorber toutes formes de vie, à s'expliquer sinon à s'assimiler toutes croyances, même celles qui le repoussent, même celles qui le nient.» D'après ces suggestions d'André Gide (Journal, 14 juin 1926, Pléiade, p.816), vous tenterez de définir ce que vous entendez vous-même par le mot d'humanisme.

 Scipion ou Sénèque qu\'avec ses contemporains, non pas par désir de s\'évader hors du présent, mais parce qu\'il est convaincu qu\'un certain recul dans le temps permet de mieux saisir l\'humain, lequel risque de nous échapper dans les passions de la vie quotidienne. Il est donc volontiers historien : «Les historiens sont ma droite balle», dit Montaigne (I,...

6 pages - 1,80 ¤

Un critique contemporain définit comme il suit notre XVIe siècle : «Grand siècle pour notre poésie, siècle d'explosion et d'invention, d'efforts enthousiastes et de surprises émerveillées, le plus brûlant, le plus avide et tout ensemble le plus frais de notre histoire littéraire.» Expliquez et discutez ce jugement.

Ainsi, grâce aux découvertes scientifiques, à l\'avènement de l\'esprit critique, au renouvellement du sens de la condition humaine, le XVIe siècle a été longtemps considéré comme la grande rupture dans l\'histoire des idées. Manifestement le critique qui parle de «siècle d\'invention et d\'explosion, d\'efforts enthousiastes et de surprises émerveillées» est fortement marqué par cette conception. L\'érudition moderne a...

7 pages - 1,80 ¤

La Bruyère : « J'ai voulu avertir et non mordre, être utile et non blessé.» - Comment divertir et instruire peuvent-ils se combiner ?

Note : 8/10

||  On appelle moraliste les écrivains qui décrivent les caractères et les mœurs de la société. Ils y parviennent grâce à des textes argumentatifs : les maximes, les fables et les essais. Dans La princesse de Clèves qui est un roman, l’auteur emprunte les traits d’un moraliste. Son objectif est d’instruire et de divertir....

3 pages - 1,80 ¤

«Les écrivains français ont toujours eu le goût des Écoles. Toujours ils ont aimé à se regrouper autour d'un terme abstrait : classicisme, romantisme, réalisme, naturalisme, symbolisme, existentialisme. A la vérité, les frontières de ces concepts sont confuses. Les grands écrivains ne sont jamais les prisonniers d'une doctrine, même lorsqu'ils en sont les parrains. Leur puissance de création fait éclater les cadres.» Vous commenterez ces lignes d'André Maurois.

Note : 8/10

2 La puissance des créateurs «fait éclater les cadres». Pouvons-nous du moins espérer trouver au cœur d\'une École un ou deux grands noms qui représentent celle-ci dans toute sa pureté ? Si la liste des disciples est un peu incertaine, trouve-t-on du moins des maîtres reconnus ? En apparence cela semble évident ; à voir les choses de...

5 pages - 1,80 ¤

La lutte contre la toxicomanie (Drogue et prévention)

Note : 8/10

Il est bien difficile de conclure sur un tel sujet tant le sentiment d'impuissance est grand. Puisqu'il faut exprimer un avis personnel, c'est d'abord d'un constat qu'il faut partir : les politiques répressives en direction des toxicomanes ont été des échecs ; la tolérance donne des résultats si opposés que l'on ne sait qu'en penser. Il semble que...

2 pages - 1,80 ¤

Pour une médecine humaniste - Médecine et humanisme

Note : 8/10

Les Français vénèrent leur médecin dans des proportions qui dépassent la raison (doc. 4). Les médecins quant à eux sont à la recherche de nouveaux rapports avec leurs patients : derrière le malade, on prend en considération l'homme. Raoul Dautry, en 1929 déjà, souhaitait que l'homme de science qu'est le médecin devînt aussi un conseiller et un éducateur....

2 pages - 1,80 ¤

Le mythe du cow-boy

Note : 8/10

Le cow-boy, s'il est un mythe qui plonge loin ses racines dans notre histoire, n'en n'est pas moins un mythe qui a été soigneusement fabriqué dès la fin du siècle dernier. Le poème de Jules Laforgue, datant de 1890, évoque le caractère légendaire de ces histoires de chevauchées et de vie libre dans la Prairie. Le poème débute...

2 pages - 1,80 ¤

L'identité culturelle européenne

Note : 8/10

Analyse du sujet Ce sujet ne présente aucune difficulté. Un point a peut-être pu désorienter certains candidats : il s'agit de traiter de l'identité culturelle européenne alors que les documents du dossier ne font référence qu'à la France, sauf l'extrait dû à Claudel. Il fallait évidemment comprendre que la France représentait, grosso modo, la voix de l'Europe....

2 pages - 1,80 ¤

Les rapports de l'individu avec la foule

Note : 8/10

Analyse du sujet À une première lecture, le sujet peut désorienter le candidat. En effet, ce thème de la foule est porté par des textes de nature bien différente : l'un (Baudelaire) est évidemment très littéraire, un autre est un récit journalistique, les derniers sont des extraits d'ouvrages de sociologie. Ce désarroi surmonté, on se rend compte qu'il n'offre...

3 pages - 1,80 ¤

LE SNOBISME

Note : 8/10

Analyse du sujet La principale difficulté de ce sujet était de cerner la notion de snobisme, sur laquelle reposait tout le devoir. Or cette notion ne va pas de soi, et il est possible que de nombreux étudiants n'aient pas saisi la différence à établir entre la distinction sociale naturelle et celle qui est affectée, cette dernière correspondant à...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse de la 4e partie : La mort du père Goriot (Balzac)

Note : 8/10

||Alors que Goriot espérait le bonheur d'achever ses jours dans le voisinage d'Eugène et de Delphine, un double coup, fatal, lui est porté par les plaintes et les exigences de ses filles (pp. 294-316).    Les révélations de Delphine. Première visite, celle de Delphine, dont Eugène surprend les confidences à travers la cloison. Elle raconte...

1 page - 1,80 ¤

Analyse de la 2e partie du Père Goriot de Balzac: L'entrée dans le monde.

Note : 8/10

||Vautrin : le tentateur. Dans un long discours (pp. 138 à 161) à l'écart sous les tilleuls dujardin, Vautrin tente de convaincre Rastignac qu'il faut mettre en œuvre de grands moyens, et même criminels, pour réussir. Ses arguments sont les suivants :    - stupidité du duel qui est un jeu de hasard ;  ...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse de la 1re partie : Une pension bourgeoise (pp. 21 à 130) - Le Père Goriot de Balzac

Note : 8/10

||Rastignac. Voici enfin, pour le héros de ce roman d'apprentissage, un résumé des expériences accumulées tout au long de sa première année à Paris, la comparaison qu'il établit avec la demeure familiale, son envie d'arriver, une synthèse de ses réflexions sur la vie parisienne. Cette phase de l'œuvre se termine sur la phrase suivante...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un roman d'apprentissage ?

Note : 8/10

||L'apprentissage doit être vraiment formateur. Pour prendre un exemple extérieur, celui des contes de Voltaire, on ne saurait parler d'itinéraire de formation à propos de Candide, qui est ballotté à travers le monde non pas pour le découvrir mais pour fuir des poursuivants ou retrouver Cunégonde. Il se retrouve à la fin n'ayant rien...

3 pages - 1,80 ¤

La faculté créatrice chez Balzac

Note : 8/10

||J'allais observer les mœurs du faubourg, ses habitants et leurs caractères... Chez moi, l'observation était devenue intuitive, elle pénétrait l'âme sans négliger le corps ; ou plutôt elle saisissait si bien les détails extérieurs, qu'elle allait sur le champ au-delà ; elle me donnait la faculté de vivre de la vie de l'individu sur...

2 pages - 1,80 ¤

Le Père Goriot et le réalisme social

Note : 8/10

||Date de l'action du Père Goriot : 1819-1820, sous la Restauration ; date de l'écriture : 1834-1835, sous la Monarchie de Juillet. Cette période de l'histoire de France, qui se situe globalement entre le rétablissement de la dynastie des Bourbons en 1815 et le renversement de la monarchie en 1848, se caractérise par deux...

3 pages - 1,80 ¤

Balzac et le romantisme

Note : 8/10

||Toutes ces œuvres ont en commun l'insatisfaction du présent, le désenchantement, le dédain du quotidien, la complaisance à parler de son âme, la plainte préférée à l'engagement ; et aussi les délires d'une imagination qui vogue dans l'invention dramatique ou les fantaisies de la reconstitution. Ainsi Hugo décrit complaisamment dans Notre-Dame de Paris...

6 pages - 1,80 ¤

La vie de Balzac dans sa relation avec l'oeuvre

Note : 8/10

||On pourra distinguer deux grandes périodes dans cette existence foisonnante, qui pendant longtemps cherche sa voie vers le succès. La date charnière est alors 1831, parution de la première œuvre importante, La Peau de chagrin. Certes, les événements de la vie n'expliquent pas le génie de l'écrivain, mais ils nous éclairent sur la genèse...

3 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure la télévision a-t-elle modifié « l'aventure » ?

Note : 8/10

||...||I. La télévision redéfinit l'aventure    1. Elle substitue au récit le spectacle du vécu    2. Elle produit des sensations plus qu'elle ne satisfait une soif de connaissances    II. Certains caractères de l'aventure télévisuelle restent pourtant inspirés de modèles constants    1. La plupart des gens vivent toujours l'aventure par procuration    2. L'aventure...

3 pages - 1,80 ¤

« Pour qui veut apprendre, la télévision fait perdre beaucoup de temps », écrit Laurent Joffrin. Dans un développement composé, argumenté et illustré par des exemples précis, vous expliquerez et discuterez ce jugement.

Note : 8/10

En occupant les réseaux de télévision, CNN a d\'abord fait croire que Saddam Hussein était immédiatement vaincu. Et comme l\'information était prématurée, il lui a fallu ensuite, à la demande du gouvernement américain, jouer le scénario de la guerre longue, pour finalement constater que le dictateur de l\'Irak avait bien perdu la bataille. Cela nous amène à penser que les médias « en direct » ne comprennent rien à la guerre,...

3 pages - 1,80 ¤

Le convoi funèbre du père Goriot («Les deux prêtres ... chez madame de Nucingen», pp. 366-367) - Le père Goriot de Balzac

Note : 8/10

Les deux prêtres, l'enfant de chœur et le bedeau vinrent et donnèrent tout ce qu'on peut avoir pour soixante-dix francs dans une époque où la religion n'est pas assez riche pour prier gratis. Les gens du clergé chantèrent un psaume, le Libéra, le De profundis. Le service dura vingt minutes. Il n'y avait qu'une...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit