LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
697 - Quel est le thème récurrent des romans d'Émile Zola ?
A
a) la tragédie de l'hérédité
B
b) les bouleversements sociaux
C
c) la montée en puissance de la bourgeoisie
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
réponse a) L'oeuvre magistrale de Zola, Les Rougon-Macquart, est née de la volonté de dresser l'histoire d'une famille sur plusieurs générations, en observant les effets de l'hérédité : à partir de ce que l'auteur nomme la « névrose originelle », à savoir l'aïeule de tous les personnages de l'oeuvre, chaque roman cherche à observer, par le jeu des alliances, les diverses formes de transmission des traits héréditaires que la science de l'époque répertoriait. Certains romans, comme L'Assommoir, Germinal ou La Bête humaine, sont presque entièrement construits autour de la lutte perdue d'avance que mènent les personnages contre une formelle fatalité héréditaire (alcoolisme, par exemple).


Les nouveautés du site

Le portrait de Vautrin («Entre ces deux personnages... au dessert», pp. 37-38) - Le père Goriot de Balzac

Entre ces deux personnages et les autres, Vautrin, homme de quarante ans, à favoris peints, servait de transition. Il était un de ces gens dont le peuple dit : Voilà un fameux gaillard ! Il avait les épaules larges, le buste bien développé, les muscles apparents, des mains épaisses, carrées et fortement marquées aux phalanges par des bouquets...

4 pages - 1,80 ¤

La veuve Vauquer («Cette pièce est dans tout son lustre... ce spectacle est complet», pp. 28-29) - Le père Goriot de Balzac

Cette pièce est dans tout son lustre au moment où, vers sept heures du matin, le chat de madame Vauquer précède sa maîtresse, saute sur les buffets, y flaire le lait que contiennent plusieurs jattes couvertes d'assiettes, et fait entendre son rourou matinal. Bientôt la veuve se montre, attifée de son bonnet de tulle sous lequel pend un...

3 pages - 1,80 ¤

La salle à manger de la pension Vauquer («Cette salle... tomber en pourriture», pp. 27-28) - Le père Goriot de Balzac

[Eh bien ! malgré ces plates horreurs, si vous le compariez à la salle à manger, qui lui est contiguë, vous trouveriez ce salon élégant et parfumé comme doit l'être un boudoir.] Cette salle, entièrement boisée, fut jadis peinte en une couleur indistincte aujourd'hui, qui forme un fond sur lequel la crasse a imprimé ses couches de manière...

3 pages - 1,80 ¤

Le salon de la pension Vauquer («Naturellement destiné... jeune ou vieux», pp. 26-27) - Le père Goriot de Balzac

Naturellement destiné à l'exploitation de la pension bourgeoise, le rez-de-chaussée se compose d'une première pièce éclairée par les deux croisées de la rue, et où l'on entre par une porte-fenêtre. Ce salon communique à une salle à manger qui est séparée de la cuisine par la cage d'un escalier dont les marches sont en bois et en carreaux...

3 pages - 1,80 ¤

Agnès n'apparait que quatre fois sur la scène au cours de L'école des femmes. Elle est quand même un des personnages principaux de la pièce de Molière. Expliquez.

Note : 5.3/10

Dans la pièce L'Ecole des Femmes de Molière, il y a quatre protagonistes dont l'un des personnages principaux est Arnolphe, appelé aussi M. de La Souche, aristocrate dans la force de l'âge, jouissant d'une fort belle situation et tuteur d'Agnès. Quoique terrifié à l'idée d'avoir une femme infidèle, son plus cher désir  est de se marier. Arnolphe, qui a...

3 pages - 1,80 ¤

Pour remplir son rôle moral le théâtre doit-il donner des exemples de vertu ou mettre en scène les vices des Hommes ?

Note : 5.3/10

Durant l'antiquité, depuis sa codification classique, et même à travers  la création d'un genre théâtral apparu au Moyen-âge nommé “moralité”, le théâtre à toujours eu une double visée: celle de divertir mais aussi celle de pousser le public a une réflexion interne souvent entrainée par la morale de la pièce. Afin de faire comprendre au spectateur ce qui...

2 pages - 1,80 ¤

Montrez que la poésie est une arme de combat efficace

Note : 5.5/10

La poésie s'est vue attribuer diverses fonctions des plus variées : tantôt elle représente l'arme du poète pour mener un combat d'idées, tantôt on lui demande simplement de relater une période de la vie du poète ou ses sentiments. Ainsi, pouvons-nous nous interroger sur la vocation da la poésie, voir si elle peut être vue comme une arme...

2 pages - 1,80 ¤

Pierrots - Jules LAFORGUE, L'imitation de Notre-Dame la lune.

Note : 5.5/10

C'est, sur un cou qui, raide, émerge D'une fraise empesée idem. Une face imberbe au cold-cream (1) Un air d'hydrocéphale (2) asperge. Les yeux sont noyés de l'opium De l'indulgence universelle, La bouche clownesque ensorcèle Comme un singulier géranium. Bouche qui va du trou sans bonde Glacialement désopilé (3), Au transcendantal en-allé Du souris...

3 pages - 1,80 ¤

STENDHAL, La chartreuse de Parme. Vous ferez de ce texte un commentaire composé, que vous organiserez de façon à mettre en lumière l'intérêt qu'il vous inspire. Vous pourriez, par exemple, étudier comment Stendhal confère à cette page descriptive l'unité et la résonance d'une médiation poétique.

Note : 5.5/10

(La comtesse Pietranera revient chez son frère au château de Grianta situé sur les bords du Lac de Côme, au nord de Milan en Italie)    Au milieu de ces collines aux formes admirables et se précipitant vers le lac par des pentes si singulières, je puis garder toutes les illusions des descriptions du...

4 pages - 1,80 ¤

Sous la forme d'un commentaire composé, vous rendrez compte de la lecture personnelle que vous avez faite de cette page. Vous pourriez par exemple - mais cette indication vous laisse libre de choisir votre démarche - étudier comment alternent dans le texte le récit dramatique d'un naufrage et la description d'un « spectacle sublime ».

Note : 5.5/10

Le couvercle de l'échelle de l'entrepont s'ouvre ; une voix effrayée appelle le capitaine : cette voix, au milieu de la nuit et de la tempête, avait quelque chose de formidable. Je prête l'oreille ; il me semble ouïr des marins discutant sur le gisement d'une terre. Je me jette en bas de mon ...

4 pages - 1,80 ¤

Charles PERRAULT, Contes

Note : 5.5/10

(Les hasards de la chasse viennent de conduire le fils du roi près du château où la princesse est endormie depuis maintenant cent ans.)    A peine s'avança-t-il vers le bois, que tous ces grands arbres, ces ronces et ces épines s'écartèrent d'elles-mêmes pour le laisser passer. Il marche vers le château qu'il voyait...

4 pages - 1,80 ¤

Ma morte vivante - Paul ELUARD, Le Temps déborde (commentaire)

Note : 5.5/10

Dans mon chagrin rien n'est en mouvement J'attends personne ne viendra Ni de jour ni de nuit Ni jamais plus de ce qui fut moi-même Mes yeux se sont séparés de tes yeux Ils perdent leur confiance ils perdent leur lumière Ma bouche s'est séparée de ta bouche Ma bouche s'est séparée...

3 pages - 1,80 ¤

Jour de fête aux environs de Paris - Victor HUGO, Les Chansons des rues et des bois.

Note : 5.5/10

Midi chauffe et sème la mousse; Les champs sont pleins de tambourins; On voit dans une lueur douce Des groupes vagues et sereins. Là-bas, à l'horizon, poudroie Le vieux donjon de saint Louis (1); Le soleil dans toute sa joie Accable les champs éblouis. L'air brûlant fait, sous ses haleines...

3 pages - 1,80 ¤

L'important, ce n'est pas ce qu'on réussit, c'est ce qu'on essaie. (Marcel Achard)

Note : 5.5/10

||1) Compréhension du titre    a) Définition des mots    important : ce qui importe le plus  réussit : fait avec succès  essaie : s’efforce de faire, tente    b) Autre phrase    L’essai importe plus que le succès  ||...

2 pages - 1,80 ¤

Il existe une chose plus triste que rater ses idéaux : les avoir réalisés. (Pavese)

Note : 5.5/10

||1) Compréhension du titre    a) Définition des mots    triste : affligeant  rater : manquer, échouer  idéaux : buts, modèles d’une perfection absolue  réalisés : menés à bien    b) Autre phrase    Atteindre son but est plus affligeant que de l’avoir manqué.  ||...

2 pages - 1,80 ¤

Le geste manqué sert le geste qui réussit (Saint -Exupéry)

Note : 5.5/10

  ||1) Compréhension du titre    a) Définition des mots    geste : action, démarche  manqué : qui n’est pas devenu ce qu’il devait ou prétendait être  sert : est utile  réussi : exécuté avec succès    b) Autre phrase    L’action ratée est utile à la réussite.  ||...

3 pages - 1,80 ¤

En route vers la dissertation

Note : 5.5/10

Quelle est la différence entre dissertation et texte argumentatif ?  Les 2 types de texte partagent la caractéristique d'être chacun le lieu d'expression d'une pensée personnelle, d'un avis, mais la différence essentielle réside dans le fait que la dissertation est un exercice scolaire.  Elle doit dès lors répondre à une structure formelle rigoureuse, tandis que le texte argumenté n'a...

9 pages - 1,80 ¤

La mort dans La Bête Humaine

Note : 5.5/10

||Dans LA BETE HUMAINE, 17e roman de la série des Rougon Macquart ,Emile Zola (1840-1902) , écrivain naturaliste livre, à travers l’ enquête judiciaire sur le meurtre de GRANDMORIN et la relation plus physique que sentimentale entre Jacques et Séverine ,un récit sans concession sur la bestialité humaine , qui se manifeste a travers...

3 pages - 1,80 ¤

Comment le roman peut il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

Note : 5.5/10

 Comme le dit Alphonse kart « Le roman est l'histoire éternelle du coeur humain. L'histoire vous parle des autres, le roman vous parle de vous «. Le roman est un genre littéraire aux contours flous caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue, ce qui le distingue de la nouvelle. ...

2 pages - 1,80 ¤

Les horloges de Émile VERHAEREN, Au bord de la route

Note : 5.5/10

La nuit, dans le silence en noir de nos demeures, Béquilles et bâtons, qui se cognent, là-bas; Montant et dévalant les escaliers des heures, Les horloges, avec leurs pas; Émaux naïfs derrière un verre, emblèmes Et fleurs d'antan, chiffres maigres et vieux; Lunes des corridors vides et blêmes, Les horloges, avec leurs...

3 pages - 1,80 ¤

Marcel ARLAND, Terre natale (commentaire de texte)

Note : 5.5/10

Un coin de sable, un arbre, un mur, oui, c'était là sans doute mon décor et la source de ma joie. Mais ce coin de sable avait une ampleur de citadelle, où les plus belles aventures pouvaient naître, et cet arbre, dont le tronc, dès la base, se partage en deux branches, c'est son déchirement, sa figure intime,...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit