LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
772 - À quel genre correspond le texte suivant ? Je dirai brièvement la douceur de la liberté. Un chien gras et repu rencontra un loup maigre au dernier point ; ils se saluent et s'arrêtent : « D'où te vient, dis-moi, cet éclat ? Quel manger t'a donné cette corpulence ? Moi, qui suis bien plus courageux que toi, je meurs de faim. » Le chien, bonnement : « Le même sort t'attend, si tu peux rendre au maître les mêmes services. — Lesquels ? dit l'autre. Garder le seuil ; protéger la maison, même la nuit, contre les voleurs. — J'y suis, certes, tout prêt ! Pour l'heure je souffre neige et pluies, menant dure vie dans les forêts ; combien me sera-t-il plus aisé de vivre sous un toit et, sans rien faire, me repaître de nourriture ! — Suis-moi donc. » En chemin, le loup remarque le cou du chien, que la chaîne avait pelé : « D'ou vient cela, mon ami? — Ce n'est rien. — Dis pourtant je te prie. — On me trouve trop ardent : alors, on m'attache le jour pour que je me repose quand il fait clair et que je veille quand la nuit est venue. Au crépuscule, je suis délié et vais où il me plaît. Sans que je bouge on m'apporte du pain ; de sa table, le maître me donne les os ; les gens de la maison me jettent des morceaux et tout ce dont ils ne veulent pas. Ainsi sans fatigue s'emplit mon ventre. — Et, dis, si tu t'avises d'aller quelque part, tu le peux ? — Pas absolument, dit-il. — Sois heureux à ta guise, chien ; je ne voudrais pas d'un trône, qui ne me laisserait pas ma liberté. » Jean Racine, Phèdre, 1677.
A
a) une parabole
B
b) une fable
C
c) un conte
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) La Fontaine n'a pas inventé le genre de la fable qui existait depuis l'antiquité grecque (Ésope) et latine (Phèdre). Contrairement à ce que l'on pense habituellement, la fable n'est pas nécessairement en vers et ses personnages ne sont pas toujours des animaux : ses deux contraintes sont de proposer un récit divertissant court (c'est ce qui le différencie du conte) dans une optique moralisatrice, cette dernière pouvant être formulée sous forme de moralité, ce qui est le cas au début de l'exemple. L'absence de visée religieuse empêchait que l'on puisse prendre ce texte pour une parabole.


Les nouveautés du site

Il existe une chose plus triste que rater ses idéaux : les avoir réalisés. (Pavese)

||1) Compréhension du titre    a) Définition des mots    triste : affligeant  rater : manquer, échouer  idéaux : buts, modèles d’une perfection absolue  réalisés : menés à bien    b) Autre phrase    Atteindre son but est plus affligeant que de l’avoir manqué.  ||...

2 pages - 1,80 ¤

Le geste manqué sert le geste qui réussit (Saint -Exupéry)

  ||1) Compréhension du titre    a) Définition des mots    geste : action, démarche  manqué : qui n’est pas devenu ce qu’il devait ou prétendait être  sert : est utile  réussi : exécuté avec succès    b) Autre phrase    L’action ratée est utile à la réussite.  ||...

3 pages - 1,80 ¤

En route vers la dissertation

Quelle est la différence entre dissertation et texte argumentatif ?  Les 2 types de texte partagent la caractéristique d'être chacun le lieu d'expression d'une pensée personnelle, d'un avis, mais la différence essentielle réside dans le fait que la dissertation est un exercice scolaire.  Elle doit dès lors répondre à une structure formelle rigoureuse, tandis que le texte argumenté n'a...

9 pages - 1,80 ¤

La mort dans La Bête Humaine

||Dans LA BETE HUMAINE, 17e roman de la série des Rougon Macquart ,Emile Zola (1840-1902) , écrivain naturaliste livre, à travers l’ enquête judiciaire sur le meurtre de GRANDMORIN et la relation plus physique que sentimentale entre Jacques et Séverine ,un récit sans concession sur la bestialité humaine , qui se manifeste a travers...

3 pages - 1,80 ¤

Comment le roman peut il être un moyen d'accès à l'intériorité de l'être humain ?

 Comme le dit Alphonse kart « Le roman est l'histoire éternelle du coeur humain. L'histoire vous parle des autres, le roman vous parle de vous «. Le roman est un genre littéraire aux contours flous caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue, ce qui le distingue de la nouvelle. ...

2 pages - 1,80 ¤

Les horloges de Émile VERHAEREN, Au bord de la route

La nuit, dans le silence en noir de nos demeures, Béquilles et bâtons, qui se cognent, là-bas; Montant et dévalant les escaliers des heures, Les horloges, avec leurs pas; Émaux naïfs derrière un verre, emblèmes Et fleurs d'antan, chiffres maigres et vieux; Lunes des corridors vides et blêmes, Les horloges, avec leurs...

3 pages - 1,80 ¤

Marcel ARLAND, Terre natale (commentaire de texte)

Un coin de sable, un arbre, un mur, oui, c'était là sans doute mon décor et la source de ma joie. Mais ce coin de sable avait une ampleur de citadelle, où les plus belles aventures pouvaient naître, et cet arbre, dont le tronc, dès la base, se partage en deux branches, c'est son déchirement, sa figure intime,...

3 pages - 1,80 ¤

Phèdre de Racine, acte 2, scène 5.

Introduction Ce texte est un extrait de la tragédie classique Phèdre de Racine, acte 2, scène 5. Dans cette tirade, Phèdre avoue avec violence son amour à son beau-fils, Hippolyte. Elle lui explique aussi qu'elle a essayé de lutter contre ce sentiment sans y parvenir. ...

1 page - 1,80 ¤

Lautréamont: le génie doit-il servir le mal, à des fins de jouissance et de salut ?

||L’homme a toujours été fasciné par le mal. Il aime voir des films ou lire des livres où le mal est présent, où la cruauté de certains de ses pairs est mise en lumière. Il ne cède pas que rarement à la violence ou au crime et c’est dans ses expériences cinématographiques et littéraires...

4 pages - 1,80 ¤

Analyse historique de l'Education Sentimentale de Flaubert

Au cours des journées de juin, plus de 15 000 parisiens furent arrêtés. Comme les prisons étaient pleines, on entassa  quinze cent d'entre eux dans des galeries souterraines au bord de l'eau, sous la terrasse des Tuileries : la chaleur y était accablante, l'atmosphère irrespirable. Dans la nuit du 26 au 27 juin, au moment où la troupe faisait sortir...

7 pages - 1,80 ¤

Elle s'appelait Sarah, Etude personnelle: l'enlèvement de Rachel

Après s'être évadée de Baume-La-Rolande, en compagnie de Rachel, Sarah et celle-ci vont être recueillit par un couple de personnes retraitées, Jules et Geneviève. Malheureusement, Rachel va gravement tomber malade. Le médecin habituel du couple étant absent, un inconnu va donc examiner l'enfant. Restant sur leurs gardes, Geneviève et Jules vont cacher l'existence de Sarah au médecin. Après avoir...

1 page - 1,80 ¤
2 pages - 1,80 ¤

Unité des oeuvres de Rousseau.

Les oeuvres de Rousseau n'ont pas été écrites au hasard des circonstances, mais elles sont commandées et animées par une idée unique : Rousseau veut détruire la société existante qui repose sur la convention, et reconstruire une société nouvelle qui n'aura aucun des défauts de l'ancienne, parce qu'elle reposera sur les principes de l'état de nature. On peut...

1 page - 1,80 ¤

BUFFON ÉCRIVAIN : SES IDÉES LITTERAIRES ET SON STYLE

Le Discours sur le style (1753) ; sa portée. — Les idées littéraires de Buffon se trouvent en grande partie dans le discours qu'il prononça à l'Académie Française le jour de sa réception et qu'on appelle Discours sur le style. Ce discours est difficile à définir. Est-ce une théorie générale de l'art d'écrire ? ...

1 page - 1,80 ¤

L'OEUVRE DE BUFFON, SES IDÉES

science de Buffon. — Buffon avait trois qualités qui font les grands savants ; Y indépendance de l'esprit, le goût de V observation, la force de la généralisation. Indépendant, il l'était absolument; il ne voulait s'incliner que devant les faits prouvés. A mesure qu'il acquérait de nouvelles notions, il ne lui en coûtait pas de renoncer à ses opinions...

1 page - 1,80 ¤

VIE ET CARACTÈRE DE BUFFON

La vie de Buffon, jusqu'en 1739. — Georges-Louis Leclerc, plus tard comte de Buffon, fils d'un conseiller au Parlement de Bourgogne, naquit à Montbard, le 7 septembre 1707. Il fit ses études au collège des jésuites de Dijon, où il se signala par une étonnante aptitude pour les mathématiques. C'est à Dijon qu'il se lia avec un Anglais,...

2 pages - 1,80 ¤

LES CONSIDÉRATIONS de Montesquieu

Le choix du sujet. — L'Empire romain a conquis le monde, puis est tombé écrasé par sa propre grandeur. Cette ascension et cette chute ne sont pas l'effet du hasard ou d'une volonté obscure, mais un cas d'une loi plus générale qui préside à l'histoire des nations. On peut donc étudier ici dans les faits l'esprit des lois....

1 page - 1,80 ¤

LETTRES PERSANES (1721) de Montesquieu

Le cadre. — Montesquieu suppose que deux Persans, Rica et Usbeck, le premier, homme du monde plein de finesse, le second, philosophe réfléchi, quittent leur pays, visitent l'Europe et, de Paris, où ils se sont fixés pour un temps, envoient leurs impressions à des amis restés en Perse. Dans ce cadre que Montesquieu n'a pas inventé, mais dont...

1 page - 1,80 ¤

LES IDÉES ET L'ART DE DIDEROT

Les oeuvres de Diderot. — On peut classer les oeuvres de Diderot sous les rubriques suivantes : 1° les articles de l'Encyclopédie; 2° les essais de philosophie et de morale, comme La Lettre sur les aveugles (1749) et Le Rêve de d'Alembert (1769); 3° les essais de critique et de théorie littéraires, comme les Réflexions sur Térence \...

2 pages - 1,80 ¤

L'ENCYCLOPÉDIE ET LA CONTRE-ENCYCLOPÉDIE

I. - L'ENCYCLOPÉDIE Importance de l'Encyclopédie. — L'Encyclopédie, dictionnaire général des connaissances humaines, qui groupa les « philosophes » représente l'effort capital du XVIIIe siècle et comme la synthèse de son esprit. C'est ici que nous saisissons la pensée maîtresse du siècle : détruire une forme d'être et de penser et jeter les bases d'un monde nouveau. Nous y...

4 pages - 1,80 ¤

OBSERVATIONS GÉNÉRALES SUR LES IDÉES ET LE CARACTÈRE DE VOLTAIRE

Les idées de Voltaire. — En religion, Voltaire croit à un Dieu organisateur du monde. Aux yeux du philosophe, ce Dieu est une simple idée; pour le peuple, c'est un « gendarme » nécessaire au maintien de l'ordre. Mais Voltaire s'en tient à ce très vague déisme et il est l'ennemi de toute religion positive et en particulier...

2 pages - 1,80 ¤

VOLTAIRE ROMANCIER ET PAMPHLÉTAIRE

Variété de son oeuvre. — Les romans, les contes, les nouvelles, les dialogues, les sermons, les facéties, les dictionnaires, les mandements, les pamphlets, les libelles de combat que Voltaire multiplie dans les trente dernières années de sa vie et désavoue en les répandant, ne sont pas tous des oeuvres d'art. Nous n'avons à parler que des oeuvres où...

1 page - 1,80 ¤

VOLTAIRE HISTORIEN

Son oeuvre historique. — Voici, dans l'ordre de leur publication, les principales oeuvres historiques de Voltaire : l'Histoire de Charles XII, commencée en 1726, continuée en Angleterre, publiée en 1731. Voltaire rompait avec la tradition en choisissant un sujet presque contemporain. Il avait été séduit par l'histoire romanesque du roi batailleur et il entreprit de la raconter, comme Quinte-Curce...

2 pages - 1,80 ¤

VOLTAIRE AUTEUR DRAMATIQUE

Son théâtre. — Voltaire est un passionné de théâtre : toute sa vie, il a écrit pour la scène; partout où il s'est trouvé il a organisé un théâtre, il a fait jouer et il a joué lui-même ses pièces. Voici la ligne générale que suit le développement de sa tragédie. Ses premières pièces, 0Edipe (1718), Artémire (1720),...

1 page - 1,80 ¤

VOLTAIRE POÈTE - La poésie de Voltaire

Le poète épique. La Henriade. — Voltaire a eu la prétention d'être l'Homère et le Virgile de la France et, après les malheureux essais de Ronsard et de Chapelain, il tenta d'écrire une épopée nationale dans le goût de l'Enéide. Il choisit pour sujet les derniers épisodes des guerres de religion qui amenèrent Henri IV sur le trône...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit