LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
772 - À quel genre correspond le texte suivant ? Je dirai brièvement la douceur de la liberté. Un chien gras et repu rencontra un loup maigre au dernier point ; ils se saluent et s'arrêtent : « D'où te vient, dis-moi, cet éclat ? Quel manger t'a donné cette corpulence ? Moi, qui suis bien plus courageux que toi, je meurs de faim. » Le chien, bonnement : « Le même sort t'attend, si tu peux rendre au maître les mêmes services. — Lesquels ? dit l'autre. Garder le seuil ; protéger la maison, même la nuit, contre les voleurs. — J'y suis, certes, tout prêt ! Pour l'heure je souffre neige et pluies, menant dure vie dans les forêts ; combien me sera-t-il plus aisé de vivre sous un toit et, sans rien faire, me repaître de nourriture ! — Suis-moi donc. » En chemin, le loup remarque le cou du chien, que la chaîne avait pelé : « D'ou vient cela, mon ami? — Ce n'est rien. — Dis pourtant je te prie. — On me trouve trop ardent : alors, on m'attache le jour pour que je me repose quand il fait clair et que je veille quand la nuit est venue. Au crépuscule, je suis délié et vais où il me plaît. Sans que je bouge on m'apporte du pain ; de sa table, le maître me donne les os ; les gens de la maison me jettent des morceaux et tout ce dont ils ne veulent pas. Ainsi sans fatigue s'emplit mon ventre. — Et, dis, si tu t'avises d'aller quelque part, tu le peux ? — Pas absolument, dit-il. — Sois heureux à ta guise, chien ; je ne voudrais pas d'un trône, qui ne me laisserait pas ma liberté. » Jean Racine, Phèdre, 1677.
A
a) une parabole
B
b) une fable
C
c) un conte
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) La Fontaine n'a pas inventé le genre de la fable qui existait depuis l'antiquité grecque (Ésope) et latine (Phèdre). Contrairement à ce que l'on pense habituellement, la fable n'est pas nécessairement en vers et ses personnages ne sont pas toujours des animaux : ses deux contraintes sont de proposer un récit divertissant court (c'est ce qui le différencie du conte) dans une optique moralisatrice, cette dernière pouvant être formulée sous forme de moralité, ce qui est le cas au début de l'exemple. L'absence de visée religieuse empêchait que l'on puisse prendre ce texte pour une parabole.


Les nouveautés du site

L'ÉLOQUENCE RELIGIEUSE AVANT BOSSUET

L'ÉLOQUENCE ACADÉMIQUE L'éloquence religieuse, au cours de la première moitié du XVIIe siècle, n'est cultivée, dans la majorité des cas, que comme un genre littéraire parmi les autres. L'orateur, qui pense que la parole de Dieu sera mieux entendue si elle est présentée avec agrément, polit son style, recherche les pointes, va parfois jusqu'au madrigal. Malheureusement, cette éloquence, qui...

1 page - 1,80 ¤

LA FONTAINE CHEZ MADAME DE LA SABLIÈRE

En 1672, La Fontaine pleure la mort de sa protectrice, la duchesse d'Orléans. Ses offices des eaux et forêts lui ont été rachetés à perte, et il est toujours aussi dépourvu. Il trouve asile chez Mme de la Sablière, « Iris )), à qui il voue une amitié reconnaissante et tendre. Femme savante sans pédantisme, elle aimait à...

1 page - 1,80 ¤

LA FONTAINE CHEZ LA DUCHESSE D'ORLÉANS

Après la disgrâce de Fouquet, La Fontaine devint le gentilhomme servant de Madame, veuve de Gaston d'Orléans. Cette fonction lui assurait le vivre et le couvert au palais du Luxembourg. Il conservait d'ailleurs une large indépendance. Il choisit des amis fidèles comme Furetière, Mme de la Fayette, La Rochefoucauld, Racine, Molière, Boileau, et put créer son oeuvre dans...

1 page - 1,80 ¤

LA FONTAINE ET FOUQUET

En 1658, La Fontaine fut présenté par son oncle Jannart au surintendant des finances Nicolas Fouquet, et lui lut son Adonis; c'était un poème héroïque imité d'Ovide. En dépit de l'inspiration conventionnelle, certains vers fluides et doux, qui évoquaient les joies et les tristesses des amants, révélaient un grand poète. Fouquet sut deviner le génie du débutant; il...

1 page - 1,80 ¤

LE SAGE

Le Sage fut, comme Dancourt, élève des jésuites, puis avocat. Fixé à Paris, il se fit auteur pour gagner sa vie. Il traduisit d'abord des oeuvres de dramaturges espagnols, puis écrivit lui-même des pièces. De sa production théâtrale, qui comprend surtout des comédies écrites pour le théâtre de la Foire, on a retenu un petit acte, Crispin rival...

1 page - 1,80 ¤

REGNARD

Regnard mena d'abord l'existence aventureuse d'un voyageur, puis, en 1682, se fixa à Paris, où il vécut en épicurien et écrivit pour son plaisir de nombreuses comédies, dont les plus importantes sont Le joueur (1696), Le Distrait (1697), Les Folies amoureuses (1704) et surtout Le Légataire universel (1708). ...

1 page - 1,80 ¤

Le style de Molière

Un préjugé subsiste encore : selon certains, Molière écrirait mal. En leur temps déjà, Fénelon, La Bruyère, Bayle, Vauvenargues, Voltaire même s'étaient employés à nous en persuader. Devons-nous approuver cette sévérité ? ...

1 page - 1,80 ¤

La philosophie dans l'oeuvre de Molière

Parmi les écrivains classiques, Molière est un de ceux qui ont le plus volontiers introduit dans leur oeuvre des considérations morales : c'est qu'il n'a pu observer les hommes sans les juger. ...

1 page - 1,80 ¤

Le comique chez Molière

||   Parmi les observations qu'il a faites, Molière utilise surtout celles qui peuvent susciter le rire. Ses effets, obtenus par des procédés qui ne sont pas toujours originaux, enveloppent presque toujours une signification profonde, car ce sont des hommes de chair, non des fantoches, qui évoluent sur la scène : le comique de Molière est...

2 pages - 1,80 ¤

La technique de la comédie chez Molière

Lorsque Molière commence à écrire pour le théâtre, la comédie, faiblement représentée, si l'on excepte les premières oeuvres de Corneille, atteste le goût de l'époque pour l'extravagance. Bien vite, il prend conscience que, plus que tout autre genre, elle doit s'attacher à la nature et à la vérité. De là le peu de soin qu'il apporte souvent à...

2 pages - 1,80 ¤

Molière et la création artistique

La vie intime de Molière demeure mystérieuse. Il s'est constitué de bonne heure une légende, dont il convient de se défier, si l'on veut reconstituer son vrai visage. ...

1 page - 1,80 ¤

LE MALADE IMAGINAIRE

La santé de Molière, atteint d'une affection de poitrine, se délabre de plus en plus et des chagrins intimes aggravent sa misère physique : après avoir vu mourir Madeleine Béjart, il perd un enfant en bas âge. Cependant Louis XIV, victorieux en Hollande, lui commande, à l'occasion du carnaval, une comédie-ballet. Molière se remet au travail et présente,...

1 page - 1,80 ¤

Molière: Tartuffe et la religion

Au début de 1664, Molière doit se mettre au service du roi, qui lui commande une comédie-ballet. Il compose hâtivement Le Mariage forcé, qui est joué et dansé au Louvre à la fin janvier : la pièce représentait un quinquagénaire contraint d'épouser une jeune rouée, dont il avait imprudemment demandé la main. Pour la première fois dans une...

2 pages - 1,80 ¤

L'IMPROMPTU DE VERSAILLES

Les adversaires de Molière contre-attaquent : Donneau de Visé, dans un dialogue violent, Zélinde, l'accuse de faire des personnalités; le jeune Boursault fait jouer à l'Hôtel de Bourgogne Le Portrait du peintre, où il attaque l'impiété de Molière et fait des allusions à sa vie intime. Sur les instances du roi lui-même, Molière répond par un acte en...

1 page - 1,80 ¤

L'École des femmes (1662) - Molière

Le 20 février 1662, Molière épouse, à quarante ans, Armande Béjart, âgée de dix-neuf ans. La jeune comédienne, formée par sa soeur Madeleine et par Molière lui-même, paraît sur la scène du Palais-Royal en juin. Le 26 décembre, Molière présente, avec un succès éclatant, L'École des femmes, en cinq actes et en vers. Le sujet est emprunté à...

2 pages - 1,80 ¤

Les Précieuses ridicules (Molière)

Molière, dont la troupe s'est illustrée en province, rentre à Paris en 1658. Le 24 octobre, au Louvre, en présence du roi, de la cour et même des acteurs de l'Hôtel de Bourgogne, il joue Nicomède, de Corneille, et une de ses farces, Le Docteur amoureux, qui plut tout particulièrement. Il reçoit alors l'autorisation de jouer alternativement avec...

1 page - 1,80 ¤

Molière: L'Étourdi ou les Contre-temps et Le Dépit amoureux

En 1650, Molière prend la direction de la troupe, qui est protégée par le princi de Conti, devenu gouverneur de Guyenne. Il rayonne autour de Lyon, puis parcourt le Languedoc; en 1658, il se fixe à Rouen et prépare sa rentrée à Paris. Ces années errantes contribuent à la formation de Molière. Sa rencontre à Lyon avec les...

1 page - 1,80 ¤

MADAME DE LA FAYETTE et La Princesse de Clèves

Après avoir reçu une formation mondaine, Mme de la Fayette s'installe à Paris en 1659. Douée d'une sensibilité délicate, mais aussi d'un robuste bon sens, elle échappe peu à peu à l'influence précieuse et subit l'empreinte de l'esthétique classique. Son oeuvre principale, La Princesse de Clèves, remarquable par sa précision et sa sobriété dans l'analyse des mouvements secrets...

2 pages - 1,80 ¤

C.-F. RAMUZ

Né à Cully-sur-Lausanne, dans le canton de Vaud, Ramuz quitta sa chaire de professeur pour mener la vie solitaire d'un romancier paysan. Les titres de ses oeuvres les plus connues (La Grande Peur de la montagne, 1926; La Beauté sur la terre, 1928; Si le soleil ne revenait pas, 1939) en révèlent les thèmes essentiels : les rapports...

3 pages - 1,80 ¤

Les enseignements de Gide

Quoique hostile à tous les dogmatismes, André Gide a voulu lancer un message aux hommes de son temps. Son influence, tardive, fut considérable et suscita, vers les années 1920-1930, des controverses violentes. On doit pouvoir la définir et la juger aujourd'hui avec sérénité. ...

3 pages - 1,80 ¤

La méthode de Gide

André Gide a renouvelé le roman psychologique par la hardiesse et par la profondeur de ses analyses. Il s'est pris lui-même, le plus souvent, pour sujet de son enquête et n'a cessé de s'interroger avec une franchise lucide, mettant ainsi au jour les contradictions de sa pensée ou de son coeur. ...

1 page - 1,80 ¤

Vie et oeuvre de GIDE

André Gide reçut une éducation sévère, puis s'émancipa. Mais l'inquiétude n'a jamais cessé de l'habiter; et les récits de sa maturité attestent les hésitations de sa pensée. L'apaisement vient dans les dernières années, avec une plus parfaite connaissance de soi-même, dont témoignent les oeuvres autobiographiques. ...

5 pages - 1,80 ¤

Rabelais Tiers Livre dialogue délibératif : mariage ou pas mariage ?

François Rabelais fut d'abord moine puis il abandonna l'ordre des bénédictins : il eut deux enfants. Il fut en même temps médecin, traducteur et écrivain. Il commence par publier Pantagruel, récit de hauts faits peu sérieux d'un géant puis devant le succès il décide de rédiger les aventures du père de Pantagruel, Gargantua. Le Tiers Livre est donc le...

2 pages - 1,80 ¤

L'art de Proust

Selon Marcel Proust, la création esthétique permet seule de pénétrer l'essence du monde, dont l'expérience commune ne distingue que des aspects illusoires. Sa conscience d'artiste s'applique continuellement à rendre évidente, au sein de son oeuvre, la présence d'une réalité absolue. ...

2 pages - 1,80 ¤

La philosophie de Proust

Marcel Proust a voulu marquer toute son oeuvre au sceau du Temps. Il montre la cruauté de sa tyrannie ; mais il croit à la possibilité d'une délivrance, dont le dernier volume de sa suite romanesque apporte le secret. ...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit