LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
772 - À quel genre correspond le texte suivant ? Je dirai brièvement la douceur de la liberté. Un chien gras et repu rencontra un loup maigre au dernier point ; ils se saluent et s'arrêtent : « D'où te vient, dis-moi, cet éclat ? Quel manger t'a donné cette corpulence ? Moi, qui suis bien plus courageux que toi, je meurs de faim. » Le chien, bonnement : « Le même sort t'attend, si tu peux rendre au maître les mêmes services. — Lesquels ? dit l'autre. Garder le seuil ; protéger la maison, même la nuit, contre les voleurs. — J'y suis, certes, tout prêt ! Pour l'heure je souffre neige et pluies, menant dure vie dans les forêts ; combien me sera-t-il plus aisé de vivre sous un toit et, sans rien faire, me repaître de nourriture ! — Suis-moi donc. » En chemin, le loup remarque le cou du chien, que la chaîne avait pelé : « D'ou vient cela, mon ami? — Ce n'est rien. — Dis pourtant je te prie. — On me trouve trop ardent : alors, on m'attache le jour pour que je me repose quand il fait clair et que je veille quand la nuit est venue. Au crépuscule, je suis délié et vais où il me plaît. Sans que je bouge on m'apporte du pain ; de sa table, le maître me donne les os ; les gens de la maison me jettent des morceaux et tout ce dont ils ne veulent pas. Ainsi sans fatigue s'emplit mon ventre. — Et, dis, si tu t'avises d'aller quelque part, tu le peux ? — Pas absolument, dit-il. — Sois heureux à ta guise, chien ; je ne voudrais pas d'un trône, qui ne me laisserait pas ma liberté. » Jean Racine, Phèdre, 1677.
A
a) une parabole
B
b) une fable
C
c) un conte
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) La Fontaine n'a pas inventé le genre de la fable qui existait depuis l'antiquité grecque (Ésope) et latine (Phèdre). Contrairement à ce que l'on pense habituellement, la fable n'est pas nécessairement en vers et ses personnages ne sont pas toujours des animaux : ses deux contraintes sont de proposer un récit divertissant court (c'est ce qui le différencie du conte) dans une optique moralisatrice, cette dernière pouvant être formulée sous forme de moralité, ce qui est le cas au début de l'exemple. L'absence de visée religieuse empêchait que l'on puisse prendre ce texte pour une parabole.


Les nouveautés du site

L'expérience de Proust

Avec une liberté qui est la loi même de la création romanesque, Marcel Proust a transposé dans son oeuvre les multiples aspects de son expérience. ...

2 pages - 1,80 ¤

A la recherche du temps perdu.

  LA JEUNESSE MONDAINE Marcel Proust, né à Paris, est le fils d'un médecin renommé. Dès l'âge de neuf ans, il subit les premières atteintes de l'asthme dont il souffrira toute sa vie; mais sa mère, sa grand-mère entourent son enfance fragile des soins les plus tendres. Il suit, assez irrégulièrement, les cours du lycée...

2 pages - 1,80 ¤

La carrière de Proust

Proust Marcel Ecrivain français * 10.7.1871, Paris + 18.11.1922, Paris Issu d\'une grande famille de la bourgeoisie parisienne, Proust mène une vie mondaine avant de publier, en 1896, \"Les Plaisirs et les Jours\", recueil d\'essais qui ne rencontre qu\'un succès mitigé. De 1896 à 1900 il travaille au roman \"Jean Santeuil\" (1952, posthume). Prenant peu à peu ses...

1 page - 1,80 ¤

L'art des Fables de La Fontaine

LA COMPOSITION La Fontaine a toujours aimé le théâtre et il s'y est essayé plusieurs fois. Il déploie dans le cadre de l'apologue les qualités d'organisation et de forme qui définissent un dramaturge. La structure dramatique. La Fontaine s'est flatté d'écrire « une ample comédie à cent actes divers ». Lorsque la fable est un peu longue, c'est une véritable...

2 pages - 1,80 ¤

L'humour des Fables de La Fontaine

La Fontaine se joue en racontant; on ne saurait énumérer toutes les formes d'esprit qu'on découvre en lisant ses fables. Toutefois la forme la plus fréquente de cet esprit est l'humour. Le poète affecte un plaisant détachement à l'égard d'un récit qu'il se garde de prendre au sérieux. ...

1 page - 1,80 ¤

La sagesse du fabuliste La FONTAINE

De l'ensemble des Fables, on peut dégager une « sagesse », ou plus exactement un art de vivre. LE PESSIMISME La Fontaine est moins un juge qu'un témoin : il peint le monde comme il va, et la comédie humaine telle qu'il la voit. Il reprend à son compte le pessimisme des conteurs traditionnels. Le mal existe : la sagesse...

1 page - 1,80 ¤

L'UNIVERS DES FABLES DE LA FONTAINE

La Fontaine a renouvelé le genre de la fable par sa vision de l'univers et par l'image qu'il nous présente de la nature et du monde animal. LE SENTIMENT DE LA NATURE Comme le Polyphile de Psyché, La Fontaine « aimait les jardins, les fleurs, les ombrages »; il les dessine en traits d'une inaltérable fraîcheur. ...

1 page - 1,80 ¤

LA PERSONNALITÉ DE LA FONTAINE

Les visages de l'homme Du vivant même de La Fontaine s'est constituée à son sujet une légende, que la tradition a fortifiée et enrichie. Cette légende, complaisamment entretenue par le poète lui-même, repose sur de fausses apparences. LA LÉGENDE DE LA FONTAINE L'ingénu. La Fontaine passe souvent pour un personnage naïf, qui attire à soi la sympathie non sans donner quelque...

1 page - 1,80 ¤

SAINT-JOHN PERSE

Alexis Léger, qui adopta le pseudonyme de Saint-John Perse, est un diplomate de carrière. Dans les années qui ont précédé la guerre de 1939, il fut secrétaire général du Quai d'Orsay; en 1940, il partit pour les États-Unis, où il demeura longtemps fixé; le prix Nobel, en i960, a consacré sa renommée. Ses oeuvres poétiques (Eloges, 1911; Anabase,...

2 pages - 1,80 ¤

LOUIS ARAGON

Les poèmes dadaïstes et surréalistes d'Aragon, réunis dans des recueils comme Le Mouvement perpétuel (1920-1924), témoignent d'une grande faculté d'invention verbale, mais ont sans doute moins de portée que ses écrits en prose : Anicet (1921), où tente de se définir la révolte de la jeune génération; Le Paysan de Paris (1926), où éclate la poésie de la...

2 pages - 1,80 ¤

André Breton (1896-1966): sa vie et son oeuvre

LA CARRIÈRE DE BRETON Jeune étudiant en médecine, André Breton fut attaché pendant la guerre de 1914-1918 à un service psychiatrique; il s'initia, en même temps, aux théories de Freud et vit dans la psychanalyse une méthode capable de renouveler la connaissance du monde mental. Après l'Armistice, il fut, parmi les dadaïstes, celui qui discerna le plus clairement la...

1 page - 1,80 ¤

L'abbé Prévost et Manon Lescaut

UNE CARRIÈRE TOURMENTÉE Antoine-François Prévost, de bonne heure attiré par l'aventure, quitte le noviciat jésuite pour s'engager dans l'armée; mais, en 1720, il revient à la vie religieuse et entre chez les Bénédictins. Il étudie la théologie, enseigne les humanités; ordonné prêtre en 1726, il remporte de vifs succès comme prédicateur mondain. Il commence à rédiger en secret les...

3 pages - 1,80 ¤

Marivaux romancier

Si Marivaux s'est illustré surtout par son théâtre, ses romans suffiraient à son renom. Il parodie d'abord avec discrétion le goût précieux (Pharsamon ou les Folies romanesques, 1712; Les Effets surprenants de la sympathie, 1713-1714); puis il évolue vers le réalisme (La Voiture embourbée, 1714); il donne enfin, beaucoup plus tard, ses deux oeuvres maîtresses : La Vie...

1 page - 1,80 ¤

Lesage romancier

Si, par ses comédies, Lesage se rattachait à la tradition de Molière, ses romans, remarquables surtout par leur pittoresque et leur virulence satirique, en font bien un homme du XVIIIe siècle. Dans Le Diable boiteux, le jeune écolier Cléophas découvre les secrets de Madrid en compagnie du démon Asmodéè qui soulève pour lui les toits de chaque maison....

1 page - 1,80 ¤

Le marivaudage

Cet art si personnel, tout entier en nuances, pare une observation d'une grande valeur humaine; et le terme de « marivaudage », parfois pris en mauvaise part, enferme en réalité une signification profonde et éternelle....

1 page - 1,80 ¤

L'originalité de Marivaux

Marivaux s'est flatté de n'imiter personne : « J'aimerais mieux être assis humblement sur le dernier banc dans la petite troupe des auteurs originaux qu'orgueilleusement placé à la première ligne dans le nombreux bétail des singes littéraires. » S'il se répète parfois d'une pièce à l'autre, du moins est-il, dans sa manière, pleinement personnel....

6 pages - 1,80 ¤

LE GÉNIE ORATOIRE DE BOSSUET

Si le propre de l'éloquence est de conquérir un public pour l'amener à ses fins, on conçoit que l'éloquence soit le caractère essentiel d'une oeuvre tout entière subordonnée au triomphe de la foi chrétienne. Chez Bossuet, la sûreté de la méthode, la vigueur du raisonnement et l'éclat de la forme concourent à réaliser le dessein de l'apôtre chrétien....

2 pages - 1,80 ¤

La composition et la pensée de Bossuet

LA RIGUEUR DU PLAN Bossuet compose avec une grande rigueur. Ses oraisons funèbres comportent immuablement deux parties qui s'équilibrent et se répondent. Ses sermons sont bâtis en deux ou trois points. Ainsi le Sermon sur la mort repose tout entier sur une antithèse entre la misère et la grandeur de l'homme; tandis que le Sermon sur l'éminente dignité des...

1 page - 1,80 ¤

La forme de l'oeuvre de Bossuet

Bossuet ne pense pas qu'il faille proscrire les ornements du discours, pourvu qu'ils ne soient pas recherchés systématiquement et qu'ils ne nuisent pas à la vigueur directe de la parole. S'il justifie le parler « rude » de l'apôtre Paul, il admet avec saint Augustin que le prédicateur utilise les procédés de la rhétorique, « quand il les...

2 pages - 1,80 ¤

L'AGE D'OR DE L'ÉLOQUENCE RELIGIEUSE

En dépit de François de Sales et de Vincent de Paul, c'est la conception littéraire de l'éloquence sacrée qui n'a cessé de triompher au cours du XVIIe siècle. On va au sermon comme à une représentation dramatique : il faut retenir ses places longtemps à l'avance. Bourdaloue, le prédicateur le plus en vogue du siècle, est considéré comme...

2 pages - 1,80 ¤

L'OEUVRE DE FÉNELON

A Une personnalité complexe et séduisante. La personnalité de Fénelon présente des contrastes qui la rendent malaisée à définir. Ce grand seigneur, fier de son rang social, attaché aux privilèges de la noblesse, se préoccupa du sort du peuple et, dans l'exercice de son épiscopat, se dévoua avec une charité ardente pour assister les plus humbles de ses fidèles....

2 pages - 1,80 ¤

Les doctrines de l'écrivain : la Lettre à l'Académie (Fénelon)

Projet d'achever le dictionnaire. Le dictionnaire de l'Académie doit servir aux étrangers et aux Français les plus polis ; il témoignera pour la postérité de l'état présent de notre langue. Projet de grammaire, il en est de même pour la grammaire qui, en outre, sans prétendre fixer la langue, pourra limiter les changements capricieux de la mode. Projet d'enrichir la...

1 page - 1,80 ¤

La querelle des Anciens et des Modernes

Depuis la Renaissance, les Grecs et les Romains passaient pour des maîtres d'une incontestable supériorité : chez quelques écrivains de la période classique, cette admiration pour les « Anciens » devint un véritable culte. Pourtant, au XVIIe siècle, le progrès des sciences, l'épanouissement des belles-lettres semblaient témoigner en faveur du génie « moderne ». A partir de 1680...

1 page - 1,80 ¤

HOUDART DE LA MOTTE CONTRE Mme DACIER

La réconciliation entre Boileau et Perrault était superficielle. Les motifs de désaccord subsistaient entre Anciens et Modernes : au bout de vingt ans, la querelle fut ranimée....

1 page - 1,80 ¤

PERRAULT CONTRE BOILEAU

Charles Perrault est le dernier né de quatre frères qui tous étaient curieux de littérature et peu respectueux des Anciens1. Il fit ses débuts d'écrivain sous le patronage de Desmarets et composa à son exemple un poème épique d'inspiration chrétienne, Saint Paulin, qu'il fit précéder d'une préface où il exposait ses idées. Il devait publier en 1697 les...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit