LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
772 - À quel genre correspond le texte suivant ? Je dirai brièvement la douceur de la liberté. Un chien gras et repu rencontra un loup maigre au dernier point ; ils se saluent et s'arrêtent : « D'où te vient, dis-moi, cet éclat ? Quel manger t'a donné cette corpulence ? Moi, qui suis bien plus courageux que toi, je meurs de faim. » Le chien, bonnement : « Le même sort t'attend, si tu peux rendre au maître les mêmes services. — Lesquels ? dit l'autre. Garder le seuil ; protéger la maison, même la nuit, contre les voleurs. — J'y suis, certes, tout prêt ! Pour l'heure je souffre neige et pluies, menant dure vie dans les forêts ; combien me sera-t-il plus aisé de vivre sous un toit et, sans rien faire, me repaître de nourriture ! — Suis-moi donc. » En chemin, le loup remarque le cou du chien, que la chaîne avait pelé : « D'ou vient cela, mon ami? — Ce n'est rien. — Dis pourtant je te prie. — On me trouve trop ardent : alors, on m'attache le jour pour que je me repose quand il fait clair et que je veille quand la nuit est venue. Au crépuscule, je suis délié et vais où il me plaît. Sans que je bouge on m'apporte du pain ; de sa table, le maître me donne les os ; les gens de la maison me jettent des morceaux et tout ce dont ils ne veulent pas. Ainsi sans fatigue s'emplit mon ventre. — Et, dis, si tu t'avises d'aller quelque part, tu le peux ? — Pas absolument, dit-il. — Sois heureux à ta guise, chien ; je ne voudrais pas d'un trône, qui ne me laisserait pas ma liberté. » Jean Racine, Phèdre, 1677.
A
a) une parabole
B
b) une fable
C
c) un conte
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) La Fontaine n'a pas inventé le genre de la fable qui existait depuis l'antiquité grecque (Ésope) et latine (Phèdre). Contrairement à ce que l'on pense habituellement, la fable n'est pas nécessairement en vers et ses personnages ne sont pas toujours des animaux : ses deux contraintes sont de proposer un récit divertissant court (c'est ce qui le différencie du conte) dans une optique moralisatrice, cette dernière pouvant être formulée sous forme de moralité, ce qui est le cas au début de l'exemple. L'absence de visée religieuse empêchait que l'on puisse prendre ce texte pour une parabole.


Les nouveautés du site

La littérature, la peinture, la sculpture, la musique, le théâtre, le cinéma appartiennent au domaine de l'art. Chacune de ces activités a son langage particulier. Essayez, à l'aide de l'expérience que vous en avez et en citant des oeuvres précises, de réfléchir sur ce qui leur est commun.

Art... tentative du créateur pour atteindre le Beau, la Connaissance... Tentative pour trouver et utiliser un truchement qui lui permettra de transmettre aux autres ses découvertes ou ses rêves... Ainsi le domaine artistique possède-t-il différents langages qui évoluent, se rencontrent ou se cumulent au cours de l'histoire des arts. Chaque initié (= artiste) se voit contraint de découvrir...

2 pages - 1,80 ¤

Le roman ? Simple histoire racontée ou oeuvre d'art ?

||Introduction.    • Vaste public du roman ; multiplicité des romans.    • Mais représente souvent, malgré concurrence du cinéma et de T.V. : fiction, divertissement, évasion, d'où toute une sous-littérature romanesque (policiers, aventure, science-fiction, amour...).    • Public fait cependant un succès grandissant aussi aux témoignages vécus ; cf. Le Cheval d'orgueil de P.-J....

4 pages - 1,80 ¤

« La grande ville » est-elle encore « pôle d'attraction » ?

||• En cette fin de XXe siècle, mouvements divers de refus de la ville.    • période d'industrialisation marquée parallèlement par le phénomène d'urbanisation intense.    • Mais les problèmes complexes alliés à l'urbanisation elle-même et celui précisément de cette urbanisation ne sont-ils pas apparus périodiquement au cours des siècles?    • N'en est-il...

3 pages - 1,80 ¤

Discussion de la phrase : « Nous avons le privilège - ou le grand malheur - d'assister à une transformation profonde, rapide, irrésistible, totale de toutes les conditions de la vie et de l'action humaines. » (VALÉRY.)

||Introduction.    • Position pessimiste de Valéry.    • Condition de l'homme moderne?    • Annonce du plan suivi.    I. Peut-on encore avoir confiance en la destinée de l'homme actuel?    • Attitude d'espérance dans les périodes enthousiastes :    - XVIe siècle (grandes découvertes. Renaissance) ;    - XVIIIe siècle des « lumières «, de la...

3 pages - 1,80 ¤

« Signification culturelle éminente » du sport : que penser d'une telle formule de J. RIGAUD ?

||Introduction.    • « Sport « mot anglais se rapportant d'abord à certaines activités de plein air : chasse à courre, courses de chevaux...     Sens qui se généralise : recouvre toute activité physique, souvent avec compétition.    • opp. donc, en nuances (puisque le sport se spécialise et s'oriente vers sens de « rivaliser...

2 pages - 1,80 ¤

« Photo-souvenir » ? Qu'entend signifier E. MORIN par ces « deux termes accolés » ?

|| Introduction. • Même de très bons critiques, d'esprit moderne, souvent en avance sur leur siècle, comme Baudelaire par ex., marquent réticence face à la photographie. • Jugeaient trop sur la seule technique en établissant un parallèle avec la création picturale. • « ... l'industrie photographique [est] le refuge de tous les peintres manqués,...

2 pages - 1,80 ¤

Bruno BETTELHEIM précise: «Il s'agit de trouver les moyens qui permettent à l'homme de dominer les machines tout en bénéficiant pleinement de leurs avantages. » Explication et discussion ou « Complexité des problèmes posés par la machine ».

|| Introduction. • Attaques contre machines : relativement récentes. • Correspondent à l'évolution de la société industrielle où machines se développent tant qu'elles suppléent homme et surtout provoquent phénomène du machinisme. • Pourtant la machine n'est jamais qu'héritière des premiers outils de l'homme de pierre, et de bronze... • Homo faber. Mais...

3 pages - 1,80 ¤

« Et l'homme dépend aussi des autres hommes. » Explication et discussion de cette phrase lapidaire de Jean HAMBURGER.

||Introduction.    • Comment les nouvelles générations doivent-elles aborder l'avenir?    • Les générations qui suivent la guerre 1940/1945 et correspondent à la montée délirante de société de consommation et développement particulièrement fort d'économie mondiale et d'augmentation du niveau de vie dans nos sociétés occidentales ne sont-elles pas devenues très individualistes et fort égoïstes?  ...

3 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette formule de Jeanne BOURIN : « Nous avons besoin d'elle (la Poésie) pour rire et pour pleurer, pour maudire et pour aimer » ?

||• Poésie : expression littéraire qui apparaît avant toutes les autres en toutes civilisations.    • Souvent sorte d'art complet, car accompagnée de musique, de danse...    • ... exprimant sentiments (lyrisme), chantant héros (épopée), présentant mœurs et coutumes, flattant l'imaginaire, tout en étant observatrice de la réalité.    • Un des exemples les plus...

2 pages - 1,80 ¤

Versification

|| Versification La césure est une ligne imaginaire dans un vers qui sépare le vers en deux parties appelés hémistiche. De plus, les hémistiches doivent être cohérents, c’est-à-dire qu’ils doivent faire du sens si nous enlevions l’autre hémistiche. Les vers suivants de Clément Marot démontrent bien la césure (numéro 8, recueil, p.27) : An/ne,/ par/ jeu,// me...

2 pages - 1,80 ¤

La scène d'exposition

||  Les trois textes qui composent ce corpus appartiennent tous à la même époque : ils furent écrits au XVII e siècle. En effet, les deux textes théâtraux remplissent les fonctions d’une exposition selon le troisième mais les registres sont différents.   Le texte de Boileau affirme que la scène d’exposition contient une action qui doit se...

1 page - 1,80 ¤

Commentaire de "La Parure" de Maupassant

|| Guy de Maupassant, écrivain au moment du mouvement littéraire réaliste en France, garde les intentions de ce mouvement. Il  est  néanmoins connu pour l'usage du  registre fantastique, du pessimisme et pour ses capacités stylistiques. Maupassant marque la société avec plusieurs romans dont Une vie ou encore Bel-ami. Les contes du jour et de la nuit...

2 pages - 1,80 ¤

Le But du romancier

S'interroger sur les fonctions du roman est une façon intrigante de réfléchir sur des aspects importants de l'Homme tel que la fantaisie, l'imagination, le désir d'évasion, l'attitude vis-à-vis de la réalité, la réflexion. Néanmoins ces fonctions varient selon les époques et les mouvements littéraires. Or les écrivains du réalisme veulent peindre la réalité de leur temps en explorant...

2 pages - 1,80 ¤

« A une Malabaraise » - Baudelaire (Les Fleurs du mal)

||  La poésie lyrique soumise à notre étude s’intitule « A une Malabaraise « issue du recueil Les Fleurs du mal écrit par Charles Baudelaire, écrivain se situant au carrefour de la tradition parnassienne et du symbolisme, mouvement emblématique du renouveau poétique. Ces deux mouvements littéraires s’opposent dans le fait que l’un dont la devise est « l’art pour...

1 page - 1,80 ¤

« La littérature a-t-elle attendu le XXe s. pour lutter contre les bourreaux ? Vous avez lu des textes qui prouvent le contraire. Parmi les écrivains que vous connaissez, quels sont ceux qui, à votre avis, ont le mieux accompli la mission fixée par Camus ? Et pourquoi ? »

||On peut se demander si, fauché en pleine force de l'âge par un accident absurde, Camus a pu nous transmettre toute sa pensée. Elle a grandement évolué en effet depuis la conception du jeune Camus, romantique moderne, se délectant presque des drames et des révoltes dus à l'absurdité de la condition humaine. Les expériences...

1 page - 1,80 ¤

«Ce que l'on admire surtout chez un homme vraiment cultivé c'est beaucoup moins son savoir que son aptitude à s'informer de ce qu'il ne sait pas encore. » Que penser de cette affirmation de Fernand Robert ?

|||| Introduction Spécialisation de plus en plus poussée. Est-ce aux dépens de la culture générale ? S'il reste des « hommes cultivés «, comment comprendre ce terme ? Première partie. Différence très visible entre un expert et un homme cultivé. Ce dernier n'est pas un homme de sciences, ni un érudit, pas plus qu'il ne doit se contenter d'être un dilettante ou un...

3 pages - 1,80 ¤

« Celui-là qui veille modestement quelques moutons sous les étoiles, s'il prend conscience de son rôle, se découvre plus qu'un serviteur. Il est une sentinelle. Et chaque sentinelle est responsable de tout l'empire. » Dégager, — de cette dernière phrase de la page de Terre des Hommes qui était proposée —, le problème de la Responsabilité, tel que le présente St-Exupéry.

|||| Introduction. Saint-Exupéry est un humaniste. Première partie. Or son humanisme est pratique et moral. Car il est basé sur le sens de la responsabilité. Et insiste d'abord sur la responsabilité personnelle. Deuxième partie Mais il précise aussi la nécessité de la responsabilité à l'égard des autres. Donc : solidarité humaine, engagement, action dans la communauté. Conclusion. «...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il diviniser le passé ?

Brûler ce que leurs prédécesseurs ont adoré : voilà bien souvent l'attitude reprochée aux jeunes générations ! Il suffit de citer les Jeunes Frances se battant autour de Hugo à propos d'Hernani et bombardant d'objets hétéroclites l'orchestre « pavé de crânes académiques », ceux des classiques abhorrés ! Puis, Gautier, transfuge des Romantiques : il ne veut plus...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire sur « Fonction du poète »                                       Extrait du recueil Les Rayons et les Ombres                                                De Victor Hugo

Après s'être essayé au théâtre romantique avec Ruy Blas en 1838, Victor Hugo publie en 1840 un recueil de poèmes s'intitulant Les Rayons et les Ombres, écrit de sa plume, dans lequel il prétend amener la poésie au plus près des Hommes, pour leur faire parcourir des chemins universels au-dessus des luttes et des partis. En quelque sorte,...

1 page - 1,80 ¤

Le Port de Baudelaire (Petits Poèmes en prose).

Un port est un endroit charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, les scintillements des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels...

3 pages - 1,80 ¤

Ondine d'Aloysius Bertrand, Gaspard de la Nuit

I. « Ecoute ! Ecoute ! C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ; et voici, en robe de moire, la dame châtelaine qui contemple à son balcon la belle nuit étoilée et le beau lac endormi....

2 pages - 1,80 ¤

Pour un anniversaire - Paul Eluard

Je fête l'essentiel je fête ta présence Rien n'est passé la vie a des feuilles nouvelles Les plus jeunes ruisseaux sortent dans l'herbe fraîche Et comme nous aimons la chaleur il fait chaud Les fruits abusent du soleil les couleurs brûlent Puis l'automne courtise l'hiver vierge L'homme ne mûrit pas il vieillit ses enfants Ont le...

3 pages - 1,80 ¤

Automne malade - Apollinaire, Alcools.

Automne malade et adoré Tu mourras quand l'ouragan soufflera dans les roseraies Quand il aura neigé Dans les vergers Pauvre automne Meurs en blancheur et en richesse De neige et de fruits mûrs Au fond du ciel Des éperviers planent Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines Qui n'ont jamais aimé Aux lisières lointaines Les...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit