LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
510 - A quoi l'uchronie se rattache-t-elle ?
A
À l'opéra
B
À la poésie
C
À la science-fiction
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Charles Cros, Le Coffret de Santal: Berceuse

Berceuse Endormons-nous, petit chat noir. Voici que j'ai mis l'éteignoir Sur la chandelle. Tu vas penser à des oiseaux Sous bois, à de félins museaux... Moi rêver d'Elle. Nous n'avons pas pris de café, Et, dans notre lit bien chauffé (Qui veille pleure.) Nous dormirons, pattes dans bras. Pendant que tu ronronneras, J'oublierai l'heure. Sous tes yeux...

4 pages - 1,80 ¤

Émile Zola, La Fortune des Rougon

  (Après le coup d'État du 2 novembre 1851, un soulèvement a lieu en Provence. Pendant la nuit, deux jeunes gens ont rejoint, par la route qui descend de Plassans, un pont sur la Viorne, au fond de la vallée, et, sur l'autre versant, ils vont apercevoir trois mille insurgés républicains qui descendent de la...

3 pages - 1,80 ¤

Saint-Exupéry, Vol de nuit (Commentaire)

Le pilote Fabien survole de nuit l'Amérique du Sud. Il s'abandonne, écrit Saint-Exupéry, à «cette profonde méditation du vol, où il savoure une espérance inexplicable«. Et maintenant, au coeur de la nuit comme un veilleur, il découvre que la nuit montre l'homme : ces appels, ces lumières, cette inquiétude. Cette simple...

3 pages - 1,80 ¤

Charles Ferdinand Ramuz, extrait de Derborence

(Charles Ferdinand Ramuz est un romancier contemporain suisse de langue française. L'action de Derborence se situe dans le Valais, pays alpin voué à l'élevage. Dans l'extrait proposé, une jeune femme regarde la montagne au-dessus de son village ; elle pense à son mari, qu'elle a épousé quelques mois auparavant, et qui est berger dans la montagne.) En face...

3 pages - 1,80 ¤

J.-M.G. Le Clézio, La Ronde

Martine roule devant Titi, elle fonce à travers les rues vides, elle penche tellement son vélomoteur dans les virages que le pédalier racle le sol en envoyant des gerbes d'étincelles. L'air chaud met des larmes dans ses yeux, appuie sur sa bouche et sur ses narines, et elle doit tourner un peu la tête pour respirer. Titi suit...

3 pages - 1,80 ¤

Georges Duhamel, La Chronique des Pasquier, Le Notaire du Havre

Note : 5.1/10

(Le narrateur évoque la maison de son enfance.) L'escalier n'est pas désert. Des portes s'ouvrent, des ombres jaillissent. Les gens sont de trois sortes : ceux à qui l'on dit bonjour, ceux que l'on ne connaît pas, et les autres, les ennemis, ceux qu'on aimerait beaucoup mieux ne pas rencontrer. L'escalier sort du noir. Il se purifie, marche...

2 pages - 1,80 ¤

L'évolution de la bureautique semble provoquer un retour du travail à domicile. Pensez-vous que cette évolution représente un progrès ?

Note : 5.1/10

• On a souvent recours au plan en trois parties : thèse — antithèse — synthèse. • Toutefois, lorsque l'on décrit très précisément les avantages et les inconvénients d'un phénomène et que la synthèse n'apparaît que comme un « mixage » un peu hésitant entre la première et la deuxième partie, il est possible de construire un devoir en...

2 pages - 1,80 ¤

On parle beaucoup, à notre époque, de formation continue. Que peut-on attendre d'une telle formation ?

Note : 5.1/10

Il concerne directement l'expérience des candidats de la formation continue et les invite à faire le point. Toutefois, la façon dont la question est posée : «que peut-on (en) attendre ?» suppose que l'on évoque essentiellement les atouts d'une telle formation, notamment par comparaison avec la formation initiale. Pour construire le plan, il faudra tâcher d'éviter le catalogue : on...

2 pages - 1,80 ¤

Répondant à ceux qui dénoncent l'absurdité d'un certain nombre d'entreprises aventureuses et apparemment inutiles, Hubert Reeves écrit: «On oublie facilement que le goût de l'aventure et du dépassement, profondément inscrit dans la nature humaine, a joué un rôle de premier plan dans l'émergence et la survie de notre espèce.» Dans un développement composé, illustré d'exemples, vous direz si le goût de l'aventure et du dépassement peut jouer un rôle dans notre vie.

Note : 5.1/10

Oui, si l'on considère qu'il s'agit d'un besoin inscrit dans le coeur de l'homme, avec le goût du risque, du dépassement et d'une vie intense. Même si les conditions de la vie moderne tuent l'aventure au profit de la sécurité, on peut estimer que c'est précisément par là qu'elle provoque en chacun le désir de rompre avec la...

1 page - 1,80 ¤

Dans le monde du travail, la formation continue est nécessaire. Croyez-vous qu'elle vous permette aussi d'étendre votre propre culture et d'enrichir vos loisirs ?

Note : 5.1/10

— Une affirmation (probablement indiscutable) à expliquer et surtout à commenter: «Dans le monde... nécessaire.» — Une question en deux volets (que l'on pourra dissocier éventuellement) : «Croyez-vous qu'elle vous permette aussi d'étendre votre propre culture ?» «Croyez-vous qu'elle vous permette aussi.., d'enrichir vos loisirs ?» ...

1 page - 1,80 ¤

Dans un livre humoristique C'est nouveau, ça vient de sortir, l'auteur, Lucas Fournier, se moque de l'obsession de la nouveauté qui règne dans notre monde contemporain. Il désigne ce «mal» par le terme «néopathie» et commence son livre ainsi : «Sous des formes diverses, à des degrés plus ou moins tragiques, la néopathie frappe notre pays». Avez-vous l'impression que cette obsession du nouveau caractérise notre société, la ressentez-vous personnellement, et qu'en pensez-vous ?

Note : 5.1/10

Le libellé est long. Il n'est donc pas question de le reprendre en entier. On remarque que le goût du nouveau est perçu comme un mal avec le terme «néopathie» (le suffixe «pathie» désigne l'affection dont souffre un organisme). Par ailleurs, I'« obsession» montre que les contemporains sont sans cesse préoccupés par la nouveauté. À la limite, l'objet...

2 pages - 1,80 ¤

«Ceux qui apprennent dans les livres doivent aussi apprendre dans la vie, mais celle-ci ne les instruira que s'ils ont lu d'abord, ou en même temps, les livres qu'il fallait.» J. - M. Domenach, Ce qu'il faut enseigner. Parmi les livres que vous connaissez, y en a-t-il, à votre avis, qu'il faut avoir lus pour bien comprendre et affronter la vie ?

Note : 5.1/10

Le libellé est long. Il n'est donc pas question de le reprendre en entier. On remarque que le goût du nouveau est perçu comme un mal avec le terme «néopathie» (le suffixe «pathie» désigne l'affection dont souffre un organisme). Par ailleurs, I'« obsession» montre que les contemporains sont sans cesse préoccupés par la nouveauté. À la limite, l'objet...

1 page - 1,80 ¤

"Les succès des romans repose sur notre éternel besoin qu'on nous raconte des histoires où nous nous reconnaissons tels... que nous voudrions être." André BELLESORT.

Note : 5.1/10

Si l'on passe maintenant à une explication plus globale, nous voyons que le roman offre une histoire et d'autre part, grâce au héros, un double idéalisé du lecteur. Le roman exerce donc deux attraits fortement liés : le plaisir de se retrouver pris dans une situation et celui d'idéaliser la réalité. La discussion porterait sur plusieurs points. D'abord, la...

2 pages - 1,80 ¤
5 pages - 1,80 ¤

"Photographier, c'est conférer de l'importance" Susan Sontag.

Note : 5.1/10

Deux axes sont apparus dans la réflexion : – Envisager l'importance conférée par la photographie sous différents angles : social, esthétique, psychologique. Opposer autrefois et aujourd'hui. Évolution de la technique (mise à disposition d'un matériel automatique de qualité pour le grand public). Spécificité par rapport à d'autres matériels d'enregistrement et de reproduction de la réalité (photo/peinture, gravure ; photo/cinéma, vidéo)....

4 pages - 1,80 ¤

L'école doit-elle ouvrir sur la vie ?

Note : 5.1/10

Mais surtout, l'essentiel est de distinguer le subtil jeu des prépositions : «ouvrir sur la vie « et «ouvrir à la vie». L'idée n'est pas de préserver indéfiniment l'enfant du monde extérieur, mais de l'isoler pour qu'il se forge une personnalité solide. Ace moment seulement, il pourra affronter la vie. Si l'école ouvre sur la vie, elle a...

1 page - 1,80 ¤

L'oeuvre essentielle est-elle de sauvegarder une élite dans chaque génération ?

Note : 5.1/10

Le verbe «sauvegarder» laisse entendre que l'élite est menacée par toutes sortes de dangers. Il ne s'agit pas tout à fait pour la société de faire émerger une élite, de la «créer», mais de la protéger contre d'éventuelles menaces. Elle semble donc exister de façon naturelle. A la communauté de la préserver du nivellement culturel....

1 page - 1,80 ¤

Le rôle des animaux auprès de l'homme

Note : 5.1/10

Il est beaucoup plus précis puisqu'il invite à définir le lien qui attache l'homme à l'animal, même lorsqu'il n'estime passa présence nécessaire auprès de lui. Il faudra par conséquent définir les intérêts qui sont en jeu, pas seulement les intérêts économiques, mais aussi la nature affective de ceux qui rapprochent l'homme de l'animal....

2 pages - 1,80 ¤

Le recours à des pratiques irrationnelles, voire superstitieuses, vous paraît-il explicable à notre époque caractérisée par le développement des connaissances scientifiques ?

Note : 5.1/10

La présence de l'irrationnel n'est pas propre à notre époque. L'histoire de l'humanité est certes marquée parles progrès décisifs de la science et de ses applications techniques, mais les mentalités n'évoluent pas au même rythme que la découverte du savoir. Auguste Comte avait signalé le rapport de dépendance entre les progrès de la science, ceux des mentalités et...

2 pages - 1,80 ¤

Estimez-vous que le développement des sciences justifie l'optimisme ?

Note : 5.1/10

Dans le texte, ce n'est pas le développement des sciences qui justifie l'optimisme de Louis de Broglie, mais «la confiance à nous-mêmes», «l'espoir d'être assez raisonnables» pour bien employer la puissance offerte par la science. La question de la discussion suggère de prendre en compte le développement des sciences pour fonder (ou non) notre espoir en l'avenir de l'humanité....

3 pages - 1,80 ¤

« de tous les luxes, la culture est le moins réservé à l'argent, le plus propre à nier toute hiérarchie sociale » J. de Romilly

Note : 5.1/10

L'affirmation contenue dans la citation a pour toile de fond un débat connu : la culture est le privilège des «héritiers», c'est-à-dire des élèves qui appartiennent aux couches aisées de la société. Faut-il avoir des parents riches pour faire des études générales longues ? Faut-il être riche soi-même pour pouvoir lire, aller au théâtre, voir des expositions... ?...

3 pages - 1,80 ¤

La nécessité de la lecture

Note : 5.1/10

Sous des formes et des supports extrêmement variés, affiches, télévision, cinéma, projection laser pour les grandes manifestations, l'image est omniprésente. Elle délivre ses contenus sans qu'il soit nécessaire de faire des efforts pour en comprendre le sens. Contrairement à la lecture, il n'est pas nécessaire d'apprendre à déchiffrer le jeu des signes qui donneront un sens ; l'image...

2 pages - 1,80 ¤

Le western et le mythe du cow-boy

Note : 5.1/10

La fraternité : le cow-boy est a priori solitaire. Toutefois, les épreuves peuvent tisser de forts liens entre les hommes, comme le prouve Rio Bravo où John Wayne, Dean Martin, Ricky Nelson et Walter Brennan doivent combattre les truands qui tentent de délivrer leurs frères emprisonnés. Plus généralement, l'argument de l'affrontement contre les Indiens crée aussi cette solidarité...

2 pages - 1,80 ¤

Journalisme et tri de l'information ?

Note : 5.1/10

Le libellé est clair et il correspond à l'essentiel de l'extrait. Toutefois, il faut savoir mesurer immédiatement la portée d'une affirmation : «le rôle de journaliste consiste... à trier l'information». Cette assertion doit étonner quand on pense que les qualités habituellement requises pour un journaliste sont l'honnêteté et l'objectivité. B. Voyen ne va à l'encontre de cette idée...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit