LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
301 - Zola était-il mineur, journaliste ou homme politique ?
A
mineur
B
journaliste
C
député
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Les romans de Chrétien de Troyes

On ne sait presque rien de la vie de Chrétien de Troyes. Il fut le protégé de la comtesse Marie de Champagne, puis de Philippe d'Alsace. Il écrivit entre 1165 et 1190. S'inspirant des « contes bretons », colportés par les jongleurs, il les met en « roman » (c'est-à-dire en langue romane) et leur donne une portée...

2 pages - 1,80 ¤

Abbé Prévost - Manon Lescaut - La Rencontre

Manon Lescaut  1 J'avais marqué le temps de mon départ d'Amiens. Hélas ! que ne le marquais-je un jour plus tôt ! J'aurais porté chez mon père toute mon innocence. La veille même de celui que je devais quitter cette ville, étant à me promener avec mon ami, qui s'appelait Tiberge, nous vîmes arriver le...

4 pages - 1,80 ¤

Le voyage de BAUDELAIRE

  À Maxime Du Camp. I Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes, L'univers est égal à son vaste appétit. Ah ! que le monde est grand à la clarté des lampes ! Aux yeux du souvenir que le monde est petit ! Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme, Le coeur gros de rancune et...

3 pages - 1,80 ¤

Charles BAUDELAIRE - Le reniement de Saint-Pierre (Recueil : Les fleurs du mal)

Qu'est-ce que Dieu fait donc de ce flot d'anathèmes  Qui monte tous les jours vers ses chers Séraphins ?  Comme un tyran gorgé de viande et de vins,  Il s'endort au doux bruit de nos affreux blasphèmes.    Les sanglots des martyrs et des suppliciés  Sont une symphonie enivrante sans doute,  Puisque, malgré le sang que leur...

7 pages - 1,80 ¤

A UNE PASSANTE DE BAUDELAIRE (Commentaire)

La rue assourdissante autour de moi hurlait.  Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,  Une femme passa, d'une main fastueuse  Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;  Agile et noble, avec sa jambe de statue.  Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,  Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan,  La douceur qui fascine et le plaisir qui...

7 pages - 1,80 ¤

Spleen de BAUDELAIRE (Commentaire complet)

LXXVIII - Spleen   Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l'horizon embrassant tout le cercle II nous verse un jour noir plus triste que les nuits;   Quand la terre est changée en un cachot humide, Où l'Espérance, comme une chauve-souris, S'en...

7 pages - 1,80 ¤

BAUDELAIRE: L'ennemi

 Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage,  Traversé çà et là par de brillants soleils ;  Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage,  Qu’il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.    Voilà que j’ai touché l’automne des idées,  Et qu’il faut employer la pelle et les râteaux  Pour rassembler à neuf les...

4 pages - 1,80 ¤

Charles BAUDELAIRE : L'invitation au voyage

Mon enfant, ma soeur,  Songe à la douceur  D'aller là-bas vivre ensemble !  Aimer à loisir,  Aimer et mourir  Au pays qui te ressemble !  Les soleils mouillés  De ces ciels brouillés  Pour mon esprit ont les charmes  Si mystérieux  De tes traîtres yeux,  Brillant à travers leurs larmes.    Là, tout n'est qu'ordre et beauté,  Luxe, calme...

8 pages - 1,80 ¤

Harmonie du soir - Charles Baudelaire

 Voici venir les temps où vibrant sur sa tige  Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir;  Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir;  Valse mélancolique et langoureux vertige!  Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir;  Le violon frémit comme un coeur qu'on afflige;  Valse mélancolique et langoureux vertige!  Le ciel est triste et beau comme un grand...

6 pages - 1,80 ¤

Charles BAUDELAIRE : Hymne à la beauté

Viens-tu du ciel profond ou sors-tu de l'abîme,  Ô Beauté ! ton regard, infernal et divin,  Verse confusément le bienfait et le crime,  Et l'on peut pour cela te comparer au vin.    Tu contiens dans ton oeil le couchant et l'aurore ;  Tu répands des parfums comme un soir orageux ;  Tes baisers sont un philtre et...

6 pages - 1,80 ¤

Correspondances, Les Fleurs du Mal, Baudelaire

La nature est un temple où de vivants piliers  Laissent parfois sortir de confuses paroles;  L'homme y passe à travers des forêts de symboles  Qui l'observent avec des regards familiers.    Comme de longs échos qui de loin se confondent  Dans une ténébreuse et profonde unité,  Vaste comme la nuit et comme la clarté,  Les parfums, les couleurs...

7 pages - 1,80 ¤

L'albatros de Charles Baudelaire

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage  Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,  Qui suivent, indolents compagnons de voyage,  Le navire glissant sur les gouffres amers.  A peine les ont-ils déposés sur les planches,  Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,  Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches  Comme des avirons traîner à côté d'eux.  Ce voyageur ailé,...

5 pages - 1,80 ¤

Victor HUGO : Sonnez, sonnez toujours, clairons de la pensée

  Victor HUGO   (1802-1885)   Sonnez, sonnez toujours, clairons de la pensée   Sonnez, sonnez toujours, clairons de la pensée.   Quand Josué rêveur, la tête aux cieux dressée, Suivi des siens, marchait, et, prophète irrité, Sonnait de la trompette autour de la cité, Au premier tour qu'il fit, le roi se mit à rire ; Au second tour, riant toujours, il lui fit dire : " Crois-tu donc...

10 pages - 1,80 ¤

Commentaire: MORS de HUGO

Mors Je vis cette faucheuse. Elle était dans son champ. Elle allait à grands pas moissonnant et fauchant, Noir squelette laissant passer le crépuscule. Dans l'ombre où l'on dirait que tout tremble et recule, L'homme suivait des yeux les lueurs de la faulx. Et les triomphateurs sous les arcs triomphaux Tombaient; elle changeait en désert Babylone, Le trône en l'échafaud et l'échafaud en trône, Les roses...

8 pages - 1,80 ¤

Le Calcul de Victor HUGO (La légende des siècles)

Géométrie ! algèbre ! arithmétique ! zone Où l’invisible plan coupe le vague cône, Où l’asymptote cherche Cristallisation des prismes de la nuit ; Mer dont le polyèdre est l’affreux madrépore ; Nuée où l’univers en calculs s’évapore, Où le fluide vaste et sombre épars dans tout N’est plus qu’une hypothèse, et tremble, et se dissout ; Nuit faite d’un amas de...

1 page - 1,80 ¤

Commentaire: Jeunes gens, prenez garde aux choses que vous dites (Hugo)

Le plan du commentaire serait alors le suivant : L'IMPLICATION DE L'AUTEUR. UNE DÉMONSTRATION PAR L'ILLUSTRATION. UNE PAROLE QUI S'ÉCHAPPE. Bien entendu, ces titres n'apparaîtront pas dans notre commentaire ; ils sont là pour permettre de mieux visualiser le plan adopté et l'articulation du commentaire rédigé. Par ailleurs, on ne trouvera pas exploités dans ce...

2 pages - 1,80 ¤

Victor HUGO: Jeunes gens, prenez garde aux choses que vous dites

  Jeunes gens, prenez garde aux choses que vous dites. Tout peut sortir d'un mot qu'en passant vous perdîtes. Tout, la haine et le deuil ! - Et ne m'objectez pas Que vos amis sont sûrs et que vous parlez bas... - Ecoutez bien ceci : Tête-à-tête, en pantoufle, Portes closes, chez vous, sans un témoin...

7 pages - 1,80 ¤

La Courbe de tes yeux

||    -poète de la première moitié du XXème,(1895-1952) piliers du surréalisme - Après une crise personnelle> publie son premier recueil en 1926 - «Capitale de la douleur« dédié à sa muse: Gala. - Le poème est l'avant dernier du recueil. Placé sous le signe de la joie d'aimer et du partage amoureux.   I) L'éloge des yeux a) Un blason éloge insolite>courbe des yeux et du...

4 pages - 1 ¤

Commentaire Une Charogne de Baudelaire

  Ce poème de Charles Baudelaire est extrait des Fleurs du Mal, publié en 1857.  Il se trouve dans la partie intitulée «Spleen et idéal«, nom sans doute précurseur du paradoxe présent dans les poèmes qu'elle contient. Ici, Charles Baudelaire explore la mort, et en particulier la décomposition du corps après cette dernière. En...

4 pages - 1,80 ¤

Victor HUGO : Saison des semailles. Le soir

Victor HUGO : Saison des semailles. Le soir C'est le moment crépusculaire.  J'admire, assis sous un portail,  Ce reste de jour dont s'éclaire  La dernière heure du travail. Dans les terres, de nuit baignées,  Je contemple, ému, les haillons  D'un vieillard qui jette à poignées  La moisson future aux sillons. Sa haute silhouette noire  Domine les profonds labours.  On sent à quel point il doit croire  A la fuite utile des...

7 pages - 1,80 ¤

Commentaire Sur L'Incipit De La Curée De Zola

  Le XIXème siècle fut caractérisé par le règne de Napoléon III ainsi que par les grands travaux de Paris orchestrés par le Baron Haussmann. L'extrait que nous étudierons est une partie de l'œuvre La Curée, second ouvrage du Cycle des Rougon-Macquart, "Histoire Naturelle et Sociale d'une famille sous le Second Empire", paru en 1872 et écrit par Emile...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire Sur L'Incipit De Bel-Ami

  Au XIXème siècle, l’écrivain réaliste se doit de représenter le plus fidèlement possible, sans la modifier ni l’idéaliser. Guy de Maupassant, c’est ainsi illustrer dans ce domaine, notamment dans Bel-Ami (1883). Dans l’incipit de ce roman, nous verrons comment Maupassant raconte l’ascension sociale d’un jeune homme à Paris. Nous étudierons dans un premier temps, ce début de roman...

3 pages - 1,80 ¤

Quand vous serez bien vieille, des Sonnets pour Hélène de Pierre de Ronsard

  L'oeuvre proposée est le sonnet "Quand vous serez bien vieille", des Sonnets pour Hélène, écrit en 1578 par Pierre de Ronsard. Il est un des auteurs majeurs du XVIème siècle, qui a formé la Pléiade avec Du Bellay, ce groupe de poètes qui défendaient la langue et la littérature françaises. Son époque, bouleversée...

3 pages - 1,80 ¤

Un Hémisphère Dans Une Chevelure De Baudelaire

  Le texte dont nous allons parler est un poème de Charles Baudelaire. Il est intitulé « Un hémisphère dans une chevelure « et est tiré du recueil « Le Spleen de Paris « écrit pendant la période du romantisme au XIXème siècle. Nous allons maintenant commenter ce poème en prose, en parlant tout d’abord de l’éloge de la...

3 pages - 1,80 ¤

Victor Hugo : Châtiments : Chanson (VII, 6)

Texte étudié : Sa grandeur éblouit l'histoire.      Quinze ans, il futLe dieu que traînait la victoire       Sur un affût ;L'Europe sous sa loi guerrière       Se débattit. -Toi, son singe, marche derrière,      Petit, petit.Napoléon dans la bataille,      Grave et serein,Guidait à travers la mitraille      L'aigle d'airain.Il entra sur le...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 837 838 839 840 841 842 843 844 845 846 847 848 849 850 851 852 853 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit