LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
329 - Quel océan baigne les Maldives ?
A
L'océan Atlantique
B
L'océan Indien
C
L'océan Pacifique
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Les Châtiments, un ouvrage d'actualité ?

(INTRODUCTION) Les Châtiments ne comptent pas parmi les «best-sellers » de Victor Hugo. Quelques pages épiques ( « Waterloo, morne plaine »), quelques paroles historiques ( « Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là »), l'image d'un Hugo dressé fièrement sur son rocher, semblent tout ce qui émerge encore d'un livre jugé historique au sens où il a...

2 pages - 1,80 ¤

Dans une lettre à son éditeur, Hetzel, Victor Hugo déclare: «Être violent, qu'importe ? Être vrai, tout est là.» Vous vous interrogerez sur la place de la violence dans Les Châtiments et sur son rapport avec la vérité de l'oeuvre.

Le poète cherche aussi à susciter le mépris pour les auteurs du coup d'État: même un bagnard comme « Vidocq », « eût refusé » d'être payé pour tirer sur la foule (II, 7,III), même « un chiffonnier», trouvant en «fouillant du croc l'ordure» l'âme d'un Dupin, «la dédaignerait» (IV, 8). Face à ce beau monde s'abrite derrière...

3 pages - 1,80 ¤

On a souvent loué la puissance et la fécondité de l'imagination de Victor Hugo. Montrez comment, dans la représentation du pouvoir issu du coup d'État du 2 décembre 1851, il met la puissance de l'image poétique au service de son combat politique. Vous vous appuierez sur des exemples précis tirés des Châtiments.

Tour à tour sanguinaires et grotesques, comiques et tragiques, Napoléon III et ses séides sont, pour Hugo, de «grands hommes nains». Alliant les contraires pour mieux leurrer son monde « altesse en ruolz, prince en chrysocale », maniant à la fois la force et la ruse, le prince «appui de l'ordre.., bon catholique» (VI, 13) a provoqué...

3 pages - 1,80 ¤

« La politique de la littérature n'est pas la politique des écrivains. Elle ne concerne pas leurs engagements personnels dans les luttes politiques et sociales de leur temps. Elle ne concerne pas non plus la manière dont ils représentent dans leurs livres les structures sociales, les mouvements politiques ou les identités diverses. L'expression « politique de la littérature » implique que la littérature fait de la politique en tant que littérature. Elle suppose qu'il n'y a pas à se demander si les écrivains doivent faire de la politique ou se consacrer plutôt à la pureté de leur art, mais que cette pureté même a à voir avec la politique. Elle suppose qu'il y a un lien essentiel entre la politique comme forme spécifique de la pratique collective et la littérature comme pratique définie de l'art d'écrire. » Jacques Rancière, Politique de la littérature, éd. Galilée, 2007. Vous commenterez et discuterez ce propos de J. Rancière en le confrontant aux cinq oeuvres inscrites à votre programme ainsi qu'à d'autres oeuvres susceptibles d'éclairer votre réflexion.

||||I. La politique dans la littérature  I.1. Le discours proprement politique  a. Une démarcation perméable  b. Le magistère de l'écrivain  c. L'oeuvre comme force de proposition « politique «    I. 2. L'oeuvre littéraire politiquement « non récupérable « (Sartre)  a. La nécessaire décontextualisation  b. La double obligation paratopique (le lieu de l'écrivain et celui de  l'oeuvre)...

10 pages - 1,80 ¤

LUX de Victor HUGO (Les Châtiments)

  Bannis ! bannis ! bannis ! c'est là la destinée. Ce qu'apporta le flux sera dans la journée Repris par le reflux. Les jours mauvais fuiront sans qu'on sache leur nombre, Et les peuples joyeux et se penchant sur l'ombre, Diront : cela n'est plus ! Les temps heureux luiront, non pour la seule France,...

3 pages - 1,80 ¤

Cette nuit, il pleuvait - Les Châtiments - Victor Hugo (Livre 7 - Les sauveurs se sauveront)

Cette nuit, il pleuvait, la marée était haute,  Un brouillard lourd et gris couvrait toute la côte,  Les brisants aboyaient comme des chiens, le flot  Aux pleurs du ciel profond joignait son noir sanglot,  L'infini secouait et mêlait dans son urne  Les sombres tournoiements de l'abîme nocturne ;  Les bouches de la...

2 pages - 1,80 ¤

L'Égout de Rome - Les Châtiments - Victor Hugo (Livre 7 - Les sauveurs se sauveront)

Le hideux souterrain s'étend dans tous les sens ;  Il ouvre par endroits sous les pieds des passants  Ses soupiraux infects et flairés par les truies ;  Cette cave se change en fleuve au temps des pluies  Vers midi, tout au bord du soupirail vermeil,  Les durs barreaux de fer découpent le...

2 pages - 1,80 ¤

Victor HUGO (Recueil : Les châtiments): Au peuple

  Il te ressemble ; il est terrible et pacifique. Il est sous l'infini le niveau magnifique ; Il a le mouvement, il a l'immensité. Apaisé d'un rayon et d'un souffle agité, Tantôt c'est l'harmonie et tantôt le cri rauque. Les monstres sont à l'aise en sa profondeur glauque ; La trombe...

2 pages - 1,80 ¤

Victor HUGO: L'expiation - Livre V, 13

Il neigeait. On était vaincu par sa conquête. Pour la première fois l'aigle baissait la tête. Sombres jours ! l'empereur revenait lentement, Laissant derrière lui brûler Moscou fumant. Il neigeait. L'âpre hiver fondait en avalanche. Après la plaine blanche une autre plaine blanche. On ne connaissait plus les chefs ni le drapeau. Hier la grande armée, et...

2 pages - 1,80 ¤

Le sacre (sur l'air de Malbrouck) Jersey, juillet 1853 - Victor HUGO

Dans l'affreux cimetière,  Paris tremble, ô douleur, ô misère !  Dans l'affreux cimetière  Frémit le nénuphar.    Castaing lève sa pierre,  Paris tremble, ô douleur, ô misère !  Castaing lève sa pierre  Dans l'herbe de Clamar,    Et crie et vocifère,  Paris tremble, ô douleur, ô misère !  Et crie et...

3 pages - 1,80 ¤

« Le bord de la mer », livre III, XV, Victor Hugo

Note : 7/10

HARMODIUS  La nuit vient. Vénus brille.    L'ÉPÉE  Harmodius ! c'est l'heure.    LA BORNE DU CHEMIN  Le tyran va passer.    HARMODIUS  J'ai froid, rentrons.    UN TOMBEAU  Demeure.    HARMODIUS  Qu'es-tu ?    LE TOMBEAU  Je suis la tombe. - Exécute ou péris.    UN NAVIRE A L'HORIZON  Je suis la tombe aussi, j 'emporte les...

3 pages - 1,80 ¤

Livre III,3 - Hugo - Les Châtiments

Note : 7/10

  Tout comme « Apothéose « et « L'Homme a ri «, les deux poèmes qui le précèdent, cette «fable « prend pour cible l'Empereur Napoléon IH, dont elle ridiculise la prétention à la grandeux: Un jour, maigre et sentant un royal appétit, Un singe d'une peau de tigre se vêtit. Le tigre avait été méchant,...

2 pages - 1,80 ¤

Souvenir de la nuit du 4 - Les Châtiments - Hugo

Note : 7/10

Le poème dont ces vers sont extraits, est le noyau du second livre, intitulé: «L'ordre est rétabli «. Par la tragédie qu'il évoque, il souligne le caractère ironique d'un tel titre. L'enfant avait reçu deux balles dans la tête. Le logis était propre, humble, paisible, honnête; On voyait un rameau bénit sur un portrait. Une...

3 pages - 1,80 ¤

Les Châtiments de Victor HUGO

Note : 7/10

Les Châtiments sont la première oeuvre en vers de Victor Hugo pour laquelle il ait élaboré un plan : ce recueil est en effet divisé en parties qui déterminent un ordre symbolique, différent de l'ordre chronologique dans lequel les poèmes ont été écrits. En ordonnant ces poèmes dans une véritable construction où ils trouvent un supplément de sens,...

6 pages - 1,80 ¤

Les grands thèmes des Châtiments de Victor HUGO

Note : 7/10

Les Châtiments ne se réduisent pas aux attaques de leur auteur contre le tyran impérial et ses partisans. Ils sont aussi l'occasion pour Hugo de réfléchir sur son rôle de poète et sur sa situation d'exilé....

3 pages - 1,80 ¤

HUGO: L'homme et son oeuvre

Note : 7/10

La vie et l'oeuvre de Victor Hugo sont placées sous le signe de la totalité. De même que l'écrivain aura investi tous les genres, de la poésie au roman et au théâtre, en passant par l'essai, le pamphlet et la critique littéraire, l'homme engagé aura connu tous les régimes du XIXe siècle : le Premier Empire, la Restauration,...

3 pages - 1,80 ¤

Dans le récit autobiographique, à quoi serti l'aveu ? Pour répondre à cette question, vous vous appuierez sur des exemples précis tirés des livres I à IV des Confessions.

Note : 7/10

Le comble du dévoilement : l'aveu sur la sexualité. Dans Les Confessions, le premier aveu (les fessées de Mlle Lambercier) est d'ordre sexuel. L'aveu sexuel met le lecteur en contact avec ce qu'il y a de plus honteux, de plus inavouable. Culturellement, la chair, le sexe sont des objets tabous — on ne parle pas des réalités charnelles...

3 pages - 1,80 ¤

«Me regardant je me reconstruis systématiquement». En quoi cette remarque d'un auteur contemporain éclaire-t-elle votre lecture des Confessions (livres I à IV) ?

Note : 7/10

L'autobiographie reconstruit systématiquement au plan de l'art ce que le temps semblait avoir irrémédiablement détruit au plan de la vie. Une revanche sur le temps. L'autobiographie intervient à un âge avancé pour l'écrivain, Rousseau n'échappe pas à cette règle. A l'approche de la mort, la quête autobiographique est la volonté de ressaisir ce qui semblait devoir disparaître, ce que...

2 pages - 1,80 ¤

Le goût pour la nature dans LES CONFESSIONS DE ROUSSEAU

Note : 7/10

Un plaisir physique. Le premier grand voyage, entre Annecy et Turin, est une révélation (pp. 93-96) : Jean-Jacques, qui se présentait comme maladif (livre I), a le plaisir de sentir son corps bien portant ( «Jeune, vigoureux, plein de santé, de sécurité» , pp. 93-94). Cette sensation de bien-être est confirmée par la suite, lors du voyage à...

2 pages - 1,80 ¤

Pouvoirs de la lecture et des livres dans LES CONFESSIONS DE ROUSSEAU

Note : 7/10

Ces émotions confuses, que j'éprouvais coup sur coup, n'altéraient point la raison que je n'avais pas encore ; mais elles m'en formèrent une d'une autre trempe, et me donnèrent de la vie humaine des notions bizarres et romanesques, dont l'expérience et la réflexion n'ont jamais bien pu me guérir. (p. 37) Elle fait de Jean-Jacques un être d'une sensibilité...

2 pages - 1,80 ¤

L'amour et la sexualité dans LES CONFESSIONS DE ROUSSEAU

Note : 7/10

Une des audaces de Rousseau consiste à analyser l'origine de la sexualité en la faisant remonter à l'enfance, et à dégager dans la singularité de son comportement, des constantes, une cohérence. La découverte de la sexualité se fait lors d'expériences violentes, qui tourmentent l'enfant et plus encore l'adolescent. Même quand elle procure du plaisir, la chair, pour Rousseau,...

2 pages - 1,80 ¤

Un paysage alpestre et sauvage Livre IV, Folio (Gallimard), pp. 227-228 - LES CONFESSIONS DE ROUSSEAU

Note : 7/10

  Le coeur me battait de joie en approchant de ma chère Maman, et je n'en allais pas plus vite. J'aime à marcher à mon aise, et m'arrêter quand il me plaît. La vie ambulante est celle qu'il me faut. Faire route à pied par un beau temps, dans un beau pays, sans être pressé, ...

4 pages - 1,80 ¤

L'Enfer Est Tout Entier Dans Ce Mot: Solitude

Note : 7/10

Toutefois, la solitude possède des cotés bénéfiques dans le cas ou on s'en sert pour se ressourcer, se retrouver, faire le point sur notre vie. On peut être très bien dans la solitude car elle peut nous permettre de vivre avec soi-même, d'être en harmonie avec soi. On peut aussi « faire le vide...

4 pages - 1,80 ¤

Lecture analytique d'une charogne

Note : 7/10

  - référence à l’ode de Cassandre . ce poème est une déclaration d’amour et un éloge de l’art . En quoi ce poème est une déclaration d’amour ? Structure du poème :     • Les deux premières strophes forment une seule phrase , adressée à la femme aimée .     • Strophe 3,4,5,6,7,8,9 : discours descriptif     • Strophe 10,11,12 : retour au...

3 pages - 1,80 ¤

Lecture Analytique De L'Art Poétique De Verlaine, Jadis Et Naguère

Note : 7/10

  I) Une poésie didactique : l’art poétique a) Des conseils sur la forme et sur le sens Verlaine donne des conseils au lecteur qui voudrait devenir poète et cela se remarque dans le texte à travers ces différents éléments :  → Utilisation de l’impératif : V 2, 17, 21. → Des injonctions ( des ordres): « Il faut aussi que tu n’ailles...

13 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 854 855 856 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit