LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
448 - Qui n'a pas participé à la rédaction de l'Encyclopédie ?
A
Diderot
B
D'Alembert
C
Pascal
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

Les personnages de Laclos sont des libertins. Après avoir défini ce terme avec rigueur, vous montrerez ce qui caractérise la démarche du libertin.

D'après le Dictionnaire étymologique de la langue française de Bloch et Wartburg, le mot LIBERTIN viendrait d'un passage des Actes des Apôtres (VI, 9) qui évoque une secte juive ; mais le sens étymologique de ce terme s'est perdu. Sa ressemblance avec le latin LIBERTINUS, « esclave affranchi », lui valut d'être affecté, abusivement, du sens de «...

6 pages - 1,80 ¤

André Malraux, PRÉFACE AUX LIAISONS DANGEREUSES, roman de Pierre Choderlos de Laclos

 Préface aux Liaisons dangereuses  Le personnage significatif tel qu'il naît chez Laclos n'est pas un ambitieux : encore que son domaine soit très proche de celui de l'ambition, puisqu'il est celui de l'action sur les êtres. Ni la marquise ni Valmont n'ont envisagé le pouvoir politique comme moyen d'action : la société trop forte...

6 pages - 1,80 ¤

En quoi l'artiste est-il, selon vous, soumis aux données de l'histoire ?

||  Travail au brouillon 1. Introduction : formulation du problème. Dans quel sens pouvons-nous dire que l'artiste est lié aux données de l'histoire ? 2. Analyse de la relation de l'artiste à son temps : l'apprentissage de la technique et la formation de soi. 3. Dépassement de l'époque : nécessité de composer son oeuvre, de dégager les...

2 pages - 1,80 ¤

HUGO: Préface de Cromwell

  C'est alors que, l'œil fixé sur des événements tout à la fois risibles et formidables, et sous l'influence de cet esprit de mélancolie chrétienne et de critique philosophique que nous observions tout à l'heure, la poésie fera un grand pas, un pas décisif, un pas qui, pareil à la secousse d'un tremblement de terre,...

6 pages - 1,80 ¤

Louis, duc de Saint-Simon (1675-1755), MÉMOIRES

  Mémoires L'ancienne cour de la Reine sa mère, qui excellait à la savoir tenir', lui avait imprimé une politesse distinguée, une gravité jusque dans l'air de galanterie, une dignité, une majesté partout, qu'il sut maintenir toute sa vie, et lors même que, vers sa fin, il abandonna la cour à ses propres débris. Mais cette...

6 pages - 1,80 ¤

Rabelais, Tiers Livre: "Cependant, n'est pas débiteur qui veut; ne se fait pas de créanciers qui le veut... cette truandaille de monde qui ne prête rien. Par ma foi, je les hais bien !".

• Selon Panurge, l'ensemble des rapports, dans l'univers, est régi par des relations de dépendance et de réciprocité. En effet, tous les individus sont redevables à d'autres et il faut rendre grâce à ceux qui, consciemment, accroissent des relations en faisant des dettes. Il annonce le contenu de son éloge paradoxal en disant que, pour lui, les dettes...

4 pages - 1,80 ¤

Honoré de Balzac (1799-1850), UNE TÉNÉBREUSE AFFAIRE

  M. de Grandville ne plaida jamais que cette cause criminelle, mais elle lui fit un nom. D’abord, il trouva pour son plaidoyer cet entrain d’éloquence que nous admirons aujourd’hui chez Berryer. Puis il avait la conviction de l’innocence des accusés, ce qui est un des plus puissants véhicules de la parole. Voici les points principaux de sa défense rapportée en entier par...

5 pages - 1,80 ¤

De Gaulle : Appel du 18 juin 1940 à la BBC (analyse)

Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Infiniment plus que...

5 pages - 1,80 ¤

Histoire de la rhétorique

La rhétorique est un art oratoire qui se développe en démocratie. Elle naquit au début du Ve siècle avant Jésus-Christ à l'occasion des procès qui eurent lieu, en Sicile, après le retour sur leurs terres des anciens propriétaires expropriés par les tyrans Gélon et Hiéron. Les premiers rhéteurs furent donc des avocats. ...

1 page - 1,80 ¤

La critique de la société dans Candide

  Voltaire critique de nombreuses facettes de la société et cela à travers plusieurs passages et personnages. Quels sont ces critiques que Voltaire fait sur la société de son temps ? Dans une première partie nous analyserons la critique portée sur la religion puis dans une seconde partie, nous verrons la critique des mœurs de son temps. I/La critique de la...

3 pages - 1,80 ¤

Imre Kertész dit dans son discours du prix Nobel de 2002 : J'ai compris que l'espoir était un instrument du mal. D'après vous, est-ce le cheminement de cette compréhension d'un adolescent que racontent les deux romans au programme ?

  Il utilise alors la perversion pour se chercher lui-même. La perversion consisterait à utiliser l’autre pour sa propre formation, à faire de son corps un lieu d’expérimentation. C’est ce qu’il se passe avec Basini de différentes manières. D’abord, par la violence et l’humiliation de Basini par Reiting et Beineberg. Lorsqu’il est en groupe, Törless...

5 pages - 1,80 ¤

Commentaire «Je me ferai savant », du Bellay

  Du Bellay n'a pas connu le destin qu'il aurait pu espérer par son nom, de la famille d'un Cardinal. En réalité, il n'a eu qu'une vie médiocre, a eu du mal à réussir socialement. Mais c'est cette médiocrité qui va nourrir son oeuvre et le et qui va le rendre un des plus grand poètes...

3 pages - 1,80 ¤

Le personnage de Justin dans Madame BOVARY

Ils sont peu à pleurer la mort d'Emma. A l'ombre du gros chagrin de Charles, réfugié pour un temps dans le giron maternel, à quelques centaines de mètres à peine de la maison en deuil, dans le cimetière, « sur la fosse, entre les sapins, un enfant pleurait agenouillé, et sa poitrine, brisée par les sanglots, haletait dans...

1 page - 1,80 ¤

Le personnage de sieur Lheureux, marchand de nouveautés (dans Madame Bovary de Flaubert)

« Le sieur Lheureux, marchand de nouveautés », c'est ainsi, avant d'en faire un portrait plus détaillé, que Flaubert nous présente le personnage qui va conduire les Bovary à la faillite. Dans la petite communauté d'Yonville, ce Lheureux est un personnage à part. Il n'est pas de souche cauchoise, il est une sorte d'immigré, un redoutable spéculateur au sujet...

1 page - 1,80 ¤

Le martyre d'Hippolyte TAUTAIN (dans Madame Bovary de Flaubert)

Hippolyte est le valet d'écurie de l'auberge du Lion d'or. Il y a d'ailleurs, dans le choix de ce prénom par Flaubert, une sorte de double clin d'oeil ironique. C'est en effet le nom du fils de Thésée aimé de Phèdre (cf. Phèdre de Racine), autrement dit celui d'un héros mythologique, célèbre pour sa vaillance et ses qualités sportives,...

2 pages - 1,80 ¤

Le portrait du pharmacien Homais (Madame Bovary - Flaubert)

Homais, à qui il arrive d'exercer illégalement la médecine, fait preuve auprès de Charles d'une « cordialité obséquieuse », il cherche à se l'« attacher par des politesses » afin de « gagner sa gratitude et empêcher qu'il ne parle plus tard, s'il s'apercevait de quelque chose ». Il aura recours encore à la flatterie pour convaincre...

8 pages - 1,80 ¤

Portraits comparés de Rodolphe Boulanger et de Léon Dupuis (Madame Bovary - Flaubert)

Les amants d'Emma Bovary lui ressemblent et se ressemblent : ils préfèrent le désir et l'amour qu'ils éprouvent à la personne qui leur en inspire. Ce sont des bourgeois romantiques. Sourdes ou violentes, leurs passions sont provinciales, c'est-à-dire finalement sages et soucieuses de sauvegarder l'environnement social qui les protège d'un héroïsme auquel ils ne prétendent pas sérieusement. Comme...

3 pages - 1,80 ¤

Le portrait de Charles Bovary, officier de santé (personnage de Flaubert)

Un mystérieux personnage. Le personnage de Charles Bovary, sa psychologie, son destin, n'ont apparemment rien de bien mystérieux. C'est l'histoire banale d'un mari mal aimé, puis bafoué, d'un homme qui n'est pas à la hauteur, et de la paradoxale et pénible ascension qui le conduira jusqu'au sublime. Un sublime qui précédera sa déchéance, cette dégringolade brutale sur laquelle le...

7 pages - 1,80 ¤

Le personnage d'Emma BOVARY (Emma Rouault, épouse Bovary) - FLAUBERT

Note : 10/10

Une adolescente, victime de la littérature. Emma est une lectrice précoce, et les romans, « ces mauvais livres », selon sa belle-mère, l'accompagneront tout au long de sa courte existence. Dès le chapitre VI, qui retrace ses années au couvent des Ursulines, l'adolescente est présentée comme une victime de la littérature romantique qui va éveiller sa sensualité et construire autour...

1 page - 1,80 ¤

Desinit de Huis-clos de SARTRE: « Eh bien, continuons. »

Note : 10/10

  Nous sommes au dernier mouvement de la scène 5. La pièce est en passe de s'achever sur ce qui n'est qu'un éternel recommencement. GARCIN Le bronze... (Il le caresse). Eh bien, voici le moment. Le bronze est là, je le contemple et je comprends que je suis en enfer. je vous dis que tout était...

2 pages - 1,80 ¤

Fin de la 5ième scène: HUIS-CLOS de SARTRE

Note : 10/10

  Nous abordons le dernier mouvement de la scène 5. Tandis que le piège infernal se referme sur les personnages et que s'accroît le sentiment qu'il est sans issue, Garcin tente sa dernière chance. ESTELLE, doucement. Garcin ! GARCIN Tu es là? Eh bien, écoute, tu vas me rendre un service. Non, ne recule pas. Je...

3 pages - 1,80 ¤

Sartre : Huis-clos : Le piège et la pitié - scène 5

Note : 10/10

  Nous sommes au milieu de la scène 5, alors que vient d'avoir lieu le grand « déballage« qui a mis les âmes à nu. GARCIN C'est un piège. Ils vous guettent pour savoir si vous vous y laisserez prendre. INÈS Je sais. Et vous, vous êtes un piège. Croyez-vous qu'ils n'ont pas prévu vos paroles?...

2 pages - 1,80 ¤

Sartre: Huis-clos (scène 5)

Note : 10/10

  Nous sommes au troisième mouvement de la scène 5. La colère d'Inès explose après sa tentative ratée de séduire Estelle et, par dépit, prend Garcin pour cible. GARCIN [...] Nous allons nous rasseoir bien tranquillement, nous fermerons les yeux et chacun tâchera d'oublier la présence des autres. Un temps, il se rassied. Elles vont à...

2 pages - 1,80 ¤

Scène II, acte 5 - Huis-clos de Sartre

Note : 10/10

  Nous sommes au début du deuxième mouvement de la scène 5. Les personnages ont progressé dans leur prise de conscience et commencent à se faire à l'idée qu'ils sont en enfer. Après un moment de violence où ils ont tenté de s'arracher des aveux, vient un moment d'apaisement où vont se révéler des désirs...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire de Huis-clos de SARTRE: Acte I, scène 5

Note : 10/10

  Nous sommes au début de la longue scène 5 qui ne se terminera qu'au baisser du rideau. Pour tenter de comprendre pourquoi on les a réunis, les trois personnages viennent d'esquisser un bref bilan de leur existence. Mais ces présentations sont encore édulcorées de tout ce qu'ils entendent cacher et qu'ils vont devoir avouer...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 857 858 859 860 861 862 863 864 865 866 867 868 869 870 871 872 873 874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893 894 895 896 897 898 899 900 901 902 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit