LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
699 - Dans cette première strophe de « Correspondances », qu'établit le poète ? La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles ; L'homme y passe à travers des forêts de symboles Qui l'observent avec des regards familiers. Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 1857.
A
a) une analogie entre le monde sensible et le monde spirituel
B
b) une allégorie de la Nature qui est divinisée
C
c) une comparaison entre la nature et l'esprit
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
réponse a) Pour les symbolistes, le monde sensible est un mystère à déchiffrer par le biais des correspondances qui s'établissent entre les sensations. Le poète est une sorte de mage (de « voyant », dirait Rimbaud) à qui il est donné de pouvoir interpréter les « forêts de symboles » : intermédiaire entre les hommes et l'univers, il sait comprendre les « confuses paroles ».


Les nouveautés du site

ACTE III, SCÈNE 2 (Dom Juan de Molière)

Deux soeurs orphelines sont élevées l'une par Sganarelle, l'autre par Ariste Sganarelle, partisan de la contrainte, se fait détester de sa pupille, qu'il voudrait épouser. Ariste élève sa pupille avec bonté. Libre de fixer son choix, elle se prononce pour son tuteur, bien qu'il soit sexagénaire Les Fâcheux (1661) : comédie-ballet en trois actes et en vers composée pour...

1 page - 1,80 ¤

ACTE III, SCÈNE 1 - DOM JUAN de Molière

Le Médecin volant, La Jalousie du Barbouillé : saynètes en forme de farces, écrites à des dates indéterminées. L'Étourdi (1655), Le Dépit amoureux (1658) : comédies romanesques en cinq actes et en vers, imitées de modèles italiens. Les Précieuses ridicules (1659). Cette courte comédie en prose fut jouée en fin de spectacle après une représentation de Cinna. Deux précieuses, Cathos et...

2 pages - 1,80 ¤

ACTE II, SCÈNE 5 (Dom Juan de Molière)

En 1666, il abandonne les moustaches : Alceste ne saurait être confondu avec des grotesques comme Sganarelle ou Orgon. En 1668, nouvelle transformation, due cette fois à la maladie : sa silhouette amaigrie et voûtée, son teint blême, sa toux serviront à créer un nouveau type comique : Harpagon, Pourceaugnac, Argan. Il meurt le 17 février 1673, à...

1 page - 1,80 ¤

Commentaire de l'ACTE II, SCÈNE 4 (Dom Juan de Molière)

Il faut se le représenter bas sur jambes, la nuque courte, la tête large et enfoncée dans les épaules. Jusqu'en 1665, son visage bien rempli donnait une impression de santé. Mais à cette date, il tombe malade. Cette maladie est suivie de deux rechutes, la seconde fort grave. Dès lors il maigrit, il tousse. C'était un mime excellent,...

1 page - 1,80 ¤

Dom Juan de Molière: ACTE II, SCÈNE 3 (DON JUAN, SGANARELLE, PIERROT, CHARLOTTE)

Elle a vingt et un ans de moins que lui. Elle est jolie, mais légère et par elle il souffrira beaucoup. A partir de 1662, ses ennemis et ses rivaux se déchaînent contre lui, attaquant non seulement ses pièces, L'École des femmes, Tartuffe, Dom Juan, mais sa personne. Il trouve un appui auprès du roi,...

1 page - 1,80 ¤

ACTE II, SCÈNE 2 du Dom Juan de Molière

Pendant ces longues pérégrinations, Molière acquiert la connaissance d'un très vaste répertoire comique et tragique. Il se familiarise avec les procédés de la commedia dell'arte. Il observe les hommes. En 1658, après un séjour à Rouen, la troupe de Molière arrive à Paris. Protégée par Monsieur, frère du roi, elle obtient de jouer dans la salle du Petit-Bourbon. Le...

1 page - 1,80 ¤

Commentaire de l'ACTE II, SCÈNE 1 du Dom Juan de Molière

Il entre dans la troupe qu'elle fonde en 1643, l'Illustre-Théâtre, et prend le nom de MOLIÈRE. Trop fortement concurrencé, l'Illustre-Théâtre fait de mauvaises affaires. Molière, qui en est devenu le directeur, est même, pendant quelques jours, emprisonné pour dettes. Il décide alors de tenter sa chance en province et s'enrôle avec Joseph et Madeleine Béjart dans la troupe...

2 pages - 1,80 ¤

Dom Juan de Molière : ACTE I, SCÈNE 3 (commentaire)

JEAN-BAPTISTE POQUELIN est le fils d'un riche tapissier du quartier des Halles. La mort de sa mère et le remariage de son père marquent son enfance. Il reçoit chez les jésuites du collège de Clermont (Louis-le-Grand) une solide instruction, puis il étudie le droit. Il se lie avec une famille de comédiens, les Béjart. L'aînée des enfants, Madeleine,...

2 pages - 1,80 ¤

Dom Juan de Molière : ACTE I, SCÈNE 2 (commentaire)

Don Juan, impatienté, l'interrompt. Il s'agit pour l'heure de mener à bien ses projets amoureux. Sganarelle s'inquiète alors du Commandeur, tué six mois plus tôt par son maître. Don Juan élude — n'est-il pas bien tué ? — et revient à son dessein : rompre l'attachement de deux fiancés, fort épris l'un de l'autre, et enlever la belle...

2 pages - 1,80 ¤

Dom Juan de Molière : ACTE I, SCÈNE 1 (commentaire)

|| Le décor représente un palais avec sa façade, et, en second plan, un jardin magnifique. Le premier acte de Dom Juan ne comporte que trois scènes, mais chacune est assez longue. Il met en place personnages et intrigues, à travers une série de confrontations relatives au problème du mariage, et de l'abandon par Don...

2 pages - 1,80 ¤

L'oeuvre de Molière

||Une bonne partie du théâtre moliéresque est constituée de commandes royales ; en cinq ans (de 1667 à 1672) Molière dut contribuer dix fois aux plaisirs de la Cour. Il créa à cet effet un théâtre brillant, aristocratique, voire précieux, inventant la comédie élégante (amours romanesques, mythologiques ; galanteries raffinées, analyses subtiles du...

6 pages - 1,80 ¤

« DEMAIN, dès l'aube » de Victor HUGO

Le poète Victor Hugo a été profondément brisé par la mort de sa fille ainée, Léopoldine. Elle était sa muse, son inspiratrice et une jeune fille très mure pour son âge. Dans son recueil, Les Contemplations il lui offre un dernier hommage plus particulièrement au travers de ce poème : DEMAIN, des l'aube qui date du 3 septembre...

3 pages - 1,80 ¤

ROUSSEAU : L'HOMME

On sait qu'il y a eu longtemps une double légende de Rousseau. Pour les uns, c'était le fou paranoïaque, le primaire autodictate, le comédien de la vertu, le faux naturiste. Pour les autres, le Caton et le Socrate des temps modernes, le restaurateur de la famille et de la religion, le bon vieillard des Rêveries. La mauvaise méthode d'étude...

2 pages - 1,80 ¤

JEAN-JACQUES ROUSSEAU, DISCOURS SUR L'ORIGINE ET LES FONDEMENTS DE L'INÉGALITÉ PARMI LES HOMMES

En 1750, par le Discours sur les sciences et les arts, Jean-Jacques Rousseau a conquis la notoriété non seulement en emportant le premier prix de l'académie de Dijon mais en se démarquant des philosophes des Lumières : au lieu de célébrer comme eux le progrès des sciences et des arts, il s'y livre à la critique d'une civilisation...

3 pages - 1,80 ¤

DEFOE-TOURNIER : ROBINSON ET VENDREDI

Le 31 janvier 1709, les marins d'un navire de guerre anglais, le Duke, découvrent, sur une île de l'archipel Juan Fernandez dans le Pacifique, un inconnu vêtu de peaux de chèvre. L'homme s'appelle Alexandre Selkirk et a été abandonné, à la suite d'un différend avec le commandant de son navire, sur cette île déserte où il a survécu...

2 pages - 1,80 ¤

Progrès de l'esprit de l'Ingénu. L'exigence de liberté et de bonheur (chap. xiv) - Voltaire

Les deux captifs étaient fort d'accord sur l'injustice de leur captivité. « Je suis cent fois plus à plaindre que vous, disait l'Ingénu ; je suis né libre comme l'air ; j'avais deux vies, la liberté et l'objet de mon amour : on me les ôte. Nous voici tous deux dans les fers, sans en savoir la raison,...

2 pages - 1,80 ¤

Progrès de l'esprit de l'Ingénu L'exigence de vérité (chap. xiv) - Voltaire

L'Ingénu faisait des progrès rapides dans les sciences, et surtout dans la science de l'homme. La cause du développement rapide de son esprit était due à son éducation sauvage presque autant qu'à la trempe de son âme : car, n'ayant rien appris dans son enfance, il n'avait point appris de préjugés. Son entendement, n'ayant...

2 pages - 1,80 ¤

L'Ingénu chez les Bas-Bretons (chap. premier)

L'impitoyable bailli, qui ne pouvait réprimer sa fureur de questionner, poussa enfin la curiosité jusqu'à s'informer de quelle religion était monsieur le Huron ; s'il avait choisi la religion anglicane, ou la gallicane, ou la huguenote ? « Je suis de ma religion, dit-il, comme vous de la vôtre. — Hélas !...

2 pages - 1,80 ¤

L'amour dans L'Ingénu de Voltaire

L'Ingénu, conte philosophique, conte d'initiation, est aussi une histoire où le sentiment amoureux est à l'origine des actions, des conflits et des prises de conscience. L'amour entre le Huron et Mlle de Saint-Yves permet la rencontre entre nature et civilisation et témoigne du rêve voltairien de leur possible harmonie. Mais cet amour est aussi la victime et le...

2 pages - 1,80 ¤

Le personnage de L'Ingénu

Voltaire a choisi le personnage de l'Ingénu pour sa différence : il est non seulement le héros d'exception du conte traditionnel, doué de force et de beauté, qui transcende les obstacles et suscite l'aventure, mais aussi le « bon sauvage » dont l'irruption, en Basse-Bretagne ou à Versailles, crée un « choc des cultures » et permet, au...

3 pages - 1,80 ¤

VOLTAIRE ET LE DÉBAT SUR LE « BON SAUVAGE »

Cet engouement pour l'histoire de L'Ingénu, Huron « élevé chez les sauvages, puis chez les Anglais, instruit de la religion en Basse-Bretagne » (extrait du résumé par Voltaire de L'Ingénu), et voyageant à Versailles sous le règne de Louis XIV, s'explique en grande partie par la vogue du personnage du « bon sauvage » et par les débats...

1 page - 1,80 ¤

CHAPITRE 30 et les leçons de Candide de Voltaire

||Candide — maintenant que Cunégonde enlaidie ne peut plus donner un but à sa destinée — est saisi par le doute et la conscience que la réalité diffère du rêve. Sans doute le mariage avec Cunégonde le flatte-t-il : il prendra la place que tenait le baron Thunder-ten-Tronckh en renvoyant son insupportable fils aux...

4 pages - 1,80 ¤

CHAPITRE 29 (Voltaire - Candide ou l'Optimisme)

||Candide — maintenant que Cunégonde enlaidie ne peut plus donner un but à sa destinée — est saisi par le doute et la conscience que la réalité diffère du rêve. Sans doute le mariage avec Cunégonde le flatte-t-il : il prendra la place que tenait le baron Thunder-ten-Tronckh en renvoyant son insupportable fils aux...

1 page - 1,80 ¤

CHAPITRE 28 (Voltaire - Candide ou l'Optimisme)

« Je suis toujours de mon premier sentiment [...] car enfin je suis philosophe : il ne me convient pas de me dédire, Leibniz ne pouvant pas avoir tort »...

1 page - 1,80 ¤

CHAPITRE 27 (Voltaire - Candide ou l'Optimisme)

Le comique de mots foisonne dans le chapitre. Candide donne noblement au chef de la chiourme du « seigneur » et du « Monsieur le lévanti patron », pour s'entendre qualifier en retour de « Chien de chrétien ». Ses questions aux deux miraculés ne sont pas moins drôles : « comment ne vous ai-je pas tué, mon...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit