LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
766 - Quelle est la thèse défendue par Rousseau dans la lettre suivante ? [...] J'espère qu'ayant à vous offrir des excuses et de l'argent, ma lettre ne saurait être mal reçue. J'apprends que Mlle de Cléry a envoyé de Blois un panier à une bonne vieille femme, nommée Mme Levasseur, et si pauvre qu'elle demeure chez moi ; que ce panier contenait, entre autres choses, un pot de vingt livres de beurre ; que le tout est parvenu, je ne sais comment, dans votre cuisine ; que la bonne vieille, l'ayant appris, a eu la simplicité de vous envoyer sa fille, avec la lettre d'avis, vous redemander son beurre, ou le prix qu'il a coûté ; et qu'après vous être moqués d'elle, selon l'usage, vous et Mme votre épouse, vous avez, pour toute réponse, ordonné à vos gens de la chasser. J'ai tâché de consoler la bonne femme affligée, en lui expliquant les règles du grand monde et de la grande éducation ; je lui ai prouvé que ce ne serait pas la peine d'avoir des gens, s'ils ne servaient à chasser le pauvre, quand il vient réclamer son bien ; et, en lui montrant combien juste et humanité sont des mots roturiers, je lui ai fait comprendre, à la fin, qu'elle est trop honorée qu'un comte ait mangé son beurre. Elle me charge donc, Monsieur, de vous témoigner sa reconnaissance de l'honneur que vous lui avez fait, son regret de l'importunité qu'elle vous a causée, et le désir qu'elle aurait que son beurre vous eût paru bon. Que si par hasard il vous en a coûté quelque chose pour le port du paquet à elle adressé, elle offre de vous le rembourser, comme il est juste. Je n'attends là-dessus que vos ordres pour exécuter ses intentions, et vous supplie d'agréer les sentiments avec lesquels j'ai l'honneur d'être, etc. Jean-Jacques Rousseau, Lettre au Comte de Lastic, décembre 1754.
A
a) Il cherche à excuser la conduite de Mme Levasseur.
B
b) Il désapprouve profondément la conduite du comt
C
c) Il se sert d'une anecdote vécue pour en tirer une r&ea
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Cette lettre de Rousseau est un bon exemple d'une stratégie argumentative reposant sur l'emploi de l'implicite. En effet, sur le plan formel, tous les indices d'une lettre de remerciement et les marques de respects sont présents. Mais le lecteur perçoit vite la subjectivité de Rousseau et certains termes employés dans une tonalité ironique (« elle est trop honorée qu'un comte ait mangé son beurre », « le désir qu'elle aurait que son beurre vous eût paru bon ») lui confirment que Rousseau ne cherche pas du tout à convaincre ou persuader le comte de Lastic, mais bien à lui marquer le mépris qu'il a pour sa conduite (« [...] lesquels j'ai l'honneur d'être, etc. »).


Les nouveautés du site

En quoi les membres du courant littéraire du romantisme ont-ils réussi à influencer par leur adhésion à ce mouvement l'évolution de la société humaine ?

Le romantisme né au XIXème siècle est ce que l'on appelle un mouvement littéraire. De nombreux auteurs de cette époque sont réunis dans ce courant littéraire. C'est une tendance intellectuelle sur la situation politique et artistique du moment. Alfred Musset, adepte de c e mouvement, dans son oeuvre intitulée La Confession d'un enfant du siècle, décrit la génération...

3 pages - 1,80 ¤

Jeanne BOURIN: " A notre époque, la musique triomphe enfin de sa soeur, la poésie. Le rythme l'a emporté sur la rime".

||3. Pour J. Bourin, la poésie, aujourd'hui délaissée au profit de la musique, n'est pas morte pour autant, car elle seule peut nous ouvrir la porte d'un monde ancien et enchanté, d'émotion et de noblesse.||...

1 page - 1,80 ¤

"Tout nous commande, tout nous presse, tout nous prescrit ce que nous avons à faire, et prescrit de le faire automatiquement" Paul VALERY

||Nous vivons à l'époque de la robotisation et le problème semble plutôt être de trouver du travail à tout le monde. Mais on peut aussi s'inquiéter de la déshumanisation de notre société : l'homme est réduit à n'être lui-même que le rouage d'une machine qui le dépasse. C'est ce que Charlot montrait dans Les...

1 page - 1,80 ¤

Dans quelle mesure le récit est-il parfois plus fascinant que la réalité et en quel sens lui est-il parfois inférieur ?

Pour M. Butor, il y a deux types de récits : les récits véridiques et donc vérifiables, et les récits fictifs. Au sein des récits fictifs, il établit une distinction entre les récits fantastiques, contes, etc., qui ne prétendent pas à la vérité, et le récit romanesque qui, tout en étant fictif, ressemble aux récits véridiques. Le récit...

1 page - 1,80 ¤

"L'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir" Chateaubriand.

S'agrandir n'est pas seulement augmenter en taille ou en nombre. Pour Chateaubriand, si « l'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir », c'est qu'il s'agit d'une croissance morale, de l'art et de l'intimité spirituelle des individus. Nous verrons qu'en effet le voyage peut handicaper le développement des nations, que la diversité des cultures apporte un enrichissement qui...

1 page - 1,80 ¤

Albert Samain: Mon enfance captive a vécu dans des pierres

  Mon enfance captive a vécu dans des pierres, Dans la ville où sans fin, vomissant le charbon, L’usine en feu dévore un peuple moribond. Et pour voir des jardins je fermais les paupières... J’ai grandi ; j’ai rêvé d’Orient, de lumières, De rivages de fleurs où l’air tiède sent bon, De cités aux noms d’or, et,...

2 pages - 1,80 ¤

Hugo, Les Misérables, IV, 3, chapitre 3

Il y avait un banc de pierre dans un coin, une ou deux statues moisies, quelques treillages décloués par le temps pourrissant sur le mur ; du reste plus d'allées ni de gazon ; du chiendent partout. Le jardinage était parti, et la nature était revenue. Les mauvaises herbes abondaient, aventure admirable pour un pauvre coin de terre....

1 page - 1,80 ¤

BALZAC : Petites misères de la vie conjugale - LES AMBITIONS TROMPÉES. § 1. L'ILLUSTRE CHODOREILLE.

Pour être parfaitement compris, le jeune Adolphe de Chodoreille voulait faire parler de lui, devenir célèbre, être quelque chose. Ceci donc s’adresse à la masse des ambitieux amenés à Paris par tous les véhicules possibles, soit moraux, soit physiques, et qui s’y élancent un beau matin avec l’intention hydrophobique de renverser toutes les renommées, de se bâtir...

2 pages - 1,80 ¤

Blaise Cendrars : L'Or

[Le héros de L'Or, Johan August Suter, est parti pour l'Amérique dans la première moitié du XIX° siècle pour y faire fortune. D'abord fermier dans le Missouri, il s'intéresse beaucoup à ce que racontent les gens de passage qu'il accueille dans son domaine.]    Un jour, il a une illumination. Tous, tous les voyageurs qui...

2 pages - 1,80 ¤

JEAN-JACQUES ROUSSEAU, Les Confessions, Livre IV: La découverte de Paris

( Jean-Jacques Rousseau, qui a passé sa jeunesse en Suisse, découvre Paris à l'âge de 19 ans. ) Combien l'abord de Paris démentit l'idée que j'en avais ! La décoration extérieure que j'ai vue à Turin, la beauté des rues, la symétrie et l'alignement des maisons, me faisaient chercher à Paris autre chose encore. Je...

3 pages - 1,80 ¤

Molière: Le misanthrope, acte II, scène 1

ALCESTE Mais moi, que vous blâmez de trop de jalousie,   Qu’ai-je de plus qu’eux tous, Madame, je vous prie ? CÉLIMÈNE Le bonheur de savoir que vous êtes aimé. ALCESTE Et quel lieu de le croire a mon cœur enflammé ? CÉLIMÈNE Je pense qu’ayant pris le soin de vous le...

3 pages - 1,80 ¤

François-René de CHATEAUBRIAND, Mémoires d'outre-tombe , livre premier, 8.

Dans le premier livre des Mémoires d'outre-tombe , François-René de Chateaubriand (1768-1848) retrace son enfance bretonne.    Il évoque ici les jeux inspirés par un camarade espiègle, Gesril, sur la grève de Saint-Malo.    Nous étions un dimanche sur la grève, à l'éventail de la porte Saint-Thomas (1) à l'heure de la marée....

3 pages - 1,80 ¤

Philippe Jaccottet: PENSÉES SOUS LES NUAGES

Maintenant nous montons dans ces chemins de montagne,  parmi des prés pareils à des lisières  d'où le bétail des nuages viendrait de se relever  sous le bâton du vent.  On dirait que de grandes formes marchent dans le ciel.  La lumière se fortifie, l'espace croît,  les montagnes ressemblent de moins en moins à des murs,  elles...

3 pages - 1,80 ¤

En vous appuyant sur l'oeuvre ou les oeuvres étudiées, vous direz à quelle maîtrise parvient, selon vous, le héros d'un roman d'apprentissage.

La notion d'apprentissage suppose nécessairement celle de maîtrise : un apprenti est quelqu'un qui devra devenir, plus tard, un maître. Mais à quelle maîtrise parviennent les héros de ces romans ? S'essayant d'abord à la maîtrise du réel, ils seront vite renvoyés à la maîtrise d'eux-mêmes, avant de comprendre que la maîtrise est peut-être une illusion, et que...

2 pages - 1,80 ¤

« Après avoir exclu la pédagogie politique des fonctions de la littérature, j'en viens à affirmer que je crois en un type d'éducation passant par la littérature, un type qui ne peut produire ses effets que s'il s'agit d'une éducation indirecte et difficile. » Italo Calvino, La Machine littérature, 1982. En quoi cette affirmation d'I. Calvino vous paraît-elle s'appliquer aux romans d'apprentissage du xix' siècle, et en particulier à ceux que vous avez étudiés ?

Les expressions « roman d' apprentissage » ou « d'éducation » supposent un parcours du héros, et son éventuelle formation. Mais le roman, plus encore que l'un de ses personnages, n'a-t-il pas pour fonction de former son lecteur ? C'est ce que pense I. Calvino, en prévenant toutefois que cette éducation ne sera pas « politique », et...

2 pages - 1,80 ¤

Le roman d'apprentissage au XIXe siècle

La notion de « roman d'apprentissage au XIXe siècle » recouvre plusieurs types différents de romans, selon qu'on l'entende au sens strict ou au sens élargi. C'est avec Goethe, et le roman Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister, que le genre est fondé : il repose sur la notion centrale de Bildung, théorisée par l'Allemand Morgenstern, et que...

1 page - 1,80 ¤

On considère souvent que les personnages des contes de Voltaire sont des marionnettes. Quel sens donnez-vous à ce mot ? Appréciez et discutez sa valeur en vous référant à un conte de Voltaire de votre choix.

Introduction Les marionnettes évoquent les spectacles joyeux de notre enfance, monde merveilleux et parfois caricatural de Guignol. Mais elles qualifient aussi péjorativement des individus ou des personnages. Peut-on qualifier ainsi les personnages des contes de Voltaire ? S'ils en ont des caractéristiques, ils ne sont pas que cela et méritent une définition plus spécifique. Ils sont des personnages hétéroclites...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi le conte de Voltaire que vous avez étudié vous paraît-il philosophique ?

La philosophie se définit étymologiquement comme l'amour ou la quête de la sagesse. Voltaire fut lui-même un grand philosophe du siècle des Lumières. Il cherchait à éclairer le monde d'une nouvelle sagesse, délivrée de l'obscurantisme, du fanatisme, et tournée vers une religion et une société tolérantes, de progrès. Or ses contes mettent bien en oeuvre une recherche de...

2 pages - 1,80 ¤

Le conte voltairien

Les contes de Voltaire sont-ils comparables à La Belle au bois dormant, ou à Blanche-Neige ?La question peut paraître saugrenue, tant il est évident que ces textes ne relèvent pas du même registre. Pourtant, les uns comme les autres sont appelés « contes »... Il faut donc d'emblée distinguer entre les contes merveilleux, ceux de Perrault, par exemple,...

1 page - 1,80 ¤

Dans son livre, L'Homme en procès, Pierre-Henri Simon s'interroge: « Qu'est-ce que le tragique, sinon le sentiment d'une résistance obscure et insensée contre laquelle se brise la force de la liberté et de la raison qui est dans l'homme ? » En quoi votre connaissance des tragédies de Racine vous permet-elle de comprendre et d'illustrer ces propos ?

Les personnages sont cependant vaincus par une force d'inertie, qui leur est intérieure. C'est Titus lui-même qui se châtie, en décidant de renoncer à Bérénice, plutôt que de renoncer à Rome : « Maître de l'univers, je règle sa fortune. / Je puis faire les rois, je puis les déposer. / Cependant, de mon coeur, je ne puis...

2 pages - 1,80 ¤

Quelles sont les connotations du monstre et de la monstruosité dans la tragédie de Racine ?

Les Romains appelaient monstrum tout ce qui était prodige, mais aujourd'hui on comprend plus volontiers ce mot comme tout ce qui est anormal ou effrayant. Quelles sont les connotations du monstre et de la monstruosité dans la tragédie de Racine ? Nous verrons d'abord comment le prodige se manifeste. Puis nous serons amenés à voir que la monstruosité...

2 pages - 1,80 ¤

La tragédie de Racine

Pour comprendre la tragédie racinienne, plusieurs retours en arrière sont nécessaires : d'une part, comme toute la tragédie française du XVIIe siècle, elle se fonde dans l'Antiquité grecque. Le dramaturge y trouve à la fois des modèles théoriques, et en particulier la notion de « catharsis », de purification, et des modèles de sujets et de pièces. D'autre...

1 page - 1,80 ¤

Justifiez une activité extra-scolaire à laquelle vous vous adonnez avec passion.

Depuis la classe de CM2, je pratique la natation deux fois par semaine durant deux heures. C'est une activité dont je ne pourrais me passer car j'ai vraiment l'impression qu'elle me détend et me fortifie. J'ai d'ailleurs atteint un niveau très correct dans les quatre nages : papillon, dos crawlé, brasse et crawl. Mon entraîneur m'a donc proposé...

1 page - 1,80 ¤

Vous essayez de convaincre vos parents de vous acheter un téléphone portable.

À la fin de mon année de Troisième qui avait été meilleure que les années précédentes, mes parents étaient satisfaits de moi ; bien sûr il y avait encore les résultats du Brevet que l'on ne connaissait pas alors mais enfin tout le monde était assez confiant. Aussi, avant même la proclamation des résultats de l'examen mes parents...

1 page - 1,80 ¤

Faut-il aider autrui ou éviter de se mêler des affaires des autres ? (Sous la forme d'un dialogue)

Circonstances qui ont provoqué cette discussion : À l'occasion d'une discussion durant le cours d'Histoire sur les événements qui ont eu lieu au Kosovo, deux de mes camarades donnent leur point de vue sur l'attitude à avoir face au drame qui se déroule pas très loin de nos frontières. Leurs opinions divergent totalement et j'essaie à diverses reprises d'intervenir...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 903 904 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit