Rapports de la Science et de la Philosophie.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les vocations intellectuelles et les aptitude ... L’attention. >>


Partager

Rapports de la Science et de la Philosophie.

Cours

Aperçu du corrigé : Rapports de la Science et de la Philosophie.



Publié le : 12/11/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Rapports de la Science et de la Philosophie.
Zoom

De pareilles opinions, citées parmi des centaines d\'autres semblables, sont exagérément sommaires. Elles n\'ont pas empêché la Philosophie générale de continuer à vivre et à prospérer. A l’époque immédiatement contemporaine, elle a même conquis, après un discrédit passager, une place de premier plan. A ce point que, nous l’avons dit, sous le nom de Philosophie (tout court) on entend très souvent, par convention, la Métaphysique...

 

Définir dans les grandes lignes l’objet et les méthodes de la Métaphysique est chose impossible. Vers la fin du long article consacré à ce



Un dernier mot à ce sujet ; il ne nous servirait à rien, bien sûr, et surtout dans ce petit livre, de protester contre l’emploi du mot Philosophie (sans adjonction de l’adjectif : générale) pour désigner la Métaphysique. Si nous jugeons fâcheux cet usage, c’est qu’il peut prêter à confusion ; car l’acception courante (et très large) demeure, tant dans les Facultés des Lettres que dans les collections d’ouvrages (et dans les programmes scolaires) de nommer « Philosophie » une grande variété d’études (Psychologie, Logique, Morale, Sociologie, Esthétique, etc., etc...).

 

Il. — LA PHILOSOPHIE DES SCIENCES.

 

On a beaucoup critiqué Aug. Comte pour avoir conçu la philosophie (positive) comme un effort pour coordonner les résultats généraux des sciences particulières : un ensemble d’études (dit-il en substance) présentant un haut degré de généralité, un système général de conceptions sur l’ensemble des phénomènes



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Rapports de la Science et de la Philosophie. Corrigé de 2059 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Rapports de la Science et de la Philosophie." a obtenu la note de : aucune note

Rapports de la Science et de la Philosophie.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit