NoCopy.net

David Livingstone par J.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< David Livingstone Livingstone naquit dans u ... Louis Lumière A l'âge de dix-sept ans, Loui ... >>


Partager

David Livingstone par J.

Culture générale

Aperçu du corrigé : David Livingstone par J.



Publié le : 5/4/2015 -Format: Document en format HTML protégé

David Livingstone

par J.
Zoom

David Livingstone

par J.-N.-L. Baker
Professeur au Jesus College, Oxford

David Livingstone naquit le 19 mars 1813 à Blantyre, sur les bords de la
Clyde. A l'âge de dix ans, il fut placé dans une filature de coton où, à
dix-neuf ans, il devint fileur ; son salaire lui permit alors de suivre des
cours à l'Université de Glasgow. En 1838, il offrit ses services à la Société
des missions de Londres. De retour à Glasgow, Livingstone obtint, le 16
novembre 1840, sa licence en médecine et chirurgie. Consacré missionnaire
quatre jours plus tard, il s'embarqua, le 8 décembre, à destination de
l'Afrique du Sud.
Ce fut un long voyage de cinq mois, dont Livingstone profita pour
apprendre à faire des observations lunaires à l'aide d'un quadrant. A la baie
d'Algoa, il débarqua et se rendit de là au poste missionnaire du Dr Moffat, à
Kuruman, dans le Bechuanaland, couvrant sept cents milles en char à
boeufs. Le Dr Moffat, se trouvant encore en Angleterre, avait laissé pour le
nouveau missionnaire des instructions assez vagues. Cependant,
Livingstone se rendit rapidement compte qu'un champ de travail plus
intéressant l'attendait au nord, et après un premier voyage de
reconnaissance, il finit par s'établir à Mabotsa où, en 1844, il amena sa jeune
femme, Mary Moffat. Mais il se vit bientôt obligé d'en partir et il remonta
plus au nord, à Tshonwane.
Une grande sécheresse le contraignit encore à se remettre en route ; il se
rendit sur les rives du Koloben, où le chef indigène le suivit avec tout le
peuple de Tshonwane. Livingstone ayant pu dès lors se convaincre que
l'aridité croissante de cette région d'Afrique et la faible densité de sa
population la rendaient peu propre à l'établissement d'un poste
missionnaire, il se proposa de continuer à avancer au nord où, lui avait-on
dit, les terres étaient meilleures et plus peuplées. D'autre part, l'attitude
politique des Boers interdisait au Transvaal l'activité missionnaire anglaise.
Le 1er juin 1849 donc, Livingstone partit avec deux Anglais, Oswell et
Murray, à la recherche d'un lac dont on lui avait signalé l'existence ; il en fut
récompensé par la découverte, au début d'août, du lac Ngami et par la
nouvelle qu'au nord, le pays était couvert de forêts, qui le différenciaient
complètement de l'aride désert de Kalahari. Livingstone fit un second
voyage vers ce lac en 1850 et, au cours d'un troisième voyage, Livingstone
et Oswell découvrirent le Zambèze.

Livingstone était dès lors fermement résolu à explorer cette région de
l'Afrique. Craignant que le climat ne convienne pas à sa femme et à ses
jeunes enfants et que les conditions politiques de son ancien poste
missionnaire ne soient pas de tout repos, il se rendit au Cap, afin d'y
préparer le retour de sa famille en Angleterre. Il y reçut alors des
instructions de l'astronome royal en mission au Cap, fit ses provisions et, en
juin ...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : David Livingstone

par J. Corrigé de 2311 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "David Livingstone par J." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

David Livingstone par J.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit