LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Léonard de Vinci Fils naturel, Leonardo di ... L'oeuvre de Lippi Une cinquantaine de table ... >>


Partager

Léonard de Vinci par Lionello Venturi Professeur d'histoire de l'art à l'Université,

Culture générale

Aperçu du corrigé : Léonard de Vinci par Lionello Venturi Professeur d'histoire de l'art à l'Université,



Publié le : 5/4/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Léonard de Vinci

par Lionello Venturi
Professeur d'histoire de l'art à l'Université,
Zoom

Léonard de Vinci

par Lionello Venturi
Professeur d'histoire de l'art à l'Université, Rome

Comme toutes les grandes personnalités de l'histoire qui, bien que
dépassant la civilisation qui les a produites, représentent typiquement cette
civilisation, Léonard, cependant si actuel, personnifie la crise de
l'humanisme, la crise de la religion de l'homme qui eut lieu à la fin du
XVe siècle. Toute la force de transcendance de la vie terrestre que le moyen
âge avait développée avait été concentrée par l'humanisme dans l'homme
considéré comme centre de l'univers et créateur de toutes choses sur cette
terre, à la ressemblance du Créateur de l'univers. Mais vers la fin du
XVe siècle, à Florence, cette foi en l'homme s'effondra, et les regards se
tournèrent vers la nature avec une si grande attention qu'ils découvrirent
les nouvelles " proportions " de l'être humain comme parcelle de l'univers.
Après la découverte de l'homme vint la découverte de la nature.
Pour les hommes de la fin du XVe siècle, un tel changement de direction
spirituelle assuma un caractère tragique : dans le monde moral, il prépara
la Réforme, dans le monde intellectuel une première discrimination apparut
entre l'art et la science.
L'une des conséquences de la foi en l'homme de la période de l'humanisme
fut d'exalter les artistes comme capables de guider la science en tant que
champions du dessin, de la géométrie, de la perspective, de l'anatomie.
Rarement dans l'histoire, art et science furent confondus comme à Florence
au XVe siècle ; ce fut alors que la méthode mathématique prit le dessus
dans le domaine de la science et qu'elle se sépara nettement de la méthode
imaginative qui est le propre de l'art.
Léonard de Vinci, lui aussi, partit du dessin pour atteindre à la
connaissance scientifique et revendiqua explicitement pour le dessin le
mérite des connaissances qu'il avait acquises. Toutefois, son impulsion
comme savant fut telle qu'il surpassa tous ses contemporains et ses
prédécesseurs dans la réalisation de découvertes scientifiques.
Dans ce processus de l'art à la science, Léonard arriva à un point où le
calcul mathématique devait prévaloir sur l'imagination, c'est-à-dire où l'art
et la science bifurquaient. Léonard suivit les deux routes, mais il était trop
sensible pour les confondre. Ce n'est pas avec des mots qu'il les sépara,
mais par des actes, c'est-à-dire qu'il représenta dans ses peintures ce qu'il

sentait ou aimait, ce dont il rêvait, mais non pas ce qu'il connaissait du
monde.
De tout ce qu'il se proposait de réaliser comme artiste, Léonard voulut fixer
les lois scientifiques. Pour peindre, il créa une théorie de la perspective ;
pour construire un corps humain, il organisa une science anatomique ; pour
colorer, il formula une théorie des ombres ; pour représenter une plante, il
déduisit des lois botaniques de ses observations empiriques, et ainsi de
suite, s'éloignant toujours de plus en plus de sa première thèse jusqu'à s'en
détacher complètement pour pénétrer la mécanique, la géologie,
...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2434 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Léonard de Vinci par Lionello Venturi Professeur d'histoire de l'art à l'Université," a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit