LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< céder (tableau de conjugaison) INDICATIF Prés ... Cedar Rapids V. >>


Partager

céder v.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : céder v.



Publié le : 12/7/2014 -Format: Document en format HTML protégé

céder v.
Zoom
céder v. tr. et intr. (lat. cedere «s'en aller»). [V. céder. Dans la prononciation, le [e] se change en [R] lorsqu'il se
trouve devant une syllabe muette. Mais le changement orthographique é/è n'a lieu qu'au présent (de l'indic., du subj.
et de l'impér.): je cède, nous cédons, ils cèdent; que je cède, que nous cédions; cède, cédons. En revanche, on écrit:
je céderai [sRdTr e/R]. (tableau de conjugaison)] E v. tr. dir. 1. Abandonner, laisser qqch. à qqun. Céder sa place.
Céder la parole à un orateur. Céder du terrain: battre en retraite; au fig., transiger. Céder le pas: laisser passer qqun;
au fig., donner la prééminence (à). / Fig. Ne le céder en rien: ne pas être inférieur. Sa beauté ne le cède en rien à
celle de ses rivales. 2. Offrir ou vendre une chose à qqun. Il a cédé son domaine. E v. tr. indir. Ne pas résister
(moralement ou physiquement). Céder à la tentation, aux plaisirs des sens. Une femme qui cède à un homme, qui se
donne à lui. E v. intr. Ne plus tenir, lâcher sous une pression. Après une brève résistance, l'ennemi a cédé. Le toit a
cédé sous le poids de la neige.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 201 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "céder v." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit