LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: BALANÇANT, -ANTE, participe prése ... Définition: BALANCÉ, -ÉE, participe passé, ad ... >>


Partager

Définition: BALANCE, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: BALANCE, substantif féminin.



Publié le : 1/11/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:
BALANCE, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: BALANCE, substantif féminin.




Définition:
BALANCE, substantif féminin.
I.— Instrument de mesure.
A.— Mesure du poids.
1. Instrument servant à peser, à mesurer la masse d'un corps par référence à un système étalon :
Ø 1. Ses expériences se bornent à celles d'une balance à cadran, ou quelques badauds vont s'assurer du poids de leur corps;...
VICTOR-JOSEPH ÉTIENNE, DIT DE JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, tome 5, 1814, page 136.
Ø 2. Une tête de veau, mordant sa langue, une cravate rouge sur les poils bruns du cou tranché, égouttait du sang sur le dos rose d'un mouton entier. Les poids de cuivre et les plateaux de balance luisaient sur marbre blanc.
PIERRE HAMP, Vin de Champagne, 1909, page 79.
Ø 3. Dans l'autre salle, on criait des noms. Alors, un de ceux-là marchait sur ses pieds déchaussés, avec un bruit comme en font les bêtes. Comme il entrait là-bas, on entendait : « Pesez-le! » Le poids grinçait sur le fléau de la balance : — Cinquante kilos, on disait.
JEAN GIONO, Le Grand troupeau, 1931, page 130.
— TURFISME. Salles des balances ou simplement balances. Salle où l'on pèse les jockeys avant et après la course.
SYNTAXE : (Types de balances, suivant l'usage auquel on les destine et les mécanismes de leur fonctionnement). Balance de P. Curie, de Roberval; balance pèse-lettre, romaine, de Quintenz; microbalances; balance automatique, argyrométrique (M. GASNIER, Dépôts métalliques directs et indirects, 1927, page 342), hydrostatique (A. BRONGNIART, Traité des arts céramiques, 1844, page 220).
2. [La balance comme symbole] La balance figure dans certaines représentations à caractère symbolique.
a) Symbole de la Justice, représenté par deux plateaux suspendus à un fléau :
Ø 4. Les uns le [public] représentent comme un divin génie, qui tient à la main le glaive et la balance de Thémis, juge les prétentions des auteurs, et condamne sans appel les mauvais ouvrages; (...). Les autres le représentent comme un monstre hideux,...
VICTOR-JOSEPH ÉTIENNE, DIT DE JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, tome 1, 1811, page 124.
b) Symbole du Septième signe du Zodiaque :
Ø 5. Mais lorsque l'astre du jour, atteignant la balance et le serpent céleste ou les signes d'automne, passe dans l'autre hémisphère, alors il livre par sa retraite nos régions aux rigueurs de l'hiver, aux vents impétueux et à tous les ravages que le génie malfaisant des ténebres exerce dans le monde.
CHARLES-FRANÇOIS DUPUIS, Abrégé de l'origine de tous les cultes, 1796, page 314.
B.— Par analogie.
1. Appareil servant à mesurer des forces autres que les poids et ayant leur application dans des domaines particuliers. Balance électromagnétique, électrodynamique, manométrique :
Ø 6. La force produite par la pression des gaz de la poudre [dans une bouche à feu] se mesure (...) directement par l'emploi des crushers ou de la balance manométrique;...
ALFRED LEDIEU, ERNEST CADIAT, Le Nouveau matériel naval, tome 1, 1890, page 2.
2. Instrument ou dispositif rappelant la balance par sa forme ou par le principe d'équilibre de son fonctionnement.
— PÊCHE. Petit filet plat dont la forme rappelle un plateau de balance, utilisé pour pêcher les crevettes, les écrevisses... Dépêchez-vous, Monsieur Fanning, nous allons poser des balances dans le ruisseau (FRANÇOIS MAURIAC, Asmodée, 1938, III, I, page 93 ).
— TECHNOLOGIE. [En parlant d'une machine à vapeur] :
Ø 7. On a donné le nom spécial de balance à l'ensemble de l'appareil formé par les ressorts, leurs tiges et leurs fourreaux.
ALBERT HERDNER, Construction et conduite des locomotives à vapeur, page 112.
3. Appareil permettant des mesures ou des calculs numériques particuliers.
— CHIMIE. Balance d'Arndt. " Balance automatique et enregistreuse conçue pour mesurer de façon continue la densité du gaz carbonique dans les fumées " (Dictionnaire français de médecine et de biologie (ALEXANDRE MANUILA, LUDMILLA MANUILA, M. NICOLE, H. LAMBERT) tome 1 1970). Balance de sorption :
Ø 8. Par une « balance de sorption » de Mc Bain et Bakr, (...) on a mesuré la sorption de vapeurs d'acétone...
Le Journal de physique et le radium. 1931, page 175D.
— ÉLECTRICITÉ. Balance de courant :
Ø 9. La « balance de courant » employée pour la première fois en 1911, (...) a été un peu modifiée et utilisée pour la détermination de la valeur absolue de l'ampère.
Le Journal de physique et le radium. 1935, page 7D.
II.— Par métaphore ou au figuré. [Implique la notion de jugement ou d'équilibre]
A.— Action de juger.
1. [Concerne l'exercice d'un pouvoir de justice divine ou humaine (confer I A 2)] :
Ø 10. Le soin de ces intérêts doit donc être remis à ceux qui peuvent s'en occuper, aux tribunaux, (...) qui ont le loisir, comme ils ont le devoir, de tout approfondir, de tout peser dans une balance exacte; aux tribunaux, dont telle est la mission spéciale, et qui seuls peuvent la remplir.
BENJAMIN HENRI CONSTANT DE REBECQUE, Principes de politique, 1815, page 152.
Ø 11. — Fou! Trois fois fou à lier, celui qui calcule ses chances, qui met la raison de son côté! La justice céleste tient une balance dans ses mains.
ALFRED DE MUSSET, Les Caprices de Marianne, 1834, II, 4, page 170.
2. [Concerne le fait de comparer, de soupeser deux situations ou deux choses opposées] :
Ø 12. Que le scélérat, de quelque rang qu'il soit, tremble en apprenant qu'il existe des juges incorruptibles qui pèsent dans la même balance l'homme qui repose sous le chaume et l'homme entouré du faste de l'opulence.
JEAN-HENRI-FERDINAND LA MARTELIÈRE, Robert, chef de brigands, 1793, II, 2, page 17.
Ø 13. Aucune considération ne peut entrer en balance avec la nécessité de repousser un agresseur.
BENJAMIN HENRI CONSTANT DE REBECQUE, De l'Esprit de conquête et de l'usurpation, 1813, page 163.
Ø 14.... car, quand le gouvernement est obligé de tenir la balance égale entre deux partis opposés, c'est un exercice continuel de raison et de justice.
GERMAINE NECKER, BARONNE DE STAËL, Considérations sur les principaux événements de la Révolution française, tome 1 1817, 1817, page 25.
Ø 15. J'accorde que les idées mystiques et extraordinaires puissent quelquefois mener à d'importantes découvertes : il faut aussi mettre dans l'autre bassin de la balance les inconvéniens qui peuvent en résulter.
JOSEPH, COMTE DE MAISTRE, Les Soirées de Saint-Pétersbourg, tome 2, 1821, page 261.
B.— État qui en résulte.
1. [En parlant d'une personne]
a) Incertitude, hésitation :
Ø 16. Les juges cependant demeuroient en balance.
Le linot, le serin, de la fauvette amis,
Ne vouloient point donner de prix :
Les autres disputoient....
JEAN-PIERRE CLARIS DE FLORIAN, Fables, La Fauvette et le rossignol, 1792, page 154.
b) Pondération, impartialité :
Ø 17. M. Damas-Ainard (...) vit dans la supposition de M. Fauriel une témérité gratuite de conjecture (...). M. Magnin, avec sa modération scrupuleuse et sa balance, s'est fait le rapporteur de ce procès dans un article du Journal des Savants...
CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Portraits contemporains, tome 4, 1846-69, page 264.
c) Avantage :
Ø 18. Quand on comparait sa beauté à celle de la duchesse, c'était surtout cet air de n'être émue par rien, cette façon d'être comme au-dessus de toutes choses, qui faisaient pencher la balance en faveur de sa rivale.
HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, La Chartreuse de Parme, 1839, page 253.
Ø 19. Averroès peut être considéré comme un rationaliste pur. Mais ce beau mouvement fut comprimé par la persécution des musulmans rigides. Le nombre et l'influence des philosophes ne furent pas assez grands pour emporter la balance, comme cela a eu lieu en Europe.
ERNEST RENAN, L'Avenir de la science, 1890, page 497.
2. [En parlant d'une chose abstraite] :
Ø 20. La limitation de la souveraineté est donc véritable, et elle est possible. Elle sera garantie d'abord par la force qui garantit toutes les vérités reconnues, par l'opinion : ensuite elle le sera d'une manière plus précise, par la distribution et par la balance des pouvoirs.
BENJAMIN HENRI CONSTANT DE REBECQUE, Principes de politique, 1815, page 16.
Ø 21. Si la balance est rompue en faveur de la première [fonction primaire de la représentation] , la vie psyc...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: BALANCE, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit