NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: CERVAISON, substantif féminin. Définition: CERVELAS, substantif masculin. >>


Partager

Définition: CERVEAU, CERVEAUX, substantif masculin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: CERVEAU, CERVEAUX, substantif masculin.



Publié le : 10/11/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:
 CERVEAU, CERVEAUX, substantif masculin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: CERVEAU, CERVEAUX, substantif masculin.




Définition:
CERVEAU, CERVEAUX, substantif masculin.
Partie du système nerveux central logé dans la boîte crânienne des vertébrés et, par extension, centre nerveux des invertébrés correspondant plus ou moins, par sa position et par ses fonctions, au cerveau des vertébrés.
I.— [Le cerveau en tant qu'organe humain]
A.— [Organe physique]
1. ANATOMIE. Ensemble des centres nerveux logés dans la boîte crânienne. Synonyme : encéphale :
Ø 1. Cette maladie, méningo-encéphalite, à proprement parler, n'est pas de l'aliénation. C'est une maladie qui selon le point du cerveau qu'elle attaque rend fou ou non, ou bien provoque du ramollissement cérébral.
MAURICE BARRÈS, Mes cahiers, tome 2, 1898-1902, page 41.
Ø 2.... les manifestations de la vie mentale sont solidaires de l'état de l'encéphale. Ces observations ne suffisent pas à démontrer que le cerveau constitue à lui seul l'organe de la conscience.
ALEXIS CARREL, L'Homme cet inconnu, 1935, page 167.
SYNTAXE : Membranes, ventricules du cerveau; cerveau antérieur, intermédiaire, moyen, postérieur; (vieux) jambes, valvules du cerveau (confer CUVIER, Leçons d'anatomie comparée, tome 2, 1805, page 130, 137).
— Spécialement. Portion antérieure et supérieure de l'encéphale composée des deux hémisphères cérébraux et du diencéphale, et siège des fonctions sensitives, motrices, associatives et d'une partie des fonctions végétatives. Circonvolutions, lobes du cerveau :
Ø 3. Tandis que les réflexes inconditionnés ont leur siège en deçà du cerveau ou dans le cerveau moyen, le siège des réflexes conditionnés est dans les hémisphères cérébraux.
JEAN ROSTAND, La Vie et ses problèmes, 1939, page 91.
· Par analogie :
Ø 4.... l'hypophyse est le cerveau endocrinien (...) parce qu'elle est la glande maîtresse des endocrines,...
JEAN DELAY. Études de psychologie médicale, 1953, page 217.
2. PATHOLOGIE. Lésion, sclérose, tumeur du cerveau; commotion, transport au cerveau (synonyme vieilli congestion cérébrale).
— Ramollissement du cerveau. Synonymes : ramollissement cérébral*; par extension, diminution des facultés intellectuelles :
Ø 5. Non, je ne puis pas croire devant cette ambition dernière de Zola à devenir un librettiste en prose d'opéras, non, vraiment je ne puis croire qu'il n'y ait pas un léger ramollissement du cerveau chez le romancier.
EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1891, page 100.
— Rhume de cerveau. Inflammation de la muqueuse nasale (appelée ainsi à cause de l'ancienne croyance à une communication entre les fosses nasales et le cerveau). Enfin me voilà sérieusement malade. Mon rhume de cerveau numéro un, celui qui dure et qui m'idiotifie, se déclare (LÉON BLOY, Journal, 1902, page 85) :
Ø 6. Ce qui leur manque, c'est l'imagination. Ils ne sont jamais à l'échelle des fléaux. Et les remèdes qu'ils imaginent sont à peine à la hauteur d'un rhume de cerveau.
ALBERT CAMUS, La Peste, 1947, page 1319.
· Locution. Être enrhumé du cerveau.
— Cerveau rabique. Cerveau d'un animal ayant contracté la rage. Cerveau sénile. Cerveau du vieillard.
B.— [Organe de la vie psychique] Le cerveau tout assombri de fatigue (ANDRÉ GIDE, Journal, 1906, page 214 ). Le cerveau bourré d'allégories et de symboles (ROMAIN ROLLAND, Jean-Christophe, La Foire sur la place, 1908, page 790 ). Son cerveau pétrifié par la peur (ROGER MARTIN DU GARD, Les Thibault, La Mort du père, 1929, page 1257) :
Ø 7. Dans le naufrage de son cerveau, il est resté une case intacte, la case du dessin.
EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1894, page 552.
Ø 8.... je veux t'écrire, (...), bien que la fièvre ait un peu vidé mon cerveau et obscurci ma lucidité.
JACQUES RIVIÈRE, Correspondance [avec Alain-Fournier] , 1906, page 235.
SYNTAXE : a) Cerveau brouillé, creux, débile, détraqué, ébranlé, endormi, engourdi, étroit, fatigué, f...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: CERVEAU, CERVEAUX, substantif masculin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit