LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: CHAÎNAGE, substantif masculin. Définition: CHAÎNÉE, substantif féminin. >>


Partager

Définition: CHAÎNE, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: CHAÎNE, substantif féminin.



Publié le : 10/11/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:
CHAÎNE, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: CHAÎNE, substantif féminin.




Définition:
CHAÎNE, substantif féminin.
I.— Suite d'anneaux de métal engagés les uns dans les autres et servant à de multiples usages. Chaîne de fer; anneau, maillon de chaîne. Les chiens de garde à la niche aboyaient en tirant sur leur chaîne (GUSTAVE FLAUBERT, Madame Bovary, tome 1, 1857, page 14) :
Ø 1. Trois ruches au midi sous leurs tuiles, et puis
Dans l'angle sous un arbre, au nord, un large puits
Dont la chaîne rouillée a poli la margelle
Et qu'une vigne étreint de sa verte dentelle;
ALPHONSE DE LAMARTINE, Jocelyn, Sixième époque, 1836, page 703.
SYNTAXE : 1. (Du point de vue de la forme ou de la disposition des anneaux). Chaîne carrée. Formée d'anneaux elliptiques pliés en deux. Chaîne plate. Dont les anneaux sont aplatis. Chaîne à la catalane. Composée d'anneaux doubles. Chaîne en gerbe, en S. Dont les maillons sont disposés en 8. Chaîne sans fin. Dont les deux bouts se rejoignent. 2. (Du point de vue de l'usage). Chaîne de sûreté, chaîne de rue (confer HUGO, Notre-Dame de Paris, 1832, page 547). Chaîne de portugais Synonymes : estacade*.
A.— Emplois spéciaux.
1. Domaines techniques.
a) ARPENTAGE. Chaîne d'arpenteur. Décamètre composé de maillons d'acier flexibles, divisé en chaînons de vingt centimètres et servant à mesurer les terrains. Petitesse de l'homme? (...) Tu ne prends point mesure de l'homme avec une chaîne d'arpenteur (ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, Citadelle, 1944, page 869 ).
b) BIJOUTERIE, HORLOGERIE, JOAILLERIE. Bijou se composant généralement de fins maillons de métal précieux et servant à retenir une médaille, une montre, etc. Chaîne d'argent; chaîne de montre; chaîne de cou, de poignet; chaîne de gilet :
Ø 2. Habituellement vêtu d'un habit bleu-barbeau, il prenait chaque jour un gilet de piqué blanc, sous lequel fluctuait son ventre piriforme et proéminent, qui faisait rebondir une lourde chaîne d'or garnie de breloques. Sa tabatière, également en or, contenait un médaillon plein de cheveux qui le rendaient en apparence coupable de quelques bonnes fortunes.
HONORÉ DE BALZAC, Le Père Goriot, 1835, page 26.
c) ÉLECTRICITÉ. vieux. Chaîne galvanique. Chaîne de cuivre et de zinc inventée au siècle dernier par Pulvermacher, dont le principe était l'utilisation de la pile de Volta à des fins médicales (Confer Gustave Flaubert, Madame Bovary, tome 2, 1857, page 203).
Remarque : Attesté dans Grand dictionnaire universel du XIXe. siècle (Pierre Larousse) Supplément 1890-Larousse du xxe. siècle en six volumes.
d) MARINE et NAVIGATION FLUVIALE. Chaîne d'ancre. Chaîne retenant l'ancre au bateau. Synonyme : câble-chaîne. Chaîne de hauban, chaîne de cabestan (VICTOR HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, page 224, 306 ). Chaîne à chalut. Chaîne garnissant la vergue maintenant le filet ouvert. Chaîne de touage. Chaîne fixe immergée qui s'enroule autour d'un treuil et fait avancer le remorqueur :
Ø 3. Une minute, il [Élie] s'arrêtait sur le pont, il regardait la Seine couler verte et froide, et sur le fleuve laborieux les remorqueurs virer à grand renfort de vapeur, le long de la chaîne de touage, les énormes bateaux pleins de charbon.
PAUL BOURGET, 2e. amour, 1884, page 181.
e) MÉCANIQUE.
— Chaîne de transmission, transmission par chaîne. Système utilisant deux roues dentées s'engrénant sur les maillons d'une chaîne sans fin. Chaîne de bicyclette; chaîne de Galle, de Vaucanson. Une antique guimbarde 1899 à moteur arrière, à transmission par chaîne (MAXENCE VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, page 465 ).
— Au pluriel et absolument. Dispositif de sécurité consistant à placer des chaînes autour des pneus des voitures pour éviter les dérapages sur la neige ou le verglas. Mettre des chaînes.
f) MINES. Système de traction en usage dans les mines. Chaîne flottante, traînante.
SYNTAXE : Chaîne aérienne, fixe; haveuse à chaîne, chaîne à godets (voir HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Cours d'exploitation des mines, 1905, passim).
2. ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE. Liens métalliques destinés à retenir un prisonnier dans sa cellule ou dans un convoi de condamnés; entraves reliant un prisonnier à un autre ou à une chaîne commune. Lourdes, pesantes chaînes; compagnon de chaîne; porter des chaînes; tirer, traîner sa (ses) chaîne(s); mettre, river à la chaîne :
Ø 4. — Madame, reprit Farrabesche, pendant dix ans, j'ai porté, dit-il en montrant sa jambe, une chaîne attachée par un gros anneau de fer, et qui me liait à un autre homme (...) Chaque soir et chaque matin, on passe la chaîne de chaque couple dans une grande chaîne appelée le filet de ramas. Ce filet maintient tous les couples par les pieds, et borde le tolard.
HONORÉ DE BALZAC, Le Curé de village, 1839, page 179.
· Double, triple chaîne. Dispositif caractérisant la peine encourue par un condamné ayant commis une faute ou tenté de s'évader. Le boulet au pied, (...) les coups de bâton! La double chaîne pour rien. Le cachot pour un mot (VICTOR HUGO, Les Misérables, tome 1, 1862, page 99 ).
— Par métonymie. L'ensemble des prisonniers partant pour le bagne; peine des galères :
Ø 5. Les forçats, assis par terre, dans l'ordre où ils avaient été disposés, présentaient successivement leur tête à un carcan de fer que l'on rivait à froid par derrière, et qui faisait partie de la chaîne générale, où ces misérables devaient rester attachés jusqu'au jour de leur arrivée à Brest.
VICTOR-JOSEPH ÉTIENNE, DIT DE JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, tome 3, 1813, page 305.
3. [La chaîne ayant valeur de symbole]
a) INSTITUTIONS. vieux. Huissier à la chaîne. Huissier du conseil du roi portant au cou une chaîne d'or, symbolisant son appartenance à l'autorité dont il relève :
Ø 6.... le directeur était au Conseil d'État, en sorte que l'huissier à chaîne donnait aux garçons de bureaux un petit five o'clock de famille.
GEORGES MOINAUX, DIT GEORGES COURTELINE, Messieurs-les-Ronds-de-cuir, 1893, 5e. tableau, III, page 200.
b) HÉRALDIQUE. Meuble d'armoiries. Les armes de Navarre sont des chaînes d'or en champ de gueule (Dictionnaire universel de la langue française (LOUIS-NICOLAS BESCHERELLE) 1845).
B.— Par métaphore ou au figuré. Lien, engagement moral et plus particulièrement ce qui pèse, retient, asservit l'homme.
1. Lien affectif, social ou moral unissant des personnes entre elles.
a) Sans nuance péjorative. Lien naturel d'affection, attachement à un être. La chaîne des affections (GERMAINE NECKER, BARONNE DE STAËL, De l'Allemagne, tome 1, 1810, page 135) :
Ø 7. Il adorait mes enfants, et, d'instinct, mes enfants le chérissaient. C'étaient là de douces chaînes, et la pureté de nos affections me les rendait plus précieuses encore.
AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Histoire de ma vie, tome 4, 1855, page 371.
b) Spécialement, généralement au pluriel. Les chaînes du mariage ou absolument.
— Sans nuance péjorative. Il est doux, dans l'amour, de sentir le poids de la chaîne (ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, Citadelle, 1944, page 988 ).
— Courant, péjoratif. Servitude, engagement contraignant Le spectre du mariage, agitant ses chaînes — les chaînes du mariage, (...) — empoisonne tout amour avec une jeune fille (HENRI DE MONTHERLANT, Le Démon du bien, 1937, page 1239) :
Ø 8. Quand on est deux, l'hymen est une chaîne
Dont il est malaisé de supporter le poids;
Mais on la sent peser à peine,
Quand on est trois.
HENRI MEILHAC, LUDOVIC HALÉVY, La Belle Hélène, 1865, I, 11, page 210.
2. État de servitude morale, d'aliénation. Je mesure la force de mes liens, je soupèse ma chaîne, je dénombre mes entraves (MAURICE BARRÈS, Mes cahiers, tome 3, 1903-04, page 92) :
Ø 9. Tout gouv...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: CHAÎNE, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit