NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: ESQUISSER, verbe transitif. Définition: ESQUIVER, verbe transitif. >>


Partager

Définition: ESQUIVE, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: ESQUIVE, substantif féminin.



Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Définition:


ESQUIVE, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: ESQUIVE, substantif féminin.




Définition:


ESQUIVE, substantif féminin.
A.— [Correspond à l'emploi transitif de esquiver]
1. SPORTS. Action d'esquiver un coup, une attaque, par un déplacement du corps. C'est donc grâce aux esquives que le boxeur essayera surtout d'échapper à l'action de son adversaire (ROGER VUILLEMIN, Mémento d'éducation physique et d'initiation sportive, 1941, page 169 ). Je me contentai de reculer d'un pas, sans me couvrir, comme Chiffe, le spécialiste de l'esquive (HERVÉ BAZIN, Vipère au poing, 1948, page 95 ).
2. Au figuré. Fait d'esquiver une difficulté, une obligation, une question embarrassante. Deux réponses au problème de la destinée, la chrétienne et l'islamique, ont usé de cette esquive (JEAN-RICHARD BLOCH, Destin du siècle, 1931, page 267 ). Je pouvais jamais compter dessus!... Elle cherchait tout de suite une esquive... Elle se dégonflait immédiatement... (LOUIS-FERDINAND DESTOUCHES, DIT CÉLINE, Mort à crédit, 1936, page 524) :
Ø ... l'essentiel de cette contradiction réside dans ce que j'appellerai l'esquive parce qu'elle est à la fois moins et plus que le divertissement au sens pascalien. L'esquive mortelle qui fait le troisième thème de cet essai, c'est l'espoir.
ALBERT CAMUS, Le Mythe de Sisyphe, 1942, page 21.
B.— [Correspond à l'emploi pronominal de esquiver] Vieux. Action de s'esquiver. Vente à l'esquive (Larousse du XXe. siècle en six volumes-Grand Larousse de la langue française en six volumes). " Nom donné par les camelots parisiens à la vente clandestine qu'ils pratiquent dans la rue, s'esquivant dès qu'ils aperçoivent un agent de police " (Larousse du XXe. siècle en six volumes). " On dit plutôt de nos jours vente à la sauvette " (Grand Larousse encyclopédique en dix volumes).
Remarque : Les dictionnaires signalent en outre les sens technologiques suivants : a) « ...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: ESQUIVE, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit