LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: ESCRIMER, verbe intransitif. Définition: ESTAMPER1, verbe transitif. >>


Partager

Définition: ESTAMPE, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: ESTAMPE, substantif féminin.



Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:


ESTAMPE, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: ESTAMPE, substantif féminin.




Définition:


ESTAMPE, substantif féminin.
A.— TECHNOLOGIE. Outil, machine-outil servant à estamper et utilisés dans différents métiers (bijouterie, chaudronnerie, poterie, serrurerie, etc.). Pour les petites exploitations qui n'ont pas beaucoup de futailles à estamper, on fait usage des estampes à mandrin (RAYMOND BRUNET. Le Matériel vinicole et les soins à donner au vin. 1925, page 546 ).
B.— Par métonymie. Image sur papier ou vélin obtenue par l'impression d'une plaque de cuivre ou de bois gravée en taille douce et imprégnée d'encre spéciale. Estampe japonaise; graver une estampe. Belle estampe, estampe bien noire, bien nette, bien tirée (Dictionnaire de l'Académie française. 1798-1932). J'ai le coeur chaste et vrai comme une bonne lampe; Oui, je suis en taille-douce, comme une estampe (JULES LAFORGUE, Poésies complètes, 1887, page 129 ). Une estampe de Breughel, gravée par Cook : « Les vierges sages et les vierges folles » (GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, Là-bas, tome 1, 1891, page 122 ). Estampe originale, estampe de reproduction (confer La Gravure française (ÉMILE DACIER), 1944, page 10) :
Ø 1.... aux panneaux de toile de Jouy pendaient des estampes du grand siècle; elles représentaient les galanteries mythologiques, dessinées avec cette majesté froide qui conservait de la bienfaisance aux libertés des dieux.
EUGÈNE MELCHIOR, VICOMTE DE VOGÜÉ, Les Morts qui parlent, 1899, page 153.
— Par extension.
1. Toute espèce d'image obtenue par un procédé d'impression. Synonymes : burin, eau-forte, gravure, lithographie. Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes, L'univers est égal à son vaste appétit (CHARLES BAUDELAIRE, Les Fleurs du Mal, Paris, Gallimard, 1961 [1857] , page 122 ). Sont considérées comme gravures, estampes et lithographies originales les épreuves tirées en noir ou en couleurs, d'une ou plusieurs planches, entièrement conçues et réalisées à...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: ESTAMPE, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit