NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: ESTIMATIF, -IVE, adjectif. Définition: ESTIMÉ, -ÉE, participe passé et ... >>


Partager

Définition: ESTIME, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: ESTIME, substantif féminin.



Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:


ESTIME, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: ESTIME, substantif féminin.




Définition:


ESTIME, substantif féminin.
A.— [Avec une idée d'évaluation plus ou moins exacte]
1. Évaluation approximative d'une quantité nombrable. Faire une estime. (Quasi-)synonyme : estimation (confer ce mot A 2). Le maire avait regardé la pendule; et, à cette estime, le baron paraissait avoir passé quarante minutes chez Lisbeth (HONORÉ DE BALZAC, La Cousine Bette, 1846, page 177 ). Confer aussi estimer exemple 1.
— Locution adverbiale. À l'estime. À l'estime on évalue toujours l'angle du cône par très grand excès (HENRI BOUASSE, Instruments à vent, 1930, page 140 ). Quand il [le médecin] l'eut soupesé [le bébé] à l'estime, comme un canard sur le marché (HERVÉ BAZIN, La Barbe, 1957, page 28 ).
— MARINE. Calcul approximatif de la position d'un navire, de la distance parcourue, etc., par référence à des données plus ou moins sûres. Le commodore Byron n'avait navigué que d'après les méthodes fautives de l'estime (Voyage de la Pérouse autour du monde (MILET DE MUREAU) tome 3, 1797, page 177 ). Nous obtenons enfin des observations qui nous mettent en latitude 73o. 50'30" nord, ce qui s'accorde assez bien avec mon estime (JOSEPH-RENÉ BELLOT, Journal d'un voyage aux mers polaires à la recherche de Sir John Franklin, 1863, page 274 ).
· Locution adverbiale. (Gouverner, etc.) à l'estime. À défaut de boussole, cartes, portulans, tout comme l'ami Rouveret dirige son bateau à l'estime, le nez au vent, les vieux de la marine à voile faisaient usage du flair (BLAISE CENDRARS, L'Homme foudroyé, 1945, page 48) :
Ø 1. L'évaluation de la vitesse et la direction donnée par la boussole, vérifiée par des relèvements de la polaire, permettent de naviguer à l'estime, mais les courants, la dérive, une erreur d'appréciation dans la marche, peuvent fausser les résultats, et une réelle précision ne peut être obtenue qu'en corrigeant la route faite à l'estime par la navigation observée.
JEAN-BAPTISTE CHARCOT, Christophe Colomb vu par un marin, 1928, page 91.
— Par extension. AÉRONAUTIQUE, etc.. La navigation par l'estime est l'ensemble des procédés qui permettent de suivre une route déterminée et de connaître la position de l'aéronef, sans voir le sol, ni utiliser des procédés astronomiques, radiogoniométriques ou physiques (A.-B. DUVAL, L. HÉBRARD, Traité pratique de navigation aérienne, 1928, page 49 ). Au bout de six mois de reconnaissances et de pistages miraculeux dans tous les terrains variés, ils possédaient jusqu'à la fibre, l'orientation à l'estime (LOUIS-FERDINAND DESTOUCHES, DIT CÉLINE, Mort à crédit, 1936, page 606 ).
2. Au figuré, vieux. Jugement (favorable ou défavorable) par lequel on détermine, marque la valeur que l'on attribue ou doit attribuer à telle personne ou à telle chose abstraite. (Quasi-)synonyme : estimation (confer ce mot B).
· Locution adverbiale, plus usuelle. À + adjectif possessif estime, à l'estime de (telle personne). À mon, etc., avis, à l'avis de (telle personne). Cette partie du livre paraîtra incontestablement incomplète à l'estime des philosopheurs (JEAN RICHEPIN, L'Aimé, 1893, page 144 ). Des romans [de Radiguet] , surtout, à mon estime, « Le Diable au Corps », phénomènes aussi extraordinaires dans leur genre que les poèmes de Rimbaud (JEAN COCTEAU, La Difficulté d'être, 1947, page 28 ).
B.— [Avec une valorisation affective] Appréciation positive à l'égard d'une personne ou d'une chose qui mérite l'admiration, un certain respect d'ordre intellectuel ou moral; tendance à lui accorder beaucoup de prix. Estime et/ou admiration, confiance, mépris, respect, sympathie, vénération.
1. Sentiment favorable que l'on attache, témoigne à une personne de valeur (ou considérée comme telle) et à ses qualités. Estime mutuelle; affectueuse estime; estime de ses concitoyens; estime pour (son/le) caractère, esprit, talent; attacher du prix à l'estime de (telle personne). J'en suis au point de ne plus compter sur l'estime ni l'approbation de personne (MARIE-FRANÇOISE-PIERRE GONCTHIER DE BIRAN, DIT MAINE DE BIRAN, Journal, 1820, page 281 ). Ils tiennent M. Zola en petite estime littéraire et le renvoient à l'école parce qu'il n'a pas fait de bonnes humanités et que peut-être il n'écrit pas toujours parfaitement bien (JULES LEMAÎTRE, Les Contemporains, 1885, page 267 ). Confer aussi estimable exemple 1 :
Ø 2. « Forcer l'estime, à force de vertu ».
... il semblait bien que M. Thibault eût souffert de lui-même et des mérites qu'il acquérait si durement : « L'estime n'exclut pas nécessairement l'amitié, mais il semble rare qu'elle contribue à la faire naître. Admirer n'est pas aimer; et, si la vertu obtient la considération, elle n'ouvre pas souvent les coeurs ». Amertume secrète, qui l'amenait même à écrire, quelques pages plus loin : « L'homme de bien n'a pas d'amis... »
ROGER MARTIN DU GARD, Les Thibault, La Mort du père, 1929, page 1337.
— [Dans une formule épistolaire] Mille assurances d'estime et d'affection (ALEXIS DE TOCQUEVILLE, Correspondance avec Henry Reeve, page 102 ).
— En particulier. Estime de soi. Bonne opinion que l'on a de soi-même, de sa propre valeur; satisfaction morale de pouvoir se juger irréprochable en conscience. Conserver, garder, perdre sa propre esti...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: ESTIME, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit