NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: ESTOMAQUER, verbe transitif. Définition: ESTOMPE, substantif féminin. >>


Partager

Définition: Estompage, substantif masculin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: Estompage, substantif masculin.



Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:

Estompage,  substantif masculin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: Estompage, substantif masculin.




Définition:

Estompage, substantif masculin. a) BEAUX-ARTS. Action d'estomper; résultat de cette action. Des images troubles [les femmes de Lemoine] délicieusement vagues (...) qui se rapprochent, avec un peu moins de légèreté, de l'estompage gris de quelques rares études d'Honoré Fragonard (EDMOND DE GONCOURT, La Maison d'un artiste, 1881, page 106 ). Le fondu des plans (...) préfigure l'estompage du contour par Léonard (ANDRÉ MALRAUX, Les Voix du silence, 1951, page 83 ). b) Au figuré. Le bleuissement, l'estompage vaporeux du soir montait insensiblement (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Manette Salomon, 1867, page 2 ).



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 96 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Définition: Estompage, substantif masculin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit