LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: ESPACÉ, -ÉE, participe passé et ... Définition: ÉTEINT, -EINTE, participe passé ... >>


Partager

Définition: ÉTEINDRE, verbe transitif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: ÉTEINDRE, verbe transitif.



Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:


ÉTEINDRE, verbe transitif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: ÉTEINDRE, verbe transitif.




Définition:


ÉTEINDRE, verbe transitif.
A.— Emploi transitif.
1. Faire cesser la combustion de ce qui est en ignition, en flammes et, par voie de conséquence, (faire cesser) la lumière. Éteindre un incendie, les flammes, une bougie. J'ai vu le spectre de ma mère s'approcher de l'autel, éteindre les flambeaux (PIERRE-MARIE-FRANÇOIS-LOUIS BAOUR-LORMIAN, Les Veillées, 1827, page 310 ). La nef vide, où un bedeau éteignait les cierges (ÉMILE ZOLA, La Conquête de Plassans, 1874, page 990 ). Lilian, qui laissait éteindre sa cigarette (ANDRÉ GIDE, Les Faux-monnayeurs, 1925, page 1053 ).
a) [L'accent est mis sur la combustion] Il [Jacques] dit : — « Ne laisse pas éteindre le poêle, Antoine. » Puis il sortit (ROGER MARTIN DU GARD, Les Thibault, La Sorellina, 1928, page 1241 ). L'eau s'est mise à tomber et cette eau a éteint le feu du bûcher (ARMAND SALACROU, La Terre est ronde, 1938, page 329 ).
b) [L'idée d'éclairage est prépondérante; l'idée de combustion s'efface et même disparaît] Éteindre la lumière; éteindre l'électricité. Lorsqu'on ne peut éteindre une lumière, on s'en laisse éclairer (HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Rome, Naples et Florence, tome 2, 1817, page 286 ). [Il] éteignit l'électricité et alluma la lampe (ANDRÉ MALRAUX, La Condition humaine, 1933, page 228) :
Ø 1. Le chauffeur éteignit ses phares, les alluma, puis les fit clignoter régulièrement (...). Sur un dernier signe du guetteur, le chauffeur éteignit définitivement ses phares. La voiture et l'homme disparurent dans la nuit.
ALBERT CAMUS, L'Exil et le Royaume, 1957, page 1656.
— Absolument. Faire cesser la lumière. On avait éteint dans le corridor (GEORGES SIMENON, Les Vacances de Maigret, 1948, page 21 ).
c) Au figuré. Il importe à l'humanité d'éteindre l'incendie qui consume la France, et peut s'étendre dans le reste de l'Europe (GABRIEL SÉNAC DE MEILHAN, L'Émigré, 1797, page 1617 ). Application de mesures sanitaires capables d'éteindre les foyers de la contagion (EDMOND NOCARD, ÉMILE LECLAINCHE, Les Maladies microbiennes des animaux, 1896, page 263) :
Ø 2. D'autres crises vont se produire aux siècles suivants, fatales finalement à l'existence politique d'Israël, menaçantes pour sa foi, mais sans pouvoir éteindre la flamme désormais inextinguible du Judaïsme.
SIMONE WEIL, Le Judaïsme, 1931, page 23.
2. Diminuer, tempérer l'ardeur, la force, la violence de quelque chose.
a) Domaine des sens. Le musc éteignait les fétides senteurs de la pourriture humaine (HONORÉ DE BALZAC, La Cousine Bette, 1846, page 147 ). Je me promettais d'éteindre le son de ma voix comme le bruit de mes pas (CHARLES BAUDELAIRE, Les Paradis artificiels, 1860, page 360) :
Ø 3.... ses yeux, coupés en amande, auraient peut-être jeté trop d'éclat, si une suavité extraordi...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: ÉTEINDRE, verbe transitif." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit