NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: ÉTOURDERIE, substantif féminin. Définition: ÉTOURDI2, -IE, participe passé ... >>


Partager

Définition: ÉTOURDI1, -IE, adjectif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: ÉTOURDI1, -IE, adjectif.



Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:


ÉTOURDI1, -IE, adjectif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: ÉTOURDI1, -IE, adjectif.




Définition:


ÉTOURDI1, -IE, adjectif.
[Correspond à étourderie]
A.— [En parlant d'une personne] Qui agit de façon irréfléchie, irraisonnée. Synonymes : distrait, dans la lune (familier), inattentif, oublieux; antonymes : attentif, appliqué, sérieux, vigilant. Confer braque exemple 4.
— Locution figurée. Être étourdi comme un hanneton. Être très étourdi (Dictionnaire de l'Académie Française).
— Emploi comme substantif.
· Jeune étourdi. Avait-il affaire à un fou ou à un étourdi? (JULES VERNE, Les Enfants du capitaine Grant, tome 1, 1868, page 52 ). Cette attirance fascinante (...) qui fait glisser l'étourdi de la verve à la gaffe (VLADIMIR JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, page 194 ).
· En emploi apposé avec de. Tu n'as pas reçu ma dernière lettre, étourdi d'André (PAUL VALÉRY, Correspondance [avec André Gide] , 1892, page 175 ).
B.— [En parlant d'un trait de comportement d'une personne] Qui est effectué sans réfléchir. Des commentaires ironiques ou étourdis (ANDRÉ BRETON, Les Manifestes du Surréalisme, 2e. Manifeste, 1930, page 169 ). D'un geste un peu étourdi, il chercha à repiquer la broche dans l'étoffe de la robe (GABRIELLE ROY, Bonheur d'occasion, 1945, page 164 ). Confer aussi atour exemple 6.
— Locution adverbiale. À l'étourdie. À la manière d'un étourdi. Il se lançait à l'étourdie dans un art inconnu, dont lui seul pressentait les lois (ROMAIN ROLLAND, Jean-Christophe, La Révolte, 1907, page 485 ). Ma mère fut réputée coupable : elle avait pris, à l'étourdie, un mari qui n'avait pas fait d'usage (JEAN-PAUL SARTRE, Les Mots, 1964, page 9 ).
Remarque : Étourdiment, adverbe. Synonyme de à l'étourdie. Agir, se conduire, parler étourdiment. C'est de la folie, c'est une fantaisie, c'est une ruine étourdiment cherchée, étourdiment voulue et qui ne produira que des regrets et des remords! (JOSEPH ARTHUR COMTE DE GOBINEAU, Pléiades, 1874, page 244).

STATISTIQUES : Étourdi, adjectif et participe passé (ce dernier traité sous étourdir). Fréquence absolue littéraire : 1 062. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 1 064, b) 1 841; XXe. siècle : a) 1 816, b) 1 067.

Forme dérivée du verbe "étourdir"
étou...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: ÉTOURDI1, -IE, adjectif." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit