LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: ÉTRIVIÈRE, substantif féminin. Définition: ÉTROITEMENT, adverbe. >>


Partager

Définition: ÉTROIT, -OITE, adjectif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: ÉTROIT, -OITE, adjectif.



Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:


ÉTROIT, -OITE, adjectif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: ÉTROIT, -OITE, adjectif.




Définition:


ÉTROIT, -OITE, adjectif.
A.— [Généralement avec l'idée péjorative d'un manque d'espace]
1. [En parlant de choses concrètes] Qui a peu de largeur. La mère et la fille, vont, d'une allure balancée l'une devant l'autre, par un étroit sentier creusé dans les récoltes (GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 1, L'Aveu, 1884, page 158 ). La vallée, qui pendant des lieues n'était qu'un étroit couloir de roches, sinueux et profond, s'élargissait subitement (ÉMILE MOSELLY, Terres lorraines, 1907, page 207 ). Confer adonc exemple 1 :
Ø 1. L'étroite langue de plateau enserrée entre la masse du château et les précipices où serpentait le sentier était partout couverte d'un gazon ras et élastique...
JULIEN GRACQ, Au château d'Argol, 1938, page 24.
SYNTAXE : Banc, canal, chemin, chenal, corridor, défilé, rempart, ruban, sillon, vallon, vestibule étroit; allée, bandelette, embouchure, rivière, route, rue, ruelle, vallée étroite.
— En particulier.
a) [En parlant d'un vêtement] Qui est trop ajusté, serré. Corset étroit; redingote étroite; souliers étroits. Un étroit corset rouge embrassait sa ceinture (ALPHONSE DE LAMARTINE, Jocelyn, 1836, page 614) :
Ø 2.... celui-là agite rudement sa jambe pour faire redescendre sur sa botte le pantalon trop étroit que le frottement d'une jambe voisine a replissé jusqu'au genou.
FRÉDÉRIC SOULIÉ. Les Mémoires du diable, tome 2, 1837, page 89.
b) [En parlant du corps humain] Qui est mince, maigre. Dos étroit; taille étroite. Janet est étendu sous ses draps, raide et droit. Son corps étroit bossue la couverture grise comme une levée de sillon (JEAN GIONO, Colline, 1929, page 30) :
Ø 3. On le jette nu, dans un atroce relent de sueur, aux gendarmes qui le toisent, aux médecins qui le palpent, et le major déclare : « Rien au coeur, rien au poumon. Bon pour le service armé », et il ajoute en frappant la poitrine étroite : « Ça vous fera du bien. Ça vous développera, le grand air, l'exercice! »
ROGER CRÉTIN, DIT ROGER VERCEL, Capitaine Conan, 1934, page 154.
· Étroit de + substantif (indiquant ce qui est étroit). Confer afghan exemple 2 :
Ø 4.... elle était complètement nue, et, ainsi dépouillée de la robe bouffante, son petit corps se montrait si jeune, si enfantin de poitrine, si étroit de hanches, si visiblement impubère, que Démétrios se sentit pris de pitié...
PIERRE LOUÿS, Aphrodite, 1896, page 82.
Remarque : Étroit est employé substantivement dans la locution argotique faire l'/son étroite. Faire la mijaurée, se faire passer pour vierge. Ouste! enlevez le veau! Fais pas ton étroite! tu vas trinquer avec les patriotes! (DICTIONNAIRE DE LA LANGUE VERTE (HECTOR FRANCE) 1907). Au masculin (rare). Oh! ... je ne veux rien prendre (...) je ne peux pas boire le matin (...) — Ne faites donc pas l'étroit; (...) un verre de vin vous ouvrira l'appétit (RABAN, MARCO SAINT-HILAIRE, Mémoires forçat, tome 2, 1828-29, page 156).
2. Par extension. [En parlant d'un lieu, d'un espace] Dont la surface est (trop) limitée; exigu. Chambre, cour, logement étroit(e). Mes articles étaient accueillis favorablement, mais le cadre étroit du journal se refusait à de fréquentes insertions (MAURICE DE GUÉRIN, Correspondance, 1834, page 162 ). Une chambre donnant sur une petite cour carrée si étroite, qu'elle semblait un long tuyau de cheminée (JULES FLEURY-HUSSON, DIT CHAMPFLEURY, Les Aventures de Mademoiselle Mariette, 1853, page 111) :
Ø 5.... Yves avait entendu cette parole affreuse dans ce même petit bureau où maintenant une personne est assise, une grosse blonde qui a chaud, trop chaud pour demeurer dans une pièce si étroite, bien que la fen...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: ÉTROIT, -OITE, adjectif." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit