NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: EXCLAMER, verbe transitif. Définition: EXCLURE, verbe transitif. >>


Partager

Définition: EXCLU, -UE, participe passé et adjectif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: EXCLU, -UE, participe passé et adjectif.



Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Définition:


EXCLU, -UE, participe passé et adjectif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: EXCLU, -UE, participe passé et adjectif.




Définition:


EXCLU, -UE, participe passé et adjectif.
I.— Participe passé de exclure*
II.— Adjectif.
A.— [En parlant de quelqu'un] Qui a été rejeté, évincé (d'un groupe) ou qui n'a pas été admis (dans un groupe). Les grandes personnes exclues de la conversation de ces petites filles, étaient ironiquement conviées par ces rires à écouter de loin une joie dont on les condamnait à ignorer les causes (JOSEPH MALÈGUE, Augustin ou le Maître est là, tome 1, 1933, page 111 ). Elle prenait ma main, nous repartions, nous allions d'arbre en arbre et de groupe en groupe, toujours implorants, toujours exclus (JEAN-PAUL SARTRE, Les Mots, 1964, page 111 ).
— Emploi comme substantif. J'ai pensé que c'était là le gémissement de tous les captifs, de tous les exclus, de tous ceux qu'on abandonne (LÉON BLOY, La Femme pauvre, 1897, page 207 ). À leur propos, il partage l'humanité en deux camps, les élus et les exclus, deux termes à quoi il faut d'abord songer lorsque l'on cherche à définir le snobisme (FRANÇOIS MAURIAC, Écrits intimes, Le Commencement d'une vie, 1932, page 52) :
Ø 1.... la génération même qui les a éprouvées [les passions politiques] change, éprouve des passions politiques qui, n'étant pas exactement calquées sur les précédentes, réhabilitent une partie des exclus, la cause d'exclusivisme ayant changé.
MARCEL PROUST, La Prisonnière, 1922, page 236.
B.— [En parlant de quelque chose]
1. Qui n'est pas, ou n'est plus pris en considération. Choisir a toujours été pour moi un supplice, parce que je n'ai jamais pu croire que la partie exclue ne valût pas à peu près la partie choisie (HENRI-FRÉDÉRIC AMIEL, Journal, 1866, page 524) :
Ø 2.... les ouvriers des filatures sont plus ou moins qualifiés, et instruire de nouveaux ouvriers était former de nouveaux révolutionnaires, à moins d'élever les salaires, « hypothèse exclue, eût dit Ferral, en raison de l'état actuel des industries chinoises. »
ANDRÉ MALRAUX, La Condition humaine, 1933, page 325.
2. [En parlant du dernier élément d'une série] Non compris. Antonyme : inclus. Si elle doit m'arriver le 7 ou le 8, et à La Roque si elle doit arriver avant le 5 (exclu) (ANDRÉ GIDE, Correspondance avec Paul Valéry, 1899, page 352 ). Il [Hugo] avait bien cru sentir passer la veine, la même veine, ce n'avait été qu'un éclair : « Pourtant, jusqu'à ce jour, c'était Adam, l'élu » et il était retombé à des fatras, à des monceaux de littérature jusqu'au dernier vers exclus (CHARLES PÉGUY, Victor-Marie, Comte Hugo. 1910, page 757 ).
Remarque : Jusqu'au XVIIIXVIIIe. siècle, on admettait l'orthographe exclus, use. On rencontre dans la documentation encore quelques exemples de cette graphie (voir Péguy supra). Ce bonheur terrestre, que vous aviez si complètement renié et exclus de votre propre vie (MONTALEMBERT, Ste Élizabeth, 1836, page 230). Son inconduite l'avait aussitôt déconsidérée, l'avait excluse de la famille (ANDRÉ GIDE, Et nunc manet, 1951, page 1128).
C.— Spécialement. PHILOSOPHIE, LOGIQUE. Principe du tiers exclu. Principe selon lequel de deux propositions contradictoires, l'une étant vraie, l'autre fausse, il n'y a pas d'autre possibilité. Ce n'est pas en effet l'amphibolie la moins déroutante du je-ne-sais-quoi que cette continuelle oscillation entre rien et quelque chose, que ce défi perpétuel au principe du tiers exclu (VLADIMIR JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, page 60 ).
Fréquence absolue littéraire : 513. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 523, b) 444; XXe. siècle : a) 614, b) 1 127.

Forme dérivée du verbe "exclure"
exclure
EXCLURE, verbe transitif.
A.— [Le verbe suppose l'action d'une volonté; l'agent est une personne ou un groupe de personnes] Fréquent au passif. Exclure quelqu'un ou quelque chose (de quelque chose).
Remarque : Dans la plupart des acceptions, l'objet secondaire peut être omis si le contexte le suggère suffisamment.
1. Renvoyer, éliminer quelqu'un ou quelque chose (d'un lieu ou d'une position qu'il occupait antérieurement).
a) [L'objet désigne un humain ou u...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: EXCLU, -UE, participe passé et adjectif." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit