LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: EXTÉNUATION, substantif féminin ... Définition: EXTENSIF, -IVE, adjectif. >>


Partager

Définition: EXTÉNUANT, -ANTE, participe présent et adjectif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: EXTÉNUANT, -ANTE, participe présent et adjectif.



Publié le : 9/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:


EXTÉNUANT, -ANTE, participe présent et adjectif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: EXTÉNUANT, -ANTE, participe présent et adjectif.




Définition:


EXTÉNUANT, -ANTE, participe présent et adjectif.
I.— Participe présent de exténuer*
II.— Adjectif. [Correspond à exténuer B] Qui fatigue beaucoup, qui épuise (quelqu'un). Synonymes : crevant, éreintant.
A.— [Au plan physique] Un travail exténuant J'éprouve une agitation d'autant plus exténuante qu'il me faut la dissimuler (GEORGES DUHAMEL, Journal de Salavin, 1927, page 40) :
Ø ... je partais chaque jour, souvent dès le matin, me lançais à travers le désert dans d'exténuantes randonnées, tantôt suivant le lit aride de l'oued, tantôt gagnant les grandes dunes...
ANDRÉ GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, page 600.
B.— [Au plan moral, intellectuel ou spirituel] Cette fiscalité exténuante (FRANÇOIS MAURIAC, Journal 1, 1934, page 47 ). Alexis sentait trop souvent ses limites, et son perpétuel désir de se dépasser était exténuant (ELSA TRIOLET, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, page 127 ). L'introuvable maison où respire cette fleur de laves, où naissent les orages, l'exténuant bonheur, quand m'arrêterai-je de la chercher? (GASTON BACHELARD, La Poétique de l'espace, 1957, page 61 ).
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 6

Forme dérivée du verbe "exténuer"
exténuer
EXTÉNUER, verbe transitif.
A.— Vieilli. Rendre ténu, mince (quelqu'un ou quelque chose). On eût pu croire, aux traits que le jeûne exténue, À l'immobilité de ce front de statue, (...) Que l'homme et le rocher n'étaient qu'un même bloc! (ALPHONSE DE LAMARTINE, La Chute d'un ange, 1838, page 816 ). Ces bruits étouffés, exténués par les ondes de brume, ces bruits perdus, je les cherchais encore, pour en nourrir des peurs nouvelles (JEAN-GEORGES SOULÈS, DIT RAYMOND ABELLIO, Heureux les, 1946, page 13 ).
1. Emploi pronominal à sens passif. L'ascension devient plus rude à mesure que le filet des cascades s'exténue (PAUL CLAUDEL, Connaissance de l'Est, 1907, page 97) :
Ø 1. Quelque chose vacillait en lui, qui touchait aux racines mêmes de la v...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: EXTÉNUANT, -ANTE, participe présent et adjectif." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit