LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: FÂCHER, verbe transitif. Définition: FACETTER, verbe transitif. >>


Partager

Définition: FÂCHÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: FÂCHÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.



Publié le : 9/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:


FÂCHÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: FÂCHÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.




Définition:


FÂCHÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.
I.— Participe passé de fâcher*
II.— Emploi adjectival.
A.— Qui regrette, qui est navré (de).
— Fâché de + infinitif. Fâché d'apprendre (quelque chose). Je suis fâché de recevoir madame sans mon habit (ALFRED DE VIGNY, Servitude et grandeur militaires, 1835, page 39 ). Je suis fâché de vous quitter si tôt, dit l'abbé Demange sur le seuil (GEORGES BERNANOS, Sous le soleil de Satan, 1926, page 125 ).
— Fâché que + subjonctif :
Ø 1.... le sauvage (...) leur dit : « Étrangers, j'ignorois votre présence parmi nous. Je suis fâché que mes yeux ne puissent vous voir; j'aimois autrefois à contempler mes hôtes et à lire sur leurs fronts s'ils étoient aimés du ciel ».
FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Les Natchez, 1826, page 113.
— Par ironie. N'être pas fâché de, que. Se réjouir discrètement. Au fond tu ne serais pas fâché qu'on offense encore un peu plus le pape (MARCEL PROUST, Le Temps retrouvé, 1922, page 761 ). Ils n'étaient pas fâchés de faire sentir leur puissance à cette altière bourgeoisie qui les traitait comme des parvenus (JEAN-PAUL SARTRE, La Nausée, 1938, page 63 ).
B.— Qui est en colère, qui manifeste la colère. Regard, ton, air fâché; voix fâchée. L'écolier resta un moment silencieux, le doigt à l'oreille, l'oeil fixé à terre, et la mine fâchée (VICTOR HUGO, Notre-Dame de Paris, 1832, page 316 ). Elle serait certainement très fâchée si on ne lui remettait pas ce mot (MARCEL PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, page 29 ).
— Fâché contre. Il faut que je vous voie maintenant si fâchée contre moi pour attacher de l'importance à... (GEORGES BERNANOS, Dialogues des carmélites, 1948, 2e. tableau, 6, page 1595 ).
C.— Qui est en désaccord (avec quelqu'un) de manière assez durable. Elle me quitta presque fâchée (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Histoire de ma vie, tome 4, 1855, page 44) :
Ø 2. Ils avaient eu des affaires ensemble au sujet d'un licol, autrefois, et ils étaient restés fâchés, étant rancuniers tous deux.
GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 1, La Ficelle, 1883, page 124.
— Emploi comme substantif. Quand vint Raoul, elle [Florine] joua la fâchée avec lui (HONORÉ DE BALZAC, Une Fille d'Ève, 1839, page 130 ). Bossuet faisait le fâché ou l'était un peu (CHARLES-AUGUSTIN SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, tome 12, 1857, page 43) :
Ø 3.... Puis, poussant à la fois leurs grands cris de cigales,
Ils jetaient pour adieux des clameurs sans égales,
Si bien qu'apparaissant tout rouges de courroux
De vieux fâchés criaient : « Serpents! vous tairez-vous! »
MARCELINE DESBORDES-VALMORE, Poésies posthumes, 1859, page 319.
Fréquence absolue littéraire : 1 979. Fréquence relative littéraire : XIXe. siècle : a) 3 468, b) 4 032; XXe. siècle : a) 2 742, b) 1 646.

Forme dérivée du verbe "fâcher"
fâcher
FÂCHER, verbe transitif.
A.— Emploi transitif.
1. indirect (préposition à), vieux. Être pénible (à quelqu'un). Ce qui plus lui fâchait, c'était sa compagnie, ces deux messieurs, et tous les passants regardant (PAUL-LOUIS COURIER, Pamphlets politiques, Gazette du village, 1823, page 188 ).
— En tournure impersonnelle. Il lui fâcherait fort de perdre son emploi (Dictionnaire de l'Académie française. 1835, 1878).
2. direct.
a) [Le sujet ne désigne pas une personne]
— [Le sujet désigne une action, un comportement, une attitude, etc.]
· Affecter désagréablement et de manière assez durable. Votre refus l'a un peu fâché (Dictionnaire de l'Académie ...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: FÂCHÉ, -ÉE, participe passé et adjectif." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit