LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: FAIRE4, verbe substitut. Définition: FAIRE2 (SE), verbe pronominal. >>


Partager

Définition: FAIRE3, verbe auxiliaire.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: FAIRE3, verbe auxiliaire.



Publié le : 9/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:


FAIRE3, verbe auxiliaire.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: FAIRE3, verbe auxiliaire.




Définition:


FAIRE3, verbe auxiliaire.
[Toujours suivi d'un infinitif]
I.— [Auxiliaire à valeur factitive]
A.— Être cause que, obtenir que, aboutir à ce que.
1. [Le sujet désigne une personne] Faire tomber un verre; faire rire quelqu'un aux larmes; faire taire quelqu'un; faire marcher*; faire suer* quelqu'un. C'est lui qui fait vaincre son club (HENRI DE MONTHERLANT, Les Olympiques, 1924, page 253 ). Elle sortit de son cabas un tricot grenat et se mit à faire cliqueter ses aiguilles (SIMONE DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, page 84) :
Ø 1. — Il y a quelques mois, notre Comité ne se voyait pas obligé de me déléguer pour connaître vos opinions : vous les lui faisiez connaître vous-même...
ANDRÉ MALRAUX, Les Conquérants, 1928, page 77.
2. [Le sujet désigne une chose] L'émotion la fit crier, la peur le fit trembler; c'est ce qui fait vivre; qu'est-ce qui te fait dire, penser cela? La forte odeur de bois vert me donnait une espèce de rhume des foins qui me faisait éternuer, larmoyer (BLAISE CENDRARS, Bourlinguer, 1948, page 189 ). C'est mon désordre qui vous fait faire cette tête-là? (JULIEN GREEN, Moïra, 1950, page 158 ).
3. À faire + infinitif Confer l'article à I F 4 b.
B.— En particulier. Charger (quelqu'un) de, inviter à. Faire prévenir un ami, réparer des chaussures, envoyer un télégramme, lire des livres, acheter un produit. Fils unique! je ne peux pas imaginer ce que ça représente, moi qui ai toujours eu une petite soeur à garder, à faire jouer (GEORGES DUHAMEL, Le Jardin des bêtes sauvages, 1934, page 32 ). Cinq seulement ont fait dire qu'ils viendraient. La neige arrête bien des gens (HENRI DE MONTHERLANT, Le Maître de Santiago, 1947, I, 1, page 597 ). Quant à Dacha, elle est dans sa chambre. Voulez-vous que je la fasse demander? (ALBERT CAMUS, Les Possédés, 1959, 1re. partie, 4e. tableau, page 971) :
Ø 2. — Mais, Jacques, vous avez oublié de les faire tondre. Ces enfants ne sont pas présentables.
— Maman, répondis-je aussitôt, papa estime que nous sommes désormais trop grands pour être tondus.
HERVÉ BAZIN, Vipère au poing, 1948, page 107.
Remarque : Ellipse du participe passé dans une énumération. Il avait fait creuser des trous dans les plaines, coucher tous les jeunes arbres des forêts voisines (GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 2, Boule de suif, 1880, page 122).
C.— Affirmer, prétendre, attribuer.
1. Faire dire quelque chose à quelqu'un. Attribuer des propos à quelqu'un.
· Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Ne m'attribuez pas ces paroles. — Ce n'est pas drôle d'être prisonnier, dit Odette sans lever les yeux. Il la considéra gravement : — Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit! (JEAN-PAUL SARTRE, La Mort dans l'âme, 1949, page 158 ).
2. Littéraire. Faire mourir un personnage à telle époque, à telle date. Il va jusqu'à tripler hiéroglyphiquement le septenaire, faisant ainsi vivre Lamech 777 ans (GASTON LEROUX, De L'Humanité, de son principe et de son avenir, tome 2, 1840, page 606 ).
— Emploi pronominal. Il signait « Pommereux », se faisant descendre de la famille Pommereux des lettres de Madame de Sévigné (FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND,Mémoires d'Outre-Tombe, tome 1, 1848, page 153 ). C'est génial (...) de vous être arrangée pour vous faire prendre par tout le monde pour un petit cafard insignifiant (JEAN ANOUILH, La Répétition ou l'Amour puni, 1950, IV, page 96 ).
D.— Construction grammaticale (pour les sens précédents)
1. Faire + infinitif sans complément d'objet.
a) [Le sujet de l'infinitif est exprimé] Faire manger un malade; faire sortir quelqu'un; faites-le obéir. On les a fait entrer dans la cuisine (JEAN G...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: FAIRE3, verbe auxiliaire." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit