NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition du terme: CRITIQUE2, adjectif. Définition du terme: CRITIQUE4, substantif m ... >>


Partager

Définition du terme: CRITIQUE3, substantif féminin.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition du terme: CRITIQUE3, substantif féminin.



Publié le : 5/12/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Définition du terme:

CRITIQUE3, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition du terme: CRITIQUE3, substantif féminin.




Définition du terme:

CRITIQUE3, substantif féminin.
A.— Capacité de l'esprit à juger un être, une chose à sa juste valeur, après avoir discerné ses mérites et défauts, ses qualités et imperfections. Être dénué de critique; manquer de critique. (Quasi-)synonymes : jugement, discernement. Confer auto(-)critique. Quand ces événements ont quelque ancienneté, ils nous parviennent du moins dégagés de tout leur faux entourage par la sagesse et la saine critique des historiens (EMMANUEL DIEUDONNÉ, COMTE DE LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, tome 2, 1823, page 218 ). Son esprit avait pris une énorme étendue, et des habitudes de critique lui permettaient de juger sainement (HONORÉ DE BALZAC, Béatrix, 1839-45, page 69 ).
— En particulier. Esprit de libre examen qui, dans ses jugements, écarte, rejette l'autorité des dogmes, des conventions, des préjugés. L'auteur s'y montre crédule à l'excès et dénué de toute critique (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, L'Île des pingouins, 1908, page 179) :
Ø 1. Et ne dites pas que c'est là le scepticisme; c'est la critique, c'est-à-dire la discussion ultérieure et transcendante de ce qui avait d'abord été admis sans un examen suffisant, pour en tirer une vérité plus pure et plus avancée.
ERNEST RENAN, L'Avenir de la science, 1890, page 62.
— Péjoratif. Tendance caractérielle à relever les défauts, les imperfections. C'est assez la critique des gens de cette cour (...). Ils appellent exagéré tout ce qu'ils ne sentent pas (GERMAINE NECKER, BARONNE DE STAËL, Lettres de jeunesse, 1786, page 63 ). Son vieux fonds de malice et de critique le portait à faire chercher aux gens peu soigneux les objets égarés (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Histoire de ma vie, tome 3, 1855, page 419 ).
B.— Examen constituant la première phase de la capacité de l'esprit à juger un être, une chose à sa juste valeur.
1. Généralement. [Avec un déterminant] Examen objectif, raisonné auquel on soumet quelqu'un ou quelque chose en vue de discerner ses mérites et défauts, ses qualités et imperfections. Venons maintenant à la critique des mots (GUSTAVE FLAUBERT, Correspondance, 1852, page 80 ). C'est par l'âpre critique de la propriété, de la rente, du fermage, du profit, que répliqua Proudhon (JEAN JAURÈS, Études socialistes, 1901, page 143) :
Ø 2....la parole écrite et multipliée par la presse, en portant la discussion, la critique et l'examen sur tout, en appelant la lumière de toutes les intelligences sur chaque point de fait ou de contestation dans le monde, amène invinciblement l'âge de raison pour l'humanité.
ALPHONSE DE LAMARTINE, Souvenirs, impressions, pensées et paysages pendant un voyage en Orient (1832-1833) ou Note d'un voyageur, tome 2, 1835, page 37.
SYNTAXE : Faire la/une critique de, passer à la critique de, procéder à la critique de, soumettre quelqu'un/quelque chose à la/une critique.
2. [Le déterminant éventuel désigne un domaine scientifique, littéraire, technique] Méthode d'examen mettant en jeu des critères variables selon les domaines, d'après lesquels il est possible de discerner les parts respectives des mérites et des défauts d'une entreprise, d'une oeuvre, d'un système de pensée. Critique biblique, expérimentale, sociale, théologique. La critique, cet art précieux d'apprécier les productions scientifiques (JEAN-PAUL MARA, DIT MARAT, Pamphlets, Les Charlatans modernes, 1791, page 271 ). La critique philosophique va plus loin (AUGUSTIN COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique, 1851, page 599 ). La critique des sciences physiques (CHARLES RENOUVIER, Essais de critique générale, 3e. essai, 1864, page 115 ).
· Critique historique. Méthode d'examen appliquée aux textes et aux documents qui relatent des événements, et visant à interpréter avec discernement leur contenu et à estimer leur valeur testimoniale. Les mêmes défauts de critique historique, provenant de la confusion des dates et des milieux (ERNEST RENAN, Souvenirs d'enfance et de jeunesse, 1883, page 281 ).
· Critique verbale ou critique des textes. Méthode qui a pour objet de restituer la teneur originale d'un texte, d'un document à partir des copies qui en subsistent. Il faut avoir l'habitude de la critique des textes et de la méthode historique (ERNEST RENAN, Souvenirs d'enfance et de jeunesse, 1883 page 238 ).
3. [Le déterminant éventuel désigne un domaine des Belles-Lettres ou des Beaux-Arts ou le point de vue adopté] Examen raisonné des ouvrages de l'esprit et des productions artistiques, conduit d'après des critères variables, qui s'achève par un jugement de valeur. Critique littéraire, critique homérique. Critique des Nourritures (Albert Thibaudet). J'ai pris pour sujet de travail la critique du dernier ouvrage philosophique de M. de Bonald (MARIE-FRANÇOISE-PIERRE GONCTHIER DE BIRAN, DIT MAINE DE BIRAN, Journal, 1818, page 145) :
Ø 3. Il faut traiter les choses de l'esprit avec l'esprit, et non avec le sang, la bile, les humeurs. Où n'est pas l'agrément et quelque sérénité là ne sont plus les Belles-Lettres. Quelque aménité doit se trouver même dans la critique. Si elle en manque absolument, elle n'est plus littéraire. La critique sans bonté trouble le goût et empoisonne les saveurs. La critique est un exercice méthodique du discernement.
JOSEPH JOUBERT, Pensées, tome 2, 1824, page 128.
SYNTAXE : Critique biographique, comparée, descriptive, dogmatique, explicative, grammaticale, impressionniste ou subjective, stylistique; critique d'humour; ancienne, nouvelle critique; article, livre, morceau de critique.
— Par extension.
a) Genre littéraire représenté par les examens raisonnés des ouvrages de l'esprit et des productions artistiques; par métonymie, ensemble des auteurs et des travaux représentatifs du genre. Critique d'art, dramatique, littéraire, musicale. Winckelmann dans les arts, Lessing dans la critique, et Goethe dans la poésie, fondèrent une véritable école allemande (GERMAINE NECKER, BARONNE DE STAËL, De l'Allemagne, tome 2, 1810, page 40 ). Puis ils en vinrent aux travaux de la critique contemporaine (ANATOLE-FRANÇOIS THIBAULT, DIT ANATOLE FRANCE, Le crime de Sylvestre Bonnard, 1881, page 377 ). Un régime qui (...) retarda la critique de cinquante ans (ERNEST RENAN, Souvenirs d'enfance et de jeunesse, 1883, page XII. ).
b) Domaine de la presse écrite ou parlée. Rubrique où un journaliste attitré rend compte, en la soumettant à un examen raisonné, de l'actualité littéraire ou artistique. Critique des disques, films, livres. Thiers qui a rédigé cette année la critique du Salon dans le « Constitutionnel » (ÉTIENNE-JEAN DELÉCLUZE, Journal, 1824, page 22 ). Quoique la critique de la « Revue des Deux-Mondes » continuât à prononcer que j'avais eu beaucoup de talent tant que j'avais travaillé à la « Revue des Deux-Mondes », mais que depuis ma rupture, hélas! (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Histoire de ma vie, tome 4, 1855, page 150 ).
· Par métonymie. Ensemble des journalistes qui rendent compte de l'actualité littéraire ou artistique. Confer compte ren...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition du terme: CRITIQUE3, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit